jeudi 28 juin 2018

Carré d'As : Black Is Beautiful [ 5 ]


Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté
J’ai grandi à ton ombre, la douceur de tes mains bandait mes yeux
Et voilà qu’au cœur de l’Été et de Midi,
Je te découvre, Terre Promise, du haut d’un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l’éclair d’un aigle

Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases de vin noir, bouche qui fait lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d’Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l’Aimée

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l’athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau
Délice des jeux de l’Esprit, les reflets de l’or ronge ta peau qui se moire
À l’ombre de ta chevelure s’éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux

Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l’Éternel
Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendre pour nourrir les racines, les racines de la vie

[ Femme noire - Léopold Sédar Senghor ]

>>>>> MARTIN LUTHER KING

01 - Miriam Makeba - Umhome
02 - Tina Turner - Undercover Agent for the Blues
03 - Grace Jones - Corporate Cannibal
04 - Aretha Franklin - Sweet Sixteen (B.B. King Cover)
05 - Miriam Makeba - Pata Pata
06 - Tina Turner - I Wrote a Letter
07 - Grace Jones - Chan Hitchhikes to Shanghai
08 - Aretha Franklin - Rolling in the Deep (Adele Cover)
09 - Miriam Makeba - L'enfant et la gazelle
10 - Tina Turner - Without You
11 - Grace Jones - Crack Attack
12 - Aretha Franklin - I Knew You Were Waiting (For Me)
13 - Miriam Makeba - Erev Shel Shoshanim
14 - Tina Turner - Goldeneye
15 - Grace Jones - Walking in the Rain
16 - Aretha Franklin - Chain of Fools

lundi 25 juin 2018

Dans le sac de Janis


En se remettant debout, Caroline dit
Pourquoi est-ce que tu me cognes ?
Ça n'a rien d'amusant
En se maquillant les yeux, Caroline dit
Tu devrais t'intéresser plus à moi
Ne pas penser qu'à toi

Mais elle n'a pas peur de mourir
Tous ces amis l'appellent Alaska
Quand elle prend du speed, ils rigolent et lui demandent
Ce qui se passe dans sa tête

En se remettant debout, Caroline dit
Tu peux me frapper autant que tu veux
Mais je t'aimerai toujours autant
Tout en se mordant les lèvres, Caroline dit
La vie est censée être mieux que ça
Et ça c'est un trip de clodo

Elle a donné un coup de poing à travers le carreau de la fenêtre
C'est une sensation tellement étrange
Il fait si froid en Alaska

[ Lou Reed ]

>>>>> DOWN ON ME

01 - Janis Joplin - Move Over
02 - Pi Jacobs (guitar, vocals) - Dance Clean
03 - Cherry Glazerr - Told You I'd Be With the Guys
        (Clementine Creevy, guitar, vocals - Sasami Ashworth, keyboards - Tabor Allen, drums)
04 - Janiva Magness - I Can Tell
05 - Layla Zoe - Working Horse
06 - Miriam Hobbs - Count It Out
07 - Cobalt Chapel (Cecilia Fage) - Singing Camberwell Beauty
08 - Lauren Mitchell - I Don't Need Nobody
09 - Shannon Wright - Accidental
10 - Lhasa - Fool's Gold
11 - Roadcase Royale (Liv Warfield, vocals - Nancy Wilson, guitar) - Get Loud
12 - Ruthie Foster - Open Sky
13 - Rosedale (Amandyn Roses) - Man, I Don't Want You Around
14 - Suzanne Slair (guitar, vocals) - Grace
15 - Pam Taylor (guitar, vocals) - Nirvana
16 - Shaka Ponk (Samaha Sam) - Sex Ball
17 - Sarah Jane Scouten - Acre of Shells
18 - Eden Miner (piano, vocals) - Upside Down

vendredi 15 juin 2018

Sludge Metal


Le metal, c'est un peu comme la gastronomie : il en faut pour tous les goûts !

Les fines gueules apprécient le metal symphonique et le power metal qui sont comme des bulles de champagne pour les tympans. Ceux qui préfèrent les saveurs plus corsées se jettent évidemment sur le thrash et le death. Il y a aussi ceux qui aiment les plats qui ont mijoté pendant des heures, ils se délectent de stoner et de doom.

Enfin, il y a ceux qui aiment les plats régionaux, un peu rustiques, un peu gras, un peu lourds à digérer. Ceux-là se goinfrent de sludge metal… arrosé de Jack Daniel's.

Né au cœur des années 80, ce style brutal et sombre est un mélange chaotique de doom metal et de punk hardcore : des rythmes lents et crasseux ponctués de vocaux vindicatifs et hallucinés. Tout ça donne une mixture dangereusement hallucinogène qui pourrait nuire aux personnes déjà psychiquement fragiles.

Mais je sais qu'ici nous sommes entre vieux routiers du rock. Pas de freluquets aux Jolies Compiles, pas de rachitiques, ni de culs-de-jatte ! Que des bisons au cuir tanné et d'alertes gazelles avec du poil aux pattes. On va donc pouvoir se faire une orgie de sludge metal… et c'est bibi qui paie l'addition !

>>>>> SWAMP THING

01 - Roachpowder - Balls of the Sun
02 - Kingdom Of Sorrow - From Heroes to Dust
03 - High On Fire - The Face of Oblivion
04 - Sourvein - Gemini
05 - Baroness - The Sweetest Curse
06 - 16 - Skin and Bones
07 - The Atlas Moth - Galactic Brain
08 - Grief - Bury the Dead
09 - Burning Witch - Tower Place
10 - Mastodon - Iron Tusk
11 - Melvins - Heater Moves and Eyes
12 - Toadliquor - Gnaw
13 - Stoneghost - Devil's Motion
14 - Down - Losing All
15 - Crowbar - Shaman of Belief
16 - Eyehategod - White Nigger
17 - Fudge Tunnel - Long Day
18 - Black Tusk - Snake Charmer

mardi 12 juin 2018

Covered by Dalida


… et puis, un jour, on écrit une chronique sur Dalida !

On se construit au fil des jours et des années. Livre après livre, disque après disque, on se forge une identité. Les hivers passent et l'on découvre de nouveaux sons, de nouvelles couleurs. On perd des amis, on en rencontre d'autres avec qui on évoque les précédents. On aime, on se fâche. On se quitte, on se réconcilie. On s'égare, on revient. Un jour on pleure, un jour on rit. Un jour on a les cheveux blancs et les idées toujours aussi courtes. On s'habitue, on se lasse, on se réveille un matin avec de nouveaux rêves.

Parfois on tombe et quelqu'un te tend la main. Je te reconnais, tu es un vieux copain. Qu'est-ce tu fous dans le quartier ? Et toi, vieille branche, toujours fan de Joe Dassin ?

Alors on repense à toutes ces étapes de notre vie. Les beaux moments, les jours de pluie. Les orages sur la Calabre, la canicule au cap Gris-Nez. La neige rue Serpenoise, les yeux bleus de Lily à Chelsea. Led Zep à Bruxelles, Higelin à La Rochelle. Renaud à l'Huma, Slayer à Clisson…

>>>>> PAROLES, PAROLES

01 - La mamma (Charles Aznavour)
02 - Petit homme (Sonny & Cher)
03 - Concerto pour une voix (Saint Preux et Danielle Licari)
04 - Garde-moi la dernière danse (The Drifters)
05 - Avec une poignée de terre (Craig Douglas)
06 - Je reviens te chercher (Gilbert Bécaud)
07 - Les feuilles mortes (Yves Montand)
08 - Ti Amo (Je t'aime) (Umberto Tozzi)
09 - La chanson d'Orphée (Agostinho dos Santos)
10 - Quand on n'a que l'amour (Jacques Brel)
11 - Le petit bonheur (Félix Leclerc)
12 - Pour te dire je t'aime (Stevie Wonder)
13 - La mer (Charles Trenet)
14 - Je suis malade (Serge Lama)
15 - L'amour et moi (Barbra Streisand)
16 - Avec le temps (Léo Ferré)
17 - Mamy Blue (Nicoletta)
18 - Lady d'Arbanville (Cat Stevens)

samedi 9 juin 2018

Carré d'As du Metal en Live


Il y a des albums que j'ai usé jusqu'à la trame : Made in Japan de Deep Purple, Rock 'n' Roll Animal de Lou Reed, le Live 76 de Status Quo, On Stage de Rainbow, Live Evil de Black Sabbath, Get Yer Ya-Ya's Out des Stones, S&M de Metallica, Alive ! de Peter Frampton… que des albums titanesques, captés au cœur même de la fournaise.

L'exercice de la scène est une loterie : tu mets tes couilles sur le billot, ça passe ou ça casse. Si ça casse, la bête grouillante te bouffera les entrailles. Si ça passe, tu es Dieu.

You wanted the best, you've got the best, the hottest bands in the world… bienvenue au plus grand concert de l'histoire du rock. Les formations qui vont se livrer devant toi, public chéri, ne sont là que pour TON plaisir. Tu seras donc seul juge de leur survie… ou de leur descente aux enfers.

>>>>> ABSOLUTELY LIVE

01 - KISS - Deuce
02 - Ted Nugent - Gonzo
03 - Scorpions - Backstage Queen
04 - Thin Lizzy - Cold Sweat
05 - KISS - Cold Gin
06 - Ted Nugent - Great White Buffalo
07 - Scorpions - He's a Woman, She's a Man
08 - Thin Lizzy - Jailbreak
09 - KISS - Let Me Go, Rock 'n' Roll
10 - Ted Nugent - Stormtroopin'
11 - Scorpions - In Trance
12 - Thin Lizzy - The Rocker
13 - KISS - Nothin' to Lose
14 - Ted Nugent - Yank Me, Crank Me
15 - Scorpions - Robot Man
16 - Thin Lizzy - Thunder & Lightning

mercredi 6 juin 2018

Carré d'As : Chanteuses Australiennes (02)


On commence notre balade à Cairns, au nord-est de l'Australie. C'est dans cette ville, bordée par la mer de Corail, qu'Emma Louise a vu le jour, le 16 juillet 1991. Auteure, compositrice et interprète, vous connaissez forcément cette jolie jeune femme à travers sa chanson Jungle qui illustre la campagne de publicité du parfum Black Opium d'Yves Saint Laurent.

Si on ne rate pas les correspondances, il nous faudra bien une semaine à bord des bus de Greyhound Australia pour rejoindre la côte méridionale. Là, nous retrouverons Sia, née à Adélaïde le 18 décembre 1975, qui écrit et compose également ses chansons. Elle entame sa carrière au sein du groupe australien Crisp, avant de graver trois albums avec les Anglais de Zero 7. Depuis le début des années 2000, elle se produit sous son propre nom, dans un répertoire pop coloré, original et saupoudré de paillettes trip hop et acid jazz.

L'A8, puis l'A66 qui longent la grande baie australienne vers le sud-est nous mènent à Mount Gambier où nous attend Kasey Chambers. Encore une qui n'a besoin de personne pour écrire ses chansons ! Née le 4 juin 1976, la pétillante brunette a commencé sa carrière en 1993, au sein de Dead Ringer Band, le groupe de country music de ses parents Bill et Diane, dans lequel opère également son frangin Nash. En 1999, elle se lance dans une carrière solo, toujours dans un registre pop et country. Malgré sa jeune carrière, elle peut s'enorgueillir d'une discographie riche d'une dizaine d'albums qui se sont tous distingués dans les charts australiens.

Maintenant, on prend l'A1, toujours vers l'est en direction de Melbourne, mais on s'arrête 50 kilomètres avant : dans la petite ville de Geelong qui se mire dans la baie de Port Phillip. Ici, nous n'avons rendez-vous avec personne, juste avec le souvenir de Chrissy Amphlett, née le 25 octobre 1959. En 1980, elle fonde le groupe Divinyls avec le guitariste Mark McEntee. Entre 1983 et 1996, le groupe a sorti cinq albums remplis de chansons new wave/pop rock aux refrains imparables. Séparation en 1996, puis reformation en 2006. En 2007, Chrissy annonce à la presse qu'elle est atteinte d'une sclérose en plaques, mais se montre déterminée à reprendre les tournées avec Divinyls. Finalement, c'est un cancer du sein qui terrasse l'impétueuse jeune femme, à New York le 21 avril 2013.

On fait une pause avant de reprendre la route ?

>>>>> ANGEL CITY

01 - Kasey Chambers - Wheelbarrow
02 - Sia - Confetti
03 - Emma Louise - 1000 Sundowns
04 - Divinyls - Back to the Wall
05 - Kasey Chambers - Heaven or Hell
06 - Sia - First Fighting a Sandstorm
07 - Emma Louise - Colours
08 - Divinyls - Hey Little Boy
09 - Kasey Chambers - The Captain
10 - Sia - I'm in Here (piano/vocal version)
11 - Emma Louise - Jungle
12 - Divinyls - I Touch Myself
13 - Kasey Chambers - Talkin' Baby Blues
14 - Sia - Midnight Decisions
15 - Emma Louise - Talk Baby Talk
16 - Divinyls - I'm on Your Side

dimanche 3 juin 2018

METAL / 2018-05



Décidément, les Australiens sont d'indécrottables chenapans ! Non seulement, ils ont mis sur orbite des groupes comme AC/DC, Rose Tattoo, Airbourne et autres Angel City, mais v'là t'y pas qu'en mai 2018, ils allument un nouveau pétard avec The Lazys. Pas de prise de tête pour les susnommés feignasses : bon gros rock, guitares véloces, rythmique en béton, frontman à la voix crasseuse. Tout ce qu'il faut pour se mettre la tête à l'envers !

Tant qu'à se mettre minables, autant y aller franco avec les teutons énervés de V8 Wankers qui rendent un bouillant hommage à sir Lemmy. C'est frais, c'est léger, c'est printanier… ça sent la chaussette de randonneur et ça déchire méchamment les écoutilles !!!

Le reste est à l'avenant : bruyant, électrique, couillu, érosif, flamboyant, maléfique, effervescent, déroutant, sulfureux, piquant, effronté, malsain ! Mais on s'en fout puisqu'en mai on fait ce qui nous plait !!!

>>>>> BLIZZARD OF OZZ

01 - Innersphere - Presence
02 - Five Finger Death Punch - Fake
03 - Axegressor - Barren Bloodline Worship
04 - Skindred - Machine
05 - Casi Humano - Rencor
06 - Boon - Overdrive
07 - Blessed Hellride - Fucking Hairy Bastards
08 - Fatal Malady - Don't Back Down
09 - Mokoma - Tienraivaaja
10 - Candlemass - Flowers of Deception
11 - Inferior Design - Dark Forest
12 - Graveyard - It Ain't Over Yet
13 - Amorphis - We Accursed
14 - Son Of Sorrow - Since December
15 - Dwarves - Take Back the Night
16 - Death of Reason - Killing Me
17 - The Lazys - Picture Thieves
18 - Stonewitch - The Phoenix Risen


>>>>> IN FOR THE KILL

19 - Jizzy Pearl - Comin' Home to the Bone
20 - Chaos Before Gea - Chronos
21 - The Tract - Death O'Clock
22 - Long Claw - Data and Goliath
23 - Dimmu Borgir - The Empyrean Phoenix
24 - Pánico Al Miedo - No Voy a Perder
25 - V8 Wankers - Live Fast, Rock Hard, Die Old (In Memory of Lemmy Kilmister)
26 - Defiatory - Dance of the Dead
27 - Taste Of Greed - Deep Sea
28 - Dune Pilot - Loaded
29 - Deathstorm - Ossuary Darkness
30 - Parkway Drive - Absolute Power
31 - Limb - Wych Elm
32 - Lordi - Hell Has Room
33 - Concrete Age - Kama Sutra
34 - Khasm - Deathstroke
35 - The Crimson Ghosts - S. A. L. I. G. I. A.
36 - Krankheit - Eis und Blut