lundi 17 juin 2019

Él es... Paco de Lucía [ par Zocalo ]


Asseyez-vous là, vous parlerez quand je vous le dirai. Et éteignez-moi cette clope, on n’est pas
     au Bar des Gitans, ici ! Alors, nom, prénom, date et lieu de naissance ?

Francisco Sánchez Gómez, né le 21 décembre 1947 à Algeciras, province de Cádiz.

Pourquoi tout le monde vous appelle Paco de Lucía, alors ?

Ben, Paco, c’est le diminutif de Francisco.

Oui, ben ça va, je suis au courant. Vous voulez jouer au plus malin avec un représentant de la
     Garde Civile ? Faites bien attention, mon petit bonhomme, ici, on sait quand on rentre, on
     ne sait jamais quand on sort, c’est bien compris ? Lucía, ça vient d’où ?

C’est le prénom de ma mère, Lúzia Gomes Gonçalves. Elle est portugaise. Lucía, c’est Lúzia
     en espagnol.

Bon alors, c’est qui le gitan dans votre famille ?

Personne. Mon père allait jouer de la guitare avec les gitans le soir, après le boulot. On
     l’appelait "le gitan blond", dans le quartier. Mais il était "paya". Non-gitan, quoi !

Et pourquoi vous jouez du flamenco ? Vous ne pouvez pas jouer du jazz, comme tout le
     monde ? Ou de la musique classique, comme le grand Narciso Yepes ?

J’ai joué du jazz, avec John McLaughlin et Al di Meola. Et Larry Coryell. Et j’ai enregistré le
     Concierto de Aranjuez, de Joaquín Rodrigo. Une version que Narciso Yepes a détestée,
     d’ailleurs.

Vous avez vraiment réponse à tout, vous ! Et qu’est ce que vous faisiez dans cet avion en
     provenance de Cancún ?

J’y habite une partie de l’année. J’ai une maison à Tulum. Je suis venu en Espagne pour une
     série de concerts.

                  — Chef, chef, on a tout fouillé, même la guitare. On n’a rien trouvé !...

Bon alors je résume. Vous jouez du flamenco et vous n’êtes même pas gitan. Vous faites trois
     voyages par an au Mexique et vous ne trafiquez pas de drogue. Allez, foutez-moi le camp !
     Et tenez-vous à carreau, sinon je vous renvoie dans les anciennes colonies à grands coups
     de pied dans le train, moi !

>>>>> FLAMENCO

01 - La Zarzamoda (con Ramón de Algeciras)
02 - Casilda
03 - Si ahora tu no te arrepentias (Soleares viejas de Triana) (con Los Chiquitos de Algeciras)
04 - Entre dos aguas
05 - Cositas buenas (Tangos con Tana)
06 - Me regalé (con Duquende)
07 - El niño Dios (Villancicos de mi pueblo con Fosforito)
08 - La estiba (con Al Di Meola y John McLaughlin)
09 - Zyryab
10 - Luzia
11 - Sevillanas (A dos guitarras)
12 - Solo quiero caminar (con Pepe de Lucía)
13 - Romance de valentía
14 - Manuel de Falla : Canción del fuego fatuo (con Ramón de Algeciras y Grupo Dolores)
15 - Alma, corazón y vida
16 - Chanela
17 - Convite (Rumba con Larry Coryell, guitarra)
18 - Buana Buana King Kong (Directo)
19 - Mediterranean Sundance / Rio Ancho (con Al di Meola y John McLaughlin)
20 - Joaquín Rodrigo : Concierto de Aranjuez - 2. Adagio 
       (con Orquesta de Cadaques, dir. por Edmón Colomer)

vendredi 14 juin 2019

Rap Metal (01)


Je vous ai déjà dit que je n'aimais pas le rap ?… Non ?… Oh ! Ça m'étonne ! J'ai bien dû l'évoquer au moins une fois ou deux… mais si, rappelez-vous ! 

Enfin quand je dis que je n'aime pas le rap, je devrais dire que je n'aime pas trop, ou plutôt j'ai mes chouchous (IAM, NTM, MC Gynéco, Doc Solaar, plus quelques vénérables grands anciens…) que j'adore et le reste qui me fait profondément chier, en particulier tous ces kékés de banlieue qui ont choisi d'avoir une casquette à l'envers plutôt que du talent… je ne cite pas de noms, vous les connaissez tous, ouaiche !

Il existe pourtant aussi une fine tranche du rap qui me fait frissonner de bonheur, et vous ne serez pas surpris d'apprendre qu'il s'agit de celle qui a fait alliance avec notre Saint-Père Tony Iommy. Rap + Metal = Rap Metal, telle est la formule urbaine et satanique, mise en œuvre pour l'élaboration de ses morceaux outrageusement charpentés de rage et d'acier.

Initié dans les années 80 par des pionniers comme les Beastie Boys, Run-DMC, Cypress Hill, le mouvement a pris son envol au début dans les années 90 sous l'impulsion de Rage Against The Machine, Body Count, Stuck Mojo, Limp Bizkit et bien d'autres encore.

Si la casquette, le sweat à capuche, les jeans baggy et les godillots Caterpillar sont bien au rendez-vous, il apparait cependant un accessoire primordial qui fait la différence avec tout l'arsenal clinquant du parfait kéké de banlieue : la Gibson, monsieur, et je dirai même la Les Paul couleur feu… et ça, monsieur, ça dépasse toutes les goualantes merdeuses qui polluent nos canaux hertziens… ouaiche !!!

>>>>> GUERILLA RADIO

01 - Quarashi - Payback
02 - Molotov - Chinga tu Madre
03 - Boo-Yaa T.R.I.B.E. - Where U Want It
04 - NutBreakeR - Вне Себя
05 - Stuck Mojo - Charles Bronson
06 - Maso - Vas a Chocar
07 - Downset - Jumping Off
08 - Smash Hit Combo - Blackout
09 - Methods Of Mayhem - Hypocritical
10 - X-Centar - Početak i Kraj
11 - Pleymo - Kongen (feat. Enhancer)
12 - Cypress Hill - Can't Get the Best of Me
13 - The Sauren Zipfel - Durchschnitt
14 - Limp Bizkit - The Propaganda
15 - Narco - Anticrista (feat. Tinatha)
16 - E.Town Concrete - Nothanx
17 - Rise Of The Northstar - Teenage Rage
18 - Progetto Mayhem - Armaggeddon

mardi 11 juin 2019

Voici… Hubert-Félix Thiéfaine


Après plus de 40 ans de carrière et 17 albums au compteur, il est toujours aussi épineux de situer Hubert-Félix Thiéfaine sur l'échiquier de la chanson française.

Comme Murat et Manset, on pourrait aisément le coller dans la catégorie « artistes qu'on ne voit pas à la radio, qu'on entend pas à la télé, qui vendent des disques à la pelle et bourrent des Zéniths comme d'autres farcissent des carpes ». Si l'étiquette est belle, elle n'en demeure pas moins réductrice car le talent du bonhomme à jongler avec les mots et la syntaxe lui ouvre grand les portes de la confrérie des architectes lexicaux, coincé entre Gainsbourg et Ferré. Et comme sa guitare est souvent branchée sur le triphasé, le Panthéon du rock est également à même de l'accueillir pour un dîner en tête à tête avec Aubertignac !

Mais faisons fi des étiquettes qui n'ont d'autre ambition que d'enfermer les artistes dans des petites boîtes qui sentent le moisi. Hubert-Félix Thiéfaine est définitivement et inexorablement un artiste hors cadre, rare et précieux, libre de ses vers et de ses notes. Un artiste hors modes, hors soirées mondaines où on se renifle le cul, hors thés dansants pour mémères à cheveux mauves, hors journal de Claire Chazal, hors convention de Genève…

Hubert-Félix Thiéfaine est Hubert-Félix Thiéfaine… épicétou !!!

>>>>> JOYEUX ROCK

01 - La dèche, le twist et le reste
       (1978 - ...tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'emouvoir...)
02 - L'homme politique, le roll-mops et la cuve à mazout (1979 - Autorisation de délirer )
03 - Vendôme Gardenal Snack (1980 - De l'amour, de l'art ou du cochon)
04 - Une fille au rhésus négatif [1981 - Dernières balises (avant mutation)]
05 - Rock joyeux (1982 - Soleil cherche futur )
06 - Nyctalopus Airline (1984 - Alambic / Sortie Sud)
07 - Dies olé sparadrap Joey (1986 - Météo für nada)
08 - Je suis partout (1988 - Eros über alles)
09 - 542 lunes et 7 jours environ (1990 - Chroniques bluesymentales)
10 - La Terre tremble (1993 - Fragments d'hébétude)
11 - Des adieux... (1996 - La Tentation du bonheur)
12 - Dans quel état terre (1998 - Le Bonheur de la tentation)
13 - Éloge de la tristesse (2001 - Défloration 13)
14 - Le jeu de la folie (2005  Scandale mélancolique)
15 - Les dingues et les paumés (2007 - Scandale mélancolique tour) (Live)
16 - Strindberg 2007 (Acoustique) [2007 - Amicalement blues (avec Paul Personne)]
17 - Compartiment C voiture 293 (Edward Hopper 1938) (2011 - Suppléments de mensonge)
18 - Karaganda (Camp 99) (2014 - Stratégie de l'inespoir)

jeudi 6 juin 2019

Carré d'As : Les rochers mélancoliques


Y'en a un qui était sur la route toute la sainte journée, l'autre qui rêvait d'un autre monde. Le troisième est un naïf idéal et le dernier avait rendez-vous à minuit, au bistro de Suzy !

Quatre artistes merveilleux, quatre destins. De l'ombre à la lumière et vice versa, parfois sous les projecteurs, parfois dans l'ombre des backstages. Au sommet des hit-parades ou en marge du showbiz. De M.J.C. en stade de France, en tête d'affiche ou en chauffeur de salle, au soleil de Californie ou sous les vents du Nord. Quatre artisans, rugueux comme de vieux troncs, qui ont le blues gravé à l'âme.

Il fallait qu'ils se croisent un jour. Si ce n'est pas sur le divan rouge de Michel "Rock 'n' Roll" Drucker, ce sera donc sur la scène des Jolies Compiles… here and now !

>>>>> FRENCH BOOGIE

01 - Christophe Marquilly - Ton souffle
02 - Paul Personne - J'roule
03 - Gérald De Palmas - Marlowe
04 - Louis Bertignac - Mes icônes
05 - Christophe Marquilly - Je voudrais tant
06 - Paul Personne - Saoûlé
07 - Gérald De Palmas - Dans mon rêve
08 - Louis Bertignac - Embrasse-moi
09 - Christophe Marquilly - Sniper
10 - Paul Personne - Pour quelle bonne raison ?
11 - Gérald De Palmas - J'ai envie de toi
12 - Louis Bertignac - 22 m²
13 - Christophe Marquilly - L'empire du "je"
14 - Paul Personne - J'ai rêvé
15 - Gérald De Palmas - Rien à faire ensemble
16 - Louis Bertignac - Descends-moi (The Rolling Stones Cover)

lundi 3 juin 2019

Metal Néo-Calédonien [ par Jimmy (Caillou) ]


« Les amis, je suis heureux… vous ne pouvez pas imaginer comme je suis heureux ! Je suis heureux parce que j'ai trouvé un mec encore plus barré que moi. Franchement, un mec qui est capable de pondre une compile rien qu'avec des groupes de metal de Nouvelle-Calédonie, si c'est pas le plus frappadingue de l'univers, je vois pas ce qu'il peut y avoir au-dessus ! En plus, le gars il s'appelle Jimmy (Caillou)… non mais, tu le crois ça, Jimmy (Caillou)… warfff ! Ami Caillou, bienvenue chez les dingos !!! »

Entre grisaille et verdure, entre la paille et les murs
Il y a le gris et l’usure, il y a le ciel et l’azur
Entre grisaille et nature, entre la paille, les ordures
C’est une bataille d’envergure, c’est une pagaille sans structure

Nos grandes envies peu matures, de béton et d’armature
Ne laisseront que des fissures, aux générations futures
Il n’est rien qui me rassure, ce qui m’entoure me l’assure
Négociations qui saturent, ça fait trop longtemps qu’ça dure

Des explications obscures, des solutions qui s’obturent
Nos espérances qu’on torture, pour quelles n’aient plus de texture
Des rêves qu’on veut sans bavures, qui crèvent sous l’poids des factures
Des différences qui perdurent, un « destin » qui se fracture

[ Boukman Thonon ]

En Nouvelle-Calédonie, il existe un interminable conflit politique entre deux mondes, deux sociétés. Puis il y a l'underground. Il y a bien quelques musiciens locaux qui se produisent depuis les 80's/90's, comme Pascal Allaigre qui joue dans le style de Malmsteen et qui a toujours eu la chance d'être suivi par Hard Rock Magazine. Perso, je trouve ça un peu tartignole, mais chut...

Le reste, c'est surtout la nouvelle génération locale de Grind & Black, pas toujours éditée ou alors auto-éditée. Mais pas avec un son digne de ce nom. En revanche, certains groupes sont déjà sur de gros labels comme REDSPHÈRE qui côtoie les frères Cavalera dans les hautes sphères. Puis il y a un réseau international bien soudé pour les grindeux, et nos locaux tournent assez bien dans le monde entier, alors que paradoxalement, aucun bar ni festival locaux ne veut d'eux. C'est le cas par exemple des ANALKHOLIC et de quelques autres. Au niveau du thrash moderne, il y a GAUTAMA qui a un bon son, il y a aussi eu un groupe de Sourthern Metal (THE CAKTUS) au début des années 2000 avec un son bien lourd, mais dont le projet est resté à l'état embryonnaire. Enfin, au niveau du Death, il n'y a eu qu'un seul groupe qui a duré 20 ans (1993-2013 et des poussières), mais qui n'a fait aucune compo. Uniquement des reprises de Black/Death avec une petite préférence pour Black Sabbath. Mais la plupart des Metalleux locaux y on fait un séjour derrière l'un des instruments ou derrière le micro. 

Bonne écoute et bienvenue chez les rednecks français.

[ Caillou ]
>>>> LE CAILLOU MAGIQUE

01 - Pascal Allaigre - Hidden Dares
02 - Trias - The Hunter
03 - Sickness - ( Live 2005 )
04 - Müstik - Grind Core
05 - Gautama - All Is Silence
06 - Patrice Prudent - Ghosts of the Past
07 - Zool - N.Y.C.C.F. (Nothing You Could Care For)
08 - 2 Be Fucked - Say Hello to a Caniche With a Knife
09 - Heridiade - Ilyorah
10 - C.W.S. - Je suis qu'un hypocrite
11 - Necrosaint - One Before Billions
12 - Thy Withering - ( Live 2011 )
13 - RedSphere - Mythomaniac
14 - Burst - Working to the Death
15 - Dementia - Lord Impaler
16 - Sunatar Flam - Met (Equilibrium Cover)
17 - The Caktus - Still Drunk
18 - Analkholic - Sergent Poppers
19 - Yellow Press Toy - Indooroolilly Song

vendredi 31 mai 2019

5METAL19


Tu peux fumer en paix un calumet
Dans les orties, pousser mémé
L'assommer ou même la dégommer
Pour enfin pouvoir la plumer
Personne ne va te diffamer
Certains peut-être vont t'acclamer

Des belles pépées, tu peux charmer
De ton sourire les désarmer
Leurs petits cœurs enflammer
Entre guillemets, tu es un gourmet
Tu peux en faire ton entremets
Sans pour autant être à blâmer

Tu peux tout faire en mai
Rester chez toi enfermé,
À rêver des Beatles se reformer
Sans s'alarmer, je peux l'affirmer
Fais ce qu'il te plaît en mai
Mais n'omets jamais d'aimer

>>>>> LZZY HALE

01 - Rammstein - Radio
02 - Call of the Void - Suck Me Dry
03 - Guerrilla Warfare - Run It Back
04 - Maniac Abductor - Evil Brotherhood
05 - Witch Ritual - Those I Haunt
06 - Defeater - Mothers' Sons
07 - Los Antiguos - Pa el Monstruo
08 - Jack Slamer - The Shaman and the Wolves
09 - L7 - Cool About Easy
10 - Eridu - Inanna's Favour / Enmerkar
11 - Murder League All Stars - Candystore Gangster
12 - Tengger Cavalry - My Sky
13 - Αίθων - Awaken
14 - Pressureknot - Beer
15 - Possessed - Demon
16 - Lowest Creature - Breach of Peace
17 - Salem's Bend - Spaceduster
18 - Tigerleech - Burned Inside


>>>>> BON SCOTT

19 - Amon Amarth - Mjölne, Hammer of Thor
20 - The Butcher Sisters - Banana
21 - Stoner Kings - Cro-Magnon
22 - Darklord - The Soaring Wrath
23 - War Curse - Serpent (feat. Kragen Lum)
24 - Stonerror - Domesday Call
25 - Invicta - Terminal Brutality
26 - Manner - Blumen
27 - Valley Of The Sun - Means the Same
28 - AqME - Entre les mains
29 - Superheist - Crush the Crisis
30 - KingBeast - Straps of Wrath
31 - Monasterium - La Danse Macabre
32 - Irongate - Didn't Get Shit
33 - Magnified Eye - Moat
34 - Grizzlycult - Black Hole
35 - Of Virtue - I Won't Break
36 - The Great Machine - Chris

vendredi 24 mai 2019

Mike Terrana : Mr. Tambourine Man


Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me !

À la manière d'un peintre, je vais tenter de dresser le portrait sans retouche de Mike Terrana, joueur de tambour depuis plus de trois décennies. Pour être au plus proche de la vérité, il ne faut pas que je tombe dans la caricature, ni dans l'impressionnisme… encore moins dans le cubisme (quoique ?).

Ainsi donc, Mike Terrana cogne aussi fort que Bill Ward (Black Sabbath), il est instinctif comme Christian Vander (Magma), précis comme Lars Ulrich (Metallica), spectaculaire comme Richard Kolinka (Téléphone), fantasque comme Keith Moon (The Who), polyvalent comme Neil Peart (Rush)… il faut se rendre à l'évidence : ce mec est complètement marteau !… Et pour un batteur, ça peut être utile !

Né le 21 janvier 1960 à Buffalo dans l'État de New York, à deux pas des chutes du Niagara. Il commence sa carrière de musicien en 1984, au sein d'un groupe de Toronto : Hanover Fist, avec lequel il enregistre deux albums dont on ne peut pas dire qu'ils aient franchement marqué les esprits.

Qu'à cela ne tienne, Terrana a desormais le pied à l'étrier et pas près de lâcher la bride. Depuis, il a enregistré près d'une centaine d'albums aux côtés d'artistes connus et reconnus qui vont d'Yngwie Malmsteen à Tarja Turunen, d'Axel Rudi Pell à Tony MacAlpine. Que des pointures, que des cadors, des musiciens surdoués, exigeants, souvent caractériels. Mais son caractère enjoué lui permet de surmonter les conflits de personnes en toute sérénité et toujours avec le sourire.

Quand il lui arrive d'avoir un petit creux dans son emploi du temps, ce qui se produit quand même très rarement, il fait appel à des potes pour enregistrer des disques sous son propre nom, dont un surprenant Sinfonica sur lequel il reprend des standards de la musique classique accompagné d'un orchestre symphonique.

Et tout ça donne une compile de presque deux heures avec une tracklist qui ressemble plus à des montagnes russes qu'à un long fleuve tranquille.

>>>>> THE LITTLE DRUMMER

01 - Reckless (1988 - Kuni : Lookin' for Action)
02 - Dirty But Well Dressed (1989 - Beau Nasty : Dirty But Well Dressed)
03 - Bad Blood (1994 - Yngwie J. Malmsteen : The Seventh Sign)
04 - Carolina Blue (1996 - Tony MacAlpine : Violent Machine)
05 - Blood Brother (1997 - Artension : Phoenix Rising)
06 - Lady Ice (1997 - John West : Mind Journey)
07 - Till the End (1998 - Roland Grapow : Kaleidoscope)
08 - Dream of Doom (1999 - Millenium : Chapter One)
09 - Howlin' at the Moon (1999 - Stuart Smith : Heaven & Earth)
10 - Driven (2001 - Driven : Self Inflicted)
11 - Rio (2002 - Mike Terrana : Shadows of the Past)
12 - One for the Road (2002 - Taboo Voodoo : Something's Cookin')
13 - In Zaire (2002 - Squealer : Under the Cross)
14 - Dirty Little Secret (2004 - Zillion : Zillion)
15 - Moment of Truth (2004 - Kiko Loureiro - No Gravity)
16 - Jungle Alley (2005 - Mike Terrana : Man of the World)
17 - Devil's Bride (2006 - The Dogma : Black Roses)
18 - La Luna Reine (2006 - Rage : Speak of the Dead)
19 - Call the Gipsy (2007 - Masterplan : MK II)
20 - Rock 'n' Roll Life in Hellsinki (2007 - Razorback : Deadringer)
21 - Tahigwan Nights (2007 - Empire : Chasing Shadows)
22 - Land of the Dark (2008 - Emir Hot : Sevdah Metal)
23 - Don't Let Me Be Misunderstood (Nina Simone Cover) 
        (2009 - Savage Circus : Of Doom and Death)
24 - Rondeau (Jean-Joseph Mouret) (2010 - Mike Terrana : Sinfonica)
25 - 500 Letters (2013 - Tarja Turunen : Colours in the Dark)
26 - Mississippi Queen (2014 - Terrana : Terrana)
27 - End of the Road (2017 -  The Ferrymen :  The Ferrymen)
28 - Las Ruinas del Edén (part 1) (2017 - Avalanch : El Ángel Caído - XV Aniversario)

mardi 21 mai 2019

Ellos son… Circe [ par Zocalo ]


« Vous cherchez une raison de charger cette compile ? Je vais vous en donner… et pas qu'une ! C'est du rock… mhhh ! Ça vient tout droit des alentours de Buenos Aires. C'est chanté dans la langue de là-bas. C'est à la fois énergique, mélodique et léger. La chanteuse est mignonne comme tout et n'est dépourvue ni de talent ni de charme. Hé ! Hé ! Je vous sens sur le point de craquer ! Alors, une autre raison et pas des moindres : c'est l'amigo Zocalo qui nous a ramené ça dans son baluchon d'infatigable de globe-trotter ! Maintenant, pour charger, je ne vous fais pas un dessin, vous connaissez la procédure ! »

Je ne sais plus où ni quand, mais je vous ai déjà parlé de Circe. Sûrement. Enfin, peut-être. Bon, d'accord, peut-être pas. Mais cela ne change rien à notre sujet du jour. Circe est le groupe rock le plus détonnant du moment en Argentine. Bon, d'accord, je vous avais déjà dit la même chose de Marilina Bertoldi et de Eruca Sativa, mais bon, est-ce ma faute à moi si quand je donne ma langue aux chats, je vois les autres tout prêts à se jeter sur moi ? Comment ? Ah oui, pardon, je crois que je m'égare. Voilà ce qui se nomme sur le continent de nos musiciens du jour "una referencia de mierda". Je vous laisse traduire. Donc, est-ce ma faute à moi si ces groupes de rock argentins sont tous meilleurs les uns que les autres ?

Toujours est-il qu'après quelques années de mise en place et la triste disparition de Gerónimo Pastore, premier batteur du groupe qui va tristement perdre son combat contre le cancer, Circe trouve sa voie et commence à rafler toutes les récompenses des différents festivals de rock du pays de Carlos Gardel. Ils font la première partie d'Avril Lavigne, de Duran Duran et de Metallica. La formation actuelle se compose de Gabriel Leopardi à la guitare, de Sebastián "Ziva" Leopardi à la basse, de Martin Magliano à la batterie et de l'explosive chanteuse Luciana Segovia.

>>>>> EN UNIÓN Y LIBERTAD

01 - Consecuencias
02 - Desinfectarme
03 - Muy Tarde
04 - Dame un Motivo (con Emanero)
05 - Ecos
06 - Demonios
07 - Desde Adentro
08 - Hoy
09 - Karma (con Marcelo "Corvata" Corvalán)
10 - Ritual
11 - Placebo
12 - Sueños
13 - Electrico
14 - Un Intento Más
15 - Promesas
16 - Rutero
17 - La Respuesta
18 - Acidos

samedi 18 mai 2019

JazziK


Du nord au sud
Parcourir en accord chaque ville
Chaque port sans cesse et sans effort
Du nord au sud
Naviguer même à tort
Naviguer vers le Nord
Partager mes trésors

Al quatro vientos sin esfuerzo
Del norte al sur sin pararse
Al quatro vientos sin esfuerzo
Del norte al sur sin pararme

[ Louise Attaque ]

Mettez-vous ça bien dans le crâne, bande de petits farfelus : moi vivant, il n'y aura jamais de jazz aux Jolies Compiles !

D'ailleurs la compile que je vous propose aujourd'hui n'est pas jazz du tout… enfin, un peu quand même… mais pas trop… juste un chouia ! Disons qu'ici, le jazz apporte un peu de piquant à des mélodies déjà bien épicées… ou alors est-ce l'inverse ? De cet étonnant mélange de saveurs naissent des chansons aussi veloutées qu'envoûtantes. C'est un peu comme déguster des loukoums avec un café robusta ou un rougail saucisse avec de l'aquavit… surprenant, mais délicieux !

>>>>> BALALAÏKA

01 - Ukandanz - Ere Gedamu
02 - Alex Rostotsky - Oi, Liuli-Liuli
03 - Кукла Jun - Космос (Doll Jun - Cosmos)
04 - Anouch High Soul - Yerek Ore
05 - Jazzamor - Berimbou
06 - Karim Baggili - Amar
07 - Alsarah & The Nubatones - Salam Nubia
08 - Aida & Babak - Lalai-e Mahtab
09 - Burhan Ocal & Jamaaladeen Tacuma - Katibim
10 - Dewa Budjana - Hyang Giri (feat. Soimah Pancawati)
11 - Meta Meta - Mano Legua
12 - Nor Dar - Chinares
13 - Shockolad - Nyvka
14 - Najma - Apne Hathon
15 - Smadj - Toi et moi
16 - Sofia Rei - Kayam
17 - Charming Hostess - Malakha
18 - Daphna Sadeh & The Voyagers - Aziza

mercredi 15 mai 2019

Carré d'As : Black Is Beautiful [ 10 ]


Mes villages ont peur de l’ombre
Mais l’ombre les prévient
Avant de les habiller de nuit

Une mère avive le tison pâle
Un enfant ramène les chèvres
Un père bénit le soir hésitant
Et l’ombre mord un pan du village
Si doucement que la peur s’estompe

Bonne nuit, villages d’Afrique

[ Crépuscule, Malick Fall ]

>>>>> W.E.B. DU BOIS

01 - Sarah Vaughan - Roses and Roses
02 - Skin - Don't Let Me Down
03 - Yemi Alade - Mr. Stamina
04 - Etta James - Born on the Bayou
05 - Sarah Vaughan - The Smiling Hour (Abre Alas)
06 - Skin - Listen to Yourself
07 - Yemi Alade - MBread and Butter
08 - Etta James - Somebody to Love
09 - Sarah Vaughan - The Fool on the Hill
10 - Skin (ft. Skunk Anansie) - All I Want
11 - Yemi Alade - MBaby's Back
12 - Etta James - Purple Rain
13 - Sarah Vaughan - Nothing Will Be As It Was
14 - Skin - She's On
15 - Yemi Alade - Nakupenda
16 - Etta James - Welcome to the Jungle

dimanche 12 mai 2019

Irène Maiden (Killeuse)


Je veux vivre avec une fille couleur cannelle
Je pourrais être heureux pour le reste de ma vie
Avec une fille couleur cannelle

Rêveur d'images, je cours dans la nuit
Tu nous vois ensemble à la recherche du clair de lune
Ma fille couleur cannelle

Dix saxophones argentés, une basse avec un archet
Le batteur se détend et fait une pause entre les spectacles
Pour la fille couleur cannelle

Rêveur d'images, je cours dans la nuit
Tu nous vois ensemble à la recherche du clair de lune
Ma fille couleur cannelle

Papa m'a envoyé de l'argent maintenant
Je vais y arriver d'une façon ou d'une autre
J'ai besoin d'une seconde chance
Tu vois, ton amoureux adore danser

[ Neil Young ]

>>>>> STARLETTE O'ARA

01 - Napsis (Becky Lanoue) - Aphelion
02 - Shiraz Lane (Hannes Kett) - Carnival Days
03 - Ravenna (Heleen Tichelaar) - These Streets
04 - Spiders (Ann-Sofie Hoyles) - Like a Wild Child
05 - Diamante (Diamante Azzura) - No Sexin' on the Beach
06 - Captain Black Beard (Liv Hansson) - Dead End Street
07 - Evanescence (Amy Lee) - Everybody's Fool
08 - ТрибунаЛ (Юлия Горохова) - Прощаюсь
        Tribunal (Yulia Gorokhova) - Say Goodbye
09 - Flyleaf (Lacey Sturm) - Avalanche
10 - Şebnem Ferah - Okyanus
11 - Season of the Crow (Riki Carignan) - Tiraid
12 - Factoreal (Angelika Zinchenko) - Тетрадь (Notebook)
13 - Willow Child (Eva Kohl, guitar, vocals) - Starry Road
14 - 69 Chambers (Nina Vetterli-Treml, guitar, vocals) - The Peep Hole
15 - Smoking Martha (Natasha Doherty) - Find a Way
16 - Elysian Divide (Atashi Tada) - Devil
17 - Spiral Skies (Frida Eurenius) - Dark Side of the Cross
18 - L7 - Crackpot Baby
        (Donita Sparks, guitar vocals - Suzi Gardner, guitar - Jennifer Finch, bass 

        Demetra Plakas, drums)

jeudi 9 mai 2019

Bob Mould : Gentleman Rocker


Au début des années 80, si toi aussi tu as assisté à l'éruption du volcan Hüsker Dü, tu te souviens forcément des dégâts qu'elle a engendrés. Déjà elle t'a cramé ton joli tapis en poils de yacks albinos importé du Népal et t'a transformé les tympans en râpes à fromage ! Faut dire que cette bande de joyeux déglingos tout droit débarqués de leur Minnesota faisaient plus dans le massacre à la Flying V que dans la dentelle d'Arras !

Chanteur, guitariste et principal compositeur du groupe, Bob Mould, malgré une carrure de catcheur de lucha libre, est toujours parvenu à insuffler une grande souplesse à ses morceaux, qui les rendait à la fois punchy et mélodiques. Après le dépôt de bilan d'Hüsker Dü, Mould a conservé la même recette, que ce soit sous son propre nom ou avec Sugar, le trio qu'il avait monté en 1992.

Depuis plus de 20 ans, ce grand malabar mal fagoté nous livre, avec la régularité d'une horloge atomique, des galettes 100 % sauce Mould d'une saveur incomparable.

>>>>> OBNOXIOUS

01 - Real World (1983 - Hüsker Dü : Metal Circus) (EP)
02 - Gravity (1983 - Hüsker Dü : Everything Falls Apart and More)
03 - Masochism World (1984 - Hüsker Dü : Zen Arcade)
04 - Books About UFOs (1985 - Hüsker Dü : New Day Rising)
05 - Divide and Conquer (1985 - Hüsker Dü : Flip Your Wig)
06 - Crystal (1986 - Hüsker Dü : Candy Apple Grey)
07 - Too Much Spice (1987 - Hüsker Dü : Warehouse - Songs and Stories)
08 - Poison Years (1989 - Workbook)
09 - Stop Your Crying (1990 - Black Sheets of Rain)
10 - Helpless (1992 - Sugar : Copper Blue)
11 - Come Around (1993 - Sugar : Beaster)
12 - Gee Angel (1994 - Sugar : File Under - Easy Listening)
13 - Deep Karma Canyon (1996 - Bob Mould)
14 - Sweet Serene (1998 - The Last Dog and Pony Show)
15 - Days of Rain (2005 - Body of Song)
16 - Return to Dust (2008 - District Line)
17 - Bad Blood Better (2009 - Life and Times)
18 - Steam of Hercules (2012 - Silver Age)
19 - Kid With Crooked Face (2014 - Beauty & Ruin)
20 - Black Confetti (2016 - Patch The Sky)
21 - Send Me a Postcard (2019 - Sunshine Rock)

lundi 6 mai 2019

Ouzö Metal


Le saviez-vous ? Le premier prototype de moteur à réaction fut élaboré par Héron, ingénieur et mathématicien grec, né à Alexandrie au 1er siècle après Jésus-Christ.

L'idée était de faire chauffer de l'eau dans une sphère métallique creuse, pivotant sur un axe et munie de deux tuyères placées à angle droit. La vapeur sous pression s'échappant des tuyères faisait alors tourner la boule autour de son axe. C'est le même principe de machine à vapeur qui sera repris lors de la révolution industrielle, quelque 1700 ans plus tard.

Dès lors, faut pas s'étonner que les descendants de ce vénérable chaudronnier visionnaire aient aussi envie de faire grimper la température vers des sommets propres à faire bouillir toutes les cafetières hirsutes d'une jeunesse avide de sensations folles. La recette est (quasiment) la même : une guitare chauffée à blanc, quelques hectolitres de Jack Daniel's pour entretenir le foyer, vous obtenez la fusion des corps dans un wall of death digne des plus grands péplums hollywoodiens.

Et comme on disait au 1er siècle après Jésus-Christ : « Héron ! Héron ! Petit patapon !!! »

>>>>> PYTHAGÓRAS

01 - Black Hat Bones - Feast With the Darkness
02 - Nash B.C. - Mortal Bindings
03 - Septicflesh - Martyr
04 - Potergeist - The Preacher and the Witch
05 - Nightfall - Stellar Parallax
06 - Arkenstone - Fall
07 - 4Bitten - Live 4 Today
08 - Suicidal Angels - Division of Blood
09 - Damned Creed - Eternal Chaos
10 - On Thorns I Lay - Eternal Silence
11 - Lucky Funeral - We Can See the Sun
12 - Forbidden Seed - Judgement Bell
13 - Planet Of Zeus - Second Coming
14 - Cassus Belli - Diamond Crown
15 - Rotting Christ - Iwa Voodoo
16 - Memorain - Vultures
17 - Hildr Valkyrie - The Rune's Song
18 - The Source - Serpents Rising

vendredi 3 mai 2019

Carré d'As : Sixties Girls Bands [ 03 ]


N'y aurait-il pas comme un immonde parfum d'arnaque émanant de cette nouvelle compile consacrée aux groupes féminins des années 60 ?

Regardez bien la pochette. Y'a rien qui vous parait bizarre ? Aller, je vous aide : en bas, à droite, trois jolies petites nanas en robes rouges sur un fond jaune… et un individu manifestement de type mâââle, dont la posture maladroite semble tirée d'un film d'Ed Wood ! Cela prouve, s'il fallait encore le démontrer, que Keith Michards est un infâme imposteur !!!

Pas de panique, public adoré, l'apport du bonhomme sus-cité dans les performances musicales du groupe est quasiment nul… à peine quelques discrets whap-doo-whap par-ci par-là et la vision rassurante d'un brave colosse prêt à défendre ses maîtresses en cas de débordement d'une foule d'aliens hystériques ! Pas de quoi nous envoyer, lui et moi, à l'échafaud !

L'incident diplomatique étant donc évité de peu, revenons aussitôt à la présentation de cette jolie compile dont la fonction première n'est autre que de mettre en exergue un panel aussi bigarré que chatoyant de formations musicales exclusivement constituées d'êtres humains du sexe dit faible, ayant exercé leurs activités artistiques quelques années après le mitan du vingtième siècle.

>>>>> FEMMES FATALES

01 - The Liverbirds - Peanut Butter
02 - The Cookies - Don't Say Nothin' Bad (About my Baby)
03 - The Chantels - The Plea
04 - The Exciters - He's Got the Power
05 - The Liverbirds - Bo Diddley Is a Lover
06 - The Cookies - In Paradise
07 - The Chantels - Summers's Love
08 - The Exciters - Hard Way to Go
09 - The Liverbirds - He's About a Mover
10 - The Cookies - Down by the River
11 - The Chantels - How Could You Call It Off ?
12 - The Exciters - If Love Came Your Way
13 - The Liverbirds - Around and Around
14 - The Cookies - Chains
15 - The Chantels - He's Gone
16 - The Exciters - Blowin' Up my Mind

mardi 30 avril 2019

4METAL19


C'est le printemps, les amis !

Les jupes des filles raccourcissent, les parutions d'albums metal augmentent… et, fran- chement, je ne saurais dire lequel des deux phénomènes m'émeut le plus. Entre une paire de gambettes couleur cannelle et un riff de mastodonte parkinsonien, mon petit cœur de vieil ado romantique vacille à en vomir ses tartines de saucisson à l'ail !

Bon, ben, voilà une chronique qui commence bien : tout dans la finesse, la retenue, la légèreté, pas un gros mot, pas un pet de travers, la classe absolue. Et de la classe, va en falloir un max avec ce qui va nous tomber sur le coin de la tronche : du lourd très lourd, du méchant très très méchant, des trucs qui risquent de laisser des séquelles non prises en charge par la Sécurité Sociale !

Mais on s'en fout, parce que si on va à l'hôpital, on sera soignés pas de jolies infirmières nues sous leurs blouses, qui nous réveilleront à 6 heures du matin pour nous coller un thermomètre dans le cul… et la simple évocation de cette perspective m'enchante au plus haut point !!!

Et oui, c'est le printemps !!!

>>>>> CHERIE CURRIE

01 - Sludgehammer - Climatic Death
02 - Psychotrone - Scream Bloody Murder
03 - Eluveitie - Deathwalker
04 - Shotgun Sawyer - Ain't Tryin' to Go Down Slow
05 - Damaged Reich - The Truth Was Never Known
06 - No Turning Back - Cut the Cord
07 - Through The Noise - Deceiver
08 - King of Tyrus - Coyote Running
09 - Sworn Enemy - Seeds of Hate
10 - Alles Mit Stil - Die Gang
11 - Bones to Dust - Psycho
12 - Lone Gunmen - Bird of Prey
13 - Balls Out - Moaning Hard
14 - Poste 942 - Lonely Day
15 - Be Under Arms - No-Go Zone
16 - Doomicidal - Bride of Baphomet
17 - Bort - Bloodcult
18 - Black Tractor - Your Left Shoulder


>>>>> ROB HALBORD

19 - Reflector - Turning
20 - Liars & Thieves - Scarlet Thread
21 - Moby Dick - Biorobot
22 - Skunk - Light and Shade
23 - Dealer - Grotesque
24 - Xaon - Cipher
25 - Solar Haze - Hawk in the Wind
26 - Zoli Band - Angels Wings
27 - Misanthropy - It's All Over / Ride Fast, Die Fast
28 - Urkraft - Place of Coldness
29 - Six Sins Till Sunday - Six Feet Down South
30 - Exumer - Dust Eater
31 - Systemhouse33 - End of Days
32 - Surpuissance - Maléfice
33 - Everest Queen - Crooked Husk
34 - Scarcrow - S.W.T.W.C.A.
35 - One Bullet Left - Into the Dark
36 - Danko Jones - You Can't Keep Us Down

samedi 27 avril 2019

Carré d'As : Les vieilles canailles


S'il faut cinq piliers pour soutenir l'islam,
le rock français n'en a besoin que de quatre.
Et même si l'un d'eux s'écroule,
le bon temps continue de rouler !

Ces quatre vieux chiens ont poussé leurs premières goualantes au cours de la seconde guerre mondiale. Trois d'entre eux ont vu le jour à Paris, l'autre face à la baie des Anges. Dès le début des années 60, ils sautent à pieds joints dans le rock and roll, bien décidés à bouger le cul de cette France ankylosée par des siècles d'une bienséance catholique étouffante.

Il leur a fallu du talent, de la folie et une sacrée paire de couilles pour s'imposer dans un pays en pleine reconstruction et mené par les hommes du général qui voyaient d'un sale œil les plus jeunes de leurs sujets avides de musique bruyante, d'images animées… tout simplement d'effervescence. Alors ils ont brisé des murs, enfoncé des portes, pulvérisé des guitares, fracassé les sièges de l'Olympia. Ils ont tracé un sillon si profond que bon nombre d'artistes contemporains revendiquent leur filiation à ces pionniers.

Claude, Jean-Philippe, Jacques, Hervé, au même titre qu'Édith, Zinedine, Victor, Napoléon, Charles, Simone, Pierre et Marie, vous faites et ferez éternellement partie de l'histoire de France.

>>>>> GOLF-DROUOT

01 - Dick Rivers - Ode à Dick
02 - Jacques Dutronc - Restons français, soyons gaulois
03 - Eddy Mitchell - Si tu n'étais pas mon frère
04 - Johnny Hallyday - Du même côté de la rivière
05 - Dick Rivers - Mauvaise fille
06 - Jacques Dutronc - Vie privée, domaine public
07 - Eddy Mitchell - 18 ans demain
08 - Johnny Hallyday - Le sorcier, le maudit
09 - Dick Rivers - Les herbes hautes
10 - Jacques Dutronc - Le bras mécanique
11 - Eddy Mitchell - Johnny merci
12 - Johnny Hallyday - J'ai rêvé de nous
13 - Dick Rivers - Rocky scandale
14 - Jacques Dutronc - L'idole
15 - Eddy Mitchell - M'man (feat. Ibrahim Maalouf)
16 - Johnny Hallyday - C'est écrit sur les murs

mercredi 24 avril 2019

ExotiK


La route m'appelle et m'attire
À l'est, à l'ouest, au sud, au nord
Ce soir ici, j'ai trouvé un lit
Demain, je coucherai dehors
Beaucoup de routes ramènent vers vous
Mais la route m'entraîne toujours
Et j'ajoute des lieues et des lieues
Aux lieux qui me séparent de vous

Oh, bien sûr, j'ai souvent faim et froid
J'ai envie de m'arrêter parfois
Mais ma route m'entraîne toujours
Désir de concrétiser un symbole
De posséder l'unique beauté
Que l'on nomme Liberté

[ Michel Corringe ]

Si ça c'est pas une putain de chanson qui donne une putain d'envie de se barrer fissa sous les cocotiers, je veux bien être transformé en concombre de mer !

Vous êtes partants pour un nouveau tour du monde en chansons ? Moi, je suis prêt ! Il me faut juste 5 minutes pour remplir mon sac à dos. Un slip, une paire de chaussettes… pour la semaine, ça suffit ou c'est trop ?


01 - Yat-Kha - Karangailyg Kara Hovaa (Dyngyldai)
02 - Mystic Rose - Araba
03 - Kaya Project - Taki Ura Matts
04 - Dengue Fever - No Sudden Moves
05 - Clap ! Clap ! - Kuj Yato
06 - VAS - Saphyrro
07 - Oumou Sangaré - Soun Soumba
08 - DuOud & Abdulatif Yagoub - Illhdah al Aakerh
09 - Band of Mad Women - Watching the World
10 - Flora Martirosyan - Qele Lao
11 - Johnny Clegg & Juluka - Gijim 'beke
12 - Waaberi - Indo Ashak
13 - ДахаБраха - Колискова (DahaBraha - Berceuse)
14 - Mychael Danna - Omiya
15 - Trio Chemirani - Dawâr
16 - Fikret Hasani - Korkuyorum
17 - Bubamara Brass Band - Ne Drzati Mene Zimaka
18 - Omara Portuondo - La Sitiera

dimanche 21 avril 2019

Hey Joe puissance 10


Pour tout savoir sur cette chanson fabuleuse, c'est >>> ICI <<< qu'il faut cliquer.   

Hey Joe n'étant définitivement pas une chanson pour les demi-portions, je vous en propose dix nouvelles versions. Des versions maousse costauds qui se déroulent et qui déboulent et dépassent allègrement les limites de vitesse tolérées par la maréchaussée. Hey Joe puissance 10 ! Dix versions incendiaires, pleines de sang, de sueur, de larmes, de décibels et de grosses guitares flamboyantes. Ça passe ou ça casse… de toute façon, y'a pas le choix, faut que ça passe, quitte à y laisser ses tripes sur le gravier !

Sur le fil du rasoir, à flanc de falaises, face à l'océan déchainé, oseras-tu affronter une telle déferlante d'énergie primaire ? J'ai confiance en toi, public chéri !

>>>>> WHERE YOU GONNA GO ?

01 - Blindstone
        02 - Fever Tree
                03 - Otis Taylor
                        04 - Mike Zito
                                05 - Hobo Blues Band
                                        06 - Guitar Pete
                                                07 - Kelly Richey
                                                        08 - Bad Habits
                                                                09 - Gary Moore
                                                                        10 - Bronco Bob

jeudi 18 avril 2019

1RussianMETAL19


J'hésite ! Putain, qu'j'hésite !!!

Hier soir, coup de téléphone à la maison. Sans déconner, tu me crois, tu me crois pas, c'était Vladimir Poutine. Tout simplement, il me propose d'entrer dans son gouvernement, au poste de ministre de la culture, avec pour mission de promouvoir le rock russe dans le monde entier. L'offre est alléchante, le salaire pharaonique et les avantages en nature généreusement dotés en silicone et bas résille !

En vieux rapace cupide que je suis, j'ai donc toutes les raisons de me lancer dans une si belle aventure !

Alors oui, j'hésite ! Parce que, du coup, mon emploi du temps ministériel ne me permettrait plus d'alimenter les pages des Jolies Compiles et priverait ainsi mes millions de groupies de leur dose hebdomaire de vitamines musicales. Je les imagine déjà organiser des mani- festations non pas de gilets, mais de bikinis jaunes… et ça, franchement, ça me déchirerait le cœur !

Du coup, je vais rester avec vous, les copains et copines, mais je vous le dis tout net : si le président de Bora-Bora me fait la même proposition, je me barre illico presto !!!

>>>>> ОКСАНА БАЮЛ

01 - Бездна Анального Угнетения - Гитлер Живет в Антарктиде
02 - Necrus - Проказник
03 - Ad Nihil - Не Все Кто Блуждают / Потеряны
04 - Стахановцы - Время Добыть Угля
05 - Изумрудный город - Гинденбург
06 - Restless Mind - Терабайты Пустоты
07 - Antreib - Панк-Рок
08 - Стальные Нервы - Вольные Ангелы
09 - Крик Вильгельма - Боже Храни Королеву
10 - LKVR - Пророк
11 - АдА - Отражение
12 - Apofeozъ - Выбор (на стихи Н.С. Гумилева)
13 - WastedSky - Пыль и Пепел
14 - Белый Шаман - Мы Здесь
15 - Krüger - Дизель
16 - Digimortal - В Бой !
17 - Stay With Soul - Тени и Звезды
18 - Якорь - Пропавший Лесовозник

lundi 15 avril 2019

Ko Aotearoa Tēnei


J'ai vu des gens debout
En pleurs, mais debout
J'ai vu des gens le poing levé
Non pas pour frapper
Mais pour toucher le ciel
J'ai vu des enfants déposer des fleurs
Sur les fleurs déjà posées par leurs parents
J'ai vu un peuple noble, fier et fort
Un peuple bigarré, rude et dynamique
J'ai vu un pays plein de bosses et de balafres
Une nation ouverte et solidaire
Un patrie qui chérit ses enfants
Quelles que soient leurs origines
Et surtout un pays qui se dressera toujours
Contre la haine des prêcheurs infâmes

J'ai vu la Nouvelle-Zélande

>>>>> D'URVILLE ISLAND

01 - Hayley Westenra - God Defend New Zealand
02 - Concord Dawn - The River (feat. Nina McSweeney)
03 - Fat Freddy's Drop - Russia
04 - The Datsuns - Colour of the Moon
05 - Blindspott - 1975
06 - The Black Seeds - Freakin'
07 - Tall Dwarfs - The Fatal Flaw of the New
08 - Cut Off Your Hands - Oh Hell
09 - OMC - How Bizarre
10 - The Naked and Famous - Rolling Waves
11 - Anika Moa - My Old Man
12 - Connan Mockasin - Last Night
13 - Goodnight Nurse - Jesse
14 - Lorde - Writer in the Dark
15 - Kids of 88 - The Drug
16 - Rhombus - Seek But Never Do Find
17 - Split Enz - What's the Matter With You ?
18 - The Brunettes - Small Town Crew
19 - Antagonist A.D. - Mother Father

vendredi 12 avril 2019

King Cover #43


On s'est vus
On s'est plus
Émus
Aimés
Plus plus
Plus émus
Plus aimés
Plus vus
‍◆
L'espoir
De se revoir
De se replaire
Se rémouvoir
Se raimer

>>>>> Ô DES ESPOIRS

01 - Susheela Raman - Like a Rolling Stone (Bob Dylan)
02 - The Vacant Lots - Fame (David Bowie)
03 - Tonina - While my Guitar Gently Weeps (The Beatles)
04 - Slaves On Dope - Sexual Healing (Marvin Gaye)
05 - Bjørn Berge - N.I.B. (Black Sabbath)
06 - Jonne - The Boxer (Simon & Garfunkel)
07 - Mick Harvey - Comic Strip (Serge Gainsbourg)
08 - The Belle Stars - Harlem Shuffle (The Rolling Stones)
09 - Morikawa Natsuki - What a Difference a Day Made (Dinah Washington)
10 - Erika Stucky - Killer Queen (Queen)
11 - Boulevard des airs - Argent trop cher (Téléphone)
12 - Slimane - Is This Love (Bob Marley)
13 - Ida Landsberg - Walk on the Wild Side (Lou Reed)
14 - Karen Souza - Valerie (The Zutons)
15 - Rachid Taha (feat. Jeanne Added) - Now or Never (Elvis Presley)
16 - Jānis Bukums - Purple Rain (Prince)
17 - Ben l'Oncle Soul - New York, New York (Frank Sinatra)
18 - Stu - Mother (Pink Floyd)

mardi 9 avril 2019

John Garcia : maître-chanteur


C'est un beau roman, c'est une belle histoire. C'est une romance d'aujourd'hui… enfin, pas tout à fait, disons de 1987.

C'est l'histoire de trois petits branleurs de Palm Desert en Californie. Il y a Josh Homme et Brant Bjork, tout juste 14 ans, l'un joue de la guitare, l'autre est batteur. Il y a aussi John Garcia, un "vieux" de 17 ans qui n'a pas son pareil pour rameuter les gonzesses et beugler dans un micro. Fous de musique, ils se connaissent depuis tout gosses et décident de monter un groupe. Au début, ça s'appelle Katzenjammer (gueule de bois), qui se transforme en Sons of Kyuss et, finalement, en Kyuss tout court. La suite fait partie de la légende du rock.

Et puis, un jour, l'aventure s'arrête, chacun poursuit son propre chemin. Mais quand on a du talent, on parvient toujours à se recaser. C'est le cas de John Garcia qui, avec sa belle gueule et sa voix de crooner du désert, trace sa route à la vitesse d'une Mustang GT. Il monte un nouveau groupe : Slo Burn, dans la lignée de ce qu'il faisait avec Kyuss. Après une tournée aux États-Unis, le groupe se sépare. Garcia lance alors non pas un, mais deux autres projets : Unida et Hermano. On le retrouve aussi invité sur des albums d'amis d'horizons différents : entre autres, le hard rocker canadien Danko Jones, les indie rockers belges d'Arsenal, le duo de musique électronique Crystal Method, Zun au côté de Robby Krieger et même sur un album tribute à Metallica.

En 2010, Garcia, Bjork, le bassiste Nick Oliveri, tous ex-membres de Kyuss, épaulés par le guitariste Bruno Fevery décident de remettre en marche la machine verte Kyuss. C'était sans compter sur le caractère de cochon de Josh Homme qui intente un procès à ses anciens amis pour que le nom du groupe ne puisse pas leur être attribué. Le projet verra néanmoins le jour, sous le nom de Vista Chino.

Ce n'est qu'en 2014 que John Garcia se décide enfin à se produire sous son propre nom, avec un premier album éponyme, suivi d'une deuxième, en 2017, sur lequel il reprend en acoustique 4 titres du groupe qu'il avait fondé en 1987… la boucle est bouclée.

L'aventure peut donc continuer !

>>>>> SING A SONG

01 - Big Bikes (1991 - Kyuss : Wretch)
02 - Writhe (1992 - Kyuss : Blues for the Red Sun)
03 - 100° (1994 - Kyuss : Welcome to Sky Valley)
04 - Muezli (1997 - Slo Burn : Amusing the Amazing)
05 - Fatso Forgotso Phase II (1997 - Kyuss : Kyuss/Queens of the Stone Age Split Album)
06 - Red (1999 - Unida/Dozer Split EP's)
07  - Plastic (1999 - Unida : Coping With the Urban Coyote)
08 - Made of Rats (2002 - Orange Goblin : Coup de Grâce)
09 - 5 to 5 (2002 - Hermano : ...Only a Suggestion)
10 - Born Too Slow (2003 - The Crystal Method : Legion of Boom)
11 - Slaylina (2003 - Unida : El Coyote)
12 - Quite Fucked (2005 - Hermano : Dare I Say...)
13- Out of Key, But in the Mood (2007 - Hermano : ...Into the Exam Room)
14 - Watching You (2009 - Monkey3 : Undercover)
15 - Two Times (2010 - Karma To Burn : Cat Got Our Tongue)
16 - Adara (2013 - Vista Chino : Peace)
17 - Confusion (2014 - John Garcia : John Garcia)
18 - All For Nothing (2016 - Zun : Burial Sunrise)
19 - Gardenia (Kyuss Cover) (2017 - John Garcia - The Coyote Who Spoke in Tongues)
20 - Cheyletiella (2019 - John Garcia and the Band of Gold)

samedi 6 avril 2019

All Bläcks Metal


Ringa pakia !
Uma tiraha !
Turi whatia !
Hope whai ake !
Waewae takahia kia kino !

Ka mate ! Ka mate !
Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate !
Ka ora ! Ka ora !
Tēnei te tangata pūhuru huru
Nāna nei i tiki mai
Whakawhiti te rā
Ā upane ! Ka upane !
Ā upane ! Ka upane   !
Whiti te ra !

Sans déconner, me dis pas que tu te chies pas un peu dessus quand tu te retrouves face à une trente de marmules gaulées comme des frigos américains et prêtes à t'arracher la tête avec les dents.

Je ne connais rien de plus effrayant que le redoutable haka scandé par les joueurs de l'équipe de rugby de Nouvelle-Zélande — les fameux All Blacks. À côté de ça, Massacre à la tronçonneuse pourrait aisément passer pour une délicieuse bluette, Les dents de la mer pour un conte de fées et Christine Boutin pour la petite sirène.

En tout cas, si un jour je devais croiser la route de ces guerriers sanguinaires, je sais exactement ce que je ferais : je leur ferais écouter une jolie compile de metal made in New Zealand… je ne sais pas si ça les calmerait, mais au moins ça me permettrait de me carapater aussi vite qu'un spermatozoïde d'éjaculateur précoce !

>>>>> AOTEAROA

01 - The All Blacks - Ka Mate
02 - Alien Weaponry - Kai Tangata
03 - Like A Storm - Chaos
04 - Forsaken Age - 1080
05 - Devilskin - Mountains
06 - The Datsuns - Gold Halo
07 - The Mark Of Man - Memorandum
08 - In Dread Response - Coma
09 - Legacy Of Disorder - Thorns
10 - Arc Of Ascent - Benediction Moon
11 - Machete Justice - Eyes on the Crown
12 - Fallen Order - Beyond Death
13 - Set On End - Cimmerian Shade
14 - Beastwars - Black Days
15 - Saving Grace - Deathless
16 - 8 Foot Sativa - Visions of Red
17 - Dawn Of Azazel - Strike First, Strike Hard, Strike Often
18 - Dead Dreamers - Dopamine
19 - Datura - Reaching Out

mercredi 3 avril 2019

Carré d'As : Black Is Beautiful [ 09 ]


Inspire-moi, Tanit la Tendre, Tanit la Tunisienne
Quand je chante les Djerbiennes au rythme des tam-tams et tabalas
Les voilà entrant dans la danse, vases sveltes, un vase sur la tête altière
Les voilà longues lisses, les Djerbiennes à la tête d'or

Et les hauts dieux d'ébène pour rythmer leurs pas
Les tam-tams dansent et les tabalas, les tam-tams sous les mains d'ébène dur
Les voici de soie fine, les Djerbiennes, soyeuses et souples
Et déroulant rythmée leur fuite frissonnante, gracieuse
Et montent les hosannahs dans la nuit bleue étoilée

[ Les Djerbiennes, Léopold Sedar Senghor ]

>>>>> MUHAMMAD ALI

01 - The Jackson 5 - 2-4-6-8
02 - Body Count - Here I Go Again
03 - Amadou & Mariam - Camions sauvages
04 - OutKast - Idlewild Blue (Don'tchu Worry 'Bout Me)
05 - The Jackson 5 - I'll Be There
06 - Body Count - Bloodlust
07 - Amadou & Mariam - Chérie
08 - OutKast - Red Velvet
09 - The Jackson 5 - Body Language
10 - Body Count - Wanna Be a Gangsta
11 - Amadou & Mariam - Ta promesse
12 - OutKast - Hey Ya !
13 - The Jackson 5 - I Want You Back
14 - Body Count - Down in the Bayou
15 - Amadou & Mariam - Batoma
16 - OutKast - Pink & Blue

dimanche 31 mars 2019

3METAL19

La Nouvelle-Zélande est un pays extraordinaire. Un pays pacifique et pacifiste qui a placé des femmes aux plus hautes fonctions de l'État. Un pays où différentes ethnies se croisent et se mélangent avec intelligence et harmonie. Pays ami, pays frère qui, dans un autre siècle, a payé du sang de ses enfants la paix recouvrée. Pays ouvert et accueillant. Pays tolérant, multiculturel et curieux de l'autre. Mais aussi pays meurtri au plus profond de sa chair par l'acte immonde d'un sombre fumier au discours nauséabond.

En partie conçue sur les routes qui mènent d'Ikamatua à Oamaru, en passant par Tahacopa, Manapouri, Queenstown et Jackson Bay, je dédie cette modeste compile aux victimes de l'effroyable tuerie de Christchurch et toutes les belles personnes que j'ai croisées, arborant avec dignité et détermination leurs pancartes "THIS IS NOT NZ".

Je confirme : la Nouvelle-Zélande, ce n'est pas ça.

>>>>> WENDY O. WILLIAMS

01 - Bloodborn - Bloodborn
02 - Damantra - Kill Culture Kill Mass Power
03 - Magic Circle - I've Found my Way to Die
04 - The Southern Revival - Burnt Out
05 - Flawker Rawker - Feeding Frenzy
06 - Týr - Gates of Hel
07 - Children of Bodom - This Road
08 - Awakening Sun - Shout It Out Loud
09 - Ty Morn - Hey Poseidon
10 - Konfirmat - Monolog
11 - Asthma Castle - The Incline of Western Civilization
12 - Superlynx - Hex
13 - Drunken Crocodiles - Viktor
14 - Doux - Covert
15 - Reaper-X - Noose
16 - Wendigo & Jan Ole Moller - Back in the Woods
17 - Leitourgos - Eloi, Eloi
18 - Vita Imana - Desdoblamiento


>>>>> ANGRY ANDERSON

19 - Lords Of Kobol - Valediction
20 - King Legba & the Loas - Moonchild
21 - Blind Scryer - Song 4
22 - Psychotrone - My Funeral
23 - Blindside Thunder - Rock and Roll Junkie
24 - Whiskey & the Wolves - Hand of Tyr
25 - High Reeper - Bring the Dead
26 - Cowboys & Aliens - Refuse
27 - Mad X - With the Light of Your Sin
28 - Mind Driller - M4n1k1
29 - South - Just for You
30 - Blacklist 9 - Madness
31 - Ritual Servant - Seven Trumpets
32 - The Haunted North - Monster
33 - Lagoon - Last Hex
34 - True Wisdom - The Dawn Arises
35 - Infiltrate Neutralize Govern - American Exceptionalism
36 - Waster - Agony