samedi 15 janvier 2022

Metal King Cover 02

Une compile Metal King Cover, c'est comme une King Cover normale, sauf qu'il n'y a que du metal dedans. C'est d'ailleurs pour ça que ça s'appelle Metal King Cover ! Oui, j'avoue, il m'arrive d'avoir des idées géniales ! C'est comme pour le sandwich au jambon, c'est parce qu'il contient du jambon, que ça s'appelle un sandwich au jambon. S'il y avait du pâté dedans, ça s'appellerait un sandwich au pâté ! Et je pourrais citer des dizaines d'autres exemples aussi judicieux. Tu vois, la vie, c'est pas compliqué, faut juste pas chercher à s'embrouiller les boyaux de la tête. Sinon, c'est migraine et troubles du transit intestinal assurés !

Donc, au menu : des métalleux qui reprennent des chansons d'autres métalleux... mais pas que ! Des métalleux qui crient très très fort ! Des métalleux qui font tout plein de boucan avec leurs petits instruments branchés sur le secteur ! Bref, une Metal King Cover dans la plus pure tradition des Metal King Cover !

>>>>> METAL MACHINE

01 - Running Wild - Strutter (Kiss)
02 - Machine Head - Battery (Metallica)
03 - Arch Enemy - Breaking the Law (Judas Priest)
04 - Love Like Blood - 7 Seconds (Youssou N'Dour)
05 - HIM - (Don't Fear) The Reaper (Blue Öyster Cult)
06 - Girlschool - Tush (ZZ Top)
07 - Raven - Ogre Battle (Queen)
08 - Therion - Crying Days (Scorpions)
09 - Twilight Guardians - La Isla Bonita (Madonna)
10 - Nashville Pussy - Rock 'n' Roll Outlaw (Rose Tattoo)
11 - Hammercult - Fast As a Shark (Accept)
12 - Mystterra - Ангел (Engel) (Rammstein)
13 - Omnium Gatherum - Moneytalks (AC/DC)
14 - Buckcherry - Mama Kin (Aerosmith)
15 - Red Fang - Only Fools Rush In (Elvis Presley)
16 - Metallica - Remember Tomorrow (Iron Maiden)
17 - Tombstone Highway - Mississippi Queen (Mountain)
18 - Soundgarden - Come Together (The Beatles)

lundi 10 janvier 2022

Top Stoner 2021


You wanted the best, you got the best ! 
And the winner is…

Nous y voilà, les amis : la traditionnelle remise de diplômes des meilleurs albums de stoner-doom-psyché, attribués par les habitants de LA PLANÈTE DU STONER ROCK, cuvée 2021. Je ne vous apprends rien, vous connaissez désormais la formule : du lourd, du méchant, du graisseux, des cavalcades frénétiques sur des torrents de lave en fusion, des envolées fulgurrrrrrrantes et des plongées abysssssssales… tout ce qu'il faut pour se mettre la tripaille en vrac ! Je sens qu'on va encore en perdre quelques-uns en cours de route !

Plus de deux heures de musique, la tartine est conséquente ! Beurre, confiture, Nutella, supplément Chantilly et noix de pécan caramélisées offert par la maison ! Ne soyons pas mesquins, nous sommes dans l'antre des experts. Au programme : des surprises, des interrogations, voire de l'incompréhension. Du rustique, de l'étrange, du volcanique, du biscornu, de l'inexplicable. C'est le prix à payer quand on traite directement avec le diable et ses sbires. 

Comme d'habitude, la cérémonie sera suivie d'un apéro dînatoire. Au menu : Jack Daniel's, Jack Daniel's, Jack Daniel's… et peut-être quelques bretzels et des gigots de crotales grillés à la braise, si le ministre de la Culture nous accorde une subvention !

>>>>> DEADLY KISS

01 - Monolord - The Weary
02 - Drune - Giant's Blood
03 - Greenleaf - Bury Me my Son
04 - Mastodon - Teardrinker
05 - Stonus - Evil Woman
06 - Sunnata - A Million Lives (feat. Alia Fay)
07 - Bretus - Celebration of Gloom
08 - Acid Mammoth - Berserker
09 - Psychedelic Porn Crumpets - The Tale of Gurney Gridman
10 - Conviction - Curse of the Witch
11 - Stöner - The Older Kids
12 - Dunbarrow - Worms of Winter
13 - King Buffalo - Grifter
14 - Asteroid Blues - Fig. 2
15 - Ouzo Bazooka - Monsters
16 - John Dwyer, Nick Murray, Brad Caulkins, Tom Dolas & Greg Coates - City Maggot
17 - Aiwass - Man As God
18 - Spaceslug - Follow This Land
19 - Green Lung - Reaper's Scythe
20 - Blóð - Häxan
21 - Five The Hierophant - Fire From Frozen Cloud
22 - Komodor - Mamacita
23 - Maha Sohona - Scavengers
24 - Kanaan - Pink Riff

mercredi 5 janvier 2022

King Cover #51


LES HEURES D'HIVER

Il y a tant de temps passés
Qu'on ne sait plus quel temps l'on est
Sont-ils venus les temps d'hier ou maintenant
Et les temps de bientôt demain
Toujours, jamais, l'éternité à venir
Perte de temps ou temps perdus
Où s'en vont ces heures et ces instants
Envasés dans un sablier 
Mangés, rongés, digérés
ooooooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooo
ooooooooooooooo
ooooooooooooo
ooooooooooo
ooooooooo
ooooooo
ooooo
oooo
oo
o
o
o
o


01 - Kim Wilde - Born to Be Wild (Steppenwolf)
02 - Snake Bite Love - Motörhead (Hawkwind)
03 - The Walls - With or Without You (U2)
04 - Quincy Jones & Valerie Simpson - Bridge Over Troubled Water (Simon & Garfunkel)
05 - The Bronx Casket Co. - Free Bird (Lynyrd Skynyrd)
06 - Hellsongs - Seasons in the Abyss (Slayer)
07 - L'Aura - Life on Mars ? (David Bowie)
08 - Mary Coughlan - You Can Leave Your Hat On (Randy Newman)
09 - Coph Nia - Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)
10 - Amanda Palmer - Satellite of Love (Lou Reed)
11 - The Lovecrave - Thriller (Michael Jackson)
12 - Tangerine Dream - Hallelujah (Leonard Cohen)
13 - Shaka Ponk - Smell Like Teen Spirit (Nirvana)
14 - Sign - Run to the Hills (Iron Maiden)
15 - My Chemical Romance - Desolation Row (Bob Dylan)
16 - Hilary Woods - N.I.B. (Black Sabbath)
17 - Александр Пушной - Another Day in Paradise (Phil Collins)
18 - Carmen McRae - Only Women Bleed (Alice Cooper)

vendredi 31 décembre 2021

Lofofora - L'œufOfofora


Ça chôme pas chez les Lofo : dix albums studio et deux lives en trente piges de carrière, c'est une sacrée performance ! Si, si, je vous jure, par les temps qui courent, c'est pas donné à tout le monde. Tiens, regarde Bruel, il lui aura fallu quatre décennies pour en faire autant. Et je ne te parle même pas des troupeaux de crétins qui sortent des étoiles-académies, pondent une bouse et disparaissent des écrans radars à tout jamais !

L'histoire de Lofofora commence donc à Paris, fin 1989, avec Reuno Wangermez au chant, Phil Curty à la basse, Karl Shneider à la guitare et Erik "Ragout" Rossignol à la batterie. Dès 1990, le quartet entame la tournée des scènes et se fait repérer par Polygram. Octobre 1994, ils squattent les studios des Forces Motrices à Genève pour mettre en boîte le premier LP qui est disponible dans les bacs en mars 1995. Le disque s'écoule comme des plateaux de tapas dans les bodegas de Séville au mois d'août ! Lofofora se lance alors dans une tournée de plus d'une centaine de dates, avant de se lancer dans l'élaboration d'un nouvel album qui voit le jour en août 1996.

Fin 2019, Reuno et Phil, désormais épaulés par Vincent Hernault à la batterie et Daniel Descieux à la guitare, délivrent le très punk/hardcore Vanités qui met encore un peu plus à genoux les fans insatiables de ce quatuor d'enragés chroniques.
 
🎇  🎆  🎇  🎆  🎇  🎉  🎇  🎆  🎇  🎆  🎇

>>>>> DUR COMME FER

01 - La merde en tube
02 - Weedo
03 - La  peur du vide
04 - Les seigneurs
05 - La splendeur
06 - Le pendu
07 - Ma folie
08 - La chanson du forçat (Serge Gainsbourg Cover)
09 - La dérive
10 - Bienvenue
11 - Le mâle
12 - Le désordre
13 - Dernier jugement
14 - Mauvais œil
15 - Double A
16 - Les liquides de mon corps
17 - Sven
18 - Belle la vie

jeudi 30 décembre 2021

Brigitte Fontaine - Psyk & Délik


Folle, zinzin, tarée, louf, azimutée, cinglée, fada, timbrée, foutraque, toquée, timbrée, chtarbée, dingue, branque, cintrée, givrée, fêlée, foldingue, sinoque, jetée, piquée, maboul, illuminée, siphonnée... oui, j'ai essoré mon dico des synonymes pour dépeindre Brigitte Fontaine. J'aurais pu ajouter fantasque, exubérante, farfelue, insolite et insolente, déconcertante, hystérique, truculente, époustouflante, pittoresque, pétillante, excentrique, rabelaisienne, bordélique, envoûtante, solaire… et, n'en déplaise à un vieil ami "absolument cool", j'ajouterai PSYCHÉDÉLIQUE !

Née à Morlaix en 1939, LA Fontaine n'a jamais suivi les voies les plus rationnelles pour s'épanouir. À tout juste 17 ans, elle quitte son pays Léonard natal pour s'en aller faire la comédienne à la capitale. Au début des années 60, elle devient aussi chanteuse et se produit dans les cabarets de la Rive Gauche et à Montmartre. C'est ainsi qu'en 1964, elle fait la première partie de Georges Brassens à Bobino. La même année, elle écrit et joue une pièce de théâtre en collaboration avec Jacques Higelin et Rufus, qui reste plus de deux saisons à l'affiche à Paris, avant d'entamer une tournée européenne.

En 1966, elle enregistre son premier album au nom évocateur de Chansons décadentes et fantasmagoriques. Terre Neuve, son dernier disque en date, est sorti en 2020. Durant ce demi-siècle, elle aura également écrit pour Vanessa Paradis, Zizi Jeanmaire, Jacques Higelin, Étienne Daho, Maurane, Juliette Gréco, Axel Bauer, Julien Clerc, Matthieu Chedid ; publié près d'une trentaine de livres ; interprété une trentaine de rôles aussi bien au théâtre que pour le cinéma et la télé… ceci étant dit, quelqu'un peut m'expliquer quand est-ce qu'elle dort, cette sacrée foutue gonzesse ?

Ajoutons à cela que, depuis 1969 (année érotique), elle forme un couple fusionnel et passionné avec Areski Belkacem… et si ça c'est pas PSYCHÉDÉLIQUE, je veux bien être transformé en Mariah Carey !

>>>>> DÉCADENTE

01 - La maison du café (feat. Areski)
02 - Vendetta
03 - Le noir c'est mieux choisi (feat. Art Ensemble of Chicago)
04 - Soufi
05 - Amour poubelle
06 - Caliméro (feat. Stereolab)
07 - Je suis décadente
08 - Rue Saint-Louis-en-l'Île (feat. Gotan Project)
09 - Il pleut
10 - Bamako (feat. Turzi)
11 - Bis Baby Boum Boum (feat. Noir Désir)
12 - Les vergers
13 - Les hommes préfèrent les hommes
14 - La nacre et le porphyre
15 - L'engourdie (feat. Areski)
16 - Je fume
17 - Parlons d'autre chose
18 - L'homme à la moto (Édith Piaf Cover)

mercredi 29 décembre 2021

Bleu Metal


Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? Ainsi parlait le grand Charles De Gaulle !

Qu'ils soient au lait de vache ou de chèvre, à pâte persillée, pressée ou molle, à croûte fleurie ou lavée. Normands, basques, auvergnats, corses ou du nord, les fromages font partie du patrimoine culturel gaulois. Quel rapport avec le heavy metal ? me direz-vous. Aucun, absolument aucun ! J'avais juste envie de vous parler de fromages et de metal… mais de metal français ! Parce que, oui m'sieur-dame, en France on sait faire du bon fromage, mais aussi de l'excellent metal… et ça, le grand Charles avait oublié de le mentionner !

>>>>> ROQUEFORT

01 - Anthares - From the Craddle to the Grave
02 - Swarm - Spoutnik Explorer
03 - Pathfinders - Ghosts of Mars
04 - Verbal Razors - Water Drop
05 - Yugal - From This Day I Will Rise
06 - Voorhees - The Will to Kill
07 - Voice of Winter - Damocles
08 - Colorblind - Old School
09 - Shatterpoint - Torn Apart
10 - Split Brain - Machine infaillible
11 - Chemical Sweet Kid - Dance With the Shadows
12 - Forest In Blood - Black Skull
13 - Magoa - Endlessly
14 - Headshake - Between Wolves
15 - Voron - Apocalypse
16 - Shut the Fuck Up - Madness
17 - Blackness - Perfect Hatred
18 - Freehowling - Chaos

mardi 28 décembre 2021

Nous sommes... No One Is Innocent


Sois pas triste, petit metalleux français : si les Ricains ont Rage Against The Machine, nous on a [no one is innocent] !

C'est effectivement en découvrant la bande à Tom Morello sur scène à l'Élysée-Montmartre en 1992 que Jérôme Suzat-Plessy (basse), Guy Perot (guitare) et Thierry Molinier (batterie), regroupés autour du chanteur d'origine arménienne Kemar Gulbenkian, décident de l'empreinte musicale qu'ils comptent imprimer à leur répertoire. Après l'enregistrement d'un mini-CD 4 titres, la participation aux Transmusicales de Rennes en décembre 1993 et quelques ajustements du line-up, No One Is Innocent investit les studios Ornano de Paris, pour mettre en boîte ce qui demeure encore aujourd'hui, ni plus, ni moins, que l'une des plus terrifiantes secousses telluriques qu'ait jamais subie la planète rock/metal française. Entrainé par le single LA PEAU, qui tourne en boucle sur les radios durant des mois, ce premier missile fait autant de bruit que le premier Trust, en son temps. Il se vend comme des petits pains… dans la gueule ! S'ensuit une tournée de deux ans en France, en Europe et de l'autre côté de l'Atlantique.

En 1996, Jérôme, Thierry et Kemar sont toujours à poste, désormais épaulés par David de Four à la guitare et Spagg (Franck Dumarski) aux samples. C'est donc cet équipage qui entre aux Bearsville Studios de Woodstock pour enregistrer le très attendu deuxième opus des No One. Moins metal fusion et plus industriel, UTOPIA se permet le luxe de dépasser son petit frère en termes de variété, d'énergie et d'agressivité… c'est d'la bomb' bébé ! Il n'en faut pas plus pour que la notoriété de nos petits frenchies ne dépasse rapidement les maigres frontières hexagonales, leur offrant l'opportunité de se produire sur les scènes du monde entier, notamment aux côtés de Motörhead, Guns N’ Roses ou encore AC/DC pour deux dates au Stade de France en mai 2015.

Sois pas triste, petit metalleux français : si la flamme de Rage Against The Machine s'est quelque peu estompée avec le temps, nos vaillants [no one is innocent] continuent d'irradier le ciel métallique gaulois !

>>>>> PROPAGANDA

01 - Ne reste-t-il que la guerre pour tuer le silence ? (1993 - No One Is Innocent)
02 - Beast in the Bottle (1993 - No One Is Innocent)
03 - Ce que nous savons (1997 - Utopia)
04 - Chile (1997 - Utopia)
05 - Où étions-nous ? (2004 - Revolution.com)
06 - B.O. (2004 - Revolution.com)
07 - Nomenklatura (2005 - Siempre de Suerte ) (Live)
08 - Cheri Moog (2011 - Drugstore)
09 - Qui je suis (2011 - Drugstore)
10 - Kids Are on the Run (2015 - Propaganda)
11 - Drones (2015 - Propaganda)
12 - Gazoline (feat. Yann Coste)  (2016 - Barricades Live)
13 - Desperado (2018 - Frankenstein)
14 - Les revenants (2018 - Frankenstein)
15 - We Are Big Brother (2021 - Ennemis)
16 - Nous sommes (2021 - Ennemis)

lundi 27 décembre 2021

Ce n'est que moi : Alain Chamfort


Après avoir travaillé avec Jacques Dutronc et Dick Rivers, le jeune Alain Chamfort (Alain Le Govic, pour les intimes) est repéré par Claude François qui en fait LE «chanteur à minettes» en vogue au début des années 70. Sous la houlette du «mal aimé», il enchaîne les succès et les tournées. Cependant, le costume s'avère rapidement bien trop étroit pour ce mélodiste hors pair qui s'émancipe de son mentor pour s'en aller voguer sur d'autres flots. 

C'est ainsi qu'en 1977, il croise la route de l'incontournable Serge Gainsbourg, qui deviendra son parolier jusqu'en 1981, avec des titres comme Bambou, Baby Lou, Chasseur d'ivoire, sans oublier le monumental Manureva qui s'écoule à près d'un million d'exemplaires, aussi bien en Espagne qu'en Australie, en Allemagne, en Israël et au Royaume-Uni. Les albums et les hits s'enchaînent : Géant, Palais Royal, Paradis, Bons baisers d'ici, Rendez-vous, Traces de toi, La fièvre dans le sang, Souris puisque c'est grave, jusqu'à l'aube des années 90. En nous voici en 1994, qui voit Alain Chamfort récompensé par une Victoire de la Musique pour le clip de L'ennemi dans la glace, réalisé par Jean-Baptiste Mondino. Il remet d'ailleurs le couvert en 2004 avec la même statuette, pour la très ironique vidéo de Les beaux yeux de Laure.

Et la carrière du dandy parisien se poursuit tranquillement, sans faire de vagues, ni la une de la presse poubelle. Il compose pour Jane Birkin et Vanessa Paradis, donne un concert surprise au Jardin du Luxembourg en 2005, se produit à l'Alhambra où il chante en duo «virtuel» via une série d'écrans, avec Michel Delpech, Vincent Delerm et Jane Birkin, fait partie du conseil d'administration de la SACEM. Il écrit aussi des musiques de films et fait l'acteur pour le cinéma et la télé. Il a eu cinq enfants et deux petits-enfants... de quoi bien s'occuper durant les longues soirées d'hiver !

Finalement, après cinq décennies d'activités et loin des tumultes du show business, cet artiste d'une élégance et d'une courtoisie rares continue de propager ses petites mélodies sucrées/salées à qui veut bien lui prêter une oreille attentive

>>>>> MANUREVA

01 - Ce n'est que moi
02 - Sorcier
03 - Entre cafard et bourdon - Love Is a Gift - Fuyons - Final
04 - Où es-tu ? (feat. Charlotte Rampling)
05 - Mama Gri-Gri
06 - J'étais un ange (Michel Delpech Cover)
07 - Les paroles dans le vide
08 - Palais Royal (feat. Sarah Manesse & Marina d'Amico)
09 - Les muses
10 - Sapho et Sophie
11 - Tombouctou
12 - Exister
13 - Déchaîne-moi
14 - Que ce soit clair
15 - Les salamandres
16 - Le jeune homme au balcon
17 - Deux poignards bleus
18 - La Licorne appareille

dimanche 26 décembre 2021

Mass Hysteria - Masse Hystérique


Honte à moi, vieux con du metal préhistorique, de n'avoir découvert Mass Hysteria qu'en 2009, avec leur déjà sixième album, alors que le groupe était dans l'arène depuis plus d'une décennie. En d'autres temps, une telle infamie eut pu m'envoyer au bûcher.

Mass Hysteria est donc né à Paris en 1993. Aux commandes du vaisseau : Mouss Kelai à la goualante, Erwan Disez et Alain Fornasari aux grattes (ce dernier étant rapidement remplacé par Yann Heurtaux), Stéphan Jaquet à la 4-cordes et J. Martin au tambour (qui laissera bientôt sa place à Raphaël Mercier). Il faudra néanmoins attendre 1997 pour que la première torgnole discographique soit assenée. Le bien-être et la paix fait l'effet d'une bombe, bouleverse la hiérarchie de la metalosphère française et place, de facto, Mass Hysteria en orbite supra-galactique. 

Sans transition, passons immédiatement à l'an 9 du nouveau millénaire. Mass Hysteria a déjà bien marqué le paysage métallique français de son empreinte martiale et tissé un lien indéfectible avec des légions de furieux apôtres chevelus. Après avoir assurer la première partie de Metallica dans les arènes de Nîmes en juillet, ainsi qu'un Zénith de Paris en ouverture de Limp Bizkit, la Mouss Connection lâche un missile nucléaire, sobrement baptisé Failles. Celui-là même qui me fait entrer de plain-pied dans l'univers masshystérien ! L'impact est violent. L'impression de se ramasser un Airbus A380 en pleine poire, après avoir était piétiné par Jérôme Le Banner et juste avant d'être coulé dans le béton !

Avec les Mass Hysteria, le message est direct, carré. Pas le temps de tortiller du fion, tu le prends en pleine poire et tant pis si tu n'as pas la carrure ! L'ambiance est industrielle, avec des touches de thrash, de rap, d'électro… c'est clair, les furieux, ne sont pas là pour vendre des tapis persans, mais de la mornifle toute fraîche et moulée à la pogne de bûcheron canadien ! Je vous en mets une barquette ?

>>>>> NOTRE COMPLOT

01 - Derrière la foudre
02 - Notre complot
03 - La canopée
04 - MH 2 C.E.S.
05 - Un homme à la mer
06 - Pulsion
07 - Le plus juste effet (Irie)
08 - Mère d'Iroise
09 - Respirer
10 - L'antre ciel éther
11 - Sur la brèche
12 - Ya-Vyemma
13 - L'effet papillon
14 - Mon horizon
15 - Tout doit disparaître
16 - On coule !
17 - Clean
18 - Une joie kamikaze

samedi 25 décembre 2021

Vanessa Paradis - Enfer & Paradis


Je l'avoue : je suis un vieux maniaque. J'aime quand tout est bien rangé. Les slips avec les slips, les chaussettes avec les chaussettes… les whiskies tourbés avec les whiskies tourbés !

Pour les disques, c'est pareil : si je cherche un album de Slayer, je sais que je le trouverai entre les Rage Against The Machine et les Thin Lizzy. Je sais aussi qu'entre Overvill et Queens of The Stone Age, juste avant Paradise Lost, se trouve le Paradis. Ou plutôt LA Paradis : la petite Vanessa ! De même que si je veux écouter un bon vieux Cannibal Corpse, il me suffit de fouiller entre Brel et Delpech.

Mais ne nous égarons pas dans des détails logistiques superflus et concentrons-nous plutôt sur la belle Vanessa. La Vanessa de Joe le taxi, bien sûr, mais aussi la Vanessa qui avait ensorcelé Gainsbourg et Kravitz, avant de convoler avec Johnny Depp. La même Vanessa pour laquelle de très avisés chroniqueurs musicaux de l'époque avaient prédit une descente aux enfers rapide et douloureuse. Cette Vanessa qui s'est également illustrée au cinéma, aux côtés de Belmondo, Delon, Jean Reno, Daniel Auteuil, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Woody Allen, Gérard Depardieu… mazette, quel tableau de chasse !

C'était une évidence : j'ai tout de suite aimé Vanessa Paradis. Elle était la nouvelle Brigitte Bardot. Dégaine mutine, beauté sauvage et innocente, exquise ensorceleuse, comment ne pas craquer ? Et puis son premier 30 centimètres était si appétissant qu'il en devenait l'objet d'une gourmandise effrénée à laquelle je m'étais adonné avec délectation. Et que dire de son deuxième 33 tours, écrit par le grand Serge et mis en musique par le fidèle Franck Langolff. En cette année 1990, il n'y avait guère que le Rêve Orange de Liane Foly et le Religion de Niagara pour lui arriver à la cheville.

Trois décennies après les premières fusées du feu d'artifice, la belle Vanessa continue d'éblouir le firmament, avec toujours la même intelligence, le même sourire communicatif et l'humilité d'une reine. Fermez les yeux, je vous emmène au paradis !

🎄 🎄 🎄 🎄 🎄🎄🎄 🎄 🎄 🎄 🎄

>>>>> FLAGRANT DÉLIRE

01 - Tandem (Live)
02 - The Future Song
03 - Time to Get Your Lovin' (feat. Eric Serra)
04 - L'eau et le vin
05 - Week-end à Rome (Étienne Daho Cover) (feat. Nouvelle Vague)
06 - Les piles (feat. M.)
07 - Ballade de Melody Nelson (Serge Gainsbourg Cover) 
        (feat. Lulu Gainsbourg & Johnny Depp)
08 - Encore
09 - Malaise en Malaisie (Alain Chamfort Cover) (feat. Alain Chamfort)
10 - Station Quatre-Septembre
11 - J'ai ta main (Charles Trenet Cover) (feat. Benjamin Blolay)
12 - Did You Really Say No ? (feat. Oren Lavie)
13 - Ce que le vent nous souffle
14 - Du bout des lèvres (Barbara Cover) (feat. Alexandre Tharaud)
15 - Tu me manques (Pourtant tu es là) (feat. Gaëtan Roussel)
16 - La plage
17 - Dans l'univers (feat. Nekfeu)
18 - Jo le taxi (Live)

vendredi 24 décembre 2021

Êtes-vous prêts pour la semaine française ?


Are you ready for the French week ?
Sind Sie bereit für die französische Woche ?
Ertu tilbúinn fyrir frönsku vikuna ?
Você está pronto para a semana francesa ?
Вы готовы к французской неделе ? 
¿ Estás listo para la semana francesa ?
你準備好迎接法國周了嗎 ?
Ydych chi'n barod am wythnos Ffrainc ?
Ben jij klaar voor de Franse week ?
A bheil thu deiseil airson seachdain na Frainge ?

dimanche 19 décembre 2021

Acoustic•


Pas de guitares électriques ? Pas de doubles grosses caisses ? Pas de growleuses blondes à fortes poitrines ? Putain, l'est dev'nu pédé, le Keith Michards ???

Que nenni, mes furieux abonnés, aujourd'hui pas de sang, pas de sueur et pas de larmes ! Juste un mignon petit écureuil qui respire une fleur des champs et des zicos qui ont débranché leurs outils de travail. On va coller au placard nos colères et nos frustrations. On va regarder le ciel étoilé et respirer l'air pur, tant qu'il en reste un peu... les plus intrépides pourront même toucher le cul des vaches, s'ils le désirent !

>>>>>> CHUPA CHUPS

01 - Рома ВПР - Крыша (Roma VPR - Roof)
02 - Josienne Clarke - A Letter on a Page
03 - Imants Daksis - Spoks
04 - Jake Shimabukuro - The Rose (feat. Bette Midler)
05 - Fink - Wheels
06 - Abigail Dowd - Don't Want to Talk About It
07 - La Fuga - Negociando Gasolina
08 - Flipsyde - One More Trip
09 - Sara K. - Streetlight's On
10 - Greta Van Fleet - Black Smoke Rising
11 - Phil Hooley - Learning to Be Still
12 - 山崎ハコ - 向かい風 (Hako Yamasaki - Headwind)
13 - Astray Valley - Negra Noche
14 - Citizen Cope - Wedding in Cherokee County
15 - Claire Kelly - Running Out
16 - Distemper - Получить Ответ (Get Answer)
17 - Railway Gamblers - World on Fire
18 - Aaron William Pollock - Hoodoo Lady

dimanche 12 décembre 2021

Bros in Drums


À ma connaissance, le cas est unique dans toute l'histoire de la musique : deux frangins — musiciens — jouant du même instrument — ayant connu le succès très jeunes — accompagné des artistes de tout premier plan — enregistré des disques à la pelle, dont certains sont devenus des classiques. Non, ce ne sont pas les sœurs Labèque, mais les frères Appice, Carmine et Vinny. Occulter un tel phénomène sur un blog dédié au rock serait non seulement une grave erreur, mais aussi et surtout une faute professionnelle… ce à quoi je ne peut définitivement pas me résoudre.



Allons droit au but : Carmine Appice est né à New York le 15 décembre 1946. Après une initiation à la musique classique, il se tourne définitivement vers la batterie après avoir découvert le travail des batteurs de jazz Buddy Rich et Gene Krupa. En 1967, il est recruté par Vanilla Fudge, groupe de rock psychédélique, qui connait un réel succès jusqu'à sa séparation, début 1970. La section rythmique du groupe, formée par Tim Bogert et Carmine Appice, monte alors un nouveau projet avec le guitariste Jim McCarty et le chanteur Rusty Day : ce sera Cactus ! Du bon gros hard rock bien gras et bien bluesy ! Encore un beau succès et une séparation après seulement deux ans et quatre albums. En 1973, les mêmes Bogert et Appice s'associent à Jeff Beck pour l'enregistrement d'un seul et unique album qui demeure encore aujourd'hui une référence. En 1977, Appice rejoint Rod Stewart, avec lequel il coécrit quelques-uns de ses plus gros succès (Young Turks, Da Ya Think I'm Sexy ?…). On le retrouve encore complice de nombreux projets : Blue Murder avec John Sykes, Mother's Army avec Joe Lynn Turner, King Kobra… et auprès de nombreux artistes : Ted Nugent, Paul Stanley, Sly Stone, Yngwie Malmsteen, Brian May et même notre Christophe national en 2008.


01 - Need Love (1969 - Vanilla Fudge : Rock & Roll)
02 - Bedroom Mazurka (1972 - Cactus : 'Ot 'n' Sweaty)
03 - Superstition (1973 - Beck, Bogert & Appice : Beck, Bogert & Appice)
04 - House of the King (1974 - Jan Akkerman : Tabernakel)
05 - Workin' for the Children (1976 - KGB : KGB)
06 - Dirty Weekend (1978 - Rod Stewart : Blondes Have More Fun)
07 - Don't Push Me (1982 - Ted Nugent : Nugent)
08 - Home Street Home (1986 - King Kobra : Thrill of a Lifetime)
09 - The Dogs of War (1987 - Pink Floyd : A Momentary Lapse of Reason)
10 - Sex Child (1989 - Blue Murder : Blue Murder)
11 - Darkside (1993 - Mother's Army : Mother's Army)
12 - P.B.A Boogie (1995 - Pappo's Blues : Caso Cerrado)
13 - Shine on Me (1996 - Marty Friedman : True Obsessions)
14 - Dead Wrong (feat. Dweezil Zappa) (2001 - Carmine Appice's Guitar Zeus II)
15 - Keep on Rockin' (2004 - Travers & Appice : It Takes a Lot of Balls)
16 - Nobody Knew (Black White House) (feat. Brian May) (2006 - Ultimate Guitar Zeus)
17 - Everybody's Comin' (2009 - Derringer, Bogert & Appice : The Sky Is Falling)
18 - Surrender (feat. Paul Shortino) (2011 - Vargas, Bogert & Appice : V.B.A)
19 - Bros in Drums (2017 - Appice : Sinister)
20 - Woman (2018 - Shuggie Otis : Inter-Fusion)



Et voilà le petit frère : Vinny, né lui aussi dans la Grosse Pomme, le 13 septembre 1957. Il commence à jouer de la batterie à 9 ans et forme son premier groupe à 16. Cette bande de gamins tape aussitôt dans l'œil d'un certain John Lennon qui les invite à plusieurs reprises en première partie de ses concerts. En 1977, c'est Rick Derringer qui s'offre les services du jeune batteur. Certains se seraient largement contentés de la moitié du quart de ce début de carrière. Mais, décidément, le petit Vinny est né sous une bonne étoile quand il est appelé par Tony Iommi himself pour remplacer le légendaire Bill Ward au sein de Black Sabbath qui, pour l'occasion s'est également payé un nouveau chanteur en la personne de Ronnie James Dio. En 1982 Appice et Dio mettent fin à l'aventure et se lancent dans un nouveau projet : le groupe DIO. Cette association se révèle fructueuse : sept albums qui sont inscrits au patrimoine mondial du heavy metal. À l'aube du siècle nouveau, Vinny suit un peu les traces de son ainé en se lançant dans différents projets (Kill Devil Hill, Last in Line, 3 Legged Dogg…) ou prêtant main forte à des artistes déjà en place (Toehider, Ian Ray Logan, Joel Hoekstra…).

Pour la petite anecdote, en 2017, les frangins Appice ont enregistré un disque ensemble, sur lequel ils ont invité tous leurs vieux potes à taper le bœuf autour d'une camomille !


01 - Let Me In (1977 - Rick Derringer : Derringer)
02 - Armageddon (1978 - Axis : It's a Circus World)
03 - Time Machine (1992 - Black Sabbath : Dehumanizer)
04 - Hollywood Black (1993 - Dio : Strange Highways)
05 - The Criminal (2002 - Mark Boals : Edge of the World)
06 - Wasted Life (2006 - 3 Legged Dogg : Frozen Summer)
07 - Neverwhere (2009 - Heaven & Hell : The Devil You Know)
08 - War Machine (2012 - Kill Devil Hill : Kill Devil Hill)
09 - Snake Eyes (2013 - War & Peace : The Flesh and Blood Sessions)
10 - Village of the Damned (2014 - Hollywood Monsters : Big Trouble)
11 - Get Out of my Way [2014 - WAMI (White/Appice/Mendoza/Iggy) : Kill the King]
12 - On and On (2015 - Toehider : Mainly Songs About Robots)
13 - Say Goodbye to the Sun (2015 - Joel Hoekstra's 13 : Dying to Live)
14 - Martyr (2016 - Last In Line : Heavy Crown)
15 - Livin' Out Loud (2016 - Resurrection Kings : Resurrection Kings)
16 - Alchemy (2016 - Serpent's Ride : Between Lights & Shadows)
17 - Drum Wars (feat. Carmine Appice) (2017 - Appice : Sinister)
18 - Success Is to Live (2017 - King of Twilight : Reaching Dreams)
19 - Rocket Machine (2018 - Stagma : Stagma)
20 - Year of the Gun (2019 - Last In Line : II)

dimanche 5 décembre 2021

Le Stoner pour les Nuls


Avant de publier son légendaire et très attendu classement des meilleurs albums de stoner-doom-psyché de l'année, La Planète du Stoner nous gratifie d'un Guide du petit Stonernaute, destiné à tous ceux qui voudraient entrer dans l'aventure désertique de la meilleure des manières. C'est donc Florian, le big boss en personne, qui s'est chargé de dresser la liste de 11 galettes incontournables et essentielles. Y'a du Sleep, y'a du Kyuss, y'a de l'Electric Wizard… c'est solide, imparable, rien à jeter !

Il n'en fallait pas plus pour m'inspirer une jolie compile, pleine de sable et de cactus. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Et pour allonger un peu la sauce, je me suis permis d'ajouter ma petite touche personnelle : une pincée d'Orange Goblin et un zeste de Spiritual Beggars, du très piquant aussi. 

Nous avons déjà discuté de nombreuses fois au sujet du metal-rock stoner, alors pas la peine d'en rajouter une couche, sinon de dire que si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux !


01 - Naxatras - Sisters of the Sun (2016 - II)
02 - Orange Goblin - Made of Rats (2002 - Coup De Grace)
03 - Acid King - 2 Wheel Nation (2005 - III)
04 - Mars Red Sky - Strong Reflection (2011 - Mars Red Sky)
05 - Sungrazer - Wild Goose (2011 - Mirador)
06 - 1000mods - Abell 1835 (2011 - Super Van Vacation)
07 - Lowrider - Convoy V (2000 - Ode to Io)
08 - Spiritual Beggars - Beneath the Skin (2013 - Earth Blues)
09 - Monolord - Where Death Meets the Sea (2017 - Rust)
10 - Sleep - Aquarian (1992 - Holy Mountain)
11 - Kyuss - Conan Troutman (1994 - Welcome to Sky Valley)
12 - Slift - Dark Was Space, Cold Were the Stars (2020 Ummon)
13 - Electric Wizard - Wizard in Black (1997 - Come My Fanatics)

dimanche 28 novembre 2021

Carré d'As : Black Is Beautiful [ 18 ]


Baobab ! Je suis venu replanter mon être près de toi
Et racler mes racines à tes racines d’ancêtre
Je me donne en rêve tes bras noueux
Et je me sens raffermi quand ton sang fort
Passe dans mon sang
Baobab ! L’homme vaut ce que valent ses armes
C’est l’écriteau qui se balance à toute porte de ce monde
Où vais-je puiser tant de forces pour tant de luttes
Si à ton pied je ne m’arc-boute ?
Baobab ! Quand je serai tout triste
Ayant perdu l’air de toute chanson
Agite pour moi les gosiers de tes oiseaux
Afin qu’à vivre ils m’exhortent
Et quand faiblira le sol sous mes pas
Laisse-moi remuer la terre à ton pied :
Que doucement sur moi elle se retourne !


[ Baobab, Jean-Baptiste Tati-Loutard ]


>>>>> MOHAMED ALI

01 - Blind Arvella Gray - John Henry
02 - Michael Jackson - 2000 Watts
03 - Johnny Mathis - Shenandoah
04 - Femi Kuti - Yeparipa
05 - Blind Arvella Gray - There's More Pretty Girls Than One
06 - Michael Jackson - Off the Wall
07 - Johnny Mathis - Gone, Gone, Gone
08 - Femi Kuti - Na So We See Am
09 - Blind Arvella Gray - Standing by the Bedside of a Neighbor
10 - Michael Jackson - Earth Song
11 - Johnny Mathis - What a Wonderful World (feat. Lane Brody)
12 - Femi Kuti - Nothing to Show For It
13 - Blind Arvella Gray - Stand by Me
14 - Michael Jackson - Chicago
15 - Johnny Mathis - I Love my Lady
16 - Femi Kuti - Evil People

dimanche 21 novembre 2021

Carré d'As : Primal Energy Live


Vous êtes balèses en chimie ?

Aujourd'hui, le professeur Michards va vous apprendre à fabriquer une bombe atomique mille fois plus efficace que celle du gros Kim Jung Nouille. En plus, c'est super fastoche. Pour commencer, prendre une scène, une grande scène de spectacle… on va dire, au hasard, à Rio de Janeiro, par exemple. Ça vous va ? Sur cette scène, mettre les Tambours du Bronx. Vous savez, ces p'tits gars de Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre, qui tapent non pas sur des bambous, mais sur des bidons en fer, à s'en péter les coudes. À côté de ces frappadingues, poser Sepultura, des thrasheux brésiliens méchants comme des hyènes et capables de t'exploser la tronche juste pour voir quel effet ça aura sur l'écosystème. Touiller, touiller et touiller encore pour obtenir le concert de rock le plus dévastateur depuis l'invention du stylo à bille quatre couleurs.

Évidemment, si vous êtes un peu vicelards, vous pouvez rajouter à cette sauce déjà bien épicée, un brin de Gojira, une pincée de Lofofora et une bonne louche d'Arch Enemy… mais alors là, c'est un coup à faire cramer toute la Californie !

>>>>> ENEMYSSIMO

01 - Gojira - Oroborus
02 - Arch Enemy - Ravenous
03 - Sepultura & Les Tambours du Bronx - Refuse/Resist
04 - Lofofora - Notre terre
05 - Gojira - Love
06 - Arch Enemy - Night Falls Fast
07 - Sepultura & Les Tambours du Bronx - Fever
08 - Lofofora - L'œuf
09 - Gojira - A Sight to Behold
10 - Arch Enemy - Shadows and Dust
11 - Sepultura & Les Tambours du Bronx - Territory
12 - Lofofora - Élixir
13 - Gojira - Flying Whales
14 - Arch Enemy - Nemesis
15 - Sepultura & Les Tambours du Bronx - Roots Bloody Roots
16 - Lofofora - Viscéral

dimanche 14 novembre 2021

Metal King Cover 01


Reproduire les chansons d'un autre artiste est un art beaucoup trop subtil pour les vilains métalleux, car il est de notoriété publique que ces zicos-là sont des bourrins incultes, tout justes bons à éructer leur haine sur des scènes miteuses ! Déjà qu'ils savent à peine interpréter leurs propres œuvres, n'allez pas imaginer qu'ils pourraient s'aventurer à reprendre celles des autres... pfff, laissez-moi me gausser !

Mais que dis-je ? Est-ce  l'absorption  massive  de  whisky à base de blé noir qui me fait ainsi délirer ? À moins que ce ne soient les plantes aromatiques que je mêle à mon tabac quand j'ai le blues ! Aller, disons que c'est le crachin breton qui m'embrouille les synapses !

Voici donc la preuve par 18 que les précédentes mesquineries émises pour discréditer des artistes qui, s'ils n'ont pas la grâce légendaire d'une Mariah Carey, n'en demeurent pas moins aussi talentueux. Moins raffiné et plus bruyant qu'un classique King Cover, voici le premier tome de la collection METAL KING COVER... putain, ça va chier, les mecs !

>>>>> HARD AS METAL

01 - Raven - Is There A Better Way (Status Quo)
02 - DevilDriver - Holier Than Thou (Metallica)
03 - Warrior Soul - Cold Gin (Kiss)
04 - Ministry & Co-Conspirators - Lay Lady Lay (Bob Dylan)
05 - Arch Enemy - Shout (Tears For Fears)
06 - Alice Cooper - Rock 'n' Roll (The Velvet Underground)
07 - Rush - The Seeker (The Who)
08 - Hollywood Vampires - Whole Lotta Love (Led Zeppelin)
09 - Saxon - Problem Child (AC/DC)
10 - The Dead Daisies - Helter Skelter (The Beatles)
11 - Ellefson (feat. Doro, Greg Handevidt & Chuck Behler) - Love Me Like a Reptile (Motörhead)
12 - Barón Rojo - Move Over (Janis Joplin)
13 - Rage Against The Machine - Street Fighting Man (The Rolling Stones)
14 - Sepultura - Mongoloid (Devo)
15 - L.A. Guns - Rock and Roll Outlaw (Rose Tattoo)
16 - Children Of Bodom - Antisocial (Trust)
17 - Dark Funeral - Dead Skin Mask (Slayer)
18 - Slayer - I`m Gonna Be Your God (The Stooges)

dimanche 7 novembre 2021

Carré d'As : Smell Like an AC/DC Spirit


Il  faut attendre 2010 pour que quatre jeunes zicos de Buenos Aires se réunissent pour  former 42 DECIBEL. Nom bien étrange pour un groupe de rock, surtout que l'intensité sonore qu'il délivre est souvent plus proche de celle d'une Porsche 911 GT1 en fin de ligne droite des Hunaudières, que de celle d'un Solex face au vent dans la rue de Siam. Depuis, ils ont produit quatre albums qui fleurent bon l'électricité.

 '77 : ceux-là sont originaires de Barcelone. Quatuor formé en 2005 avec la seule envie de suivre les traces de leurs idoles australiennes. Cinq albums sont déjà en vente libre dont le dernier s'est classé 63ème meilleur album sur le marché espagnol en 2018.

C'est en 2006 que les DRIVING CONDITIONS poussent leurs premiers rugissements. Originaire de Brisbane, le groupe accouche d'un 6-titres inaugural en 2007. La même année, ils sont en tête d'affiche du Festival Rockstock de Newcastle et atomisent la scène du Headstock Festival de Manchester. Est-ce la raison pour laquelle Rose Tattoo les invitent en première partie de leur tournée à Sidney en 2008 ? Bon Scott seul le sait ! En 2010, ils enregistrent leur premier LP.

Compatriotes des précédents, les CASANOVAS ont vu le jour à Melbourne en 1999 et eux aussi ont le hard rock chevillé à l'âme. Leur premier album sort en 2004. Ils entament alors une série de concerts dans le monde entier jusqu'en 2006. En septembre dernier, leur quatrième LP est édité. Bien qu'il s'éloigne quelque peu des mélodies typiquement AC/DCiennes, il n'en demeure pas moins efficace et plein de sauce piquante !

Spéciale dédicace à PHIL, sans qui j'aurais pu mourir sans jamais écouter 42 Decibel !


>>>>> LET THERE BE HIGH VOLTAGE

01 - 42 Decibel - Dangerous Mess
02 - The Driving Conditions - Str8 2 Hell
03 - '77 - Down and Dirty
04 - The Casanovas - Livin' in the City
05 - 42 Decibel - Poison
06 - The Driving Conditions - Crazy Bitch
07 - '77 - She Makes Me
08 - The Casanovas - Nasty
09 - 42 Decibel - Rocker Soul
10 - The Driving Conditions - Rock 'n' Roll
11 - '77 - I Want my Money Back
12 - The Casanovas - Here's to It
13 - 42 Decibel - Shotgun Bier
14 - The Driving Conditions - Give It Up
15 - '77 - 16 Years Old King
16 - The Casanovas - Runnin' so Late

dimanche 31 octobre 2021

Red French Fuzz (03)


Comme dit la pub : « En France, on n'a pas de pétrole… mais on a du metal stoner ! » Enfin, elle ne dit pas exactement ça, mais rien n'empêche de broder un peu… un peu beaucoup même ! Au moins, sur la qualité du rock stoner hexagonal, pas besoin de raconter de salades ! Vous l'avez remarqué par vous-mêmes, nous sommes dotés d'une redoutable armada de pistoleros qui n'ont aucun complexe quand il s'agit d'ouvrir la boîte à mandales ! 

>>>>> TANGY ZIZZLE

01 - Nydeaf - Green Planet
02 - Muezli - Special Savior
03 - Feller Buncher - Last One
04 - Human Jail - Playing the Loosing
05 - Goatfather - Devil Inside
06 - Charlie's Frontier Fun Town - Fossil
07 - Crackhouse - Serpent Suuns
08 - Sons of Iron Cross - Something's Change
09 - Karysun - Good Taste Destruction
10 - El Royce - Circus
11 - Occult Hand Order - Autobahn
12 - Witchthroat Serpent - Siberian Mist
13 - Alconaut - Dune Cruiser
14 - Black Horns - Satan's Whore
15 - Tsar Bomba - Why Do You Live Here Yet ?
16 - Spoilers - The Boiling Frog

dimanche 24 octobre 2021

Cécile Corbel - Ar Kalon e Breizh


Pour rejoindre Pont-Croix, de Brest, le plus facile, c'est de traverser le pont de l'Iroise par la N165 au niveau du Relecq-Kerhuon, direction Quimper. Prendre la sortie Châteaulin, traverser Locronan, laisser Douarnenez à droite et suivre la direction de la Pointe du Raz. Après une dizaine de kilomètres, te voilà arrivé à destination. Pont-Croix : commune finistérienne de 1500 âmes dont la moyenne annuelle de température est de 11,8° et affiche un cumul annuel de précipitation de 897 mm. Son musée du Marquisat, situé rue de la Prison, présente les arts et traditions populaires du Cap-Sizun au siècle dernier.

Pont-Croix, c'est aussi et avant tout le lieu de naissance de la charmante artiste que nous accueillons aujourd'hui. Chanteuse, harpiste, auteure et compositrice qui sévit depuis une vingtaine d'années sur les scènes du monde entier. Adolescente, la jolie rouquine écoute Led Zeppelin, Deep Purple, Jethro Tull, Iron Maiden et apprend à jouer de la guitare. C'est à 15 ans qu'elle découvre la musique d'Alan Stivell et la harpe celtique qui devient son instrument de prédilection. Au début des années 2000, elle fait ses débuts artistiques en jouant dans des pubs et des rues de la capitale. Elle partage aussi l'affiche avec des artistes comme Yann Tiersen, Matmatah, Alan Stivell ou encore Laurent Voulzy. En 2009, elle incarne le rôle éponyme de l’opéra rock Anne de Bretagne d'Alan Simon. En 2010, elle connait la consécration en composant la bande originale du dessin animé Kari-gurashi no Arietti du réalisateur Hiromasa Yonebayashi, qui devient disque d'or au Japon.

Mais trêve de bla-bla, il est temps de se plonger dans l'univers onirique et radieux de la fée Corbel, aussi douce et limpide qu'un papillon aux ailes diaphanes.

>>>>> UN CŒUR EN BRETAGNE

01 - Les courants d'air (feat. Gabriel Yacoub)
02 - Hija Mia
03 - She Moved Through the Fair
04 - Brian Boru (Renaissance)
05 - La lettre
06 - Dellum Down
07 - Lovers' Farewell (feat. Jimme O'Neill)
08 - Je m'endors
09 - Anna Vreizh (feat. Alan Simon)
10 - Where Have You Been ?
11 - Les capitaines
12 - La fille sans nom (feat. Faada Freddy)
13 - Neige
14 - Le long de l'eau
15 - Raggle Taggle Gypsy
16 - Auchindoun
17 - Les nuits urbaines (feat. Stanislas)
18 - The Neglected Garden

dimanche 17 octobre 2021

King Cover #50


Pour la cinquantième des KING COVER, je ne pouvais qu'inviter les plus grands. Ainsi sont présents à cette mémorable soirée les Reed, Marley, Jackson, Bowie, Johnson. Sans oublier KISS, les Stones, AC/DC et tous les autres. À cet aréopage de monstres sacrés, je voudrais associer JP (Thit Chó) et Jimmy Jimi, les deux farfelus qui ont couvert mes premiers forfaits... et se disent aujourd'hui que s'ils auraient su, ils auraient pas venu. Bisous virtuels à vous deux !

Je n'oublie pas non plus toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à l'aventure. Je ne citerai pas de noms, j'en oublierais, qui seraient capables de venir me casser les genoux ! Bienvenue aussi à vous qui passez dans mon petit kiosque à musique. Que ce soit régulièrement ou de temps en temps, c'est toujours un plaisir de vous accueillir.

Cinquante KING COVER en 10 ans, c'est pas mal, non ?… Je vous donne donc rendez-vous dans 10 ans pour fêter la centième !

>>>>> NOCES D'OR

01 - Johnny Cash - In my Life (The Beatles)
02 - Amanda Lear - Perfect Day (Lou Reed)
03 - The Postmarks - Three Little Birds (Bob Marley)
04 - Jerry Fish & The Mudbug Club - One (U2)
05 - Chaka Khan - Sign 'O' the Times (Prince)
06 - Joel Harrison - My Sweet Lord (George Harrison)
07 - Lucinda Williams - Dead Flowers (The Rolling Stones)
08 - Knorkator - Highway to Hell (AC/DC)
09 - Inactive Messiah - Beat It (Michael Jackson)
10 - The Kills - Dreams (Fleetwood Mac)
11 - Erika Stucky - Roxanne (The Police)
12 - Haliene - I Was Made for Lving You (KISS)
13 - Jedward - Walk This Way  (Aerosmith)
14 - Lolo Gervais - Hotel California (Eagles)
15 - Malia - Love in Vain (Robert Johnson)
16 - Tangerine Dream - Heroes (David Bowie)
17 - Ida Sand - Cinnamon Girl (Neil Young)
18 - Fratres - Paranoid (Black Sabbath)

dimanche 10 octobre 2021

El Metal de El Tri


Dans un stade de France flambant neuf, nous jouâmes la finale de la coupe du monde de football contre les Brésiliens. À l'issue d'un match âprement disputé, nous gagnâmes la partie. C'est à cette occasion que Thierry Roland lâcha son légendaire « Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ! »… ce qu'il ne manqua d'ailleurs pas de faire quelques années plus tard !

Nous dansâmes, nous rîmes, nous entonnâmes des Marseillaise enfiévrées et d'enivrants I Will Survive. Nous bûmes plus que de raison. Nous louâmes les blacks, les blancs et même les beurs. Tous ces braves petits gars qui avaient porté haut les couleurs de notre patrie… et nous rebûmes à leur santé et celle des femmes infidèles. C'était le 12 juillet 1998 et l'on s'en souvient encore.

C'est durant cette compétition que nous pûmes aussi nous régaler des performances de la vaillante équipe mexicaine qui arborait, pour l'occasion, ce qui demeure encore à ce jour le plus beau maillot jamais porté par une équipe de foot. Après avoir tenu tête à la Belgique et aux Pays-Bas, les virevoltants joueurs de El Tri (La Tricolore) s'inclinèrent en 8ème de finale face à la toujours redoutable Allemagne.

En matière de metal, il en est de même : le Mexique est rarement vainqueur, mais toujours sémillant et souvent proche du podium !

>>>>> LUIS HERNÁNDEZ

01 - Xipe Totec - Tocempohpolihuian
02 - Luzbel - Satanás
03 - Piraña - Messenger of God
04 - Transmetal - El Barco Maldito
05 - Artesano De Piedra - The Traveler
06 - Cerberus - Tekilla
07 - Hellryde Inc. - Love Is in the Grave
08 - Comanchet - Magia Negra
09 - Agora - Muerte por Vida
10 - Leprosy - Volver a Nacer
11 - El Escuadrón de la Muerte - Porro Con Cocos y Ramas
12 - Cementerio - Cítera
13 - Aztlán - La Revolución
14 - Longhorn Skull - Devil's Herd
15 - Equidad Catacraneo - Sangre de Odio
16 - Thanatology - El Amor Va de la Mano del Látex
17 - B Chaos - It's All the Same
18 - Misa Venenna - Strigon

dimanche 3 octobre 2021

FolkloriK


J'ai ramené des cicatrices
Et des parfums qui n'existaient pas
Quelques mystères et maléfices
De retour à Fortaleza
Dans les coquillages d'Afrique
Une prêtresse a vu ton nom
Maes du Santos et du mystique
Dépêche-toi, je tourne en rond

Je suis marin, un peu artiste
J'aime les ports que tu aimas
J'aime l'amour et la musique
Ne sois pas triste, on se reverra


[ Bernard Lavilliers ]

>>>>> MARIMBA

01 - Jungle Weed - Hari Om
02 - Ayub Ogada - Kothhbiro
03 - Suns of Arqa - One Blood
04 - Anuradha Paudwal - Shri Vindheshwari Stotra
05 - Tonina Saputo - Un Trago de tu Vida
06 - The Jerusalem Xperience - Shir Ha Shirim
07 - Gammarius - Дынгылдай
08 - Stimmhorn - Pilgerfahrt
09 - Kayatma - Ruah
10 - Susheela Raman - Manasuloni
11 - BaBa ZuLa - Başka Bir Alem
12 - Samite - Wasuze Otya ?
13 - Sirusho - Zartonk
14 - Shaman Jungle - Love Letter
15 - Teresa Bright - Tihore Mai Te Rangi
16 - Art-Kins - Green Tara Mantra

lundi 20 septembre 2021

C'est un pays


Nouvelle visite au littoral atlantique. Le ciel est bas, bienvenue en Pays Léonard. Du vent ? Oui, il y en a ! Un peu ! Parfois même quelques grains : de ce facétieux crachin qui ne mouille que la redingote des cons. Depuis le Moulin Blanc, suivons les rives de l'Élorn. Après le Baradozic — le petit paradis — traversons le Bois de Sapins jusqu'à Pen an Toul — le bout du trou — qui n'a d'autres trous que ceux des coques affalées sur la grève, usées par leurs virées océanes. Plus loin, Camfrout, sa pêcheuse kerhorre, ses maisons bariolées, ses falaises grises où cohabitent, en bonne intelligence, crabes et lézards. Aller, on emprunte la corniche pour rallier le Passage qui fait face au rocher de l'Impératrice à Plougastel. À peine le temps de chiquer une Kerhoriste sans faux-col au Café de la Cale, qu'il nous faut déjà affronter la terrible montée vers le Gué-Fleuri, pour redescendre aussitôt vers le Stear. C'est là qu'enfant, j'allais me baigner dans les parcs à huitres. Comme nous ne pourrons pas continuer notre chemin le long de la rivière, barré par la pyrotechnie Saint-Nicolas, nous finirons là cette promenade iodée. Vautrés sur l'herbe tendre qui descend paisiblement vers l'eau de l'anse de Kerhuon, profitons du spectacle que nous offrent cygnes, colverts et mouettes en goguette.

À cet endroit de l'histoire, d'aucuns pourraient me demander pourquoi ne pas poursuivre la balade sur la rive opposée de l'Élorn. Gast ! Voilà bien une question de Parisiens ! Simplement que de l'autre côté, vous êtes en Cornouailles, bande de genaoueg, et que Léonards et Cornouaillais sont en guerre depuis des millénaires… en guerre, certes, mais néanmoins solidaires quand il s'agit de pisser sur la redingote des cons !

>>>>> BREIZH ATAO

01 - Peatbog Faeries - Abhainn a' Nathair
02 - Dom Duff - Job Al Lonker
03 - West Of Eden - 13 Knots
04 - Breabach - Coisich a' Rùin
05 - Cara Dillon - My Donald
06 - Julie Fowlis - Òran an Ròin
07 - Capercaillie - Abu Chuibhl'
08 - Beoga - The Bonny Ship, the Diamond
09 - Triskell - Hamabe no Uta
10 - Kyle Carey - Casey Jones Whistle Blow
11 - Rachel Newton - Gura Mise Tha Fo Mhulad
12 - Clannad - Vellum
13 - Kate Rusby - The Mermaid
14 - Red Cardell (feat. Ronan Le Bars & le Bagad Kerné) - Si mille choses
15 - Hellcat Maggie - Hell-Cat Maggie
16 - Cécile Corbel - Stor mo Chroi
17 - Rachel Newton - 'S Toigh Leam Cruinneag Dhonn Nam Bo
18 - Tri Yann - La complainte de Louis-Marie Jossic

vendredi 10 septembre 2021

Carré d'As : Black Metal III


J'avoue, je prends un panard gigantesque à éreinter tous les blackeux de la planète. Oui, il m'arrive même parfois d'être un peu de mauvaise foi… pas souvent, mais des fois ! Oui, vous n'êtes pas obligés d'être d'accord avec moi, surtout que je pars avec des a priori datant de plusieurs décennies... des a priori de vieux con ! Vous l'aurez compris, le black metal présente un spectre d'émotions si vaste qu'il est quasiment impossible, voire suicidaire, d'adhérer à toutes. D'un côté le versant brutal et abrupt, sauvage et dévastateur, acide et crasseux, de l'autre, des ambiances plus contrastées : diaphanes, bouillonnantes, théâtrales et vénéneuses. L'enfer et le paradis, sous le même blouson noir ! Fromage, dessert et pousse-café !

Le troisième et ultime opus de cette ténébreuse collection regroupe trois poids-lourds de la scène black, avec les Norvégiens de DARKTHRONE, de IMMORTAL et les Grecs de ROTTING CHRIST, présentant tous une généreuse discographie et plusieurs décennies d'activité dévastatrice. Les autres larrons n'ont pas le même pedigree, ni la même expérience, mais de sérieux arguments pour s'imposer rapidement dans l'élite. DÉLUGE a vu le jour à Metz en 2013. En deux albums seulement, ils sont parvenus à se façonner une identité forte et originale. Jouant des atmosphères et des ambiances, ils alternent passages soyeux et ruées sauvages à dos de mammouths, descentes en piqué vers les plus sombres abysses et montées surpuissantes au 666ème ciel. Monstrueux enchevêtrements des corps et des âmes, l'œuvre des Messins n'en demeure pas moins extrêmement accessible aux non-initiés au black metal.

>>>>> MUSTA METALLI

01 - Déluge - Opprobre
02 - Immortal - Gates to Blashyrkh
03 - Darkthrone - Tundra Leech
04 - Rotting Christ - Ἐλθὲ Κύριε
05 - Déluge - Gloire au silence
06 - Immortal - Arctic Swarm
07 - Darkthrone - Old Star
08 - Rotting Christ - Dub-Saĝ-Ta-Ke
09 - Déluge - Vide
10 - Immortal - Where Mountains Rise
11 - Darkthrone - Lesser Men
12 - Rotting Christ - Gilgameš
13 - Déluge - Baïne
14 - Immortal - Mount North
15 - Darkthrone - Alp Man
16 - Rotting Christ - The Raven

dimanche 5 septembre 2021

Dirk Verbeuren : Belgian & Drummer


Chad Smith, Phil Collins, Manu Katché, Cozy Powell, Dave Lombardo — dans la collection des V.I.P., nous avons déjà évoqué bon nombre de ces zicos frénétiques qui n'ont d'autre passion que de martyriser des peaux de chèvres mortes, tendues sur des fûts de bois précieux. Il en est un, unique en son genre, extravagant phénomène frappé d'une étonnante singularité, porteur d'un syndrome particulier, venu d'un pays où des diables en pierre décrochent les nuages : IL EST BELGE ! Rassure-toi, cher lecteur, ce n'est pas grave et, surtout, ce n'est pas contagieux. J'ai moi-même quelques excellents amis belges avec lesquels j'ai partagé force Westmalle Tripel, Gouden Carolus, Triple Karmeliet, Chimay rouges et bleues, sans que mes facultés physiques ni mentales ne s'en soient jamais trouvées altérées.

C'est donc à Wilrijk, au nord de la Belgique que Dirk Verbeuren voit le jour en janvier 1975. Très jeune, il apprend à jouer du violon. En 1988, il s'installe à Paris et commence à étudier le piano et la guitare. Ce n'est qu'à 16 ans qu'il se met à la batterie, avant d'intégrer la Music Academy International de Nancy en 1993. C'est au sein de cette prestigieuse école que nait le projet Scarve avec lequel il enregistre quelques-unes des plus belles pages du death metal français. Manifestement, le bouillonnant Flamand a des fourmis dans les poignées, il enchaîne les collaborations et les enregistrements, jusqu'en 2004 où les Suédois de Soilwork l'invite à prendre le poste laissé vacant par leur batteur démissionnaire. Pour l'occasion, il retrouve Sylvain Coudret, guitariste avec lequel il avait fondé Scarve. Le solide Belge n'est délaisse pas moins les interventions diverses et variées au sein de groupes officiants principalement aux marges les plus extrêmes du metal.

Et nous voici en 2016. Par un beau matin de printemps, Dave Mustaine — oui, le Mustaine de Metallica et Megadeth — lui propose de jouer sur la tournée d'été de Megadeth. Voilà une proposition qu'un garçon aussi bien élevé que Dick Verbeuren ne saurait refuser. Nul doute que ses prestations ont impressionné l'acariâtre rouquin qui lui signe un C.D.I. avec, on n'en doute pas, un gros chèque à la clé et le privilège de jouer avec des musiciens étoilés au guide Rolling Stone. En juin 2020, le nouvel équipage de Megadeth est entré en studio à Nashville pour graver son seizième album, dont la mise sur le marché n'est toujours pas programmée.

Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est, écoutez-le tenir
Le plat pays qui est celui de Dirk Verbeuren !

>>>>> BELGYKSCH MUUZYKANT

01 - Troubles (1997 - Artsonic : Sonic Area)
02 - Friends (2000 - Scarve : Transluence)
03 - Just a Dream (2000 - 7th Circle : Collective Minds)
04 - For Those Who Die (2002 - Headline : Duality)
05 - Dusk (2003 - Lyzanxia : Mindcrimes)
06 - Censored Project (2004 - Yyrkoon : Occult Medicine)
07 - Neurodrive (2007 - Sybreed : Antares)
08 - Enter Dog of Pavlov (2010 - Soilwork : The Panic Broadcast)
09 - Juular (2011 - Devin Townsend Project : Deconstruction)
10 - Bring Out Your Dead (2012 - Naglfar : Téras)
11 - My Day of Demons (2015 - Powermad : Infinite)
12 - Yield (2015 - Taliándörögd : After the Flesh)
13 - Alnitak (2016 - Eths : Ankaa)
14 - Triumph of the Sun (2016 - Pulse Of Nebulae : Pulse Of Nebulae)
15 - But a Nightmare (2017 - Danzig : Black Laden Crown)
16 - Un Mismo Latido (2019 - Geoda : Here and Now)
17 - Beneath (2019 - Corvoyd : Event Horizon)
18 - Deny Control (2019 - Darkride : Weight of the World)
19 - Years of Nothing (2020 - Cadaver : Edder & Bile)
20 - Apparatus (2020 - Brave the Cold : Scarcity)

mercredi 1 septembre 2021

Top Stoner 2016


Est-ce que tu te souviens que c'est au cours de l'année 2016 qu'ont été élus présidents de la République, Denis Sassou-Nguessodu au Congo, Marcelo Rebelo de Sousa au Portugal, Ismaïl Omar Guelleh à Djibouti, Pedro Pablo Kuczynski au Pérou, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en Guinée Équatoriale, Igor Dodon en Moldavie, Mahamadou Issoufou au Niger, Jimmy Morales au Guatemala, Adama Barrow en Gambie, Guðni Thorlacius Jóhannesson en Islande… et que la Lilloise Iris Mittenaere est devenue Miss Univers ?  

OK, tu t'en bats les roustons à coups de poêle à frire, mais si je te dis que c'est en 2016 qu'est née LA PLANÈTE DU STONER, ça va peut-être te mettre les gonades en ébullition ! C'est donc à cette époque bénie que l'amiral Florian et son copilote Kevin ont publié leurs premiers tops des meilleurs albums de l'année. Les deux compères ont ensuite été rejoints par Doc Lani en 2017 et Julien Deléglise en 2018, pour finalement devenir une redoutable équipe aussi prompte à dégainer les décibels, qu'à prêcher la sainte parole des dieux du stoner/doom/space rock… et se pinter à la téquila paf !

>>>>> THONG SONG

01 - Lee Van Cleef - Hell Malo
02 - Dunbarrow - Hijo de Lucifer
03 - Maldición brillante - La orilla
04 - Camioneros - Hawkshaw
05 - Superlynx - Elixir
06 - Asteroide - Ellos llaman
07 - Aquelarre lunar - Haramukh High
08 - Jungle City - Sexwitch
09 - Kroh - Madre Serpiente
10 - Spaceslug - Hipermontaña
11 - Gozu - Viejo
12 - Los amantes del polvo de motosierra de Texas - Sin hacer daño
13 - The Hazytones - Mata para sobrevivir
14 - Colmillo rojo - Soy un fantasma
15 - Greenleaf - Lleva a cabo las cintas
16 - King Gizzard & The Lizard Wizard - Gente-Buitres

jeudi 8 juillet 2021

Vacances 2021


😁 On se retrouve en septembre ! 😎

😉 D'ici là, soyez sages 😂

 

Emotional Rescue


Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous abandonner sans vous laisser quelques friandises pour la route. Ce ne seront pas des fraises Tagada… ça, c'est déjà fait !… mais de petites sucreries tout aussi savoureuses, pleines de jolies mélodies et propices à la relaxation. Tout ce qu'il faut pour passer un été en douceur, en famille, entre amis, loin des méchants virus qui nous pourrissent la vie !

>>>>> CHUPA CHUPS

01 - Black Sabbath - Fluff
02 - Аквариум - Генерал
03 - Slade - My Oh My
04 - Ange - Jour après jour
05 - The Pretenders - Crying in Public
06 - Theo Lawrence - Heaven to Me
07 - Antony and The Johnsons - Fistfull of Love
08 - Nouvelle Vague (feat. Camille) - In a Manner of Speaking
09 - Alice Cooper - You and Me
10 - Led Zeppelin - Tangerine
11 - Jean-Louis Murat & Isabelle Huppert - De rose ne reste que l'épine
12 - Lou Reed - Power and Glory
13 - La Fuga - Abril
14 - Shawn Mullins - Lullaby
15 - Lhasa De Sela - La marée haute
16 - Ismaël Lô - Dabah
17 - Michel Delpech - Sortie de couples
18 - Frankie Goes To Hollywood - The Power of Love