vendredi 20 mai 2022

Stoned Україна


Et oui, mon petit Vladimir, si on fait du stoner rock dans ton patelin, pourquoi n'en ferait-on pas en Ukraine ? 

Ça fait déjà bien longtemps que le rock du désert s'est imposé sous toutes les latitudes et je peux te garantir que les zicos de Dniepropetrovsk n'ont rien à envier à leurs confrères de Novossibirsk, pas plus qu'à tous ceux qui entretiennent le brasier infernal — de l'Atlantique à l'Oural et au-delà.

>>>>> СЕРГІЙ БУБКА

01 - Borum - Cerberus
02 - Mist Tower - Devils Knife
03 - The Curse Of Wendigo - The Prodigal Son
04 - Drunk Diver - Anger
05 - Mudtrip - Thirst
06 - Chainsaw Jack - Crashing Waves
07 - Celophys - Fucked Up
08 - Ethereal Riffian - Pain to Wisdom
09 - Solarian - Swamp
10 - Snakerider - Four Twenty
11 - Был Замечен... - Клубы Волос И Дыма Пряди
12 - stonefromthesky - Irreversible
13 - Mozergush - Longliver (Man Who Will Never Die)
14 - Kasu Weri - The Highest King
15 - Stoned Jesus - Rituals of the Sun
16 - Mother Witch & Dead Water Ghosts - Storm

dimanche 15 mai 2022

Bleu-Blanc-Rouge Metal


Tu l'as attendu si longtemps ! Le voilà enfin ce fameux Bleu-Blanc-Rouge Metal qui clot la série des compiles dédiées au metal français. Cependant, ne te crois pas à l'abri pour l'éternité : les capacités de production des forges gauloises sont loin d'être épuisées et pourraient encore être mises à contribution, si les attaques ennemies se faisaient plus manifestes.

Montjoie ! Saint Denis ! Thrasheux de la Bay Area, blackeux scandinaves, heavy-metalleux du Commonwealth, glammeux de Mars et ses satellites, ravalez derechef votre morgue magistrale. Vous n'avez pas le monopole du riff et il vous en cuirait de traiter les descendants de Vercingétorix comme de sombres freluquets tout juste bons à gaver les oies et flatter la croupe des Blondes d'Aquitaine.

Les chevaliers électriques de la France éternelle se sont donné rendez-vous ici et maintenant... vive le metal libre !

>>>>> OSSAU-IRATY

01 - Anaxagor - Panopticon
02 - Southern Badass - Wrath Temptation
03 - Ovtrenoir - Erased.Sunken
04 - Pitkan Matkan - Magical Lake
05 - Masthar - Deer Lada Da
06 - Detorn - Land of Choices
07 - Jumping Jack - High Veins
08 - Teska - Dark Side
09 - W.I.L.D. - Purgatorius
10 - Bull Terrier - 11 %
11 - Destinity - Only Way
12 - Winfield - Badass Rock 'n' Roll
13 - Born Again - Deal With the Devil
14 - Witches - Death in the Middle Ages
15 - Crowling - Alan Hal
16 - Toter Fisch - Maelstrum
17 - The Arrs - La quête
18 - MÉS - Turn Back

mardi 10 mai 2022

Carré d'As - Da Ya Think I'm AC/DC ?


Prenons les plus grands artistes rock de tous les temps : Stones, Beatles, Led Zep, Pink Floyd, Michael Jackson, Dylan, Bowie, Reed, Marley — talents incontestables, discographies irrépro- chables, impacts culturels irréfutables. Cependant, aussi fondamentaux soient-ils, pas un seul parmi eux n'est parvenu à générer une dévotion telle que celle engendrée par AC/DC. Un tel culte qui pousse de nombreux groupes non pas simplement à s'inspirer de la divinité, mais carrément à reproduire son céleste message.

Profanateurs, iconoclastes, déicides ou simples dévots fanatiques ? Les artistes regroupés dans cette jolie compile n'ont certes pas fait vœu de chasteté, ni de sobriété, mais ont juré fidélité à la famille Young. Qu'ils viennent de Californie comme Johnny Crash et Rhino Bucket, de Sydney comme The Lazys ou encore de Suède comme Dynamite, ils sont prêts à vendre leur âme juste histoire de grappiller quelques instants de gloire à l'ombre des géants.


01 - The Lazys - Nothing But Trouble
02 - Johnny Crash - Damnation Alley
03 - Rhino Bucket - The Hardest Town
04 - Dynamite - Hooked on You
05 - The Lazys - Shake It Like You Mean It
06 - Johnny Crash - Ditch the Bitch
07 - Rhino Bucket - Sights Too High
08 - Dynamite - Wild Wild Woman
09 - The Lazys - Can't Kill the Truth
10 - Johnny Crash - Livin' Above the Law
11 - Rhino Bucket - Dog Don't Bite
12 - Dynamite - Hard to Please
13 - The Lazys - Howling Woman
14 - Johnny Crash - Renegade
15 - Rhino Bucket - Mad Maggie
16 - Dynamite - Rock n' Roll Ain't Dead

jeudi 5 mai 2022

22MET01


Avec les nouveaux albums de Ted Nugent, Scorpions, Voivod, Destruction, Crowbar, Rammstein, Apokalyptischen Reiter, Amorphis, Dagoba, Meshuggah, il semblerait que les grosses cylindrées se soient donné rendez-vous pour enflammer ce début d'année sinistre. Ajoutez à ça une poignée de jeunes loups qui ne demandent qu'à se faire une petite place au soleil, et il y a de quoi remplir largement une très jolie compile. Bien sûr, je ne ferai pas l'apologie des artistes suscités — des indéboulonnables qui illuminent la galaxie métallique depuis si longtemps qu'on dirait qu'ils font partie du décor. Laissons-les plutôt pratiquer leur acticité favorite : distribution de bourre-pifs à tours de bras !

Rien qu'avec ces quelques galettes épicées, on pourrait dire que le cru 2022 est gouleyant ! Mais c'est sans compter sur la livraison annoncée des nouvelles productions de Machine Head, Megadeth, Municipal Waste, Decapitated, Septicflesh, Halestorm, MSG, Kreator, Lamb Of God, Artillery... poï ! poï ! poï ! j'ai bien peur que nos pauvres esgourdes ne soient encore méchamment mises à mal dans les mois à venir.

Allez, promis, l'année prochaine, j'ouvre un blog sur le tricot !


01 - Nightrage - Shadows Embrace Me
02 - Die Apokalyptischen Reiter - Blau
03 - Dagoba - Bellflower Drive
04 - Saxon - Dambusters
05 - Ghost - Kaisarion
06 - Destruction - The Lonely Wolf
07 - Crisix - John Was Born for Metal
08 - Amorphis - The Wolf
09 - Meshuggah - I Am That Thirst
10 - Ted Nugent - Feedback Grind Fire
11 - Warpath - Digitized World
12 - Scorpions - When I Lay my Bones to Rest
13 - Voivod - The World Today
14 - Holy Hell - One Life
15 - Månegarm - Auns Söner
16 - Rammstein - Giftig
17 - Bleeding From Every Hole
18 - Crowbar - Hindukush

samedi 30 avril 2022

Carré d'As - F.U.C.K.


On dira ce qu'on voudra, mais le gars Poutine c'est quand même un sacré bienfaiteur de l'humanité. Grâce à lui, tout le monde sait désormais où se trouve l'Ukraine ! Parce qu'avant, personne n'était capable se situer ce foutu pays ? Même ce crétin de Bernard-Henri Levy l'ignorait ! Du coup, aujourd'hui, si tu veux passer un petit weekend pépère avec bobonne à Kiev, tu sais exactement où tu mets les pieds. Alors, merci qui ? Merci Vladi ! 

      ▰
Pour remercier cet humaniste au grand cœur, je lui dédie cette jolie compile. Quatre groupes de metal ukrainiens ont même insisté pour participer à cet hommage et lui porter un message d'amitié sincère. Change rien, mon petit Vladounet, t'es le meilleur, le plus beau et le plus gentil ! D'ailleurs, si un jour tu décides d'envahir la France, je serais heureux de t'accueillir dans ma modeste datcha, pour te faire goûter le kouign-amann... tu vas adorer !

      ▰
01 - ForceOut - Усе, Що є
   02 -
Ungrace - Scarifice
      03 -
Crystal Of Carpat - Страх
         04 -
Karma Rage - Все в Цирк
05 -
ForceOut - I Need Salvation
   06 -
Ungrace - Sick Passion
      07 -
Crystal Of Carpat - Дракон
         08 -
Karma Rage - Думай Сам
09 -
ForceOut - Свинцеві Квіти
   10 -
Ungrace - Fall-Follow-Feed
      11 -
Crystal Of Carpat - Крещение
         12 -
Karma Rage - Шоу Для Народа
13 -
ForceOut - The Same
   14 -
Ungrace - No(W) More Hate
      15 -
Crystal Of Carpat - Вперёд и Вверх
         16 -
Karma Rage - Вне Политики

lundi 25 avril 2022

Putain, putain, Arno s'en est allé [ signé Zocalo ]

 Cette compile aurait pu s'intituler "Voici... Arno".
Mais je lui ai préféré cette belle formule de l'Echo,
quotidien wallon de Bruxelles, dans son édition du 24 avril 2022.

 

01 - I'm Just an Old Motherfucker
02 - I Sold my Soul on MTV
03 - In my Bed
04 - Dans mon lit (avec Sofiane Pamart)
05 - Les filles du bord de mer
06 - Sarah (La femme qui est dans mon lit) (Serge Reggiani Cover)
07 - Vive ma liberté
08 - Le bon Dieu
09 - Jean Baltazaarr (avec Beverly Jo Scott) (Bowie/Dutronc Cover)
10 - Les yeux de ma mère (avec Sofiane Pamart)
11 - Oh la la la (version 2012)
12 - Oh la la la !
13 - Take Me Where You Sleep at Night 2
14 - Mon sissoyen
15 - A Beautiful Day in L.A.
16 - Lonesome Zorro
17 - Dance Like a Goose
18 - Putain, putain (avec Sofiane Pamart)

Arno - Vlaamse zanger


Pas besoin qu'on me dise
Où mettre mes pieds
Ni qu'on me dise
Qui embrasser
Qui mépriser
Je peux écouter
Ce que les gens me racontent
Mais je me méfie
De ceux qui grincent après une bière

Je suis tout seul
Même avec elle
Je suis tout seul
Avec moi-même

Je préfère me laisser aller
Me laisser emporter
Où la vie l'a dit
Où ma vie l'a décidé

01 - Naturel
02 - Jusqu'au bout
03 - Dance Like a Goose
04 - Jean Baltazaarr (Dutronc-Bowie Cover) (feat. Beverly Jo Scott)
05 - In my Bed
06 - Een boeket met pisseblommen
07 - Françoise
08 - Watch Out Boy (feat. The Subrovnicks)
09 - Santé
10 - Elle a eu
11 - Fantastique
12 - Seul
13 - Putain, putain (feat. TC Matic)
14 - European Cowboy
15 - Chanteur de charme
16 - Oui là-bas
17 - Mother's Little Helper (The Rolling Stones Cover)
18 - Tjip ! Tjip ! C'est fini

samedi 23 avril 2022

Arnold Hintjens d'Ostende



La rue longue crie
Comme tous les soirs
Elle pleure des bières
Et des espoirs

C'est pas grave, demain
Sera un autre soir
J'suis seul avec toi
Oostende, bonsoir


[ 21 mai 1949 - 23 avril 2022 ]


mercredi 20 avril 2022

Le Stoner pour les Nuls (tome 2)


L'Amiral Flo, chef de LA PLANÈTE DU STONER ROCK, n'est pas un marchand de meubles suédois en kit ! Même si le tome 2 de son Guide du petit Stonernaute est à prix choc dans toutes les bonnes drogueries californiennes, ce n'est pas pour ça qu'il n'est pas issu de la même fonderie que le précédent. Bien au contraire, il enfonce encore un peu plus le clou dans la découverte de cet art majeur qu'est devenu le rock du désert et ses dérivés. Une nouvelle fois, le champ des possibles est vaste : des classiques Fu Manchu et Brant Bjork, jusqu'aux plus abscons Om et Boris, en passant par les équarrisseurs grecs de Planet Of Zeus, ça défouraille méchamment... mais toujours dans un décor de coucher de soleil !


01 - Fuzzy Grass - Healed by the Fire
02 - Om - State of Non-Return
03 - Boris - We Are the Witches
04 - Monster Magnet - Mr. Destroyer
05 - Fu Manchu - Ampn'
06 - Black Rainbows - I Just Wanna Fire
07 - Planet Of Zeus - Leftovers
08 - Brant Bjork - The Future Rock (We Got It)
09 - Red Scalp - Summoner
10 - Clutch - D.C. Sound Attack !
11 - Yawning Man - Grant's Heart
12 - Somali Yacht Club - Blood Leaves a Trail
13 - Sasquatch - More Than You'll Ever Be

vendredi 15 avril 2022

Metal King Cover 03


- Élève Keith Michards, vous me recopierez 200 fois : « Je ne dois pas copier sur mon voisin. »

Mais c'est pas moi, m'dame, c'est ces enculés de métalleux qui arrêtent pas de piquer les chansons des autres ! Et pis des fois, y reprendre même des chansons que c'est même pas du metal et que ça, c'est vraiment pas cool ! Enfin, si c'est cool quand même, pass'que ces sacrés foutus métalleux de mes fesses c'est pas que des putains de zicos au rabais avec des cheveux crades qui boivent du whisky tout le temps. Y'a n'a qui assurent super grave sévère !  

- Élève Keith Michards, vous me recopierez 200 fois : « Je ne dois pas dire de gros mots dans ma
   chronique. »


01 - Raven - In For the Kill (Budgie)
02 - Vader - Raining Blood (Slayer)
03 - Ancesttral - I (Black Sabbath)
04 - Love Like Blood - True Belief (Paradise Lost)
05 - Graveworm - I Need a Hero (Bonnie Tyler)
06 - Velvet Revolver - No More, No More (Aerosmith)
07 - Seven Witches - The Chain (Fleetwood Mac)
08 - Church of Misery - Cities on Flame (Blue Öyster Cult)
09 - Stone Sour - Bombtrack (Rage Against the Machine)
10 - Fall Out Boy - Beat It (feat. John Mayer) (Michael Jackson)
11 - Dreadnaught - Cold Sweat (Thin Lizzy)
12 - Halestorm - Shoot to Thrill (AC/DC)
13 - Sepultura - Angel (Massive Attack)
14 - Machine Head - Witch Hunt (Rush)
15 - Behemoth - Hallo Spaceboy (David Bowie)
16 - Tengger Cavalry - Nemesis (Arch Enemy)
17 - Desecration - Agent Orange (Sodom)
18 - Dehydrated - Roots Bloody Roots (Sepultura)

dimanche 10 avril 2022

King Cover #52

 J
A I
C R U
V O I R
P A R M I
T O U T E S
B E A U T É S
I N S I G N E S
R O S E M O N D E
R E S P L E N D I R E
F L A M B O Y A N T E
P A N T E L A N T E
É C A R T E L É E
É V O Q U A N T
Q U E L Q U E
C H A R M E
T O R D U
S C I E
S U R
U N
X

[ Georges Perec ]



01 - Disturbed - The Sound of Silence (Simon & Garfunkel)
02 - Mina Caputo - Bette Davis Eyes (Jackie DeShannon)
03 - Jackie Robinson - Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)
04 - Octavia Sperati - Don't Believe a Word (Thin Lizzy)
05 - Lao Tizer Band - Ramble On (Led Zeppelin)
07 - The Town Pants - Run to the Hills (Iron Maiden)
08 - Paul Rose - Call Me the Breeze (J.J. Cale)
09 - Lost in the Storm - Fuck Them All (Mylène Farmer)
10 - Rozwell - Somebody to Love (Jefferson Airplane)
11 - Imany - I'll Be There (The Jackson Five)
12 - Man Ray - Redemption Song (Bob Marley) 
13 - Soultans - Harlem Shuffle (Bob & Earl)
14 - Grandson - Maria (Rage Against the Machine)
15 - Buzzy York - Knockin on Heaven's Door (Bob Dylan)
16 - Vasily Shumov - Maggie May (Rod Stewart)
17 - Holly Cole - I Can See Clearly Now (Jimmy Cliff)
18 - Eric McFadden - Hells Bells (AC/DC)
06 - Princess Chelsea - Come As You Are (Nirvana)

mardi 5 avril 2022

Jolie compile Franco-Ukrainienne


Ok, Vlad, tu veux la guerre ? Tu auras la guerre ! Rendez-vous au Pala Alpitour de Turin, le 14 mai prochain, pour la 66ᵉ édition du Concours Eurovision de la chanson.

Je te promets que tu vas en chier des briquettes, parce que les Ukrainiens ont lâché la cavalerie lourde avec le Kalush Orchestra et sa chanson Stefania, à la fois moderne et terriblement ancrée dans le folklore slave. Tu peux aussi compter sur les irréductibles Gaulois qui ont opté pour la même stratégie : fest-noz électropop pour les Bretons de Alvan & Ahez qui interprèteront Fulenn... "étincelle" dans la langue des druides !

Et oui, mon Vladou, tu vas t'en prendre plein le fion... dans la langue des tailleurs de menhirs ! Alors, comme je suis un gars plutôt gentil, je te propose cette jolie compile franco-ukrainienne qui devrait largement améliorer ton transit intestinal !


01 - Rodolphe Raffalli & Renée Garlène - Cupidon s'en fout (Georges Brassens Cover)
02 - Jamala - Крила
03 - Daniel Darc - La pluie qui tombe
04 - Мертвий Півень - А Ми Удвох (feat. Андрієм Середою)
05 - Eddy de Pretto - Quartier des Lunes
06 - Океан Ельзи - Човен
07 - Lonny - Éteins la mer
08 - Гайдамаки - Літо
09 - Rodolphe Burger - La chambre (feat. Christophe & Philippe Poirier)
10 - Гапочка - Незвичайні
11 - Niagara - Pardon à mes ennemis
12 - Вопли Видоплясова - Солнечные Дни
13 - Frànçois & The Atlas Mountains - Grand dérèglement
14 - Скай - Струна
15 - Bastien Lallemant - Le vieil amour (feat. Françoiz Breut)
16 - Бумбокс - Вахтёрам
17 - Françoise Hardy - Le large
18 - Один в каное - Човен

mercredi 30 mars 2022

Rouge Metal


S'il y a eu un Bleu Metal et un Blanc Metal, pourquoi n'y aurait-il pas de Rouge Metal ? Quoi qu'on en pense, le metal français est en capacité de fournir encore quelques compiles échevelées... vous n'êtes donc pas à l'abri d'un Bleu-Blanc-Rouge Metal ! Enfin, moi je dis ça, je dis rien !!!

Mais n'anticipons pas, les amis, et savourons ensemble cette nouvelle livraison de métallos tricolores. Tu peux y aller, mon gars, c'est du solide ! Gratiné à point, épicé comme il faut, mitonné aux petits oignons, le plat se déguste chaud, accompagné d'un Graves mis en bouteille à la propriété. Bonne dégustation !

>>>>> REBLOCHON

01 - Malkavian - Ruins
02 - Divine Side - Sake of Mankind
03 - Despite The End - We Won't Obey
04 - Mother & Pearl - Psycho Thrill
05 - Dying Flag - W.A.B. (What a Butt)
06 - Dead Tree Seeds - Enemies of Rome
07 - Herrschaft - New World Order
08 - Circus In Town - Blood for Blood
09 - Scornforger - 1692
10 - Genesis Was Fake - Alone
11 - Exorcizer - Psychotic Torment
12 - Drop Your Pants - Doppelganger
13 - The Black Zombie Procession - Welcome to Derry
14 - Sempervivum - Dream Over / When I Close my Eyes
15 - Prismeria - Passenger
16 - Scorn Crows - Ridding the Styx
17 - Wake The Dead - Paradise
18 - Antagonism - Toxic Wasteland

vendredi 25 mars 2022

Stoned Polska


En fouinant chez Wikipédia, j'ai appris que la Pologne était un pays d'Europe centrale comptant 38 millions d'habitants, que sa capitale était Varsovie et sa monnaie, le złoty. J'ai aussi découvert que les températures s'échelonnaient entre -5 à -15° en hiver et plus de 30° en été. Parmi les Polonais ayant marqué l'histoire, on peut citer Frédéric Chopin, Marie Skłodowska-Curie, Nicolas Copernic, Jean-Paul II, Andrezej Wajda, Roman Polański, Robert Lewandowski, sans oublier Raymond Kopaszewski (Kopa), né à Nœux-les-Mines dans le Pas-de-Calais, mais d'origine polonaise et Ballon d'Or en 1958.

À côté de ça, rien, pas un mot, pas même une maigre allusion aux groupes de rock/metal stoner polonais… là, tu déconnes, camarade Wikipédia ! C'est donc encore une fois chez nos amis de La Planète du Stoner Rock que je suis parti glaner les infos désertiques pour confectionner cette torride compile. Et oui, les amis, si la Pologne est bien le pays de la zapiekanka, du racuszki, de la szarlotka et du sernik polski, elle est aussi un fabuleux creuset métallique qui n'a pas à rougir face au géant nord-américain, auquel elle pourrait même donner quelques leçons fort arides !

Toutefois, si vous n'êtes toujours pas convaincus de l'opportunité d'une telle compile, je tiens à préciser que la Pologne abrite le désert de Błędów, d'une surface totale de… 32 km². Bonne promenade ensablée !

>>>>> LECH WAŁĘSA

01 - Hydra - Secrets of the Undead
02 - Snake Thursday - Deep Gravity Well
03 - Dopelord - Reptile Sun
04 - Inverted Mind - Lost in my Own Fears
05 - Weedpecker - Flowering Dimensions
06 - Green Asylum - Kingdom of Dope
07 - Taraban - Wizard's Hand
08 - Red Scalp - Faces
09 - Blacksnake - Red Death
10 - Sunnata - The Ascender
11 - Stonerror - Mothership
12 - Palm Desert - End of the Road
13 - Corruption - E.C.E.G. (Easy Come, Easy Go)
14 - Spaceslug - Osiris
15 - Gallileous - Dust on my Back
16 - J.D. Overdrive - The Ferryman Cometh

dimanche 20 mars 2022

Carré d'As : Burdigala Metallicum


Dans un récent commentaire, Drago — amateur et surtout grand connaisseur en musique du diable — me suggérait de prêter une oreille attentive à la scène métallique bordelaise. Maître Michards, par l'odeur alléché, lui tint à peu près ce langage : « Et bonjour, Monsieur Drago. Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau ! Sans mentir, je crois bien que je vais suivre votre avis ! »

Tel un César triomphant : veni, vidi, audivi ! Je suis venu, j'ai vu… j'ai entendu ! Et que ceux qui croient encore que Bordeaux est une nonchalante alanguie aux berges de la Garonne, se détrompent. Sous des airs de grande bourgeoise romantique se cache un furieux bouillonnement qui pourrait bien causer des migraines à quelques mémères en redingotes qui promènent leurs pinschers nains, le dimanche matin, sur la Place des Quinconces.

Otargos, Gorod, Seth, Withdrawn, tels sont les noms des meutes de loups sanguinaires qui sévissent sur les scènes aquitaines, portant haut l'étendard du metal extrême. Il faudra certainement plusieurs cubis de Graves pour contenir l'incendie… mais je ne suis pas sûr que les pinschers nains survivent !
 
SUPER MÉGA DÉDICACE À MISTER DRAGO

>>>>> LES GIRONDINS

01 - Otargos - Remnant From a Long-Dead Star
02 - Gorod - Lost in Osaka
03 - Seth - Métal noir
04 - Withdrawn - The Throat of Thousand
05 - Otargos - Sentinel
06 - Gorod - From Passion to Holiness
07 - Seth - Sacrifice de sang
08 - Withdrawn - Gemini Distance
09 - Otargos - Daemonfire
10 - Gorod - 5000 at the Funeral
11 - Seth - Dans les yeux du serpent
12 - Withdrawn - Chosen Translation
13 - Otargos - Realm of the Dead
14 - Gorod - Bekhten's Curse
15 - Seth - Le triomphe de Lucifer
16 - Withdrawn - At Random Overcome

mardi 15 mars 2022

Carré d'As Український [ par Zocalo ]


Ni la gloire ni la liberté de l’Ukraine ne sont mortes
La chance nous sourira encore, jeunes frères,
Nos ennemis périront, comme la rosée au soleil

Et nous aussi, frères, allons gouverner, dans notre pays
Pour notre liberté, nous donnerons nos âmes et nos corps
Et prouverons, frères, que nous sommes de la lignée des Cosaques

 
Ще не вмерла Україна (L’Ukraine n’est pas encore morte)
Hymne national ukrainien, composé en 1863
par Mykhaïlo Verbytsky sur des paroles de Pavlo Tchoubynsky


>>>>> МАРІУПОЛЬ

01 - Green Grey - Времени нет
02 - Океан Ельзи - Майже весна
03 - Ignea - Alga
04 - Onuka - Svitanok
05 - Green Grey - Микки & Меллори
06 - Океан Ельзи - Я Так Хочу
07 - Ignea - Halves Rupture
08 - Onuka - XASHI
09 - Green Grey - Никто не узнает
10 - Океан Ельзи - Там, де нас нема
11 - Ignea - Petrichor
12 - Onuka - VSTUP/CEAHC
13 - Green Grey - Не стреляй (feat. Сергей Кузин)
14 - Океан Ельзи - Вiдпусти
15 - Ignea - Black Flame
16 - Onuka - Animal

jeudi 10 mars 2022

Stoиed Россия


En 2006, quand l'Italie a battu la France en finale de coupe du monde de foot, je n'ai pas renoncé à manger des pizzas. Après chaque victoire d'Eddy Merckx dans le tour de France, je n'ai pas non plus arrêté de boire de la Chimay Bleue. Si Zemmour est élu président, je continuerai même à manger du couscous !

De la même manière, ce n'est pas parce que l'immonde Poutine a envahi l'Ukraine que je vais me détourner des musiciens russes. D'autant plus que ces ruskofs-là font plus dans le rock tumultueux que dans le folklore slave. Rock, metal, stoner, doom, psyché... de quoi furieusement ébranler les murs du Kremlin.


01 - Камни - Чёрные Дни
02 - Crucifuzz - Far Ahead
03 - Sand'n'Roll - Black Matter
04 - Without God - Space Weed
05 - Bongtower - Lazy Bastard
06 - Electric Lords - Age of Titans
07 - M/Eye - Black Mile
08 - Lucifer In The Sky With Diamonds - Save Your Breath
09 - Swamplord - Capricorn
10 - Saturn v Tret'em Dome - Everyday Life
11 - Pressor - Twist
12 - Chigurh - While my Guitar Toughly Weeps
13 - Thunder Volt - Citizens of Hell
14 - Mør - Неизвестно где
15 - Nuclear Bear - The Bomb
16 - Corroded Realms - Moby Dick

dimanche 6 mars 2022

Український Метал


Quand l'Histoire part en vrille,
parfois seul le silence s'impose.
Mais ce silence n'exclut ni la tristesse, ni la colère.
Il n'empêche pas non plus de faire du bruit.

BEAUCOUP DE BRUIT !



01 - Azathoth Circle - Dog Song
02 - Wolfanger - Serpent's Cave
03 - Бойня - Ликантропия
04 - Arhat - Dead Life 
05 - Карна - Вітролом
06 - Morkesagn - Forest 
07 - Demonologist - R'lyeh
08 - Elderblood - Leviathan 
09 - Чиста Криниця - Азовець
10 - Mortal Vision - Raw Poison
11 - Gasoline Guns - Wheels of Rust
12 - Scarlet Embrace - The Obscure Hermetics
13 - Nokturnal Mortum - З Чортом За Пазухою
14 - Stoned Jesus - YFS
15 - Megamass - Шеол
16 - S.I.L.U.R. - Uranophobia
17 - Angel 7 - Glory to Almighty God
18 - Сокира Перуна - З Варязьких Лісів

samedi 5 mars 2022

Duro y Directo


C'est en juin 2019 que j'ai publié la première compile consacrée au rap metal. Elle avait d'ailleurs engendré pas mal de commentaires sympas, et plus particulièrement celui de Ticho Mendoza, chanteur du groupe chilien Maso, qui faisait partie de la tracklist. Et je peux te garantir qu'il n'y a rien de plus gratifiant, pour un artisan blogueur, que de recevoir de tels témoignages de soutien.

2022, je remets le couvert avec ce style musical qui mêle le phrasé syncopé des rappeurs aux riffs bourrins des métalleux. Et qui de mieux pour ouvrir ce nouveau chapitre que la bande à Ticho, avec le titre de leur single paru en 2021 qui donne également son nom à cette jolie compile : DURO Y DIRECTO ! Est-il besoin de traduire ? Dur et direct, ça résume bien l'ambiance qui règne au sein de cette galerie. Les parpaings pleuvent comme sur un ring de MMA, ça castagne à tour de bras, on se croirait dans Massacre à la Tronçonneuse… encore une compile que je déconseille à ceux qui sont fragiles des articulations ! 


01 - Maso - Duro y Directo
02 - Agony Of Defeat - Succession
03 - Molotov - Apocalypshit
04 - ExeKia - El Origen
05 - Doux - Lousy
07 - Sons of Aguirre & Scila - Bienvenido a España
07 - Verge of Umbra - Nefarious
08 - Scarecrow Hill - Another Time
09 - Horizonte Cinza - Deus Ex Machina
10 - Skill Gear - Lobotomia
11 - The Butcher Sisters - Guck auf den Benz
12 - Hollywood Undead - The End / Undead (feat. Zero 9:36)
13 - Linea 77 - AK77 (feat. Salmo & Slait)
14 - 2rbina 2rista - Voodooboy
15 - Opuesto - Matar ou Morrer
16 - TraYm - Вера, надежда, любовь
17 - Lit Up - Belfort
18 - Nukore - The One

vendredi 25 février 2022

Chprécheunzi Français ?


Chprécheunzi Français ? Parlez-vous français, pour les non germanophones... dont je fais partie, comme à-peu-près 95 % de la population mondiale !

Pour une fois, pas de Stairway, pas de Heaven, pas de Space, ni d'Oddity ! Rien, nib, que dalle ! Pas l'ombre d'un Me Gustas Tú, ni d'un Pou Pou Pidou, encore moins d'un Stayin' Alive ! Yes, sir, cette jolie compile est 100 % frenchy ! All right, amigo ?


01 - Izïa - Calvi
02 - Bernie Bonvoisin - Être et avoir
03 - Dani - Dingue
04 - Nicolas Michaux - Nos retrouvailles
05 - Chloé Mons - Au bord de nous
06 - Mister Mat - Des villes et des visages
07 - Mesparrow - Agrafes
08 - Rodolphe Burger - Le chant des pistes
09 - Zouzou - Nous sommes ce que nous fûmes
10 - Feu! Chatterton - Erussel Baled (Les ruines)
11 - Mademoiselle Nineteen - L'inconnu du Delta 140
12 - Samuel Réhault - La femme boa
13 - Klô Pelgag - Für Élise
14 - Bertrand Belin - Un déluge
15 - Jur - Le seuil
16 - Tom Poisson - Les gifles
17 - Laetitia Sadier - Moi sans Zach
18 - Frànçois & The Atlas Mountains - 1982

dimanche 20 février 2022

Carré d'As : Black Is Beautiful [ 19 ]


Je suis un Nègre :
Noir comme la nuit est noire
Noir comme les profondeurs de mon Afrique

J'ai été un esclave :
César m'a dit de tenir ses escaliers propres
J'ai ciré les bottes de Washington

J'ai été ouvrier :
Sous ma main les pyramides se sont dressées
J'ai fait le mortier du Woolworth Building

J'ai été un chanteur :
Tout au long du chemin de l'Afrique à la Géorgie
J'ai porté mes chants de tristesse
J'ai créé le ragtime

Je suis un Nègre :
Les Belges m'ont coupé les mains au Congo
On me lynche toujours au Mississippi

Je suis un Nègre :
Noir comme la nuit est noire
Noir comme les profondeurs de mon Afrique

                                
[ Nègre, Langston Hughes ]


>>>>> TOMMIE SMITH

01 - The Platters - The Great Pretender
02 - Osibisa - Oye Mama
03 - Chic - In Love With Music
04 - Songhoy Blues - Petit métier
05 - The Platters - Only You
06 - Osibisa - Agoro
07 - Chic - Hangin'
08 - Songhoy Blues - Nick
09 - The Platters - Smoke Gets in Your Eyes
10 - Osibisa - Rabiatu
11 - Chic - High
12 - Songhoy Blues - Bamako
13 - The Platters - My Dream
14 - Osibisa - Ayioko
15 - Chic - Flash Back
16 - Songhoy Blues - Sahara

mardi 15 février 2022

Carré d'As : Titans Clash Live


Le Wacken Open Air : de la gnognote ! Le Hellfest : des clopinettes ! Le Ozzfest : de la merde en barre ! Le Graspop : du flan ! Le Rock Am Ring : laissez-moi rire !

Et ouaih, amis métalleux, dépassés, surannés, cramés, finis, enterrés, les bons vieux festivals de metal ! Aussi cuits qu'un Écossais rouquin qui se serait endormi sur une plage de Majorque, par un bel après-midi d'un mois d'août de canicule ! Cuits, cuits, parce que je n'en connais aucun qui, malgré des budgets colossaux, ne soit jamais parvenu à rassembler sur la même scène le Prince of Darkness, le God of Metal, les Motorcycle Men, et celui dont la voix a mis à genoux Blackmore et Iommi. 

>>>>> HYPÉRION

01 - Ozzy Osbourne - I Don't Know
02 - Judas Priest - (Intro) Battle Cry / Dragonaut
03 - Dio - Straight Through the Heart
04 - Saxon - Dallas 1 p.m.
05 - Ozzy Osbourne - No More Tears
06 - Judas Priest - Devil's Child
07 - Dio - Rainbow in the Dark
08 - Saxon - Strong Arm of the Law
09 - Ozzy Osbourne - I Don't Want to Change the World
10 - Judas Priest - Jawbreaker
11 - Dio - Neon Knights
12 - Saxon - Denim and Leather
13 - Ozzy Osbourne - Crazy Train
14 - Judas Priest - The Hellion / Electric Eye
15 - Dio - Man on the Silver Mountain
16 - Saxon - Princess of the Night

jeudi 10 février 2022

Blanc Metal


Allons ! Enfants du hard metal
Le jour de concert est arrivé
Contre nous de la frénésie
La Gibson en feu est branchée

Entendez-vous dans les backstages
Rugir ces féroces braillards
Ils viennent hurler dans les micros
Écorcher nos cœurs et nos oreilles

En piste, métalleux
Formez le wall of death
Sautons, chantons
Qu'un son très dur
Enchante nos pavillons


01 - Six Grammes Eight - Back Stabber
02 - Dissident - Blindness of Each
03 - Norwalk - Neverland
04 - Zoldier Noiz - Grave Crawler
05 - Inner Reflections - Same Day, Different Shit
06 - Stone Horns - Molten River
07 - Forgive - Smoke Screen
08 - Survival Zero - Old Man's Path
09 - Deficiency - Nausera
10 - Soul-X - Son of a Bitch
11 - Heart Attack - Disorder
12 - Nervd - Swallowed by the Snake
13 - Weaksaw - Natoma
14 - Backdawn - Hologram Theory
15 - Psyclons - F.D.P.
16 - South Impact - Pas si différents
17 - Strugglehead - Spins Your Head
18 - Supremacy - Temple of Souls

samedi 5 février 2022

Anohni and...


Au début, je voulais appeler cette compile This Is Anohni, mais c'était occulter tout un pan de la carrière de cet artiste hors du commun. Je me suis donc résolu à la rebaptiser This Is Anohni and Antony and The Johnsons. Là encore, il manquait de nombreux chapitres évoquant les musiciens avec lesquels il avait collaboré. Du coup, ça devenait This Is Anohni and Antony and The Johnsons and Many Other Amazing Artists. Ce n'était plus un nom de compile, mais un véritable catalogue de la Redoute !

Qu'il est loin le petit Antony Hegarty, né en Angleterre en 1971, devenu fan de Boy George à 12 ans ! Hier, il s'est imposé avec son groupe Antony and the Johnsons, aujourd'hui, ELLE est Anohni, artiste transgenre qui se produit désormais en solo. Comment décrire sa voix ? Aérienne, envoûtante, cristalline et profonde, souvent à la limite de la rupture mais toujours soutenue par un souffle puissant. C'est ce cadeau des dieux qui lui a permis de partager des duos avec, entre autre, Marc Almond, Yoko Ono, Rufus, Laurie Anderson, sans oublier tous ceux qui figurent sur cette compile, et de se retrouver sur scène avec son idole d'enfance pour une prestation des plus poignante.

Maintenant, ferme les yeux, respire un grand coup et laisse-toi envahir par ce torrent d'émotions... et si, à aucun moment de ce concert, tes yeux ne s'embrument, c'est que tu es fait d'un granit aussi rugueux que celui qu'utilisait Obélix pour sculpter ses menhirs.


01 - The Snow Abides (feat. Michael Cashmore)
02 - Returnal (feat. Oneohtrix Point Never)
03 - Beautiful Boyz (feat. CocoRosie)
04 - Candy Says (feat. Lou Reed)
05 - I Was Young When I Left Home (feat. Bryce Dessner) (Bob Dylan Cover)
06 - Imagine (feat. The Johnsons) (John Lennon Cover)
07 - Forgiveness (feat. Elisa)
08 - Flétta (feat. The Johnsons & Björk)
09 - Time Will (feat. Hercules and Love Affair)
10 - Prisoner of Love (feat. Jessica 6)
11 - Idumaea (feat. Current 93)
12 - Karma (feat. J. Ralph)
13 - Lowlands Low (feat. Bryan Ferry)
14 - Crisis
15 - I Defy (feat. Joan As Police Woman)
16 - Ooh Baby Baby (feat. Marianne Faithfull) (Smokey Robinson Cover)
17 - One More Try (feat. My Robot Friend)
18 - Little Bit of Time (feat. Brooks)

dimanche 30 janvier 2022

Carré de Dames : Diamond Girls


Je vous le dis, les gars : ON EST FOUTUS ! Si ça continue, c'est les gonzesses qui vont porter le sombrero !

Ça a vaguement commencé dans les années 70 avec la petite Suzi Quatro. Mignone comme tout, on n'a rien vu venir. Après, c'est les Runaways qui nous ont allègrement piétiné les roustons. Nous, stoïques, zens, toujours sympas, on n'a pas moufté. Du coup, dans la foulée, ça a déboulé de tous les côtés : Doro, Girlschool, Nightwish, Arch Enemy, Kittie… le raz de marée féminin nous a submergés. Alors, on s'est mis en boule, en se disant que l'ouragan finirait bien par se calmer.

Hé ben, non, ça s'arrête pas : les nanas continuent de faire la loi ! La preuve avec cette jolie compile qui dévoile les manœuvres machiavéliques de ces créatures sans âme pour nous détourner du droit chemin. Sans âme, d'accord, mais néanmoins dotées d'une carrosserie digne des plus beaux coupés-sport italiens ! 

Méfiez-vous des blondes : les jolies Elin Larsson, Johanna Sadonis et Denika Denkmair tiennent respectivement les rènes des Blues Pills, de Lucifer et de Dusk. Méfiez-vous aussi des brunes incendiaires : Farida Lemouchi, fondatrice avec son regretté frère Selim de Devil's Blood, opère désormais au sein de Molasses. Et je peux vous garantir que ces quatre charmantes jeunes filles ne sont pas là pour une réunion Tupperware !


01 - Molasses - Get Out From Under
02 - Blues Pills - Dreaming my Life Away
03 - Lucifer - Mausoleum
04 - Dusk - Nocturnal Child
05 - Molasses - Death Is
06 - Blues Pills - Little Boy Preacher
07 - Lucifer - Midnight Phantom
08 - Dusk - The Toll
09 - Molasses - The Maze of Stagnant Time
10 - Blues Pills - Black Smoke
11 - Lucifer - Faux Pharaoh
12 - Dusk - Hyena Queen
13 - Molasses - I Am No Longer
14 - Blues Pills - Low Road
15 - Lucifer - Sabbath
16 - Dusk - Souleater

mardi 25 janvier 2022

Bleu-Blanc-Rouge Fuzz


Et bla-bla-bli, et bla-bla-bla ! Vous croyez que je vais refaire le même laïus à chaque fois ? Même pas en rêve ! Si vous n'êtes toujours pas convaincus que la France est un grand pays de stoner rock/metal, je vous conseille plutôt de vous inscrire au club des Castors Juniors ! Là, au moins, vous apprendrez des choses ludiques et intellectuellement enrichissantes, du genre entraîner des hamsters au maniement du nunchaku ou comment construire une cabane pour les oiseaux avec des boîtes à camembert ! Des trucs qui vous serviront toute la vie.

Donc, on va pas tortiller du croupion jusqu'à la Saint-Cloclo : droit au but, comme on dit du côté de la Canebière, et gavons-nous une nouvelle fois de ce bon jus graisseux, mûri au soleil de nos belles régions. Qu'ils soient de Paris, de Lyon, de Nantes, de Besançon, de Colmar ou de Brest, ces bambins-là ont sniffé du Kyuss dès le berceau. En maternelle, ils ont commencé à se piquer au Fu Manchu et à 12 ans, ils étaient accros à Orange Goblin. Faut donc pas s'étonner qu'à l'âge de voter, ils avaient déjà la folle envie de balancer du gros son, comme on le fait au Sud de la Californie, du côté du désert des Mojaves, là où les températures ne descendent jamais en dessous de 40°, où les scorpions sont aussi vicieux que les agents du Fisc.

Donc, si vous n'êtes pas encore convaincus que la France est un grand pays de stoner rock/metal, il vaudrait mieux vous éclipser vite fait bien fait, car certains de mes convives pourraient en prendre ombrage et ouvrir la boîte à  torgnoles sans que vous ayez le temps de répertorier vos chicots !

>>>>> SIZE QUEEN

01 - High On Wheels - Hitman le Cobra
02 - The Socks - Bedrock
03 - Soyuz Bear - Human Vanity
04 - Appalooza - Snake Charmer
05 - Ethili - Wanderers
06 - Wizard Must Die - Empty Shell
07 - Jizzlobber - 2:20 a.m.
08 - Jäger Blaster - Faint With Water
09 - Karkara - Cards
10 - Howard - Quicklime
11 - Loading Data - Daddy' O
12 - Starmonger - The Last Man
13 - Stoned Harpies - I Only Listen
14 - Deathbell - They Still Wander
15 - Blóð - Häxan
16 - Praÿ - Sulphur

jeudi 20 janvier 2022

Douyouspik Français ?


Douyouspik Français ?… Qu'on pourrait globalement traduire par "parlez-vous le français ?" 

Si, comme moi, tu es aussi à l'aise avec la langue de Shakespeare qu'avec les fondements mathématiques de la théorie quantique, que tu jactes le teuton comme une vache qui pisse et que ton vocabulaire espagnol se réduit à "Olé !", sois le bienvenu au club de ceux qui ne parlent que le français… et que ça leur suffit largement ! Puisque nous sommes entre amis, on va pas s'emmerder avec des discours sans fin et on va s'écouter pépère une jolie compile rien qu'avec des artistes s'exprimant dans la langue de Raymond Devos. Ça va nous changer des champs de fraises pour toujours !


01 - Ariane Moffatt - Retourner en moi
02 - Bertrand Louis - Le chat
03 - Delphine Volange - Les corps célestes
04 - Tim Dup - Le visage de la nuit
05 - Morgane Imbeaud - Au nord
06 - La Maison Tellier - Je parle d'un pays
07 - Elsa - Connexions
08 - Flavien Berger - Brutalisme
09 - Circé Deslandes - Petite vapeur
10 - Nicolas Comment - Nous étions Dieu
11 - Karimouche - La promesse de Marianne
12 - Marc Desse - Sofia
13 - Maia Barouh - Le goudron (Brigitte Fontaine Cover)
14 - Sam Frank Blunier - De l'air
15 - Laure Briard - Sur la piste de danse
16 - Radio Elvis - Bouquet d'immortelles
17 - La Féline - Comité rouge
18 - Tryo - Si la vie m'a mis là (feat. Bernard Lavilliers)

samedi 15 janvier 2022

Metal King Cover 02

Une compile Metal King Cover, c'est comme une King Cover normale, sauf qu'il n'y a que du metal dedans. C'est d'ailleurs pour ça que ça s'appelle Metal King Cover ! Oui, j'avoue, il m'arrive d'avoir des idées géniales ! C'est comme pour le sandwich au jambon, c'est parce qu'il contient du jambon, que ça s'appelle un sandwich au jambon. S'il y avait du pâté dedans, ça s'appellerait un sandwich au pâté ! Et je pourrais citer des dizaines d'autres exemples aussi judicieux. Tu vois, la vie, c'est pas compliqué, faut juste pas chercher à s'embrouiller les boyaux de la tête. Sinon, c'est migraine et troubles du transit intestinal assurés !

Donc, au menu : des métalleux qui reprennent des chansons d'autres métalleux... mais pas que ! Des métalleux qui crient très très fort ! Des métalleux qui font tout plein de boucan avec leurs petits instruments branchés sur le secteur ! Bref, une Metal King Cover dans la plus pure tradition des Metal King Cover !

>>>>> METAL MACHINE

01 - Running Wild - Strutter (Kiss)
02 - Machine Head - Battery (Metallica)
03 - Arch Enemy - Breaking the Law (Judas Priest)
04 - Love Like Blood - 7 Seconds (Youssou N'Dour)
05 - HIM - (Don't Fear) The Reaper (Blue Öyster Cult)
06 - Girlschool - Tush (ZZ Top)
07 - Raven - Ogre Battle (Queen)
08 - Therion - Crying Days (Scorpions)
09 - Twilight Guardians - La Isla Bonita (Madonna)
10 - Nashville Pussy - Rock 'n' Roll Outlaw (Rose Tattoo)
11 - Hammercult - Fast As a Shark (Accept)
12 - Mystterra - Ангел (Engel) (Rammstein)
13 - Omnium Gatherum - Moneytalks (AC/DC)
14 - Buckcherry - Mama Kin (Aerosmith)
15 - Red Fang - Only Fools Rush In (Elvis Presley)
16 - Metallica - Remember Tomorrow (Iron Maiden)
17 - Tombstone Highway - Mississippi Queen (Mountain)
18 - Soundgarden - Come Together (The Beatles)

lundi 10 janvier 2022

Top Stoner 2021


You wanted the best, you got the best ! 
And the winner is…

Nous y voilà, les amis : la traditionnelle remise de diplômes des meilleurs albums de stoner-doom-psyché, attribués par les habitants de LA PLANÈTE DU STONER ROCK, cuvée 2021. Je ne vous apprends rien, vous connaissez désormais la formule : du lourd, du méchant, du graisseux, des cavalcades frénétiques sur des torrents de lave en fusion, des envolées fulgurrrrrrrantes et des plongées abysssssssales… tout ce qu'il faut pour se mettre la tripaille en vrac ! Je sens qu'on va encore en perdre quelques-uns en cours de route !

Plus de deux heures de musique, la tartine est conséquente ! Beurre, confiture, Nutella, supplément Chantilly et noix de pécan caramélisées offert par la maison ! Ne soyons pas mesquins, nous sommes dans l'antre des experts. Au programme : des surprises, des interrogations, voire de l'incompréhension. Du rustique, de l'étrange, du volcanique, du biscornu, de l'inexplicable. C'est le prix à payer quand on traite directement avec le diable et ses sbires. 

Comme d'habitude, la cérémonie sera suivie d'un apéro dînatoire. Au menu : Jack Daniel's, Jack Daniel's, Jack Daniel's… et peut-être quelques bretzels et des gigots de crotales grillés à la braise, si le ministre de la Culture nous accorde une subvention !

>>>>> DEADLY KISS

01 - Monolord - The Weary
02 - Drune - Giant's Blood
03 - Greenleaf - Bury Me my Son
04 - Mastodon - Teardrinker
05 - Stonus - Evil Woman
06 - Sunnata - A Million Lives (feat. Alia Fay)
07 - Bretus - Celebration of Gloom
08 - Acid Mammoth - Berserker
09 - Psychedelic Porn Crumpets - The Tale of Gurney Gridman
10 - Conviction - Curse of the Witch
11 - Stöner - The Older Kids
12 - Dunbarrow - Worms of Winter
13 - King Buffalo - Grifter
14 - Asteroid Blues - Fig. 2
15 - Ouzo Bazooka - Monsters
16 - John Dwyer, Nick Murray, Brad Caulkins, Tom Dolas & Greg Coates - City Maggot
17 - Aiwass - Man As God
18 - Spaceslug - Follow This Land
19 - Green Lung - Reaper's Scythe
20 - Blóð - Häxan
21 - Five The Hierophant - Fire From Frozen Cloud
22 - Komodor - Mamacita
23 - Maha Sohona - Scavengers
24 - Kanaan - Pink Riff

mercredi 5 janvier 2022

King Cover #51


LES HEURES D'HIVER

Il y a tant de temps passés
Qu'on ne sait plus quel temps l'on est
Sont-ils venus les temps d'hier ou maintenant
Et les temps de bientôt demain
Toujours, jamais, l'éternité à venir
Perte de temps ou temps perdus
Où s'en vont ces heures et ces instants
Envasés dans un sablier 
Mangés, rongés, digérés
ooooooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooooo
ooooooooooooooooo
ooooooooooooooo
ooooooooooooo
ooooooooooo
ooooooooo
ooooooo
ooooo
oooo
oo
o
o
o
o


01 - Kim Wilde - Born to Be Wild (Steppenwolf)
02 - Snake Bite Love - Motörhead (Hawkwind)
03 - The Walls - With or Without You (U2)
04 - Quincy Jones & Valerie Simpson - Bridge Over Troubled Water (Simon & Garfunkel)
05 - The Bronx Casket Co. - Free Bird (Lynyrd Skynyrd)
06 - Hellsongs - Seasons in the Abyss (Slayer)
07 - L'Aura - Life on Mars ? (David Bowie)
08 - Mary Coughlan - You Can Leave Your Hat On (Randy Newman)
09 - Coph Nia - Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)
10 - Amanda Palmer - Satellite of Love (Lou Reed)
11 - The Lovecrave - Thriller (Michael Jackson)
12 - Tangerine Dream - Hallelujah (Leonard Cohen)
13 - Shaka Ponk - Smell Like Teen Spirit (Nirvana)
14 - Sign - Run to the Hills (Iron Maiden)
15 - My Chemical Romance - Desolation Row (Bob Dylan)
16 - Hilary Woods - N.I.B. (Black Sabbath)
17 - Александр Пушной - Another Day in Paradise (Phil Collins)
18 - Carmen McRae - Only Women Bleed (Alice Cooper)