samedi 26 novembre 2011

John Pizzarelli (1996) Meets the Beatles


Je sais ce que vous allez dire : "Gna ! Gna ! Gna ! Y'a trop de Jazz sur ce site. Gna ! Gna ! Gna ! On se croirait chez Jimmy ! Et encore Gna ! Gna ! Gna !". OK, c'est pas faux !!! Ça fait quand même le 2ème disque de Jazz publié ici... et c'est déjà un bel exploit. Quoique le premier était consacré à une seule et même chanson (Blue Moon), donc ça compte pour du beurre de cacahuète.
Par contre, aujourd'hui, je suis heureux de vous présenter un disque avec 12 chansons différentes... et que du Jazz ! Rassure-toi, ami Metalleux de passage, je ne suis pas passé du côté obscur, je suis simplement tombé sur le disque d'un jeune chanteur-guitariste prodigieux qui en fait n'a qu'un seul défaut : jouer du Jazz !!! Mais le bougre est plus malin qu'il n'y paraît, car pour amadouer le rocker en mal de sensations fortes, il n'hésite pas à puiser dans le répertoire de Messieurs les Beatles et l'adapter à la sauce Swing de manière fort réjouissante. C'est carrément machiavélique, mais ça fonctionne... la preuve, je l'ai chargé sur mon iPod entre Motörhead et Rainbow !!!
Je prends les commandes : "Pizza, pizza... Pizzarelli, pour tous le monde... et Chianti pour les autres !" Bon appétit !!!

>>>>> MISTER SWING'S LONELY HEARTS CLUB BAND <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Can't Buy Me Love
02 - I've Just Seen a Face
03 - Here Comes the Sun
04 - Things We Said Today
05 - You've Got to Hide your Love Away
06 - Eleanor Rigby
07 - And I Love Her
08 - When I'm 64
09 - Oh Darling
10 - Get Back
11 - Long and Winding Road
12 - For No One

14 commentaires:

  1. Salut Keith,
    Après ma 5 fromages et celle du chef je vais finir ma digestion en écoutent ce post qui ma foi me parais bien sympathique. Je vais rajouter un coup de bojolpif pour faire glisser tous ça.
    Salut a+
    Lyoko

    RépondreSupprimer
  2. Attention de ne pas abuser..... du bojo !!!!!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore le jazz comme les Beatles, j'aime aussi beaucoup les mélanges, mais, quand ces deux-là se rencontrent, c'est souvent indigeste. Je vais évidemment le tenter quand même.
    Jimmy

    RépondreSupprimer
  4. Et bien, perso, ta galette ne me fait pas peur.
    Au contraire, j'ai hate de l'écouter.
    Donc, pour moi, ce sera une chiorizo et une bouteille de chianti !
    Merci,
    MaN

    RépondreSupprimer
  5. Trop Kif tes pages Keith... je t'invite dans mes liens.... juste comme ça pour Balavoine...et pour péter les rotules à Jimmy

    bye

    RépondreSupprimer
  6. J'ai failli passer à côté, tout occupé que j'étais par la semaine des bloggers.
    Pas encore écouté mais tu m'as donné envie.
    Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  7. Et pourquoi tu ne participes pas au fait ? :-/

    RépondreSupprimer
  8. Merci ç'est très tentant.

    DeL

    RépondreSupprimer
  9. Chers amis de passage, merci de votre visite. J'ai hâte de lire vos commentaires sur ce disque.

    @ Mr. Moods
    J'aurais aimé participé la la fiesta, mais j'ai malheureusement très peu de temps à consacrer à mon blog. Je reste attentif à tous vos posts.

    RépondreSupprimer
  10. Hello Keith,
    Désolé pour le retard.
    Tout ce joli monde joue et chante en étant parfaitement en place, mais on ne s'éloigne jamais de l’exercice de style et ça manque cruellement d'une petite once de passion. Ce n'est jamais franchement désagréable, pourtant, je me suis très vite ennuyé. Maudits jazzeux!
    Jimmy

    RépondreSupprimer
  11. Tu vois comme quoi les impressions peuvent différer d'une personne à l'autre. Moi c'est plutôt sur Billie Holydays que je me suis ennuyé, alors qu'ici, ça sautille, ça trépigne. Mais n'entrons pas dans un débat stérile pour trouver qui a tort et qui a raison.
    Merci de t'être intéressé à cette petite galette.

    RépondreSupprimer
  12. Hé ben, y'en a qui bossent...
    Bravo l'artiste !

    RépondreSupprimer