jeudi 26 avril 2012

Speed Queen (1980)


En 1982, j'étais à Djibouti. À cette époque, des dizaines de petits mendiants grouillaient dans les rues pour vendre toutes sortes de marchandises aux étrangers : cigarettes, cartes postales, préservatifs... Parmi ces vendeurs ambulants, le plus connu s'appelait l'Araignée. Cruel sobriquet pour désigner un jeune handicapé dont les 4 membres étaient atrophiés. Cela l'obligeait à se déplacer plus ou moins en rampant, ses jambes et ses bras maigres et tordus lui donnant effectivement une vilaine forme arachnéenne.

Ce petit gars qui devait avoir entre 12 et 14 ans, vendait des cassettes musicales qu'il transportait dans une boîte à chaussures accrochée à son cou. Aznavour, Dalida, Bob Marley, Disco italien, Bob Seger... et d'autres artistes totalement inconnus. Un jour qu'il se montrait pressant, je le mis au défi de me trouver un AC/DC, sachant pertinemment qu'il n'en avait jamais en stock. Il  me  tendit  alors  la  cassette  d'un  groupe  inconnu, avec  une pochette pourrie... Speed Queen, le  comble  de  la  ringardise. Et  l'Araignée  de rétorquer : "Pareil AC/DC, pareil, acheter, missié, pas cher".

Après d'âpres négociations, je fis donc l'acquisition d'une immondice que je me promettais de jeter dans le premier caniveau rencontré. Sans le savoir, je venais d'acheter le meilleur album de toute l'histoire du Hard Rock français. Depuis, elle a tourné des milliers de fois dans mon Walkman.

Quand je suis passé au numérique, j'ai tenté sans succès d'en trouver la version CD ou MP3. C'était sans compter sur un ami internaute qui m'a fait parvenir, pas plus tard qu'hier, un rip de son propre CD (thanxxx David). Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cette friandise électrique qui s'avère absolument introuvable à la vente ou au téléchargement. 

Régalez-vous, c'est encore plus fort que le Red Bull !!!

Je dédie cette rubrique à toutes les petites araignées qui courent les rues du monde entier à la recherche d'une piécette.

>>>>> I DON'T BELIEVE IN PARADISE <<<<< (2014 - NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Lucifer's Daugher
02 - Mister Lee
03 - Not to Sell
04 - Rosie Baby
05 - Get Ready Mama
06 - Gimme One More Whisky
07 - Beware
08 - Rock On

lundi 23 avril 2012

Doom Metal


À tout seigneur, tout honneur : la première plage de ce CD revient de plein droit à Black Sabbath. En effet, c'est en 1970 que les quatre sorciers de Birmingham édictent les lois fondamentales d'un genre musical nouveau. L'obscène amalgame de guitares plombées, d'une rythmique pachydermique et de chants incantatoires, posés sur des tempos lents, engendre une atmosphère maléfique. Ce n'est qu'en 1986, avec l'album "Epicus Doomicus Metallicus" des Suédois de Candlemass, que cette musique lugubre est enfin baptisée et devient par la même une branche distincte du Heavy Metal.
Depuis, des dizaines de groupes ont emprunté les chemins poussiéreux de l'Enfer, pour toucher d'un doigt tremblant et admiratif la Bible Noire écrite, dit-on, avec les sangs mêlés d'une vierge et d'un loup, par un soir de pleine lune de l'an 70 du XXè siècle.

Cette compile fut un temps disponible sur l'un des sites de l'ami JP. Les aléas de la vie font que le lien n'y est plus actif. Je la remets donc en circulation aujourd'hui en saluant amicalement cet éminent personnage, ainsi que Jimmy qui doit se souvenir pourquoi !!!

>>>>> BEHIND THE WALL OF SLEEP

01 - Black Sabbath - Black Sabbath
02 - Saturnus - Softly on the Path You Fade
03 - Pantheist - First Prayer
04 - Swallow the Sun - Fragile
05 - Saint Vitus - One Mind
06 - Krux - Popocatépetl
07 - Morgion - The Mourner's Oak
08 - Reverend Bizarre - Cromwell
09 - Electric Wizard - Barbarian
10 - Cathedral - Equilibrium
11 - Goatsnake - Lord of Los Feliz
12 - Nortt - Død Og Borte
13 - Count Raven - Shine
14 - Grand Magus - Beyond Good and Evil
15 - Ava Inferi - Appeler les Loups
16 - Candlemass - Solitude
17 - Evoken - Pavor Nocturnus
18 - Skepticism - The Raven and the Backward Funeral

Black Metal


À l'instar du Death Metal, le Black Metal fait aussi partie des composantes les plus extrêmes du Heavy Metal. On y retrouve d'ailleurs les mêmes ingrédients sonores : des guitares tranchantes comme des scalpels et une batterie hystérique. Sans oublier, les remarquables growls de bêtes enragées. Les textes parlent essentiellement de religion. Ou plutôt d'anti-religion : satanisme, ésotérisme, sorcellerie, mythes et légendes nordiques... et tout ce genre d'histoires charmantes qui feront la joie des petits et des grands, par des nuits sans lune, au milieu d'une funeste forêt peuplée d'ombres mouvantes. Et  comme  disait  Nounours,  en  son temps  :  "Bonne  nuit,  les  petits !" 

>>>>> BACK IN BLACK

01 - Celtic Frost - Ain Elohim
02 - Marduk - Panzer Division Marduk
03 - Cradle of Filth - Her Ghost in the Fog
04 - Vreid - The Sound of the River
05 - Satyricon - Mother North
06 - 1349 - Legion
07 - Dimmu Borgir - The Maelstrom Mephisto
08 - Limbonic Art - Dynasty of Death
09 - Rotting Christ - Enuma Elish
10 - Ancient Rites - (Ode to Ancient) Europa
11 - Keep of Kalessin - Ascendant
12 - Dying Fetus - Raping the System
13 - Tsjuder - Eriphion Epistates
14 - Bloodbath - Drink from the Cup of Heresy
15 - Anorexia Nervosa - Das Ist Zum Erschiessen Schön
16 - Impaled Nazarene - Suicide Song
17 - Setherial - Death Triumphant
18 - Behemoth - Ceremony of Shiva

vendredi 20 avril 2012

Des amours chantées


L'avantage, quand on se lance dans la confection d'une compile francophone dédiée à l'Amour, c'est qu'on se retrouve rapidement avec des centaines de titres disponibles. Mais là où l'avantage se transforme en inconvénient, c'est quand il faut faire une sélection. Brel ou Brassens, Téléphone ou Bijou, Gainsbourg ou Gainsbarre... fromage ou dessert ? Je ne voulais pas non plus que cette compile devienne une énième galette consacrée aux "plus-belles-chansons-d'amour-de-tous-les-temps-de-toute-la-Terre-et-même-de-la-Galaxie" comme on en trouve par dizaines chez Leclerc et qui dégoulinent tant de miel et de guimauve qu'elles finissent par donner la nausée.
Je voulais choisir des chansons qui parlent d'amour, sans en parler vraiment... mais qui en parlent quand même (suis-je assez clair ???). J'ai donc enfilé mon bleu de travail, saisi un coupe-coupe acéré et pendant de longues heures, j'ai raboté, cisaillé, élagué, rasé, tranché, supprimé, pour arriver enfin à cette sélection... qui, je le sais déjà, va engendrer des débats fumeux et fumants, du genre "Pourquoi Tartempion, plutôt qu'Untel ? Et pis y manque Machin-Chose !!!". M'en fous, je vous la livre quand même, tel quel, parce que finalement, moi je l'aime bien ma petite compile !

>>>>> MOI NON PLUS

01 - Alain Bashung - S.O.S. Amor
02 - Arthur H - Baba Love
03 - Bernard Lavilliers - L'amour qui marche
04 - Bijou - Au nom de l'amour
05 - Etienne Daho & Jane Birkin - Mon amour baiser
06 - Gaëtan Roussel - Dis-moi encore que tu m'aimes
07 - Les Charlots - Neurochimie mon amour
08 - Bernie Bonvoisin - I am what I aime
09 - Eddy Mitchell - J'aime les interdits
10 - Georges Moustaki - Mélanie faisait l'amour
11 - H.F. Thiéfaine & Paul Personne - Avenue de l'Amour
12 - Jacques Dutronc - J'aime les filles
13 - Jean-Louis Aubert - L'amour
14 - Les Rita Mitsouko - Communiqueur d'amour
15 - Liane Foly - Good Bye Lover
16 - Maxime Le Forestier - Tell'ment je m'aime
17 - Niagara - L'amour à la plage
18 - Serge Gainsbourg - Love on the Beat

mardi 17 avril 2012

Une chanson (Born to Be Wild)


Fais rugir le moteur
Fonce vers l'autoroute
En quête d'aventure
Qu'importe ce qui arrivera sur notre route
Ouais chérie, fais que ça arrive
Étreins le monde tendrement
Fais feu de toutes tes armes
Et explose dans l'espace
J'aime la fumée et la foudre
Le lourd tonnerre métallique
Faire la course avec le vent
Et le sentiment d'être en dessous
Ouais chérie, fais que ça arrive
Étreins le monde tendrement
Fais feu de tous tes armes
Et explose dans l'espace
Comme de vrais enfants de la nature
Nous sommes nés, nés pour être sauvages
Nous pouvons monter si haut
Je ne voudrais jamais mourir
Nés pour être sauvages, nés pour être sauvages

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais franchement les paroles de Born to Be Wild traduites en français... ça le fait pas ! Maudits Fromages-qui-puent et leur dialecte alambiqué !!!
Cette chanson est née de la plume de Mars Bonfire en 1968. Publiée sur le  premier album de Steppenwolf, elle devient rapidement l'hymne des bikers du monde entier. Elle est reprise dans la bande originale du film "Easy Rider" en 1969. La légende prétend que le Heavy Metal tire son nom des paroles du deuxième couplet qui évoquent le "Heavy Metal Thunder" en référence au bruit des moteurs de motos. Tout groupe de Metal qui se respecte se doit d'interpréter au moins une fois dans sa vie cette ode à la liberté. En voici quelques spécimens qui sentent bons le sable brûlant et l'huile de vidange.

>>>>> GET YOUR MOTOR RUNNIN'

01 - Steppenwolf (1968)
   02 - Adam Lambert (2009)
      03 - Bewitched (2004)
         04 - Blue Öyster Cult (Live 1978)
            05 - Fanfare Ciocarlia (2006)
               06 - Hinder (2005)
                  07 - Krokus (2010)
                     08 - Mark Andrews & The Gents (1980)
                        09 - Pedra Letícia (2003)
                           10 - Riot (1979)
                              11 - Siders (Live 2008)
                                 12 - Slade (Live 1972)
                                    13 - Slayer (2002)
                                       14 - The Cult (2002)
                                          15 - The Mooney Suzuki (2005)
                                             16 - Tony Marlow (2010)
                                                17 - Wilson Pickett (1969)
                                                   18 - Zodiac Mindwarp & The Love Reaction (1988)


vendredi 13 avril 2012

Vive le Roi !


Et un et deux et trois
Ils étaient trois petits rois
Partis guerroyer à Troie
À cheval sur leurs palefrois

                    Le premier était hongrois
                    Le deuxième de l'Île de Groix
                    L'autre de la ville de Troyes
                    Chacun plein de sang-froid

                                      Arrivés dans Charleroi
                                      Ils montèrent au beffroi
                                      La vue les remplit tant d'effroi
                                      Qu'ils firent le signe de croix

                                                           La ville était en proie
                                                           Au plus sombre désarroi
                                                           Plus un mur et plus une paroi
                                                           Ne se tenaient droits

                                                                                Un méchant vent de noroît
                                                                                Leur porte un coup de froid
                                                                                Qui sitôt les foudroie
                                                                                Les laissant morts à l'endroit

                                                                                                   Il n'y aura pas de guerre de Troie
                                                                                                   Tous les soldats sans rois
                                                                                                   Sont partis, je crois
                                                                                                   Retrouver leurs... REINES

>>>>> SIEST VATER, DU DEN ERLKÖNIG NICHT ?

01 - Mel Brooks - It's Good to Be the King
02 - Kiss - King of the Night Time World
03 - Maná - El Rey Tiburón
04 - Mano Negra - King of Bongo
05 - Nazareth - The King Is Dead
06 - Gian Piero & Roberta Alloisio - King
07 - M - Le Roi des Ombres
08 - David Bowie - Bring Me the Disco King
09 - Elvis Presley - King Creole
10 - Neil Young - Old King
11 - Saltatio Mortis - Des Königs Henker
12 - La Renga - El Rey de la Triste Felicidad
13 - Benny Goodman - King Porter Stomp
14 - The Beatles - Sun King
15 - UB40 - King
16 - The Police - King of Pain
17 - Ritchie Blackmore's Rainbow - The Temple of the King
18 - Bjørn Berge - King of Speed

jeudi 12 avril 2012

Next Crime of Evil


Dans la précédente compile de chansons extraites du premier album de musiciens énervés, mais pas énervants (29 janvier 2012), j'avais arrêté ma sélection aux portes du XXIème siècle, avec la promesse d'y revenir ultérieurement. C'est chose faite, aujourd'hui !
Je voudrais rassurer ceux qui s'inquiètent pour sa santé : le Heavy Metal se porte comme un charme. Merci pour lui ! Et pour paraphraser Victor Hugo, je dirai : "Ce siècle avait 12 ans. Pékin remplaçait New York. Déjà la rose perçait sous la flamme. Sous la main des nouveaux forgerons velus, un Metal bleu électrique déchirait l'éther des ondes saumâtres". Mouaih ! Beaucoup de bla-bla pour dire que le Heavy Metal pête la forme et qu'il est parti pour nous filer encore de bonnes claques dans la gueule pendant au moins un siècle !!! 
Voici donc quelques groupes sur lesquels je miserais facilement un gros bifton pour parier qu'ils deviendront les prochains piliers de la scène Metal. Et comme cette idée de compile ne m'a pas été inspirée par Jimmy et LRRooster, je ne citerai donc pas leurs noms !!!!!

>>>>> FORWARD IN THE PAST

01 - American Dog - Barley Half Alive (2000)
02 - Gojira - Satan Is a Lawyer (2000)
03 - Mustasch - Homophobic-Alcoholic (2001)
04 - Mastodon - Ol'e Nessie (2002)
05 - Viking Skull - Frostbite (2003)
06 - Electric Mary - Busted (2004)
07 - Volbeat - Soulweeper (2005)
08 - Wolfmother - Pyramid (2005)
09 - Kingbaby - Always Free (2006)
10 - The Answer - Never Too Late (2006)
11 - Airbourne - Blackjack (2007)
12 - Baroness - Isak (2007)
13 - Arkan - Tied Fates (2008)
14 - The Devil's Blood - A Waxing Moon Over Babylon (2008)
15 - Rival Sons - Nanda-Nandana (2009)
16 - Orchid - Into the Sun (2009)
17 - The Virginmarys - Off to Another Land (2010)
18 - The Treatment - Departed (2011)

lundi 9 avril 2012

Singin' in the Rain


Il pleut, il pleut, bergère. Presse tes blancs moutons.
Toute la pluie tombe sur moi, de tous les toits.
Il pleut des hommes, alleluia ! Il pleut des hommes.
C'est que de l'eau, de l'eau de pluie... de l'eau de là-haut.
La pluie, la pluie est jolie, la pluie qui étincelle.
Un petit coin de parapluie, contre un coin de Paradis
Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps.
Le jour où la pluie viendra, nous serons, toi et moi, les plus riches du monde.
Sur nous tous une petite pluie doit tomber. Juste une petite pluie...
Pluie de sang d'un ciel lacéré... le saignement est horrible.
Je chante sous la pluie. Je chante simplement sous la pluie.
Quelle sensation magnifique ! Je suis heureux de nouveau.

>>>>> RAIN IN MY TEARS

01 - Angel City - After the Rain
02 - B.B. King - Raining in my Heart
03 - Boogie Company - All I Need Was the Rain
04 - Dare - Kiss the Rain
05 - Deep Purple - One More Rainy Day
06 - Devil Doll - It Was Raining
07 - Elkie Brooks - Out of the Rain
08 - Gene Vincent - Blue Eyes Crying in the Rain
09 - Dog Soldier - Looks Like Rain
10 - Joan Jett - Have You Ever Seen the Rain ?
11 - Graham Nash - Raining in my Heart
12 - Leaves' Eyes - Irish Rain
13 - Led Zeppelin - Fool in the Rain
14 - Mama Béa  - Black Rain
15 - Mars Attacks - Praying for Rain
16 - Nazareth - Rain on the Window
17 - Tracer - Voice in the Rain
18 - John Mayer - Covered in Rain

jeudi 5 avril 2012

This is... Alice Cooper


Le premier album d'Alice Cooper (Pretties for You) est sorti en 1969, le 26ème et dernier en date (Welcome 2 my Nightmare) en 2011, soit 42 ans plus tard.

Faisons un rapide calcul : grosso modo, ça fait un album toutes les années et demie, ce qui est tout simplement prodigieux. Si vous souhaitez découvrir les nombreux tubes qui émaillent la carrière de l'empereur du shock rock, je vous fais confiance pour dégoter sur la toile les différents Best Hits et autres Greatest Of qui lui sont consacrés.

Moi, ce que je vous propose, c'est de parcourir cette impressionnante discographie à travers une compile composée d'un titre puisé dans chacun de ses disques. 26 chansons donc, classées chronologiquement. Pas forcément des supers hits, non, juste des titres d'une efficacité redoutable. Du rock, du hard, du heavy, de l'électro, quelques jolies ballades... bref un échantillon de l'immense talent de ce rocker de légende, aussi humble et discret à la ville qu'il est terrifiant sur scène.

Et comme on dit par chez nous : "Rhôôô ! Putaing ! Ça c'est d'la sacrée foutue bonne compile !!!"

>>>>> MISTER NICE GUY


01 - Today Mueller
02 - Mr. & Misdemeanor
03 - Caught in a Dream
04 - You Drive Me Nervous
05 - Public Animal #9
06 - Raped and Freezin'
07 - Muscle of Love
08 - Department of Youth
09 - I'm the Coolest
10 - It's Hot Tonight
11 - The Quiet Room
12 - Clones (We're All)
13 - Skeletons in the Closet
14 - I Like Girls
15 - Scarlet and Sheba
16 - Give It Up
17 - Gail
18 - Spark in the Dark
19 - Burning our Bed
20 - Lost in America
21 - Gimme
22 - It's Much too Late
23 - Novocaine
24 - You Make Me Wanna
25 - The One That Got Away
26 - Last Man on Earth

lundi 2 avril 2012

Ted Nugent (1975)


Il est parfois judicieux de se laisser guider par la pochette d'un disque avant de l'acheter. 
Que voyons-nous sur celle-ci ? Une espèce de géant hirsute, crinière au vent, petit boléro ouvert sur un torse glabre, collier de dents, poignet de force et surtout une guitare... une énorme guitare flamboyante qui mange la moitié de l'image. Pas de décor, juste un fond sombre et brumeux. 
Que pouvons-nous en conclure ? Assurément, il s'agit d'un disque direct et sauvage. Simple et puissant. Violent et bourré d'électricité.
Voilà la réflexion que je me suis faite en 1975 en achetant le premier album de Ted Nugent en solo, après son départ d'Amboy Dukes. Aujourd'hui encore, je bénis mes profs de philo qui m'ont permis d'élaborer une telle théorie. Thèse, antithèse, synthèse et conclusion... tout ça sur une simple photo !!! Merci Sénèque, merci Heidegger et merci Leibniz... grâce à vous j'ai découvert l'un des meilleurs albums de hard rock de tous les temps. 
Quand on vous dit que la philosophie mène à tout !!!!!

>>>>> CAT SCRATCH FEVER

01 - Stranglehold
02 - Stormtroopin'
03 - Hey Baby
04 - Just What the Doctor Ordered
05 - Snakeskin Cowboys
06 - Motor City Madhouse
07 - Where Have You Been All my Life
08 - You Make Me Feel Right at Home
09 - Queen of the Forest
10 - Stormtroopin' (Bonus Live)
11 - Just What the Doctor Ordered (Bonus Live)
12 - Motor City Madhouse (Bonus Live)
13 - Magic Party (Bonus Outtake)