jeudi 31 mai 2018

Designed by Keef


Il ne sera pas dit que l'homme qui a créé la pochette du premier album de Black Sabbath n'aura pas le droit à son quart d'heure de gloire aux Jolies Compiles

Keith MacMillan, designer et photographe britannique né en 1947, plus connu sous le pseudonyme de Marcus Keef (ou simplement Keef) a commencé à se faire connaître dès la fin des années 60 en signant quelques-unes des pochettes de disques de rock les plus emblématiques de cette époque bénie.

La fameuse pochette du premier Black Sabbath est caractéristique du style MacMillan : bucolique, mystérieuse et pas franchement rassurante. Les couleurs sont hyper saturées et tripatouillées en laboratoire.

Après avoir illustré une centaine de pochettes, il laisse tomber son travail de photographe pour se lancer dans la réalisation de clips vidéo. Il commence d'ailleurs très fort en mettant en scène le premier succès d'une chanteuse débutante : le fameux Wuthering Heights de Kate Bush. Paul McCartney, Blondie, Pat Benatar et les Who font aussi partie de sa luxueuse clientèle.

>>>>> EKTACHROME

01 - Status Quo - Little Lady
02 - Legend - Moonshine
03 - Fair Weather - Don't Mess With Cupid
04 - Affinity - I Am and so Are You
05 - Indian Summer - Emotions of Men
06 - Manfred Mann Chapter Three - I Ain't Laughing
07 - Black Sabbath - Wicked World
08 - Fresh Maggots - Dole Song
09 - Colosseum - The Kettle
10 - David Bowie - She Shook Me Cold
11 - Warhorse - St. Louis
12 - Fairfield Parlour - Free
13 - Dando Shaft - Kalyope Driver
14 - Jimmy Campbell - Green Eyed American Actress
15 - Spring - Inside Out
16 - Rod Stewart - Lady Day
17 - Zior - Love's Desire
18 - Shape Of The Rain - Woman

lundi 28 mai 2018

Dans le sac d'Amy


Hey, les mecs, faites par les innocents : vous aussi, un jour, vous avez fouillé dans le sac d'une fille. Par hasard, par curiosité, par jalousie… ou simplement pour récupérer votre carte bleue !

Comme moi, vous avez alors découvert un insondable capharnaüm, un innommable foutoir, en un mot comme en cent : un sacré foutu nom de dieu de putain de bordel qui décoiffe sa race !

Faire face à un tel enchevêtrement de machins, de bidules, de trucmuches en tous genres, de toutes matières, de toutes formes, de toutes couleurs est une épreuve que nos cerveaux masculins, méthodiques et rationnels, peinent à concevoir. Par contre, pour les nanas, tout ça relève d'une implacable logique qu'elles seules semblent percevoir.

Imaginons maintenant ce qu'on pourrait trouver dans le sac d'Amy Winehouse si celui-ci était une jolie compile. On y trouverait forcément une de ces chansons et puis du rock, de la pop, du blues, du jazz, de la country… bref, un sacré merdier avec lequel il faudrait bien qu'on s'accommode, sans se poser de problème métaphysique !

>>>>> TEARS DRY

01 - Ami Winehouse - October Song
02 - Suevicha - Banging
        (Abita Les Paul, guitar - Kal Ipso, drums - Tere Reche, bass - Susie Vicha, vocals)
03 - Threefifty - Allegiance
        (Eleonore Oppenheim, bass - Joanie Leon Guerrero, vocals - Jennifer Stock, keyboards 
        Andie Springer, violin)
04 - Mammút - Kinder Version
        (Katrína Mogensen, vocals - Ása Dýradóttir, bass - Alexandra Baldursdóttir, guitar)
05 - Krystal Jyl & The Jacks (K.J. Thomas) - Hard Way to Live (Something's Gotta Give)
06 - Cygne (Laura Meyer, guitar, vocals) - All Roads
07 - Blues Pills (Elin Larsson) - Rejection
08 - Ghalia & Mama's Boys (Ghalia Vauthier, vocals, guitar) - Let the Demons Out
09 - Kathy & The Kilowatts (Kathy Murray, guitar, vocals) - Let's Do This Thing
10 - Grigax (Alyssa Maucere, all instruments, vocals) - Zeis
11 - Carolyn Wonderland (guitar, vocals) - Moon Goes Missing
12 - Big Mama Montse Band - Howlin' on the Ground
13 - Neila Dar (Jasmine Tommaso) - Western Dream
14 - Space Ink (Lisa Fantini) - Know Your Mood
15 - Can of Worms - Mother Earth
        (Cindy Schenk, vocals - April Bosazza, saxophon - Debbie Fairley, percussions)
16 - Wet Lips - Shame
        (Grace Kindellan, guitar, vocals - Jenny McKechnie, bass, vocals 
        Mohini Hillyer, drums, vocals)
17 - Grainne Duffy (guitar, vocals) - Where I Belong
18 - Kalo (Bat-Or Kalo, guitar, vocals) - Pay to Play

lundi 21 mai 2018

Quadrado de ases de roqueiras brasileiras


Nous avions posé un pied en Amérique du Sud avec Zocalo, à la découverte des rockeuses argentines. Restons-y un instant afin de constater que le Brésil est aussi un pays où des demoiselles au sang chaud sont parvenues à s'imposer sur les ondes et dans le cœur des afiocionados.

Priscilla Novais Leone naît le 7 octobre 1977 à Salvador de Bahia. En 2003, sous le pseudonyme de Pitty, elle fracasse les ondes brésiliennes avec son premier album qui caracole avec insolence en tête des hit-parades. Non seulement, elle chante, joue de la guitare, de la batterie et des claviers, mais en plus elle écrit et compose la majorité de ses chansons. Elle propose un répertoire pop et rock à forte dose d'électricité, et teinté de folklore local propre à déclencher des mouvements intempestifs du bassin  !

Rita Lee Jones est aussi chanteuse, compositrice et multi-instrumentiste. Née à São Paulo le 31 décembre 1947, elle entame une carrière musicale en 1963 en créant le groupe Teenage Singers avec deux copines, avant de former les fameux Os Mutantes en 1966. En 1972, elle se lance sur les planches en solo avec une discographie pop/rock aux accents psychédéliques et tropicaux. Après plus de 50 ans d'une carrière fructueuse, inutile de préciser que Rita Lee est une légende en son pays.

Autre légende brésilienne : Cássia Eller. Et quand je parle de légende, je fais référence à des Piaf, à des Joplin, à des Monroe, c'est-à-dire des femmes qui ont donné leur corps et leur âme pour assouvir leurs passions. Cássia Eller, née à Rio de Janeiro le 10 décembre 1962 et décédée au même endroit le 29 décembre 2001, était chanteuse et guitariste. À 14 ans, elle commence à chanter des chansons des Beatles en s'accompagnant à la guitare. À 18, elle s'installe à Brasilia et créé le groupe Massa Real, tout en jouant le soir dans plusieurs bars. Après une carrière fulgurante d'une douzaine d'années, ponctuée d'albums qui demeurent des références, Cássia est terrassée par un infarctus du myocarde, sans doute causé par une vie entièrement consacrée au spectacle et une consommation excessive de cocaïne.

Née le 10 février 1976 et autodidacte en musique, Vanessa Sigiane da Mata Ferreira entame sa carrière de chanteuse à l'âge de 16 ans en intégrant Shalla-Ball, groupe de reggae féminin. Puis elle commence à écrire des chansons pour des artistes de renom (Maria Bethânia, Caetano Veloso, Daniela Mercury…) et devient rapidement une auteure/compositrice reconnue et encensée. Depuis, la sublime Vanessa da Matta a enregistré 6 albums pour son propre compte, ainsi qu'une dizaine de bandes sonores pour des films et des séries télévisées.

>>>>> BELO HORIZONTE

01 - Pitty - Teto de vidro
02 - Vanessa da Mata - Você vai me destruir
03 - Rita Lee - Vidinha
04 - Cássia Eller - Música urbana
05 - Pitty - A sombra
06 - Vanessa da Mata - Não sei dizer adeus
07 - Rita Lee - Filho meu
08 - Cássia Eller - Mapa do meu nada
09 - Pitty - De você
10 - Vanessa da Mata - História de uma gata
11 - Rita Lee - Rapaz
12 - Cássia Eller - Eu sou neguinha
13 - Pitty - Admirável chip novo
14 - Vanessa da Mata (feat. Ben Harper) - Boa sorte/Good Luck
15 - Rita Lee - Tudo vira bosta
16 - Cássia Eller - Bete Balanço

dimanche 20 mai 2018

Metal Svizzer


Grrrrr ! Je suis vénère comme un chef d'état nord-Coréen à qui on aurait confisqué ses missiles balistiques. Je viens d'être soumis à un odieux chantage.

Figurez-vous qu'il y a quelques jours, je me rendais pépère en Suisse avec quelques lingots planqués au fond du slip, afin de les soustraire aux tyranniques ponctions du fisc. Je me rends donc chez mon banquier habituel, le priant aimablement d'ouvrir grand les portes de son coffre-fort pour y ranger mon petit bas de laine.

Un sourire narquois barrant sa figure rougeaude, l'infâme bureaucrate posa comme condition avant de s'exécuter que je publie une nouvelle compile dédiée au heavy metal produit en confédération helvétique.

Piégé avec mes lingots sur les couilles, il a bien fallu que je me plie au caprice de ce bellâtre en costard Armani. Mais, pas con le p'tit Keith : la prochaine fois, il ira cacher son magot aux Îles Caïmans !

>>>>> CONFEDERAZIUN SVIRA

01 - Trollort - Curse of Dawn
02 - Living Shape - Solid Round
03 - Sin Starlett - Righteous Saviors
04 - Landfall - Oriental Punk
05 - Creeon - Monster
06 - Theoptia - Get Up
07 - Projekt Krank - Krank
08 - Undead Vision - Blood Pleasure
09 - Gods Of Silence - Full Moon
10 - Silent Circus - Burning Down
11 - Masquerade - Red Feather
12 - Proxima - Spiegel
13 - Nice To Eat You - Religion
14 - Cold Cell - Seize the Whole
15 - Daxx & Roxane - Hard Rockin' Man
16 - Celtic Frost - Cercle of the Tyrants
17 - Arcanum - Fight
18 - Dr. Elephant's Revolution - Disillution

jeudi 17 mai 2018

Eurovision Song Contest [ par Zocalo ]


« Vous en doutiez encore ? Zocalo n'est définitivement pas de la même planète que nous ! En fait, il vient d'une planète appelée Eurovision. Une planète un peu rétro, un peu kitch, où les chanteuses ont des barbes et confectionnent leurs habits avec des rideaux de douche. On y croise des mamies en costumes folkloriques et des bimbos en shorts pailletés, des monstres qui jouent de la guitare électrique et des crooners gominés en platform boots. Ça crie, ça beugle, ça s'égosille, ça tricote des gambettes, ça remue du popotin… des attitudes parfaitement incompréhensibles pour nous  les Terriens ! »

Dans la série "mais pourquoi j'encombre mon disque dur avec ces fichiers qui ne servent à rien ?", je vous présente aujourd'hui : Le concours Eurovision de la chanson. Une (jolie ?) compile qui réunit les vainqueurs de toutes les éditions des origines à nos jours. Oui, même Netta Barzilai qui vient de remporter l'édition 2018.

Tout a été dit sur ce spectacle, alors plutôt que d'enfoncer de nouvelles portes ouvertes, je vous propose plutôt un petit panorama des étrangetés et des loupés de ce monument de la culture kitch.

Ceux qui ne pouvaient pas perdre tant ils surpassaient leurs concurrents :

- France Gall en 1965
- Sandy Shaw en 1967
- ABBA en 1974
- Teach-In en 1975

Ceux qui n'avaient pas la moindre chance de gagner (mais qui ont gagné quand même) :

- Lordi en 2006

Les uniques vainqueurs ex æquo de l'histoire de l'Eurovision :

- Salomé (Espagne), Frida Boccara (France), Lulu (UK) et Lenny Kuhr (Hollande) qui se 
   partageront le trophée en 1969.

Ceux qui ne savent plus où ils habitent :

- Céline Dion qui a gagné pour la Suisse en 1988. Il est vrai qu'on ne reconnaissait pas 
   vraiment l'accent de Lausanne.
- France Gall qui a gagné pour le Luxembourg en 1965
- Séverine qui a gagné pour Monaco en 1971

Les LGBT (qui contribueront à décoincer le jury hyper-conservateur de l'Eurovision) :
   
- Dana International en 1998
- t.A.T.u. en 2003
- Conchita Wurtz en 2014

Et enfin les grands ratés de l'Eurovision. Les artistes qui n'ont pas gagné mais qui feront cependant une carrière exemplaire :

- Domenico Modugno avec le tube Volare en 1958
- Julio Iglesias en 1970
- Lara Fabian en 1988
- Patricia Kaas en 2009
- Natasha St Pier en 2001

>>>>> MADAME MONSIEUR

01 - Marc-Antoine Charpentier - Prelude from Te Deum H146 (Michel Corboz)
02 - Lys Assia - Das alte Karussell (Switzerland 1956)
03 - Corry Brokken - Net als toen (Netherlands 1957)
04 - André Claveau - Dors, mon amour (France 1958)
05 - Teddy Scholten - Een beetje (Netherlands 1959)
06 - Jacqueline Boyer - Tom Pillibi (France 1960)
07 - Jean-Claude Pascal - Nous les amoureux (Luxembourg 1961)
08 - Isabelle Aubret - Un premier amour (France 1962)
09 - Grethe and Jørgen Ingmann - Dansevise (Denmark 1963)
10 - Gigliola Cinquetti - Non ho l'età (Italy 1964)
11 - France Gall - Poupée de cire, poupée de son (Luxembourg 1965)
12 - Udo Jürgens - Merci, chérie (Austria 1966)
13 - Sandie Shaw - Puppet on a String (UK 1967)
14 - Massiel - La-la-la (Spain 1968)
15 - Frida Boccara - Un jour, un enfant (France Winner ex
æquo 1969)
16 - Lenny Kuhr - De troubadour (Netherlands Winner ex
æquo 1969)
17 - Lulu Kennedy-Cairns - Boom bang-a-bang (UK winner ex
æquo 1969)
18 - Salomé - Vivo cantando (Spain Winner ex
æquo 1969)
19 - Dana Rosemary Scallon - All Kinds of Everything (Ireland 1970)
20 - Séverine - Un banc, un arbre, une rue (Monaco 1971)
21 - Vicky Leandros - Après toi (Luxembourg 1972)
22 - Anne-Marie David - Tu te reconnaîtras (Luxembourg 1973)
23 - ABBA - Waterloo (Sweden 1974)
24 - Teach-In - Ding-a-Dong (Netherlands 1975)
25 - Brotherhood of Man - Save your Kisses for Me (UK 1976)
26 - Marie Myriam - L'oiseau et l'enfant (France 1977)
27 - Izhar Cohen and The Alphabeta - A-ba-ni-bi (א-ב-ני-בי) (Israel 1978)
28 - Gali Atari and Milk and Honey - Hallelujah (הללויה) (Israel 1979)
29 - Johnny Logan - What's Another Year (Ireland 1980)
30 - Bucks Fizz - Making your Mind Up (UK 1981)
31 - Nicole - Ein bißchen Frieden (Germany 1982)
32 - Corinne Hermès - Si la vie est cadeau (Luxembourg 1983)
33 - Herreys - Diggi-loo, diggi-ley (Sweden 1984)
34 - Bobbysocks - La det swinge (Norway 1985)
35 - Sandra Kim - J'aime la vie (Belgium 1986)
36 - Johnny Logan - Hold Me Now (Ireland 1987)
37 - Céline Dion - Ne partez pas sans moi (Switzerland 1988)
38 - Riva - Rock Me ! (Yugoslavia 1989)
39 - Toto Cutugno - Insieme 1992 (Italy 1990)
40 - Carola - Fångad av en stormvind (Sweden 1991)
41 - Linda Martin - Why Me (Ireland 1992)
42 - Niamh Kavanagh - In your Eyes (Ireland 1993)
43 - Paul Harrington and Charlie McGettigan - Rock 'n' Roll Kids (Ireland 1994)
44 - Secret Garden - Nocturne (Norway 1995)
45 - Eimear Quinn - The Voice (Ireland 1996)
46 - Katrina and the Waves - Love Shine a Light (UK 1997)
47 - Dana International - Diva (דיווה) (Israel 1998)
48 - Charlotte Nilsson - Take Me to your Heaven (Sweden 1999)
49 - Olsen Brothers - Fly on the Wings of Love (Denmark 2000)
50 - Tanel Padar, Dave Benton and 2XL - Everybody (Estonia 2001)
51 - Marie N - I Wanna (Latvia 2002)
52 - Sertab Erener - Every Way That I Can (Turkey 2003)
53 - Ruslana - Wild Dances (Ukraine 2004)
54 - Helena Paparízou - My Number One (Greece 2005)
55 - Lordi - Hard Rock Hallelujah (Finland 2006)
56 - Marija Šerifović - Molitva (Молитва) (Serbia 2007)
57 - Dima Bilan - Believe (Russia 2008)
58 - Alexander Rybak - Fairytale (Norway 2009)
59 - Lena Meyer-Landrut - Satellite (Germany 2010)
60 - Ell & Nikki - Running Scared (Azerbaijan 2011)
61 - Loreen - Euphoria (Sweden 2012)
62 - Emmelie de Forest - Only Teardrops (Denmark 2013)
63 - Conchita Wurst - Rise Like a Phoenix (Austria 2014)
64 - Måns Zelmerlöw - Heroes (Sweden 2015)
65 - Jamala - 1944 (Ukraine 2016)
66 - Salvador Sobral - Amar Pelos Dois (Portugal 2017)
67 - Netta - Toy (Israel 2018)
68 - Marc-Antoine Charpentier - Official Eurovision Anthem (Mono)

lundi 14 mai 2018

Censored


Côté censure, nos voisins d'outre-Manche ne sont guère mieux lotis que nous. Chez eux, c'est la radio-télévision nationale qui décide de la diffusion ou pas d'une œuvre, selon qu'elle correspond ou pas à une ligne éditoriale qui exclut toute atteinte à la famille royale, au pouvoir politique et aux bonnes mœurs.

Et ça ne date pas d'hier : déjà en 1930, La Petite Tonkinoise de Josephine Baker était censurée, tout comme Cole Porter et son Love for Sale. En fait, tous les plus grands artistes ont été muselés un jour ou l'autre par la BBC : les Beatles, les Stones, les Who, Bing Crosby, Ella Fitzgerald, Elvis Presley, Frank Sinatra, Bob Dylan, Chuck Berry, Billie Holiday, sans oublier le couple Gainsbourg-Birkin qui s'exprimait pourtant dans la langue du marquis de Sade.

Heureusement, ces petites mesquineries ne les ont pas empêchés de faire de longues et fructueuses carrières !

>>>>> SHUT UP !

01 - Ella Fitzgerald - Bewitched, Bothered and Bewildered
02 - The Troggs - I Can't Control Myself
03 - Procol Harum - A Souvenir of London
04 - Eartha Kitt - I Want to Be Evil
05 - Sex Pistols - God Save the Queen
06 - Lil Louis - French Kiss
07 - The Stranglers - Peaches
08 - Bessie Smith - Gimme a Pigfoot (and a Bottle of Beer)
09 - Purple Gang - Granny Takes a Trip
10 - Man - Erotica
11 - Mungo Jerry - Have a Whiff on Me
12 - Pink Floyd - It Would Be so Nice
13 - Dead Kennedys - Too Drunk to Fuck
14 - Barry McGuire - Eve of Destruction
15 - Max Romeo - Wet Dream
16 - Paul McCartney & Wings - Give Ireland Back to the Irish
17 - Harvey Andrews - Soldier
18 - Fatboy Slim - Fucking in Heaven

jeudi 10 mai 2018

Merci pour Mercy !

La dernière fois que j'ai regardé le concours de l'Eurovision, le général de Gaulle était président de la République et je commençais tout juste à m'intéresser aux pages "sous-vêtements féminins" de la Redoute.

Depuis, le grand Charles a cassé sa pipe, Jacquie et Michel sont devenus mes meilleurs amis et pour ne pas déroger à la règle que je me suis fixée il y a plus de 40 ans, le soir de l'Eurovision, je vais me prendre une murge titanesque avec les copains !

Cependant, pour une fois, du plus profond de ma soûlocratie, j'aurai une pensée amicale et sincère pour le duo qui portera les couleurs de la France. Je suis tombé sous le charme de cette petite mélodie toute simple, douce et entraînante. J'aime aussi ces paroles qui racontent l'histoire touchante d'une petite migrante née sur un bateau humanitaire en Méditerranée. Et je serais malhonnête de ne pas avouer que j'ai aussi un énorme coup de cœur pour la jolie chanteuse blonde, lumineuse comme un astre, mignonne comme un ange.

Je ne me fais pas d'illusions, on ne gagnera pas l'Eurovision. C'est encore un crétin sautillant qui l'emportera ou une femme à barbe avec une plume dans le fion. Et à la limite, je m'en tape royalement le coquillard !

XXX   Ce que je veux juste dire aujourd'hui, c'est : merci, Monsieur Madame, pour Mercy !   XXX

mardi 8 mai 2018

Trop forte !


J'suis trop forte
Moi j'suis trop forte
Je connais la chanson
Bien sûr ils ont raison
Alors je le dis aussi
J'suis trop forte
J'suis vraiment trop forte
D'être arrivée jusqu'ici

lundi 7 mai 2018

Voici… Dalida


J'ASSUME TOUT ! J'assume Slayer et Arch Enemy. J'assume KISS et Motörhead. J'assume Stevie Nicks et Pat Benatar. J'assume même les Cailloux et les Scarabées. Et j'assume aussi Dalida !

Comme tous les sexas sexys, j'ai été bercé par les ritournelles de Joe Dassin, Sheila, Cloclo, Dalida et autres pop stars de l'ORTF. Brel et Brassens ne sont arrivés que plus tard, eux-mêmes suivis par Higelin, Lavilliers, Renaud, Téléphone, Trust… Slayer et Arch Enemy.

La petite Iolanda Cristina Gigliotti naît le 17 janvier 1933 en Égypte de parents italiens. Son père est premier violon à l'Opéra du Caire. Elle le suit en coulisse lors de ses répétitions et commence à fredonner des airs d'opéra. En 1954, elle est élue Miss Égypte et tourne dans plusieurs films de série B. C'est ainsi qu'elle s'envole pour la France dans l'espoir d'entamer une carrière d'actrice. Le succès n'étant pas au rendez-vous, elle s'oriente alors vers la chanson et se produit dans divers cabarets parisiens sous le pseudonyme de Dalila. C'est l'écrivain Marcel Achard qui lui conseille d'opter plutôt pour DALIDA.

En 1957, elle enregistre son premier album qui connait un succès immédiat, notamment grâce à la chanson Bambino qui reste n° 1 au hit-parade pendant plus de 6 mois. Dès lors, la carrière de Dalida décolle vers des sommets que peu d'artistes francophones ont jamais atteints. Durant trois décennies, elle va rayonner aussi bien en France que dans le monde entier.

Si elle est adulée aux quatre coins de la planète, sa vie sentimentale, par contre, est un désastre : amours déçues, disparition de plusieurs de ses compagnons, impossibilité d'avoir des enfants. La belle Égyptienne met fin à ses jours le 3 mai 1987.

>>>>> GIGI L'AMOROSO

01 - Le torrent (1957 - Son nom est Dalida)
02 - Le petit chemin de pierres (1957 - Miguel)
03 - Le jour où la pluie viendra (1958 - Gondolier)
04 - Aïe ! Mon cœur (1958 - Les gitans)
05 - J'ai rêvé [1959 - Love in Portofino (A San Cristina)]
06 - Dans les rues de Bahia (1960 - Les enfants du Pirée)
07 - Je me sens vivre (1961 - Garde-moi la dernière danse)
08 - Tu ne sais pas (1961 - Loin de moi)
09 - À ma chance (1962 - Le petit Gonzales)
10 - Eux (1963 - Eux)
11 - Croquemitoufle (1964 - Inédit publié en 2016)
12 - Tu me voles (1965 - Il silenzio)
13 - Les grilles de ma maison (1967 - Olympia 67)
14 - Les anges noirs (1968 - Le temps des fleurs)
15 - La ballade à temps perdu (1969 - Ma mère me disait)
16 - Les jardins de Marmara (1970 - Ils ont changé ma chanson)
17 - Non (1971 - Une vie)
18 - Jésus Kitsch (1972 - Il faut du temps)
19 - Rien qu'un homme de plus (1973 - Julien)
20 - Nous sommes tous morts à 20 ans (1974 - Manuel)
21 - Raphaël (1976 - J'attendrai)
22 - Maman (1976 - Coup de chapeau au passé)
23 - Voyage sans bagages (1976 - Femme est la nuit)
24 - Remember (C'était loin) (1977 - Salma Ya Salama)
25 - Helwa Ya Baladi (1979 - Dédié à toi)
26 - Alabama Song (1980 - Gigi in Paradisco)
27 - Il pleut sur Bruxelles (1981 - Olympia 81)
28 - Ensemble (Dalida et Yolanda) (1982 - Spécial)
29 - Marie-Madeleine (1983 - Les p'tits mots)
30 - C'était mon ami (1984 - Dali)
31 - Salut salaud (1986 - Le visage de l'amour)
32 - Lebnan (Enregistré en 1986, publié en 2012)

dimanche 6 mai 2018

MISS (Destroyer)


Laissez-moi vous raconter mon histoire
J'ai eu une belle situation et ça me va très bien comme ça
Jamais eu de religion, jamais eu de maison
Jamais eu de souci, jusqu'à ce que je rencontre Domino

N'est-elle pas la vierge Marie ? Je l'aime, je l'avoue
Mais j'hésite parce que chaque fois qu'elle m'embrasse
J'ai l'impression que je vais succomber

Elle aime beaucoup l'argent
Adossée contre le mur, elle m'appelle Sugar Daddy
Elle sait qu'elle me tient par les couilles

J'ai une bonne réputation, mais je n'ai aucun espoir
C'est une situation compliquée, si elle n'est pas en âge de voter
Elle aime jouer avec le feu, elle aime tellement faire mal
Elle aime m'exciter, parce que je suis accro, c'est si bon

Chaque fois que je passe cette porte, c'est toujours la même chose
Cette chienne se penche et j'oublie jusqu'à mon nom

( KISS )

>>>>> LAVA STRATOSPHERE

01 - Deus Ex Machina (Stephany) - Chrysalis
02 - PitchBlack (Delirium Tremens, vocals - Adrenalize, guitar) - All or Nothing
03 - Skunk Anansie (Deborah Ann Dyer) - I Will Break You
04 - Sun Q (Elena Tiron) - Petals and Thorns
05 - The Bombpops (Jen Razavi & Poli van Dam, guitar, vocals) - Capable of Lies
06 - Born In Exile (Kris Vega) - Tycoon
07 - The Gang (Dory) - Real Self
08 - Wildchild (Stefy Popa, guitar, vocals) - I'm Not to Blame
09 - Southbound 45 (Malissa Peek) - Backwoods Barbie
10 - The Beaches - Money
        (Jordan Miller, bass, vocals - Kylie Miller, guitar - Eliza Enman McDaniel, drums 
        Leandra Earl, keyboards)
11 - Përl (Aline Boussaroque, guitar, vocals) - L'homme à l'éléphant blanc
12 - Persephone (Sonja Kraushofer) - Dreamland of Mine
13 - Eigensinn (Nemesis) - Zombie
14 - G.O.A.T. (Fane Jerry) - Synthetic System
15 - Kamera Obscura (Cécile MN) - Obey
16 - BlackLab (Yuko Morino, guitar, vocals - Chia Shiraishi, drums) - Hidden Garden
17 - Грай (Grays) (Irina Zybina, vocals - Aliya "Leta" Latypova, flute, vocals) - Колодец (Well)
18 - Gravity (Émilie) - Hypérion

jeudi 3 mai 2018

King Cover #37


Vous m'avez convoqué, madame
Dès lors laissez-moi feuilleter
Les méandres de votre anatomie
M'égarer dans le buisson igné
Prospecter l'âtre incandescent
Gagner l'insondable vallée
Qui verra le soc besogner
La  terre des vaines semailles

>>>>> POMPADOUR

01 - Aretha Franklin - Nothing Compares 2U (Sinéad O'Connor)
02 - Sarah Jane Morris - Don't Leave Me This Way (The Communards)
03 - Steve Tyrell - Walk on By (Dionne Warwick)
04 - Olivia Keast - The House of the Rising Sun (Traditional)
05 - Rise Against - Ballad of Hollis Brown (Bob Dylan)
06 - Zeroscape - Get Up, Stand Up (Bob Marley)
07 - Carla Bruni - Highway to Hell (AC/DC)
08 - Brian May & Kerry Ellis - Parisienne Walkways (Gary Moore)
09 - Alice Jayne - Crazy (Gnarls Barkley)
10 - Carly Simon - Blackbird (The Beatles)
11 - Ruthie Foster - War Pigs (Black Sabbath)
12 - Christy Moore - Shine on You Crazy Diamond (Pink Floyd)
13 - Psychedelic Witchcraft - Godzilla (Blue Öyster Cult)
14 - Allison Moorer & Shelby Lynne - Lithium (Nirvana)
15 - Katey Sagal - Ruby Tuesday (The Rolling Stones)
16 - Susan Cattaneo - Space Oddity (David Bowie)
17 - The Gypsy Sons - Dream On (Aerosmith)
18 - Atrocity - Smalltown Boy (Bronski Beat)