mercredi 29 juin 2016

Une chanson (Ain't No Sunshine)


                              Il n'y a plus de soleil quand elle s'en va
                              Il fait froid quand elle est loin
                              Il n'y a plus de soleil quand elle s'en va
                              Et elle s'absente toujours trop longtemps
                              Chaque fois qu'elle s'en va

                             Je me demande où elle est en ce moment
                             Je me demande si elle est partie pour de bon
                             Il n'y a plus de soleil quand elle s'en va
                             Et cette maison est vide
                             Chaque fois qu'elle s'en va.

                             Je sais , je sais, je sais…
                             Je devrais l'oublier
                             Mais il n'y a plus de soleil quand elle s'en va

                             Il n'y a plus de soleil quand elle s'en va
                             Seulement l'obscurité, tous les jours
                             Il n'y a plus de soleil quand elle s'en va
                             Et cette maison est vide
                             Chaque fois qu'elle s'en va, chaque fois qu'elle s'en va…


La carrière musicale professionnelle de Bill Withers ne démarre véritablement qu'à l'âge de 33 ans. Auparavant, il était engagé dans l'U.S. Navy, avant d'occuper diverses fonctions dans les ateliers Ford et Boeing.

En 1971, il sort son premier album qui connait un petit succès aux États-Unis et au Canada, notamment grâce à la face B du single qui en est extrait. Il s'agit du magnifique "Ain't No Sunshine", pour l'enregistrement duquel Bill Withers s'est entouré de Donald "Duck" Dunn à la basse, Al Jackson Jr. à la batterie et Stephen Stills à la guitare, les arrangements de cordes ayant été réalisés par Booker T. Jones et Terry Manning.

Avant d'entrer en studio, il avait l'intention d'écrire davantage de paroles à la place du couplet où il répète « I know » à 26 reprises, mais les autres musiciens lui ont déconseillé cette option. On connait désormais le destin de ce classique de la soul music : il a trusté les places d'honneur dans les hit parades du monde entier et s'est imposé comme une incontournable reprise pour de nombreux artistes. Et pour estimer la valeur de cette petite chansonnette, il n'y a qu'à voir la listes des interprètes prestigieux qui se sont invités sur cette compile… je sais, je sais, je sais, ça laisse sans voix !

>>>>> I KNOW, I KNOW, I KNOW

01 - Bill Withers
   02 - Christy Baron
      03 - Sting
         04 - Mama Lion
            05 - Freddie King
               06 - Buddy Guy & Tracy Chapman
                  07 - Patricia Kaas
                     08 - Pete Alderton
                        09 - Michael Jackson
                           10 - John Lawton's Gunhill
                              11 - Aaron Neville
                                 12 - Eva Cassidy
                                    13 - Jimmy Lindsay
                                       14 - Smoma
                                          15 - Paul McCartney
                                             16 - The Roadside Band
                                                17 - Sarah Brooks
                                                   18 - Woven Hand

lundi 27 juin 2016

All You Need Is French [12]


— III —

Non mais, c'est quoi cette histoire de tunnel baigné de lumière éblouissante, de petits angelots virevoltant comme des papillons ? Tout ça, c'est pipeau et compagnie !

Le passage de vie à trépas est plus sordide.

Imaginez-vous un samedi soir aux urgences de l'hôpital de la Timone. La salle est pleine de gens hagards. Ça gémit, ça pleure, ça frissonne. Les regards se croisent. On sait pertinemment où l'on est, mais on n'ose pas y croire. On se dit qu'il doit y avoir une erreur, que c'était pas son heure, qu'on n'a pas eu le temps de dire au revoir à sa famille, que la bagnole est pas finie de payer. J'avais promis à mon petit-fils de l'emmener chez Mickey. Je devais aller voir AC/DC et Axl Rose à Lisbonne ! Je devais tondre la pelouse ! Je devais…

Et le docteur Saint-Pierre fait son entrée.

— IV —

— Pardonnez-moi, Ô grand Saint-Pierre, j'ai bien peur qu'il y ait comme une toute petite erreur de casting !

— Je comprends, tout le monde dit la même chose. Moi-même, en ce moment, je devrais être en R.T.T. Ça fait une éternité que je n'ai pas pris de congés. Vous comprenez, les arrivages sont quotidiens. Pas le temps de souffler ! La semaine dernière, c'était le tremblement de terre au Guatemala, 6000 arrivées d'un seul coup. En mai, explosion à la centrale de Fessenheim, 8000 victimes non prévues au calendrier. Et les attentats, ça n'arrête pas ! Voiture piégée par ci, ceinture d'explosif par là. Allahou akbar, Dieu est grand, mais Dieu commence à saturer !

— Oui mais moi c'est pas pareil. J'avais plein de projets. Tiens, par exemple, je voulais écrire une histoire un peu rigolote sur mon blog, qui raconterait la vie au paradis. J'aurais parlé de David Bowie, de Lou Reed, d'Alain Bashung… et vous auriez eu le premier rôle. Franchement, c'est pas une idée géniale ?

— Géniale, géniale ? Ça se discute. Sachez qu'au même instant que vous, un bébé est mort-né, étranglé par son cordon ombilical. Lui aussi avait un destin fabuleux : il devait être président de la République française en 2062. Veuillez prendre le couloir à droite en sortant du bureau… bienvenue au paradis !

— Mais euh !…

>>>>> LES LIAISONS DANGEREUSES

01 - Angelo Branduardi - La série des nombres
02 - La Rue Kétanou - Le chien
03 - Bill Deraime - Tout I'monde a gagné
04 - Indochine - Justine
05 - Les Innocents - Fous à lier
06 - JoeyStarr - Métèque
07 - Michel Cloup Duo - Nous qui n'arrivons plus à dire nous
08 - Blankass - Rendez-vous
09 - Alex Bianchi - La bête (ft. Chistian Décamps)
10 - Carla Bruni - Pas une dame
11 - The Limiñanas - Prisunic
12 - Daniel Guichard - Chanson pour Anna
13 - Christian Olivier - Je me quitte
14 - Tue-Loup - Empreinte
15 - Yves Simon - J'ai rêvé New York
16 - Liane Foly - Blue Notes
17 - Louis Bertignac - Cathédrales
18 - Red Cardell - Un monde tout à l'envers

dimanche 26 juin 2016

Un dimanche en 2016 [ 6 ]


Jusqu'à présent, j'ai suivi les consignes : en avril, je ne me suis pas découvert d'un fil et au mois de mai, j'ai fait ce qui me plaisait.

Oui mais en juin, qu'est-ce que je dois faire ? Est-ce que je fume des joints ? Est-ce que je prends un shampoing ? Je bouffe du foin ou j'encule un pingouin ??? J'en sais rien moi, y'a pas de dicton pour le mois de juin ! Du coup, je suis comme un con ! Et le premier qui dit que ça change pas de l'habitude se mange un bourre-pif dans le museau !!!

J'ai bien une 'tite idée, mais ça va encore faire beugler la populace !

Et ben tant pis, je me lance quand même et les râleurs du dimanche matin sont rien que des pignoufs ! Voilà, voilà, m'sieurs-dames, comme toutes les fins de mois je vous propose une sélection de chouettes chansons tirées de chouettes albums parus en ce joli mois de juin… et c'est du chouette heavy metal !!!

Finalement, on pourrait dire : « En juin, télécharge le disque ci-joint !!! ». Vous moquez pas, je débute à peine dans la fabrication de dicton !!!

>>>>> PRAIRIAL

01 - Arakara - Chaos Reigns
02 - Candlemass - Sleeping Giant
03 - Overdry - Punishment
04 - Defiatory - Aeons End
05 - Killing Rapunzel - Six Feet Under
06 - Stuck Mojo - Fire Me
07 - Earth Ship - Red Leaves
08 - Gojira - Stranded
09 - A Dying Ultimatum - 3x B
10 - Scorpion Child - She Sings, I Kill
11 - Paradox - The Raging Planet
12 - In Extremo - Lieb Vaterland, Magst Ruhig Sein
13 - Volbeat - The Loa's Crossroad
14 - Death Angel - It Can't Be This
15 - Tarja Turunen - Your Heaven and Your Hell (ft. Michael Monroe)
16 - Combichrist - My Life, My Rules
17 - Revolt - Kill the Rapist
18 - Hellyeah - STARTARIOT

vendredi 24 juin 2016

Voici… Serge Reggiani


Arrivé en France à l'âge 8 ans, rien ne prédestinait le jeune émigré italien à une carrière artis- tique aussi exceptionnelle.

Il suit d'abord les traces de son père comme apprenti coiffeur et s'inscrit au Conservatoire des arts cinématographiques de Paris, puis au Conservatoire national d'art dramatique. En 1938, il fait une brève apparition dans Les Disparus de Saint-Agil de Christian-Jaque, aux côtés de Mouloudji, Michel Simon, Erich von Stroheim et un autre débutant : Charles Aznavour. S'ensuivront une centaire de films avec tous les plus grands réalisateurs : Carné, Ophüls, Clouzot, Lelouch, Comencini, Melville, Chabrol, Scola, Granier-Deferre, Krawczyk…

Ce n'est qu'à 42 ans qu'il entame une carrière de chanteur. Tout d'abord en interprétant le répertoire de Boris Vian, avant que Barbara, avec qui il entretient une liaison amoureuse et secrète, ne le prenne sous son aile. Elle lui présente entre autre Georges Moustaki et Jean-Loup Dabadie qui lui tricotent un répertoire sur mesure. Maxime Le Forestier, Serge Gainsbourg, Claude Lemesle, Didier Barbelivien, Michel Legrand seront également mis à contribution tout au long de son parcours musical qui ne s'achèvera qu'en 2002.

Il s'éteint le 22 juillet 2004, à l'âge de 82 ans.

>>>>> L'ITALIEN

01 - Arthur, où t'as mis le corps ? (1964 - Serge Reggiani chante Boris Vian)
02 - La vie c'est comme une dent (1967 -  Album n° 2)
03 - Dessin dans le ciel (1968 - Et puis…)
04 - Ballade pour un traitre (1970 - Je voudrais pas crever)
05 - Dans ses yeux (1971 - Rupture)
06 - Le pont Mirabeau (1972 - Le vieux couple)
07 - Pericoloso (1973 - Bon à tirer)
08 - Journal (1975 - La chanson de Paul)
09 - Si c'était à recommencer (1977 - Venise n'est pas en Italie)
10 - C'est là (1979 - J't'aimerais)
11 - Nos copines (1981 - L'armée du brouillard)
12 - Maudite enfant (1982 - Le zouave du pont de l'Alma)
13 - Elle veut (1984 - Elle veut)
14 - Pablo (1988 - Reggiani 89)
15 - Alphabet (1990 - Reggiani 91)
16 - Letizia (1992 - 70 balais)
17 - Monsieur Baudelaire (1994 - Reggiani 95)
18 - Raymond, joue-moi du jazz (1997 - Nos quatre vérités)
19 - Jean des Brumes (1999 - Les adieux différés)
20 - Saint-Paul-de-Vence (2001 - Enfants, soyez meilleurs que nous)
21 - Le temps qui reste (2002 - Autour de Serge Reggiani)

mercredi 22 juin 2016

Psychedelic Sound


Que nous racontent les différents dictionnaires ?

L'ami Wiki nous apprend que le terme "psychédélique" a été inventé en 1957 par le psychiatre anglais Humphry Osmond, à partir des mots grecs psyché (âme) et dēlóô (révéler, rendre visible). Dévoiler son âme, se mettre à nu, en quelque sorte.

Le petit Larousse précise : « Qui résulte de l'absorption de substances hallucinogènes ».

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales renchérit : « Qui est provoqué par l'absorption de drogues hallucinogènes et consiste en un débordement délirant des idées et une distorsion des faits et des images réels, qui peuvent aller jusqu'à des hallucinations psycho-sensorielles ».

Je crois qu'on ne peux pas être plus clair !!!

Maintenant, quel est le cochon qui osera encore prétendre que Brigitte Fontaine n'est pas une artiste psychédélique !!!!!

>>>>> CAMEMBERT ÉLECTRIQUE

01 - Colour Haze - Stars
02 - Gong - Tried so Hard
03 - Children Of The Mushroom - August Mademoiselle
04 - Goat - Words
05 - MGMT - I Found a Whistle
06 - Dead Meadow - Let's Jump In
07 - Cream - Sweet Wine
08 - Acid Mothers Temple & The Melting Paraiso U.F.O. - Interplanetary Love
09 - Country Joe & The Fish - Donovan's Reef
10 - The Black Angels - Evil Things
11 - Tame Impala - Why Won't They Talk to Me ?
12 - Brigitte Fontaine - God's Nightmare
13 - Ty Segall - Mister Main
14 - The Ghost Of A Saber Tooth Tig - Animals
15 - The Doors - Unhappy Girl
16 - Syd Barrett - No Good Trying
17 - Ultimate Spinach - Dove in Hawk's Clothing
18 - Strawberry Alarm Clock - Black Butter, Past

lundi 20 juin 2016

All You Need Is French [11]


I

Putain ! Ch'uis mort !

— II

Je m'baladais sur l'avenue, le cœur ouvert à l'inconnu, j'avais envie de dire bonjour à n'importe qui. N'importe qui et ce fut BLAM ! Steinway & Sons, modèle C-227, 400 kilos de bois et d'acier sur ma tronche de cake. Le cake n'a pas fait un pli !

Jusque là, je croyais que les pianos qui dégringolent du sixième étage, c'était réservé aux films burlesques. Faux, archi-faux. J'en suis la preuve vivante… enfin vivante, pas si vivante que ça !

Tout ce que je peux affirmer, c'est qu'il n'y a pas plus radical qu'un piano à queue qui vous arrive en pleine poire, après une chute de 15 mètres ! Pas le temps de ressentir la douleur, le cerceau est instantanément réduit en bouillie. La même expérience avec une Fender Stratocaster, tu peux t'en tirer avec une vilaine fracture du crâne. Avec un harmonica, au pire c'est une belle bosse.

J'ai toujours eu la scoumoune, ce fut un piano !

>>>>> LA MARE AU DIABLE

01 - Hocus Pocus - Marc
02 - Ariane Moffatt - 22h22
03 - La Maison Tellier - Garçon manqué
04 - Paul Personne - Le diable en hiver
05 - Babx - Naomi aime
06 - Benjamin Biolay - Brandt rhapsodie
07 - Olivia Ruiz - Le calme et la tempête
08 - Étienne Daho - Sur mon cou
09 - L'Affaire Louis Trio - Tranquille aujourd'Hui
10 - Les Cowboys Fringants - Pizza Galaxie
11 - Ariane Zita - Le printemps n'existe pas
12 - Romain Didier - Paris-Berlin
13 - Maurane - Boire dans le même rêve
14 - Pierre Bachelet - Emmanuelle
15 - Stromae - Ave Cesaria
16 - Fauve - Tallulah
17 - Marc Lavoine - La semaine prochaine
18 - Pauline Croze - Faux contacts

dimanche 19 juin 2016

Faraway Metal


Je sais ce que vous allez dire : « Ce gros trou du cul va encore nous péter les roustons avec son Hévi Métöl à la con ! »

Ho ! Hé ! Dis donc, j'y suis pour rien, moi, dans c't'affaire-là ! Z'avez qu'à voir avec Tony Iommi ! C'est lui qui a inoculé le virus du heavy metal à la planète entière. Moi, je ne suis qu'un petit dealer local et anonyme !!!

Aller, il fait beau, les petits oiseaux gazouillent (… les filles aussi !), je vous emmène faire une balade aux quatre coins de la planète, à la découverte de groupes de musique fougueuse sévissant dans des contrées où son implantation n'est, à priori, pas forcément évidente. Mais El Diablo a plus d'un tour dans son sac, il est parvenu à embobiner des populations plus habituées à la tanpura et à l'oud qu'à la Gibson SG.

Et  ne  vous  faites  pas  de  mouron  :  avec  les  jolies  compiles,  on  voyage  toujours  en  business  class !

>>>>> EMIRATES AIRLINE

01 - Crescent Lament - Hái Jūn Míngzhū (Taïwan)
02 - Orphaned Land - Ya Benaye (Israël)
03 - Arakain - Hra s Ohněm (République tchèque)
04 - Priorato - Fight With No Fear (Équateur)
05 - Beastwars - Red God (Nouvelle Zélande)
06 - Albatross - A Tale of Two Tyrants (Inde)
07 - Deck Janiels - Down to Hell (Slovénie)
08 - The Bastards - Esencia (Mexique)
09 - Metsatoll - Iivakivi (Estonie)
10 - Destiny In Chains - Last Forever (Égypte)
11 - Lupu' Cel Rau - Esti Un Betiv (Roumanie)
12 - Aggelos - Higuera Seca (Colombie)
13 - EF - Mukhosh (Bangladesh)
14 - Kolaps - Moj Put (Serbie)
15 - Skinflint - Okove (Botswana)
16 - Fornix - Lima Hell (Pérou)
17 - Bus - Forever Grey (Grèce)
18 - Furtherial - Wind Swept my Wings (Turquie)

vendredi 17 juin 2016

Designed by H.R. Giger

Rares sont les artistes dont l'empreinte graphique est si prégnante qu'on la reconnait au premier coup d'œil. En vrac, je citerais Picasso,  Magritte,  Matisse,  Hopper,  Gauguin,  Chagall,  Seurat… et bien sûr celui qui nous intéresse aujourd'hui.

Plasticien, graphiste, illustrateur, sculpteur, designer, Hans Ruedi Giger est né à Coire (Suisse), le 5 février 1940 et mort le 12 mai 2014.

Bien qu'il ait connu une longue et fructueuse carrière, son plus remarquable fait d'arme reste sans aucun doute la conception visuelle de l'Alien de Ridley Scott sorti sur les écrans en 1979. Décrite comme un insecte biomécanique, la créature élaborée par Giger est l'une des plus belle et des plus terrifiante de toute l'histoire du cinéma.

H.R. Giger a également commis quelques sublimes pochettes de disques dont vous pourrez peut-être admirer les peintures originales, si d'aventure vous visitez le musée qui lui est consacré et qui se trouve en Suisse… à Gruyères !

>>>>> TO MEGA THERION

01 - Celtic Frost - Eternal Summer
02 - Steve Stevens - Woman of 1,000 Years
03 - Magma - Spiritual
04 - Emerson, Lake & Palmer - Still… You Turn Me On
05 - Danzig - Dirty Black Summer
06 - Sacred Sin - The Chapel of Lost Souls
07 - Atrocity - Last Temptation
08 - Carcass - Buried Dreams
09 - Debbie Harry - Oasis
10 - Triptykon - Aurorae
11 - Island - Zero
12 - Sacrosanct - Hidden Crimes Untold
13 - Flow de Cologne - Salvador Allende/Gegen Den Hunger
14 - Shiver - Hey Mr. Holy Man
15 - Hide - 50% & 50%

mercredi 15 juin 2016

All You Need Is French Cover (par Zocalo)


« Voilà déjà le 14è épisode… sauf qu'il est publié après le 10è. Parce que les 11é, 12è et 13è existaient déjà, donc c'était logique qu'il devienne le 14è. Oui mais comme c'est Zocalo qui l'a réalisé, je ne voulais pas trop le faire attendre. Il prend donc la place du 11è, même si ce n'est pas vraiment le 11è. D'ailleurs, ce n'est pas le 14è non plus, puisqu'il suit le 10è, mais ce n'est pas le 11è non plus. Du coup, on va dire qu'il n'a pas de numéro et que le 11è sera le 12è, tout en gardant le numéro 11 ! Tu vois, c'est élémentaire. (Keith Michards) »

Le concept de cette compile est simple : ce sont des chanteurs français (ou du moins francophones) qui chantent en français des chansons de chanteurs français. Mais pas eux. Pas eux les chansons, pas pas eux les chanteurs. D'ailleurs il y a aussi des chanteuses. Qui chantent des chansons de chanteurs français. Mais pas elles. Pas elles les chansons, pas pas elles les chanteurs. Ou de chanteuses, d'ailleurs. Mais pas elles non plus.

Tu vois, c'est élémentaire !… (Zocalo)

>>>>> LE ROUGE ET LE NOIR

01 - Poom - Il n'y a pas d'amour heureux (Georges Brassens)
02 - L'Affaire Louis Trio - Requiem pour un con (Serge Gainsbourg)
03 - Lara Fabian - Göttingen (Barbara)
04 - Coralie Clément - Mon amie la rose (Françoise Hardy)
05 - Brigitte - Ma Benz (NTM)
06 - Garou - Marie-Jeanne (Joe Dassin)
07 - Pauline Croze - Jardin d'hiver (Henri Salvador)
08 - Jorane - J'ai demandé à la lune (Indochine)
09 - Anggun & Angélique Kidjo - Née quelque part (Maxime Le Forestier)
10 - Thomas Boissy - Désenchantée (Mylène Farmer)
11 - Liane Foly - J'écoute de la musique saoûle (Françoise Hardy)
12 - Shy'm - Comme ils disent (Charles Aznavour)
13 - Vanessa Paradis - Emmenez-moi (Charles Aznavour)
14 - La Troupe de Robin des Bois - Il changeait la vie (Jean-Jacques Goldman)
15 - Arthur H - Nue au soleil (Brigitte Bardot)
16 - Arno - Je suis sous (Claude Nougaro)
17 - Jean-Marc Sauvagnargues - La tendresse (Bourvil)
18 - Laurent Voulzy - La Madrague (Brigitte Bardot)
19 - Zaz - Petite Marie (Francis Cabrel)
20 - Nathalie Choquette & les Voix Boréales - Il faudra leur dire (Francis Cabrel)
21 - Philippe Lavil & les Petits Écoliers Chantants de Bondy - En l'an 2001 (Pierre Bachelet)

lundi 13 juin 2016

Grand jeu des belles gueules ! (résultat des courses)


Merci  à  tous  les  frappadingues qui  ont  participé !

♪ ♫ ♪

01) JeePeeDee (Rivière, ouvre ton lit)


02) René (en bas à droite avec la cigarette) et son groupe Classé X.
Cliché pris dans la cave d'un bar rock de Genève (1979/80)


03-1) Lyoko (ma plouse)


03-2) Lyoko (montage)


03-3) Lyoko (ma tronche)


03-4) Lyoko (ma tronche)


03-5) Lyoko (ma fille)


03-6) Lyoko (at the Brie)


04) Devant Hantoss


05) Jean-Claude Chiffot & Daevid Allen (I am Gongster)


06) Charlu


07) EWG's Sale Gueule


08) Jimmy Jimi (devant le portrait de David Bowie peint par Gérard Manset)


09-1) Keith ''Kréposuk''


09-2) Keith ''Cooper''


09-3) Keith ''Nugent''


10) Chrissie... Petite boîte

dimanche 12 juin 2016

Rock Hard : 100 chansons [8]


Nous voici arrivés au terme de cette balade métallique sponsorisée par Rock Hard. Ça  me fait penser que je n'ai pas encore reçu ma valise hebdomadaire de biftons ! D'habitude, c'est Paul Bismuth qui se charge des livraisons !

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je crois qu'après ce travail titanesque, j'ai mérité un petit lopin de terre au paradis. Par contre, quel sera le sort de Paul Bismuth qui ne m'a pas livré la valise ?!?!?

>>>>> JOHN BONHAM

87 - Hacride - Act of God
88 - Heaven & Hell - Bible Black
89 - Chickenfoot - Soap on a Rope
90 - Voivod - Global Warning
91 - Alice In Chains - Check my Brain
92 - Kiss - Modern Day Delilah
93 - The Devil's Blood - Christ or Cocaine
94 - Devin Townsend - Universe in a Ball
95 - Orphaned Land - Sapari
96 - Audrey Horne - Down Like Suicide
97 - Armored Saint - Loose Cannon
98 - Slash - Nothing to Say (ft. M. Shadows)
99 - Anathema - Universal

vendredi 10 juin 2016

Zeuhl


Dans la langue imaginée par Christian Vander, Zeuhl désigne « une sorte de mémoire cosmique en relation avec l’Univers, qui aurait mémorisé tous les sons existants dans les profondeurs de notre esprit. C'est lorsqu'on arrive à se dégager de toute chose en musique que cette mémoire entre en activité pour correspondre avec l’Univers tout entier. »

En kobaïen, Zeuhl signifie aussi "céleste" et désigne une forme de rock progressif qui emprunte à la musique néoclassique, au jazz moderne, au rock in opposition, aux musiques contemporaines, ethniques, à la fusion et parfois à la musique électronique.

Ça c'était la partie théorique (fumeuse !) ! Pour la pratique (fastoche !) : vous collez cette galette dans le lecteur et vous vous laissez emporter par ce torrent de circonvolutions sonores… attention, ça éclabousse !!!

>>>>> 1001° CENTIGRADES

01 - Scherzoo - Bossa Yakuza
02 - Zao - Ataturc
03 - Eskaton - Couvert de gloire
04 - Dün - Arrakis (alternate version, 1979)
05 - Setna - Cycle II (a)
06 - Omega Plus - Unfaithful Woman
07 - Abus dangereux - Le quatrième mouvement
08 - Heldon - Une drôle de journée
09 - Univeria Zekt - Altcheringa
10 - One Shot - Monsieur G
11 - Rialzu - A Mubba
12 - Magma - Üdü Wüdü
13 - Koenji Hyakkei - Brahggo
14 - Weidorje - Booldemug
15 - Potemkine - Liberserim Urb et chant de Viamor
16 - Arachnoid - Toutes ces images

mercredi 8 juin 2016

Une chanson (I'll Be Your Baby Tonight)


                                        Ferme tes yeux, ferme la porte
                                        Ne te fais plus de soucis
                                        Ce soir, je serai ton chéri

                                        Éteins la lumière, baisse le store
                                        Tu ne dois pas avoir peur
                                        Ce soir, je serai ton chéri

                                        Bon, cet oiseau moqueur va s’envoler
                                        Nous allons l’oublier
                                        Cette bonne grosse lune
                                        Va briller comme une cuillère
                                        Mais nous n’allons pas nous en occuper
                                        Tu ne le regretteras pas

                                        Enlève tes chaussures, n’aie pas peur
                                        Apporte cette bouteille par ici
                                        Parce que ce soir, je serai ton chéri


Étonnant Bob Dylan, qui peut aussi bien pondre des chansons politiquement engagées, que de délicieuses bluettes qui se savourent comme des sucettes à l'anis.

En guise de friandise, je vous invite à déguster un petit bijou dylanien sorti en 1967 sur l'album John Wesley Harding. Pas franchement sa chanson la plus militante, mais l'une de celles qui a servi de "couverture" à bon nombre d'artistes de tous styles. Une chanson totalement addictive.

Maintenant vous êtes prévenus : si vous chargez cette compile, faudra pas m'assigner en justice parce que la chanson vous reste scotchée dans la tête pendant des semaines !

>>>>> CLOSE THE DOOR

01 - Bob Dylan
   02 - Shemekia Copeland
      03 - Gary & Randy Scruggs
         04 - Clare Teal
            05 - UB40 & Robert Palmer
               06 - Elana James
                  07 - Lester Chambers
                     08 - Norah Jones
                        09 - Ian Gillan
                           10 - The Hollies
                              11 - Maria Muldaur
                                 12 - George Baker Selection
                                    13 - Thea Gilmore
                                       14 - Graham Bonnet
                                          15 - Sally Magill & Martin Young
                                             16 - Uncle Dog
                                                17 - Rita Coolidge
                                                   18 - Ron Armstrong

lundi 6 juin 2016

All You Need Is French [10]


Saviez-vous que chez nous, en France, 6ème puissance économique mondiale, la loi du 7 novembre 1800 interdisait aux femmes de porter un pantalon, sauf à tenir en main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval ? Par bonheur, quelques hommes politiques visionnaires et bienveillants ont abrogé cette loi scélérate… en 2013. Vous voyez bien qu'ils ne sont pas tous pourris !

Peut-être pourraient-ils également se pencher sur cette autre loi, vieille de plusieurs siècles, faisant interdiction d’appeler un cochon Napoléon. Ou encore cet arrêté municipal interdisant le survol, l'atterrissage et le décollage d'aéronefs dits soucoupes volantes ou cigares volants, de quelque nationalité que ce soit, sur le territoire de la commune de Châteauneuf-du-Pape, sous peine de mise en fourrière immédiate !

Comme dirait Jeanmi : Ah les cons !

>>>>> LA REINE MARGOT

01 - Grand Corps Malade - J'attends
02 - Riff Cohen - J'aime
03 - Boulevard des airs - Emmène-moi
04 - Zoufris Maracas - Didier
05 - Renan Luce - Les secrets chuchotés
06 - Jane Birkin - 14 février
07 - Pierpoljak - Automne à Paris
08 - Celia Reggiani - Je suis du bon côté
09 - Izia - Les ennuis
10 - Stéphanie Blanchoud - Tout au bout du monde
11 - Lofofora - L'éclipse
12 - Christophe - Océan d'amour
13 - Saez - Les magnifiques
14 - Michel Sardou - Musulmanes
15 - Soan - Pustule
16 - Serge Reggiani - Sarah
17 - Anaïs - Elle me plaît
18 - Les Rita Mitsouko - Berceuse

vendredi 3 juin 2016

Whisky a Go Go


                                      Le vent souffle sur la rade
                                      Ta chemise de nuit jetée dans l'escalier
                                      Je me souviens de tous les soirs
                                      Passés dans ma prison éthylique

                                      Combien de temps y suis-je resté ?
                                      Le temps que l'hiver étouffe la lande
                                      Et toutes ces images tourmentées
                                      Sont gravées sur les murs de ma prison éthylique

                                      Ma prison est calme, stérile et blanche
                                      Elle est comme un tombeau
                                      Avec un papillon qui se débat dans la nuit

                                      Ma prison est calme, son atmosphère hantée
                                      J'ai entendu tant de cris, mais c'était mes cris
                                      Dans les affres de mon rêve étrange

                                      Ma confidente, elle sait tout de ma vie
                                      Ma prison éthylique me connait mieux que ma femme
                                      Je n'ai besoin de rien ici
                                      Je suis seul


                                      (très librement inspiré de The Quiet Room d'Alice Cooper et dédié à mon
                                                    frangin, mon poteau)

>>>>> JACK DANIEL'S

01 - Alice Cooper - Lace and Whiskey
02 - The Lazy Boys - Cigarettes, Whiskey and Wild, Wild Women
03 - Piano Red - Whisky
04 - Django Reinhardt - Double Whisky
05 - Dzem - Whisky
06 - Los Leopardos - Maldito Whisky
07 - Modern Day Outlaw - Whiskey
08 - The Purple Gang - Bootleg Whisky
09 - Sam Morrison Band - Whiskey
10 - The Who - Whiskey Man
11 - Van Halen - Take Your Whiskey Home
12 - Elizabeth Lee's Cozmic Mojo - Whiskey
13 - Steve Howe - Whiskey Hill
14 - Hog Jaw - This Whiskey
15 - Jah Wobble's Invaders of the Heart - Whisky Priests
16 - Procol Harum - Whisky Train
17 - The Ragged Jubilee - Whiskey
18 - Wailin' Dale & The D.T's - Whiskey Whiskey

mercredi 1 juin 2016

Voici… Jane Birkin


En 1968, Jane Birkin est engagée pour tourner dans le film Slogan de Pierre Grimblat où elle donne la réplique à Serge Gainsbourg. La rencontre est houleuse entre la jeune Anglaise qui s'exprime dans un improbable français et le chanteur habitué à valser avec les mots. Elle le trouve affreux et discourtois, il la trouve moche et stupide.

Malgré ces débuts orageux, un couple légendaire et chaotique vient de naître, qui entretiendra une liaison fusionnelle et antagoniste durant une douzaine d'années.

En  novembre  1968, Jane  enregistre  quatre  chansons  de  Gainsbourg, dont  le  célébrissime Je t'aime… moi non plus qui devient culte dans le monde entier. La collaboration artistique entre le pygmalion et sa muse durera jusqu'en 1990.

À partir de 1999, Jane Birkin fait appel au gratin de la scène pop/rock française pour façonner son répertoire post-gainsbourien. C'est donc désormais entre les mains de Gérard Manset, Alain Souchon, Miossec, Marc Lavoine, Zazie, Étienne Daho, Mickey 3d, Arthur H, Dominique A que se joue son avenir artistique.

Parallèlement, on retrouve Jane Birkin au générique de près d'une centaine de films, téléfilms et pièces de théâtre, sans oublier de nombreuses participations à des actions humanitaires (Amnesty International, Téléthon, les Enfoirés…).

Pour tout ça : thank you, miss Birkin !

>>>>> LA BAIGNEUSE DE BRIGHTON

01 - Orang Outan (1969 - Jane Birkin-Serge Gainsbourg)
02 - Encore lui (1973 - Di Doo Dah)
03 - Si ça peut te consoler (1975 - Lolita Go Home)
04 - Le velours des vierges (1978 - Ex fan des sixties)
05 - Haine pour aime (1983 - Baby Alone in Babylone)
06 - Physique et sans issue (1987 - Lost Song)
07 - Comédie (en duo avec Alain Souchon) (1998 - Ultra moderne solitude d'Alain Souchon)
08 - Un amour peut en cacher un autre (1990 - Amours des feintes)
09 - L'anamour (1996 - Versions Jane)
10 - Si tout était faux (1999 - À la légère)
11 - Les dessous chics (2002 - Arabesque) (Live)
12 - Pour un flirt avec toi (en duo avec Miossec) (Michel Delpech Cover) (2004 - Rendez-vous)
13 - Plus d'hiver (2005 - Les Retrouvailles de Yann Tiersen)
14 - Où est la ville ? (2006 - Fictions)
15 - Oh comment ça va ? (2008 - Enfants d`hiver)
16 - Aung San Suu Kyi (2009 - Au Palace) (Live)
17 - Roissy (en duo avec Florent Marchet) (2010 - Courchevel de Florent Marchet)
18 - Avenue Marceau [2013 - ElleSonParis (V.A.)]

lundi 30 mai 2016

All You Need Is French [ 9 ]


Serge Gainsbourg a raconté beaucoup de conneries dans sa vie, la plus énorme étant de décréter que la chanson était un art mineur.

La chanson, un art mineur ? Que nenni, monseigneur, et malgré le respect que je vous voue, j'avoue que vous vous fourrâtes magistralement une phalange dans le globe oculaire. Et je le prouve ipso facto !

Prenons au hasard deux chansons que tout le monde connait. À ma droite, Chaud Cacao d'Annie Cordy, à ma gauche, Ne me quitte pas de Jacques Brel. Maintenant, intervertissons les mélodies musicales et les paroles de chacune d'elles. C'est-à-dire les paroles de Ne me quitte pas sur la mélodie de Chaud Cacao et vice versa. Vous imaginez le résultat ?

C'est la preuve flagrante qu'une chanson résulte de la délicate alchimie entre un texte et des notes de musique. Un ensemble si parfait, mais si fragile, qu'il peut ou non embraser les cœurs. Ici, tout est affaire de dosage. Quelques gouttes de piano pour faire planer les mots du grand Jacques. Des torrents de percussions pour assaisonner le cacao d'Annie. Recettes différentes pour un résultat similaire : la reconnaissance du public.

Heureusement, monsieur Serge savait si bien jouer des mots et des arpèges qu'on lui pardonne facilement ses écarts de langage.

>>>>> MADAME BOVARY

01 - Marie Cherrier - La cavale
02 - Christophe Marquilly - Allan
03 - Felipecha - Qu'en restera-t-il ?
04 - Joe Dassin - La demoiselle de déshonneur
05 - Alpha Blondy - La planète
06 - Alex Beaupain - Couper les virages
07 - Superbus - À la verticale
08 - Julien Clerc - Femmes, je vous aime
09 - Vulcain - Si tu bats de l'aile
10 - Doc Gyneco - Caramel
11 - Niagara - La vie est peut-être belle
12 - Fredericks-Goldman-Jones - Frères
13 - Louise Attaque - Depuis toujours
14 - Mallory - Cellule 7
15 - Sinsemilia - Tu n'es qu'une...
16 - Michel Jonasz - Les vacances au bord de la mer
17 - Les Négresses Vertes - Après la pluie
18 - Bijou - Le kid

dimanche 29 mai 2016

Un dimanche en 2016 [ 5 ]


Aujourd'hui, je suis heureux de vous présenter une brochette de groupes qui ont eu la bonne idée de sortir leur album en ce joli mois de mai. Ça tombe bien, c'est la période des barbecues…… Z'avez pigé ?… Brochette !… Barbecue !… Humourrrrrrrr !!!!!

Je sais, je sais : mes performances humoristiques sont à des années-lumières de celles de Raymond Devos. Je tiens quand même à vous signaler, chers visiteurs (… et teuses !), que vous consultez présentement un blog sérieux où la gaudriole n'a point droit de cité ! Non mais, oh, dis donc !!!

Ici, on évoque la musique avec des gros biscoteaux, la musique qui a du poil aux pattes, la musique qui décrasse les portugaises. Ici, la Gibson Les Paul règne en despote absolue, le kit Tama et la Rickenbacker basse sont ses bras armés.

Et comme c'est le mois de mai, je fais ce qu'il me plaît… et j'ajouterai : « poil au nez ! »

>>>>> FLORÉAL

01 - Broken Teeth - Leach Regress to Snake
02 - One For Sorrow - The Mass Aversion
03 - Helhorse - Carry Your Own
04 - Electric Citizen - Social Phobia
05 - Murderdome - Bitch Slap
06 - Dog Tired - Storm of Hammers
07 - Kvelertak - Nattesferd
08 - Nagazi - Brash
09 - Death Distortion - Death Distortion
10 - Seven Hundredth Unicorn - Time Waits For No One
11 - Grand Magus - In For the Kill
12 - Morphium - You'd Rather Be Blind
13 - Hatebreed - Looking Down the Barrel of Today
14 - Psychedelic Witchcraft - The Night
15 - The Manflows - Black Rates Enough
16 - DevilDriver - Testimony of Truth
17 - Destruction - Generation Nevermore
18 - Westfield Massacre - Build Your Thrones

vendredi 27 mai 2016

Le vie en Noir


                                   NOIRE  COMME  TON  ÂME
                                   OU  COMME  TES  LARMES
                                   IMPÉTUEUSE  GUERRIÈRE
                                   REDOUTABLE  MAÎTRESSE

>>>>> OBSIDIENNE

01 - Aerosmith - Last Child
02 - Benjamin Biolay - Paris, Paris
03 - The Black Keys - I'm Not the One
04 - Téléphone - Le silence
05 -
Pink Floyd - The Great Gig in the Sky
06 - Indochine - College Boy
07 - The Police - Invisible Sun
08 - Miossec - Brûle
09 - Asaf Avidan - Over My Head
10 - Queen - Fun It
11 - Jacques Higelin - Encore une journée d'foutue
12 - The Roots - Good Music
13 - Izia - You
14 - Richard Thompson - Patty Don't You Put Me Down
15 - Jean-Louis Murat - Comme un incendie
16 - Joy Division - Shadowplay
17 - Alain Bashung - Résidences
18 - The Beatles - I Wanna Be Your Man

mercredi 25 mai 2016

Produced by Ted Templeman


Un jour de 1977, Ted Templeman propose à une bande de jeunes Californiens de produire leur premier album. Le groupe s'enferme pendant 18 jours aux studios Sunset Sound à Hollywood. L'album est délivré le 10 février 1978. Rapidement, il s'impose comme l'un des plus grands disques de hard rock de tous les temps, notamment grâce à une reprise survitaminée du You Really Got Me des Kinks qui se propage sur les ondes du monde entier à la vitesse d'un solo d'Eddie Van Halen. On retrouvera le même Templeman aux côtés du groupe pour six autres réalisations.

En 1973, il était déjà à la manœuvre sur le premier album de Montrose dont le chanteur, Sammy Hagar, sera recruté par Van Halen avec qui il enregistre l'album For Unlawful Carnal Knowledge, sous la direction d'un certain Ted Templeman.

En 1985, David Lee Roth décide de quitter le navire Van Halen pour entamer une  carrière  solo. Et qui s'occupe de produire ses deux premiers albums ? Je vous le donne en mille : le bon vieux tonton Ted !

Depuis ses débuts de producteur en 1971, Ted Templeman aura côtoyé bons nombreux d'artistes majeurs de la scène rock. Je vous propose d'en découvrir quelques-uns dans cette jolie compile.

>>>>> ATOMIC PUNK

01 - Carly Simon - Dishonest Modesty (1976 - Another Passenger)
02 - Patrick Simmons - Sue Sad (1983 - Arcade)
03 - Captain Beefheart & The Magic Band - Low Yo Yo Stuff (1972 - Clear Spot)
04 - Royal Crown Revue - The Walkin' Blues (1996 - Mugzy's Move)
05 - Steve Stevens - Pet the Hot Kitty (1989 - Atomic Playboys)
06 - Montrose - Space Station #5 (1973 - Montrose)
07 - Eric Clapton - Forever Man (1985 - Behind the Sun)
08 - Cheap Trick - Woke Up With a Monster (1994 - Woke Up With a Monster)
09 - Little Feat - Teenage Nervous Breakdown (1972 - Sailin' Shoes)
10 - Aerosmith - Gypsy Boots (1985 - Done With Mirrors)
11 - Van Morrison - Jackie Wilson Said (I'm in Heaven When You Smile)
       (1972 - Saint Dominic's Preview)
12 - The Doobie Brothers - Chateau (2010 - World Gone Crazy)
13 - David Lee Roth - I'm Easy (1986 - Eat 'Em and Smile)
14 - The Beau Brummels - Goldrush (1975 - The Beau Brummels)
15 - Michael McDonald - If That's What It Takes (1982 - If That's What It Takes)
16 - BulletBoys - For the Damned (1993 - Za-Za)
17 - Van Halen - Jamie's Cryin' (1978 - Van Halen)
18 - Honeymoon Suite - Lookin' Out for Number One (1988 - Racing After Midnight)

lundi 23 mai 2016

Krautrock


Si l'on traduit littéralement le mot krautrock, on obtient le "rock du chou". Il découle d'une expression des soldats britanniques qui, durant la seconde guerre mondiale, avaient ainsi baptisé les Allemands : des choux. C'est  la  presse  spécialisée  d'outre-Manche  qui  reprend  ironi- quement ce terme pour qualifier le mouvement de rock expérimental allemand apparu à la fin des années 60.

Mêlant le rock progressif et psychédélique, le jazz, la musique classique et contemporaine, le krautrock se caractérise par des sonorités proches de la musique électronique, enrichies par des équipements de synthèse sonore, des orgues numériques ainsi que de l'overdub, pour superposer différents enregistrements.

On peut logiquement fixer la date de naissance du krautrock en 1967, avec la création du groupe Psy Free par Klaus Schulze. Figure très influente du mouvement, le musicien berlinois rejoint Tangerine Dream en 1969, avant de fonder Ash Ra Tempel en 1970. À Cologne, Can, fondé en 1968, s'inspire à la fois du free jazz (pour l'improvisation), du rock (pour la rythmique rhythm and blues simplifiée) et de Stockhausen (pour les montages de bandes en studio). Après Klaus Schulze et Can, le mouvement commence à inspirer de nombreux autres musiciens. Amon Düül voit le jour à Munich en 1969. En 1970, Kraftwerk et Popol Vuh prennent leur envol, suivis de Faust et Neu! en 1971.

Beaucoup d'autres artistes ont puisé leur inspiration dans ce mouvement, à commencer par David Bowie pour Station to Station et sa "trilogie berlinoise". Mais aussi Hawkwind, Joy Division, Public Image Ltd, Simple Minds, Stereolab, Cocteau Twins, My Bloody Valentine, John Frusciante, Sonic Youth, The Mars Volta, Queens of the Stone Age, Beck…

>>>>> RÊVE DE MANDARINE

01 - Embryo - A Place to Go
02 - Amon Düül II - Kanaan
03 - Sunbirds - Kwaeli
04 - Ash Ra Tempel - Light : Look at Your Sun
05 - Harmonia - Watussi
06 - Niagara - Bones
07 - Cluster - Caramel
08 - Can - Mushroom
09 - Moebius & Plank - Feedback 66
10 - Popol Vuh - Die Umkehr
11 - Mythos - Expeditions
12 - Faust - So Far
13 - McChurch Soundroom - Time Is Flying
14 - Gomorrha - Dead Land
15 - Out Of Focus - Fly Bird Fly
16 - Agitation Free - Khan El Khalili
17 - Rufus Zuphall - Portland Town
18 - Neu! - Super

dimanche 22 mai 2016

Rock Hard : 100 chansons [7]


« Je ne peux pas savoir ce qui se trame dans la tête de Steven Tyler et, à vrai dire, ça fait 40 ans que j'essaie d'y parvenir sans succès ! » (Joe Perry - Aerosmith)

« Toute ma vie durant, je n'ai eu de cesse de faire chier les gens, alors ce n'est pas maintenant que je vais arrêter ! » (Ritchie Blackmore - Blackmore's Night)

« Quand on prend du recul, la scène metal est à se pisser dessus ! » (Mikael Åkerfeldt - Opeth)

« Si j'avais voulu buter George W. Bush, rien n'aurait été plus facile ! » (Ozzy Osbourne)

« Que je chante devant une assemblée de grenouilles, de chiens, de jolies filles ou des hardos, m'est égal… Je suis musicien, pas mannequin ! » (Ville Valo - Him)

>>>>> PETER STEELE

76 - Tiamat - The Temple of the Crescent Moon
77 - Moonspell - Scorpion Flower
78 - Airbourne - Runnin' Wild
79 - Mötley Crüe - Saints of Los Angeles
80 - Slipknot - Sulfur
81-1 - AC/DC - War Machine
81-2 - Metallica - All Nightmare Long
82 - Clutch - The Devil and Me
83 - Guns N' Roses - This I Love
84 - Napalm Death - Procrastination on the Empty Vessel
85 - The Answer - Demon Eyes
86 - Reverend Bizarre - From the Void II

vendredi 20 mai 2016

Une chanson (Hoochie Coochie Man)


                              Avant ma naissance, une gitane dit à ma mère
                              Vous allez avoir un garçon, ce sera un sacré garnement
                              Il fera crier et se trémousser les jolies filles
                              Et le monde ne le connaitra que pour ça
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis

                              J'ai pris un os de chat noir et une amulette aussi
                              J'invoque Johnny Concheroo, je vais jouer avec vous
                              Je vais vous attraper, les filles, et vous tenir par la main
                              Alors, le monde saura que je suis un cavaleur
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis

                              La septième heure du septième jour
                              Du septième mois, les sept médecins ont dit :
                              « Il est né sous une bonne étoile » et vous verrez
                              Je vais gagner 700 dollars, mais ne vous compromettez pas avec moi
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis


Fin 1953, Muddy Waters jouait au Club Zanzibar de Chicago. Durant un entracte, Willie Dixon lui proposa sa dernière composition : I'm Your Hoochie Coochie Man. J'imagine que le vieux Muddy n'a pas hésité longtemps avant d'accepter la proposition.

Le 7 janvier 1954, Waters est en studio. Il chante et joue de la guitare, accompagné de Jimmy Rogers à la guitare, de Little Walter à l'harmonica, d'Otis Spann au piano et d'Elgin Evans à la batterie. Le single sort simultanément en vinyles de 10 pouces/78 tours et 7 pouces/45 tours avec She's So Pretty en face B. C'est un carton immédiat, il squatte les charts américains pendant plus de deux mois et demeure à se jour le plus gros succès de Muddy Waters.

Il n'est donc pas étonnant de retrouver dans le liste des "repreneurs" tout ce qui se fait de mieux dans le petit monde du rock et du blues. Suivons un instant les pas de cet invétéré cavaleur qui use de maléfices vaudous pour ensorceler les jolies filles.

>>>>> BLACK CAT BONE

01 - Muddy Waters
   02 - Union Avenue
      03 - Chicago Blues Union
         04 - Magic Sam
            05 - Willie D. Warren & Mystery Train
               06 - Peter McGraw
                  07 - Blue Cheer
                     08 - The Jeff Healey Band
                        09 - Luther "Snake Boy" Johnson
                           10 - Freddie King
                              11 - The Allman Brothers Band
                                 12 - Ranmadou
                                    13 - Steppenwolf
                                       14 - Jimmy Carl Black & The X-Tra Combo
                                          15 - Jimmy Page & Robert Plant
                                             16 - Graham Bond
                                                17 - Guy Davis
                                                   18 - Stack Waddy

mercredi 18 mai 2016

Voici… Gérard Manset (Les longues plages)


Il eût été inconvenant, voire injurieux d'évoquer Gérard Manset sans mentionner quelques titres-fleuves qui enluminent sa discographie. Des chansons monumentales, frisant ou dépassant les 10 minutes, et conférant à son œuvre une incontestable dimension mystique et progressive.

Mais foin de bla-bla foireux, passons immédiatement à la musique. Huit chansons pour un voyage initiatique d'une heure et demie dans l'univers insondable et ténébreux du chanteur fantôme.

>>>>> CAPITAINE COURAGEUX

01 - Jeanne (1972 - Manset)
02 - Attends que le temps te vide (1975 - Manset)
03 - 2870 (1978 - 2870)
04 - Marchand de rêves (1981 - Le train du soir)
05 - Lumières (1984 - Lumières)
06 - La vallée de la paix (1994 - La vallée de la paix)
07 - Vahiné ma sœur (1998 - Jadis et naguère)
08 - Divinités (2016 - Opération Aphrodite)

lundi 16 mai 2016

Voici… Gérard Manset


Il voyage en solitaire…

Éconduit par plusieurs maisons de disques, Gérard Manset décide de produire lui-même son premier 45 tours. "Animal on est mal" sort donc en mai 1968, en pleine tourmente contestataire. Presqu'un demi-siècle plus tard, le bonhomme revient sur le devant de la scène avec un vingtième album studio (je ne compte pas "Un oiseau s'est posé").

Colossale discographie, pour un artiste atypique qui refuse toute exposition médiatique et tout compromis artistique. Discographie colossale certes, mais aussi à géométrie variable. En 1988, Manset retourne en studio pour le remixage numérique de son œuvre, charcutant par la même occasion la tracklist de plusieurs albums qui se retrouvent amputés de nombreuses chansons.

Auteur-compositeur prolifique, Gérard Manset a également beaucoup travaillé pour d'autres artistes comme Juliette Greco, Julien Clerc, Alain Bashung, William Sheller, Jane Birkin… et aussi Dalida, Herbert Léonard et Demis Roussos.

… et nul ne l'oblige à se taire !

>>>>> JE SUIS DIEU

01 - L'une et l'autre (1968 - Gérard Manset)
02 - Élégie funèbre (1970 - La Mort d'Orion)
03 - Celui qu'il sera demain (1972 - Manset)
04 - C'est un parc (1975 - Manset)
05 - La pie noire (1976 - Rien à raconter)
06 - Amis (1978 - 2870)
07 - Le jour où tu voudras partir (1979 - Royaume de Siam)
08 - Les îles de la Sonde (1981 - L'atelier du crabe)
09 - Quand les jours se suivent (1981 - Le train du soir)
10 - La mer Rouge (1982 - Comme un guerrier)
11 - Un jour être pauvre (1984 - Lumières)
12 - Deux voiles blanches (1985 - Prisonnier de l'inutile)
13 - Filles des jardins (1989 - Matrice)
14 - Tristes tropiques (1991 - Revivre)
15 - Paradis (1994 - La Vallée de la paix)
16 - L'amour aveugle (1998 - Jadis et naguère)
17 - Mensonge aux foules (2004 - Le Langage oublié)
18 - Ne les réveillez pas (2006 - Obok)
19 - Quand une femme (2008 - Manitoba ne répond plus)
20 - Galaxie (2016 - Opération Aphrodite)