mercredi 25 mai 2016

Produced by Ted Templeman


Un jour de 1977, Ted Templeman propose à une bande de jeunes Californiens de produire leur premier album. Le groupe s'enferme pendant 18 jours aux studios Sunset Sound à Hollywood. L'album est délivré le 10 février 1978. Rapidement, il s'impose comme l'un des plus grands disques de hard rock de tous les temps, notamment grâce à une reprise survitaminée du You Really Got Me des Kinks qui se propage sur les ondes du monde entier à la vitesse d'un solo d'Eddie Van Halen. On retrouvera le même Templeman aux côtés du groupe pour six autres réalisations.

En 1973, il était déjà à la manœuvre sur le premier album de Montrose dont le chanteur, Sammy Hagar, sera recruté par Van Halen avec qui il enregistre l'album For Unlawful Carnal Knowledge, sous la direction d'un certain Ted Templeman.

En 1985, David Lee Roth décide de quitter le navire Van Halen pour entamer une  carrière  solo. Et qui s'occupe de produire ses deux premiers albums ? Je vous le donne en mille : le bon vieux tonton Ted !

Depuis ses débuts de producteur en 1971, Ted Templeman aura côtoyé bons nombreux d'artistes majeurs de la scène rock. Je vous propose d'en découvrir quelques-uns dans cette jolie compile.

>>>>> ATOMIC PUNK

01 - Carly Simon - Dishonest Modesty (1976 - Another Passenger)
02 - Patrick Simmons - Sue Sad (1983 - Arcade)
03 - Captain Beefheart & The Magic Band - Low Yo Yo Stuff (1972 - Clear Spot)
04 - Royal Crown Revue - The Walkin' Blues (1996 - Mugzy's Move)
05 - Steve Stevens - Pet the Hot Kitty (1989 - Atomic Playboys)
06 - Montrose - Space Station #5 (1973 - Montrose)
07 - Eric Clapton - Forever Man (1985 - Behind the Sun)
08 - Cheap Trick - Woke Up With a Monster (1994 - Woke Up With a Monster)
09 - Little Feat - Teenage Nervous Breakdown (1972 - Sailin' Shoes)
10 - Aerosmith - Gypsy Boots (1985 - Done With Mirrors)
11 - Van Morrison - Jackie Wilson Said (I'm in Heaven When You Smile)
       (1972 - Saint Dominic's Preview)
12 - The Doobie Brothers - Chateau (2010 - World Gone Crazy)
13 - David Lee Roth - I'm Easy (1986 - Eat 'Em and Smile)
14 - The Beau Brummels - Goldrush (1975 - The Beau Brummels)
15 - Michael McDonald - If That's What It Takes (1982 - If That's What It Takes)
16 - BulletBoys - For the Damned (1993 - Za-Za)
17 - Van Halen - Jamie's Cryin' (1978 - Van Halen)
18 - Honeymoon Suite - Lookin' Out for Number One (1988 - Racing After Midnight)

lundi 23 mai 2016

Krautrock


Si l'on traduit littéralement le mot krautrock, on obtient le "rock du chou". Il découle d'une expression des soldats britanniques qui, durant la seconde guerre mondiale, avaient ainsi baptisé les Allemands : des choux. C'est  la  presse  spécialisée  d'outre-Manche  qui  reprend  ironi- quement ce terme pour qualifier le mouvement de rock expérimental allemand apparu à la fin des années 60.

Mêlant le rock progressif et psychédélique, le jazz, la musique classique et contemporaine, le krautrock se caractérise par des sonorités proches de la musique électronique, enrichies par des équipements de synthèse sonore, des orgues numériques ainsi que de l'overdub, pour superposer différents enregistrements.

On peut logiquement fixer la date de naissance du krautrock en 1967, avec la création du groupe Psy Free par Klaus Schulze. Figure très influente du mouvement, le musicien berlinois rejoint Tangerine Dream en 1969, avant de fonder Ash Ra Tempel en 1970. À Cologne, Can, fondé en 1968, s'inspire à la fois du free jazz (pour l'improvisation), du rock (pour la rythmique rhythm and blues simplifiée) et de Stockhausen (pour les montages de bandes en studio). Après Klaus Schulze et Can, le mouvement commence à inspirer de nombreux autres musiciens. Amon Düül voit le jour à Munich en 1969. En 1970, Kraftwerk et Popol Vuh prennent leur envol, suivis de Faust et Neu! en 1971.

Beaucoup d'autres artistes ont puisé leur inspiration dans ce mouvement, à commencer par David Bowie pour Station to Station et sa "trilogie berlinoise". Mais aussi Hawkwind, Joy Division, Public Image Ltd, Simple Minds, Stereolab, Cocteau Twins, My Bloody Valentine, John Frusciante, Sonic Youth, The Mars Volta, Queens of the Stone Age, Beck…

>>>>> RÊVE DE MANDARINE

01 - Embryo - A Place to Go
02 - Amon Düül II - Kanaan
03 - Sunbirds - Kwaeli
04 - Ash Ra Tempel - Light : Look at Your Sun
05 - Harmonia - Watussi
06 - Niagara - Bones
07 - Cluster - Caramel
08 - Can - Mushroom
09 - Moebius & Plank - Feedback 66
10 - Popol Vuh - Die Umkehr
11 - Mythos - Expeditions
12 - Faust - So Far
13 - McChurch Soundroom - Time Is Flying
14 - Gomorrha - Dead Land
15 - Out Of Focus - Fly Bird Fly
16 - Agitation Free - Khan El Khalili
17 - Rufus Zuphall - Portland Town
18 - Neu! - Super

dimanche 22 mai 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 7 ]


« Je ne peux pas savoir ce qui se trame dans la tête de Steven Tyler et, à vrai dire, ça fait 40 ans que j'essaie d'y parvenir sans succès ! » (Joe Perry - Aerosmith)

« Toute ma vie durant, je n'ai eu de cesse de faire chier les gens, alors ce n'est pas maintenant que je vais arrêter ! » (Ritchie Blackmore - Blackmore's Night)

« Quand on prend du recul, la scène metal est à se pisser dessus ! » (Mikael Åkerfeldt - Opeth)

« Si j'avais voulu buter George W. Bush, rien n'aurait été plus facile ! » (Ozzy Osbourne)

« Que je chante devant une assemblée de grenouilles, de chiens, de jolies filles ou des hardos, m'est égal… Je suis musicien, pas mannequin ! » (Ville Valo - Him)

>>>>> PETER STEELE

76 - Tiamat - The Temple of the Crescent Moon
77 - Moonspell - Scorpion Flower
78 - Airbourne - Runnin' Wild
79 - Mötley Crüe - Saints of Los Angeles
80 - Slipknot - Sulfur
81-1 - AC/DC - War Machine
81-2 - Metallica - All Nightmare Long
82 - Clutch - The Devil and Me
83 - Guns N' Roses - This I Love
84 - Napalm Death - Procrastination on the Empty Vessel
85 - The Answer - Demon Eyes
86 - Reverend Bizarre - From the Void II

vendredi 20 mai 2016

Une chanson (Hoochie Coochie Man)


                              Avant ma naissance, une gitane dit à ma mère
                              Vous allez avoir un garçon, ce sera un sacré garnement
                              Il fera crier et se trémousser les jolies filles
                              Et le monde ne le connaitra que pour ça
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis

                              J'ai pris un os de chat noir et une amulette aussi
                              J'invoque Johnny Concheroo, je vais jouer avec vous
                              Je vais vous attraper, les filles, et vous tenir par la main
                              Alors, le monde saura que je suis un cavaleur
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis

                              La septième heure du septième jour
                              Du septième mois, les sept médecins ont dit :
                              « Il est né sous une bonne étoile » et vous verrez
                              Je vais gagner 700 dollars, mais ne vous compromettez pas avec moi
                              Mais vous savez comment je suis
                              Tout le monde sait comment je suis
                              Vous savez bien que je suis un cavaleur
                              Tout le monde sait comment je suis


Fin 1953, Muddy Waters jouait au Club Zanzibar de Chicago. Durant un entracte, Willie Dixon lui proposa sa dernière composition : I'm Your Hoochie Coochie Man. J'imagine que le vieux Muddy n'a pas hésité longtemps avant d'accepter la proposition.

Le 7 janvier 1954, Waters est en studio. Il chante et joue de la guitare, accompagné de Jimmy Rogers à la guitare, de Little Walter à l'harmonica, d'Otis Spann au piano et d'Elgin Evans à la batterie. Le single sort simultanément en vinyles de 10 pouces/78 tours et 7 pouces/45 tours avec She's So Pretty en face B. C'est un carton immédiat, il squatte les charts américains pendant plus de deux mois et demeure à se jour le plus gros succès de Muddy Waters.

Il n'est donc pas étonnant de retrouver dans le liste des "repreneurs" tout ce qui se fait de mieux dans le petit monde du rock et du blues. Suivons un instant les pas de cet invétéré cavaleur qui use de maléfices vaudous pour ensorceler les jolies filles.

>>>>> BLACK CAT BONE

01 - Muddy Waters
   02 - Union Avenue
      03 - Chicago Blues Union
         04 - Magic Sam
            05 - Willie D. Warren & Mystery Train
               06 - Peter McGraw
                  07 - Blue Cheer
                     08 - The Jeff Healey Band
                        09 - Luther "Snake Boy" Johnson
                           10 - Freddie King
                              11 - The Allman Brothers Band
                                 12 - Ranmadou
                                    13 - Steppenwolf
                                       14 - Jimmy Carl Black & The X-Tra Combo
                                          15 - Jimmy Page & Robert Plant
                                             16 - Graham Bond
                                                17 - Guy Davis
                                                   18 - Stack Waddy

mercredi 18 mai 2016

Voici… Gérard Manset (Les longues plages)


Il eût été inconvenant, voire injurieux d'évoquer Gérard Manset sans mentionner quelques titres-fleuves qui enluminent sa discographie. Des chansons monumentales, frisant ou dépassant les 10 minutes, et conférant à son œuvre une incontestable dimension mystique et progressive.

Mais foin de bla-bla foireux, passons immédiatement à la musique. Huit chansons pour un voyage initiatique d'une heure et demie dans l'univers insondable et ténébreux du chanteur fantôme.

>>>>> CAPITAINE COURAGEUX

01 - Jeanne (1972 - Manset)
02 - Attends que le temps te vide (1975 - Manset)
03 - 2870 (1978 - 2870)
04 - Marchand de rêves (1981 - Le train du soir)
05 - Lumières (1984 - Lumières)
06 - La vallée de la paix (1994 - La vallée de la paix)
07 - Vahiné ma sœur (1998 - Jadis et naguère)
08 - Divinités (2016 - Opération Aphrodite)

lundi 16 mai 2016

Voici… Gérard Manset


Il voyage en solitaire…

Éconduit par plusieurs maisons de disques, Gérard Manset décide de produire lui-même son premier 45 tours. "Animal on est mal" sort donc en mai 1968, en pleine tourmente contestataire. Presqu'un demi-siècle plus tard, le bonhomme revient sur le devant de la scène avec un vingtième album studio (je ne compte pas "Un oiseau s'est posé").

Colossale discographie, pour un artiste atypique qui refuse toute exposition médiatique et tout compromis artistique. Discographie colossale certes, mais aussi à géométrie variable. En 1988, Manset retourne en studio pour le remixage numérique de son œuvre, charcutant par la même occasion la tracklist de plusieurs albums qui se retrouvent amputés de nombreuses chansons.

Auteur-compositeur prolifique, Gérard Manset a également beaucoup travaillé pour d'autres artistes comme Juliette Greco, Julien Clerc, Alain Bashung, William Sheller, Jane Birkin… et aussi Dalida, Herbert Léonard et Demis Roussos.

… et nul ne l'oblige à se taire !

>>>>> JE SUIS DIEU

01 - L'une et l'autre (1968 - Gérard Manset)
02 - Élégie funèbre (1970 - La Mort d'Orion)
03 - Celui qu'il sera demain (1972 - Manset)
04 - C'est un parc (1975 - Manset)
05 - La pie noire (1976 - Rien à raconter)
06 - Amis (1978 - 2870)
07 - Le jour où tu voudras partir (1979 - Royaume de Siam)
08 - Les îles de la Sonde (1981 - L'atelier du crabe)
09 - Quand les jours se suivent (1981 - Le train du soir)
10 - La mer Rouge (1982 - Comme un guerrier)
11 - Un jour être pauvre (1984 - Lumières)
12 - Deux voiles blanches (1985 - Prisonnier de l'inutile)
13 - Filles des jardins (1989 - Matrice)
14 - Tristes tropiques (1991 - Revivre)
15 - Paradis (1994 - La Vallée de la paix)
16 - L'amour aveugle (1998 - Jadis et naguère)
17 - Mensonge aux foules (2004 - Le Langage oublié)
18 - Ne les réveillez pas (2006 - Obok)
19 - Quand une femme (2008 - Manitoba ne répond plus)
20 - Galaxie (2016 - Opération Aphrodite)

dimanche 15 mai 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 6 ]


« Lorsque nous nous attellerons à l'écriture du prochain album, il est fort probable que les CDs n'existeront plus ! » (Mark Hunter - Chimaira)

« Contrairement à Ritchie Blackmore, je ne suis pas encore prêt à porter des collants et à me déguiser en Robin des Bois ! » (David Coverdale - Whitesnake)

« J'adore  toutes  sortes  de  musiques.  C'est  un  truc  horrible  et  je  m'en excuse ! » (Steve Lukather - Toto)

« Je suis productif et je sors de bons albums lorsqu'un Bush est à la Maison Blanche ! Donc, nos prochains disques, qui seront enregistrés sous administration démocrate, devraient être  pourris  et  longs  à  concevoir ! » (Al Jourgensen - Ministry)

« Il peut être troublant de voir, depuis la scène, une nana de 45 ans qui te montre ses nichons. Tu as envie de lui dire : "s'il te plait, recouvre ça, ce n'est pas aussi excitant que tu penses" ! » (Bobby Blitz - Overkill)

>>>>> CLIFF BURTON

63 - Blackfield - End of the World
64 - Machine Head - Clenching the Fists of Dissent
65 - Mass Hysteria - Killing Ze Hype
66 - Rush - Far Cry
67 - Trouble - Ride the Sky
68 - Sleepytime Gorilla Museum - Formicary
69 - Nightwish - Amaranth
70 - The Cult - Tiger in the Sun
71 - Hardcore Superstar - Dreamin' in a Casket
72 - Electric Wizard - Black Magic Rituals and Perversion
73 - Fair To Midland - Dance of the Manatee
74 - Eluveitie - Bloodstained Ground
75 - Firewind - Into the Fire

vendredi 13 mai 2016

King Cover #28


                              On  dirait  une  femme,  mais  c'est  un  animal
                              Je  le  sens,  je  le  sais,  elle  pourrait  mourir  pour  moi


                              Elle  allume  des  brasiers  quand  le  froid  m'étreint
                              Elle  se  couche  à  mes  pieds  quand  mon  cœur  se  noie
                              Elle  lèche  mes  plaies  quand  mon  corps  s'abîme
                              Elle  tient  mon  visage  dans  ses  mains  quand  il  pleure
                              Elle  embrasse  mes  yeux  quand  le  soleil  s'endort
                              Elle  boit  l'écume  à  ma  bouche  enragée
                              Elle  braderait  son  âme  pour  sauver  la  mienne
                              Elle  vendrait  son  corps  pour  racheter  le  mien


                              Je  le  crois, je  le  crains,  elle  pourrait  tuer  pour  moi
                              On  dirait  une  femme,  mais  c'est  un  animal


>>>>> LA BELLE EST LA BÊTE

01 - Steve Marriott - Get Up, Stand Up (Bob Marley)
02 - Peter McGraw - I'd Rather Go Blind (Etta James)
03 - The BossHoss - Seven Nation Army (The White Stripes)
04 - Nick Cave - Goodbye Marylou (Michel Polnareff)
05 - Karen Aoki (ft. Native) - English Man in New York (Sting)
06 - The Puppini Sisters - Wuthering Heights (Kate Bush)
07 - Emiliana Torrini - If You Go Away (Jacques Brel : Ne me quitte pas)
08 - Royals - Dancing in the Street (Martha & the Vandellas)
09 - Tina Arena - Only Wowen Bleed (Alice Cooper)
10 - Forgive Me Not - Song 2 (Blur)
11 - Carol Welsman - Every Breath You Take (The Police)
12 - One Way Mirror - Lady Marmalade (Patti LaBelle)
13 - Shirley Bassey - The Show Must Go On (Queen)
14 - Carmine Appice - Da Ya Think I'm Sexy ? (Rod Steward)
15 - KMFDM - Whole Lotta Rosie (AC/DC)
16 - Andrea Corr - Pale Blue Eyes (The Velvet Underground)
17 - Barb Jungr - The Joker (Steve Miller Band)
18 - John Holt - Happy Xmas (War Is Over) (John Lennon)

mercredi 11 mai 2016

All You Need Is French [ 8 ]


Soit disant que cette série devait s'arrêter au 7è numéro. Soit disant que nous avions largement fait le tour de la chanson française. Soit disant que tous les plus grands artistes avaient été présentés. Soit disant que nous n'avions plus rien d'intéressant à proposer. Soit disant que ça ne marcherait jamais (on l'avait déjà dit au sujet d'Elvis Presley !!!).

C'était sans compter sur l'intervention miraculeuse de Petr Zenkl. Habitant Prague, en République tchèque, ce sympathique bonhomme m'a dit tout le bien qu'il pensait de cette série de compiles consacrées à la chanson francophone.

Il n'en faut pas plus pour remettre la machine à compiler en marche. Spéciale dédicace à l'ami Petr Zenkl. Děkuji příteli !

>>>>> L'ÉCUME DES JOURS

01 - Absurd - Tout seul dans mon slip
02 - Enzo Enzo - Juste quelqu'un de bien
03 - Mickey 3d - Sylvie, Jacques et les autres
04 - Daniel Balavoine - Pour la femme veuve qui s'éveille
05 - Gaëtan Roussel - Les belles choses
06 - Tryo - Si la vie m'a mis là
07 - Ismaël Lô - La femme sans haine
08 - Pierre Perret - Lily
09 - Mass Hysteria - Une somme de détails
10 - Les Cowboys Étanches - Tubular Western
11 - Sanseverino - Un costume bleu
12 - Robert Charlebois - Je reviendrai à Montréal
13 - Cachemire - Décroche
14 - Agnès Bihl - Habitez-vous chez vos amants ?
15 - La Souris Déglinguée - Vénales fiançailles
16 - Michel Delpech - Johnny à Vegas
17 - Gérard Darmon - Gena and John
18 - Elmer Food Beat - Le plastique c'est fantastique

mercredi 4 mai 2016

Simply Honey [ par Le Zornophage ]


Voilà ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que les hommes font. Puis mangez toutes espèces de fruits et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur aux couleurs variées, dans laquelle il y a la guérison pour les hommes. Il y a là une preuve pour ceux qui réfléchissent. »                                                                                                                                                                                                                                                       [ Le Coran, sourate 16 An-Nahl (Les abeilles), versets 68 et 69 ]

On dirait que ce serait une fille et qu'elle s'appellerait Honey. On dirait qu'on lui inventerait la bande son de son propre film, un machin à la Tarantino plein de couleurs, d'humour et d'action qui parlerait du rapt d'une reine des abeilles ô combien rare (original ET cohérent !). On dirait que toutes les chansons devraient avoir le nom de l'héroïne dans leur titre et qu'on appellerait le film (imaginaire) Simply Honey. On dirait... Enjoie !

>>>>>  APIS MELLIFERA

01 - Merle Travis - Honey Bunch
02 - City Boy - Honeymooners
03 - Stevie Ray Vaughan - Honey Bee
04 - Juliette & the Licks - Sticky Honey
05 - Firebird - Wild Honey
06 - Morcheeba - Run Honey Run
07 - Hugh Laurie - Wild Honey
08 - Millie - Honey Hush
09 - Black Heat - Honey Love
10 - Elvis Presley - Money Honey
11 - Yeah Yeah Yeahs - Honeybear
12 - AC/DC - What Do You Do for Money Honey ?
13 - Grinderman - Honey Bee (Let's Fly to Mars)
14 - Moby - Honey
15 - The Watts 103rd Street Rhythm Band - Spreadin' Honey
16 - Holopaw - The Last Transmission (HoneyBee)
17 - Mississippi John Hurt - Hey, Honey, Right Away
18 - Freak Kitchen - Honey You're a Nazi
19 - Niels Andrews - Milk and Honey
20 - Ohio Players - Honey
21 - Robert Mitchum - My Honey's Lovin' Arms
22 - The Beatles - Honey Pie

lundi 2 mai 2016

Back in the Jungle


Vous en rêviez, Tarzan l'a fait !

Pieds nus, avec un slip en simili léopard, je mets un bouchon dans le trou de la couche d'ozone et un coup de pied au cul des tueurs de baleines. Demain, j'achète un vélo et je plante un champ de fraises pour toujours. Après-demain, je mange du quinoa et je recycle mon caca. La semaine prochaine, je fais de la soupe d'ortie et je bois l'eau des gouttières. Le mois prochain, je lance des cailloux aux chasseurs de tourterelles et j'encule les toréros.

Dans un an, je serai mort. Je veux qu'on m'enterre dans un joli carton à chaussures, au pied d'un arbre en bois et que ma poussière nourrisse les gentils petits vers de terre.

Retour dans la jungle, avec une poignée de chansons 100 % biodégradables et respectueuses de l'environnement.

>>>>> TOI JANE

01 - Bastardz - (Intro) Jungle Outlawz
02 - Kongas - Jungle
03 - Gaznevada - Living in the Jungle
04 - Jeff Healey - Run Through the Jungle (Creedence Clearwater Revival Cover)
05 - Los Dos - Take Me to the Jungle
06 - Johnny "V" Vernazza - Jungle
07 - Titus Oates - Jungle Lady
08 - Johnny Copeland - The Jungle
09 - Kingtone - Law of the Jungle
10 - Dwight Twilley - Jungle
11 - Walter Trout - Life in the Jungle
12 - The Lemon Pipers - Jelly Jungle (of Orange Marmalade)
13 - Fugees - Rumble in the Jungle (ft. A Tribe Called Quest, Busta Rhymes & John Forté)
14 - Astrud Gilberto - Jungle (Xango)
15 - Jungle Brothers - Straight Out the Jungle
16 - Jethro Tull - Bungle in the Jungle
17 - Wild Turkey - You and Me in the Jungle
18 - Electric Light Orchestra - Jungle
19 - Wild Fantasy - Jungle Drums

dimanche 1 mai 2016

Un dimanche en 2016 [ 4 ]


« Lita Ford en avril, ne te découvre pas d'un fil ! ». Je crois que le message est clair : la belle Américaine a très envie de me culbuter sur le cuir de sa Chrysler. 

Mais avant d'entremêler nos corps dans une étreinte bestiale, nous écouterons cette jolie compile, en guise de préliminaires. Alors seulement, je me transformerai en B.C. Rich Black Widow pour qu'elle puisse enfin poser ses longs doigts habiles sur mon manche en érable et m'arracher un ultime riff de plaisir.

>>>>> GERMINAL

01 - Black Inhale - The Die Is Not Yet Cast
02 - Texas Hippie Coalition - Shakin' Baby
03 - Ainu - Vorwarts
04 - Fetitxe - Azal Lohia
05 - Otep - Zero
06 - Days Of Anger - The Electric Funeral
07 - The Senton Bombs - 13 Days
08 - Crematory - Falsche Tränen
09 - Incite - Stagnant
10 - Lock & Key - Burnt Out
11 - Rusted Hero - Get Out !
12 - Schizo - Leaders of Deception
13 - One 80 Out - Angel of Death
14 - Organic Illusion - Last Night
15 - Lita Ford - Anything For the Thrill
16 - The Bullhounds - Jack & No Spare
17 - Bastart Kowboys - Bostgarren Beatle
18 - Insolence - Fearless

vendredi 29 avril 2016

Forever Blues


Vous le saviez, vous, que la gourmandise était un péché mortel ?

Bin merd'alors, si j'avais su j'aurais moins tiré sur les seins de ma nounou. Je n'aurais pas non plus éclusé des citernes de Jack Daniel's, ni englouti des quantités industrielles de Nutella.

Maintenant, c'est sûr, je suis fiché au paradis. Je finirai en enfer avec Lemmy, avec Jimi, avec Kurt et Amy, et aussi avec Bon et Brian et Janis. Finalement, ce n'est pas si terrible que ça… parce que se taper toute l'éternité au paradis avec Dalida, y'a de quoi se choper un furieux burn-out.

Du coup, je vais rien changer à mes habitudes alimentaires… et pour aggraver mon cas, je vais même vous proposer une nouvelle compile de blues. Faites pas les innocents, je sais que vous en êtes aussi gourmands que moi !

>>>>> BAIN DE BLUES

01 - Stevie Zee - Bad Situation
02 - Luke de Held & The Lucky Band - Sara's Room
03 - Crimson House - Black Snake Moan
04 - Christy Snow - I Am
05 - Hercules Mandarin - Panic Button
06 - D-Tale - I'm in Trouble
07 - The Smokers - Dirty Gentleman
08 - Blonde Blues - When a Man Cries
09 - Inlavables - U Sure Got It
10 - Popa Chubby - I'm a Pitbull (Nothing But Love)
11 - The Lionfish - Bustin' Out
12 - Nanette Workman & Peter Frampton - There's a Man
13 - Deltaphonic - Jailbird
14 - Arno - I'm Just an Old Motherfucker
15 - Keith Stone - Cindi Leigh
16 - Nikki Hill - And I Wonder
17 - Rev Ferriday & The Longdogs - Red Painted Lips
18 - The Gypsy Sons - Wash

mercredi 27 avril 2016

Welcome to the Jungle (par Le Zornophage)


« Dans  la  jungle,  terrible  jungle,  le  lion  est  mort  ce  soir ! »

Dans la jungle, on croise toutes sortes de créatures, le décor y est chatoyant, les chants d'oiseaux paradisiaques mais, tapie dans l'ombre, la bête veille, un pas de côté et, couic !, vous êtes le déjeuner. Dans la jungle, on croise toutes sortes de créatures, dans cette compile aussi. Enjoie !

>>>>> MOI TARZAN

01 - Nicolas Repac - Harlem Jungle
02 - Guns N' Roses - Welcome to the Jungle
03 - Fish - Jungle Ride
04 - Eels - Jungle Telegraph
05 - Black Heat - The Jungle
06 - Kool & the Gang - Jungle Boogie
07 - Chris Isaak - In the Heat of the Jungle
08 - Adagio - Terror Jungle
09 - Nina Persson - Jungle
10 - Bob Marley & the Wailers - Concrete Jungle
11 - The Band - Hobo Jungle
12 - Stevie Wonder - Jungle Fever
13 - Bruce Springsteen - Jungleland
14 - Emiliana Torrini - Jungle Drum
15 - Gary Moore - The Law of the Jungle
16 - Cab Calloway - Jungle King

lundi 25 avril 2016

Grand jeu des belles gueules ! (dernière ligne droite)


L'heure est grave.
Le monde retient son souffle.
En fin de semaine, le Grand jeu des belles gueules arrivera à son terme.
Il ne te reste plus que quelques jours pour écrire l'Histoire !

Pense à tes enfants, à tes petits-enfants, quand ils découvriront que ta binette n'apparait pas dans le Grand jeu des belles gueules. Que penseront-ils de leur aïeul ? Iront-ils cracher sur ta tombe ? Brûleront-ils les précieux vinyles dont ils ont hérité ? Vont-ils déterrer tes cendres pour les sniffer ou reprendront-il deux fois des moules ?

Tu vois, cher ami, il ne tient qu'à toi de changer le destin de la planète !

>>>>> SUIVEZ LE GUIDE

dimanche 24 avril 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 5 ]


« Moins nous jouons, plus nous sommes populaires ! » (Dee Snider - Twister Sister)

« On nous a souvent mis bien profond et il est incroyable de constater durant combien de temps tu peux te faire prendre le cul sans te plaindre ! » (Eric Wagner - Trouble)

« Le monde entier dit que Dave Mustaine est un trou du cul. Le seul qui me traite de trou du cul est Dave Mustaine. Au final, qui est le trou du cul ? » (Kerry King - Slayer)

« Notre rêve ultime serait un concert qui réunirait les Rolling Stones, AC/DC et Nashville Pussy. Nous serions la tête d'affiche bien sûr ! » (Ruyter Suys - Nashville Pussy)

« Nous portions de fringues incroyables, étions maquillés comme des voitures volées… Je décapitais même une nonne à coups de tronçonneuse. Ah ! Ça avait de la gueule ! » (Vince Neil - Mötley Crüe)

>>>>> DIMEBAG DARRELL

50 - Coheed & Cambria - The Suffering
51 - The Ocean - The City in the Sea
52 - Danko Jones - Invisible
53 - Katatonia - My Twin
54 - Ministry - Fear (Is Big Business)
55 - Celtic Frost - Synagoga Satanae
56 - Glenn Hughes - Steppin' On
57 - Cheap Trick - Perfect Stranger
58 - Mastodon - The Wolf Is Loose
59 - My Dying Bride - And I Walk With Them
60 - Whitesnake - Dog
61 - Lamb Of God - Walk With Me in Hell
62 - Therion - Son of the Staves of Time

vendredi 22 avril 2016

X Covered


Bite, couille, zob, nichon, robert, miche, chatte, craquette,  minou,  fion,  derche,  pétard,  joufflu… en dehors du français, existe-t-il d'autres langues proposant un vocabulaire aussi fourni pour désigner les différents attributs sexuels ?

Ne tournons pas autour du pot, chers amis : aujourd'hui, on va parler cul ! Je sais, c'est plus de notre âge, mais ça ne peut pas faire de mal… sauf à ceux qui sont équipés d'une sonde urinaire !

Le cul donc, qui s'affiche en pleine page et en CMJN pour vendre des yaourts au bifidus actif. Le cul qui squatte nos avenues pour vanter des canapés en véritable peau de vaches, sacrifiées sur l'autel de notre confort postérieur. Le cul encore, qui dégouline de nos écrans de télévision, servi par des gourdasses botoxées et des crétins à casquette, dont les QI cumulés ne dépasseront jamais celui d'une seule des vaches suscitées.

Le cul omnipotent, le cul omniscient, le cul élevé au rang de dogme universel par les marchands de viande télévisuelle. Le cul vendu comme des mottes de saindoux à une populasse prépubère en mal de reconnaissance médiatique.

Du cul, on en bouffe à toutes les sauces ! Même sur les pochettes de disques… oui, mais  ça c'est de l'art !!!

>>>>> TRACI LORDS

01 - Mano Negra - Guayaquil City
02 - Santana - Hope You're Feeling Better
03 - The Twilight Singers - Black Is the Color of my True Love's Hair
04 - Die Apokalyptischen Reiter - The Last Hope Burned Down to Dust
05 - Stevie Nicks & Lindsey Buckingham - Crying in the Night
06 - The Slits - Love und Romance
07 - The Jimi Hendrix Experience - House Burning Down
08 - Celtic Frost - Dethroned Emperor
09 - Sweet Apple - Do You Remember ?
10 - Whitesnake - Long Way From Home
11 - Sébastien Tellier - Elle
12 - Alabama Thunderpussy - Ol' Unfaithful
13 - Goldfrapp - Fly Me Away
14 - Belle and Sebastian - I Could Be Dreaming
15 - Pulp - Party Hard
16 - Absolute Steel - Steelfront
17 - Lords of Acid - Marijunana in your Brain
18 - Terry Callier - Ho Tsing Mee (A Song of the Sun)

mercredi 20 avril 2016

Produced by Martin Birch


Le talent n'attend pas le nombre des années. Martin Birch en est la plus éblouissante preuve.

En 1969, ce petit con n'a pas encore 21 ans quand il participe à la réalisation du troisième album de Fleetwood Mac, en tant qu'ingénieur du son. Quelques mois plus tard, il tient le même rôle pour le Live que Deep Purple enregistre au Royal Albert Hall avec le Royal Philharmonic Orchestra. En 1970, la bande à Blackmore fait de nouveau appel au jeune homme pour la mise en boîte du légendaire In Rock. Elle fera de même jusqu'en 1977. Durant cette période, il continuera sa collaboration avec Fleetwood Mac et tiendra aussi les manettes chez Wishbone Ash, chez Gary Moore, chez Jeff Beck et chez les Faces de Rod Stewart.

Après l'explosion de Deep Purple, il prendra en main la carrière du Whitesnake de David Coverdale et du Rainbow de Ritchie Blackmore, avec les pleins pouvoirs de producteur. Même chose pour Black Sabbath qui tente de relancer sa carrière après l'éviction d'Ozzy Osbourne et l'embauche de Ronnie James Dio. Et pareil pour le Blue Öyster Cult en quête d'un nouveau souffle.

En 1981, une bande de jeunes musicos balbutiant encore leur heavy metal fait appel à celui qui présente désormais un curriculum vitæ en béton armé. Le premier témoignage de cette collaboration s'appelle Killers. L'album fait l'effet d'une bombe et place Iron Maiden sur l'escalier pour le paradis.

Avec de telles références, il n'est pas étonnant que dans le petit monde du heavy metal, Martin Birch soit considéré comme une légende.

>>>>> PRODIGAL SON

01 - Michael Schenker Group - Assault Attack (1982 - Assault Attack)
02 - Skid Row - Night of the Warm Witch (1971 - 34 Hours)
03 - Blue Öyster Cult - Veteran of the Psychic Wars (1981 - Fire of Unknown Origin)
04 - Jodo - Nigtmare (1971 - Guts)
05 - Gary Moore - Boogie my Way Back Home (1973 - Grinding Stone)
06 - Deep Purple - Speed King (1970 - In Rock)
07 - Silverhead - Long Legged Lisa (1972 - Silverhead)
08 - Flash - Monday Morning Eyes (1972 - In the Can)
09 - Fleetwood Mac - Emerald Eyes (1973 - Mystery to Me)
10 - Faces - Bad 'n' Ruin (1971 - Long Player)
11 - Rainbow - Kill the King (1978 - Long Live Rock 'n' Roll)
12 - Paice, Ashton & Lord - Ghost Story (1977 - Malice in Wonderland)
13 - Iron Maiden - Flight of Icarus (1983 - Piece of Mind)
14 - The Groundhogs - Garden (1970 - Thank Christ For the Bomb)
15 - Whitesnake - Fool For Your Loving (1980 - Ready an' Willing)
16 - Toad - A Life That Ain't Worth Living (1971 - Toad)
17 - Black Sabbath - Neon Knights (1980 - Heaven and Hell)
18 - Wishbone Ash - Blind Eye (1970 - Wishbone Ash)

lundi 18 avril 2016

The Beatles (by George Harrison) [ par le Zornophage ]


«  Ne  le  dites  à  personne  :  je  crois  que  le  Zornophage  est  fan  des  Beatles !  Ça  tombe  bien,  parce  que  nous  devons  être  quelques-uns  à  vénérer  les  quatre  Liverpuldiens  dans  le  vent.  »

Celle-ci, je me la suis faite pour moi, parce que j'avais envie, parce que j'ai toujours estimé, et sa carrière solo me donne raison, que cool Georgie était créativement étouffé par les deux cannibales Lennon et McCartney et que, en définitive, comme on l'entend largement ici, la postérité des Beatles lui doit beaucoup plus qu'on le pense habituellement. 

Alors voici 24 chansons, les 24 compositions d'Harrison pour les Beatles où, comme pour les vrais Beatles qu'on vénère, ces monstres pop à nuls autres pareils, tout commence avec Help!. Avant ? Une petite chanson fort accessoire. Après ? Des merveilles telles qu'If I Needed Someone, I Want to Tell You, Taxman, Within You Without You, Here Comes the Sun, etc. Le papillon est sorti de son cocon et participe réellement à la légende, youpi !

Bref, j'espère que vous apprécierez cette intégrale du Beatle Junior... Avant un volume 2 consacré à sa carrière solo ? Wait & see...

>>>>> L'ANGELO MISTERIOSO

01 - Don't Bother Me (1963 - With the Beatles)
02 - I Need You (1965 - Help!)
03 - You Like Me Too Much (1965 - Help!)
04 - Think for Yourself (1965 - Rubber Soul)
05 - If I Needed Someone (1965 - Rubber Soul)
06 - Taxman (1966 - Revolver)
07 - Love You To (1966 - Revolver)
08 - I Want to Tell You (1966 - Revolver)
09 - Within You Without You (1967 - Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band)
10 - Blue Jay Way (1967 - Magical Mystery Tour)
11 - The Inner Light (1968 - B-Side of Lady Madonna)
12 - While My Guitar Gently Weeps (1968 - The Beatles)
13 - Piggies (1968 - The Beatles)
14 - Long, Long, Long (1968 - The Beatles)
15 - Savoy Truffle (1968 - The Beatles)
16 - Only a Northern Song (1969 - Yellow Submarine)
17 - It's All Too Much (1969 - Yellow Submarine)
18 - Old Brown Shoe (1969 - B-Side to The Ballad of John and Yoko)
19 - Something (1969 - Abbey Road)
20 - Here Comes the Sun (1969 - Abbey Road)
21 - I Me Mine (1970 - Let It Be)
22 - For You Blue (1970 - Let It Be)
23 - Dig It (1970 - Let It Be)
24 - Maggie Mae (1970 - Let It Be)

dimanche 17 avril 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 4 ]


« Nous entrons désormais dans le cercle fermé des groupes que je considère comme des dieux ! » (Vincent Cavanagh - Anathema)

« Nous en avons ras-le-bol de tous ces groupes de pleurnichards qui emmerdent  tout  le  monde  en  racontant  comment  leurs nanas les ont largués ! » (Robb Flynn - Machine Head)

« On ne se crame pas les ailes en voulant aller trop vite. On se les crame en voulant aller trop lentement et en se faisant chier ! » (Cliff Burton - Metallica)

« Comment nous sommes-nous retrouvés à participer à une daube comme le film Tomb Rider 2 ? Parce qu'Angelina Jolie a un cul parfait ! » (Munky - Korn)

« Les gamins sont vraiment gâtés aujourd'hui. Quand j'avais leur âge, la seule guitare dont je disposais était une raquette de tennis ! » (Dregen - Backyard Babies)

>>>>> BON SCOTT

36 - Amon Amarth - The Pursuit of Vikings
37 - Rammstein - Amerika
38 - Within Temptation - Stand my Ground
39 - Shakra - Done Me Wrong
40 - Kreator - Enemy of God
41 - Primordial - The Coffin Ships
42 - Pain - Same Old Song
43 - Brainstorm - Inside the Monster
44 - Candlemass - Black Dwarf
45 - Gotthard - All We Are
46 - Green Dollar Colour - Dirty Letter
47 - Gojira - The Heaviest Matter of the Universe
48 - Hatesphere - Reaper of Life
49 - DoomFoxx - Piece of Me

vendredi 15 avril 2016

Grand jeu des belles gueules ! (piqûre de rappel)


Je ne voudrais pas vous angoisser, les amis, mais je viens d'avoir le Président de la République au téléphone. Il a tenu à préciser que ceux qui ne participeraient pas au Grand jeu des belles gueules seraient déchus de la nationalité française.

Au cas où certains auraient raté le lancement de l'opération, je vous mets le lien qui vous permettra de vous informer des règles du jeu.

>>>>> C'EST ICI QUE ÇA SE PASSE

mercredi 13 avril 2016

Une chanson (Honky Tonk Women)


                         Je suis assis dans un bar de Jackson pour boire un verre
                         Et dans la rue, le soleil d'été brille
                         Je me suis fait plus d'une entraîneuse de bar à Jackson
                         Mais je n'arrive pas à t'oublier en picolant

                         Ce sont les filles des bastringues
                         Qui me donnent la nostalgie des bastringues

                         J'ai baisé une divorcée à New York
                         Il a fallu que je me défende un peu
                         La dame m'a entièrement recouvert de roses
                         Elle m'a soufflé dans le nez , puis elle m'en a mis plein la vue

                         Ce sont les filles des bastringues
                         Qui me donnent la nostalgie des bastringues


Fin décembre 1968, Mick Jagger et Keith Richards sont en vacances au Brésil. C'est au fond de quelques bars mal-famés des environs de São Paulo que germe l'idée de ce qui deviendra l'un des plus gros succès des Rolling Stones.

Deux versions furent enregistrées. La plus connue sort en 45 tours le 4 juillet 1969, au lendemain du décès de Brian Jones, et s'installe en tête des charts américains et britanniques. La seconde, jouée en acoustique et intitulée Country Honk, est gravée sur l'album Let It Bleed. Pour l'occasion, Mick Taylor, un gratteux d'une vingtaine d'années vient prêter main forte au gang londonien.

Comme l'affirme Keith Richards, au départ, la chanson était écrite comme une véritable chanson country des années 1930 dans le style de Hank Williams, c'est pourquoi j'ai mis en bonus une version qui présente une version alternative du Honky Tonk Blues datant de 1952.

Vous n'échapperez pas non plus à la furieuse version du Get Yer Ya-Ya's Out ! qui voit Mick Taylor briller de mille feux. Le même Taylor qui nous propose une version dévastatrice, épaulé par le chanteur de R&B Sasha Gracanin. Sans oublier tout un tas d'invités surprises qui, je l'espère sauront vous donner la nostalgie des bastringues !!!

>>>>> GIMME, GIMME, GIMME

01 - The Rolling Stones (Country Honk) (Let It Bleed)
   02 - Jerry Lee Lewis & Kid Rock
      03 - The Meters
         04 - Albert King
            05 - Alexis Korner
               06 - Swamp Dogg
                  07 - Free
                     08 - Ike & Tina Turner
                        09 - Mick Taylor
                           10 - Leslie West
                              11 - Old & In The Way
                                 12 - Daddy Mack Blues Band
                                    13 - Ali Campbell
                                       14 - Nikolay Gusev
                                          15 - Taj Mahal
                                             16 - Pascal Comelade
                                                17 - Humble Pie
                                                   18 - The Rolling Stones (Get Yer Ya-Ya's Out !)
                                                      19 - Hank Williams - Honky Tonk Blues (Bonus)

lundi 11 avril 2016

Guitarmania (par Le Zornophage)


« Je  regarde  le  monde  et  je  remarque  qu'il  tournependant  que  ma  guitare  pleure  gentiment.  De  chaque  faute  commise,  nous  devons  sûrement  tirer  des  enseignements,  alors  que  ma  guitare  pleure  toujours  gentiment »  (George  Harrison)

Vous aimez la guitare ? Voici une compilation où, l'instrument six-cordé étant non seulement la star mais aussi le thème, vous serez comblés. Et c'est dans tous ses états et dans presque tous ses genres (seuls ont été laissés de côté les plus extrémistes des électroacousticiens à planches amplifiées) que se présente l'instrument pour un petit tour d'horizon qui, souhaitons !, vous ravira autant à l'écoute qu'il m'a amusé de le fomenter avec toutes ses petites surprises et ses passages obligés. Allez, comme dirait Louis B., qui n'est pas du lot, vas-y guitare ! Enjoie.

>>>>> RICKENBACKER 325 CAPRI

01 - Paul Mauriat - Les deux guitares
02 - 10cc - I Bought a Flat Guitar Tutor
03 - The Beatles - While My Guitar Gently Weeps (acoustic)
04 - Steve Hackett - A Bed, a Chair, a Guitar
05 - Gérard Manset - Pour un joueur de guitare
06 - Duncan Browne - Guitar Piece
07 - Micah P. Hinson - The Old Guitar
08 - The Jayhawks - Miss Williams' Guitar
09 - Martin Circus - Ma guitare
10 - Deep Purple - The Well Dressed Guitar
11 - Georges Moustaki - Je suis une guitare
12 - Lee Hazlewood - The Old Man and His Guitar
13 - Al Di Meola - Fantasia Suite for Two Guitars
14 - Fabulous Trobadors - Je ne brandis pas ma guitare
15 - Frank Zappa - My Guitar Wants to Kill Your Mama
16 - Amazing Blondel - Sinfonia for Guitar and Strings
17 - XTC - My Brown Guitar
18 - Ry Cooder - Steel Guitar Heaven
19 - J.J. Cale - Guitar Man
20 -  Primal Scream - Suicide Sally & Johnny Guitar
21 - Richard Gotainer - Y a toujours un gratteux
22 - Stan Kenton - Invention for Guitar & Trumpet
23 - Adrian Legg - Guitars and Other Cathedrals

dimanche 10 avril 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 3 ]


« Face à un public, tu n'as pas le choix : soit tu pisses dans ton froc, soit tu le prends d'entrée à la gorge ! » (Danko Jones)

« Si un jour on vend plein de disques, j'espère qu'on saura gérer le truc et qu'on ne s'étouffera pas dans nos piscines remplies de cocaïne ! » (Reuno - Lofofora)

« Je ne réfléchis pas à qui s'adresse ma musique. Si je vends cinq disques et que ce sont Chirac, Sadam Hussein et les trois petits cochons qui les achètent, je m'en fous ! »
(Josh Homme - Queen of the Stone Age)

« Le réchauffement climatique n'est pas un vague concept. C'est tout aussi réel que l'est le phénomène du téléchargement ! » (Arjen Anthony Lucassen - Ayreon)

« Je pense à me faire pousser un troisième bras ainsi qu'une troisième jambe. Dès lors, nos prochains concerts seront vraiment monstrueux, dans tous les sens du terme ! » (Jordan Rudess - Dream Theater)

>>>>> PHIL LYNOTT

25 - Jane's Addiction - Just Because
26 - A Perfect Circle - The Noose
27 - Amorphis - Higher Ground
28 - Oceansize - Catalyst
29 - Scarve - The Perfect Disaster
30 - Hypocrisy - The Abyss
31 - Soulfly - Prophecy
32 - Death Angel - The Devil Incarnate
33 - Marillion - Ocean Cloud
34 - Nightwish - Dark Chest of Wonders
35 - Mark Lanegan - Wedding Dress

vendredi 8 avril 2016

This Is… Michael Brecker (par Zocalo)


« Des  fois,  quand  on  ne  sait  pas,  vaut  mieux  fermer  sa  gueule !  C'est  ce  que  je  vais  donc  faire  aujourd'hui  et  laisser  la  parole  à  Zocalo.  Par  contre,  si  vous  cherchez  la  recette  de  la  piña  colada,  n'hésitez  pas  à  me  contacter  ! »

Michael Brecker, vous connaissez ? Mais si, vous ne le savez peut-être pas, mais vous l'avez entendu tous les soirs à la radio. L'indicatif de Jazz à FIP, c'était lui. Plus exactement son frère Randy et lui dans un morceau que vous reconnaîtrez dans cette compile. Les amateurs de jazz l'ont entendu avec Billy Cobham, Chick Corea, Quincy Jones. Et si vous n'aimez pas le jazz, ne croyez pas vous en tirer comme ça. Il figure en effet sur les disques d'artistes aussi divers que Donald Fagen, Eric Clapton, Steely Dan et Billy Joel.

Et puis bien sûr, il y a les groupes qu'il a dirigés, ou codirigés, comme Steps Ahead, les Brecker Brothers dont on vient de parler, et une foultitude de quartets et quintets sous son nom.

Michael Brecker, c'est aussi le grand spécialiste de l'EWI (Electronic Wind Instrument), instrument méconnu s'il en est. C'est un synthétiseur en forme de saxophone soprano où le souffle régule l'amplitude du son et où des pédales d'effet permettent d'obtenir les sonorités les plus variées. Par juxtaposition de samples en boucle, il est possible de simuler un orchestre à soi seul, comme le faisait Jaco Pastorius à la basse ou Didier Lockwood au violon électrique. À part Michael Brecker, aucun musicien n'a vraiment pris cet instrument au sérieux et il est maintenant retombé dans l'oubli.

Michael est mort d'une leucémie, un triste jour de janvier 2007 à l'âge de 57 ans.

Ce florilège alterne les titres où Michael Brecker est le leader avec des morceaux où il est sideman. Avec son frère au sein des Brecker Bros, avec Mike Mainieri et Steps Ahead, et avec d'autres artistes prestigieux que je vous laisse découvrir.

>>>>> SELMER BALANCED ACTION

01 - Radio Announcements
02 - Michael Brecker - Chan's Song
03 - Steps Ahead - Sumo (Live in Tokyo 1986)
04 - Michael Brecker - Tumbleweed
05 - Billy Cobham - Some Skunk Funk
06 - Michael Brecker - Itsbynne Reel
07 - Frank Zappa - The Purple Lagoon/Approximate
08 - Michael Brecker - Sometimes I See
09 - Steps Ahead - Trains
10 - Joni Mitchell - Band Introduction
11 - Michael Brecker - Suspone
12 - Steps Ahead - Safari (Live in Tokyo 1986)
13 - Michael Brecker - Don't Try This at Home
14 - Joni Mitchell - The Dry Cleaner From Des Moines (Live Version)
15 - Michael Brecker - Timbuktu
16 - Claus Ogerman & Michael Brecker - Habanera
17 - Michael Brecker - Naima (Live)
18 - The Brecker Brothers - Funky Sea, Funky Dew
19 - Michael Brecker - African Skies
20 - Herbie Hancock-Michael Brecker-Roy Hargrove - Transition
21 - Michael Brecker - Anagram
22 - UMO Jazz Orchestra with Michael Brecker - Slang
23 - The Brecker Brothers - Inside Out

mercredi 6 avril 2016

All You Need Is French [ 7 ] (par la ZoZorKeith Team)


ZoZorKeith Team ! ZoZorKeith Team ? C'est quoi ce bin's ???

Hé ! Hé ! La ZoZorKeith Team c'est un peu comme les ZZ Top… un trio d'hurluberlus qui ont décidé de vous faire partager leur passion pour la musique et, plus particulièrement, pour les artistes qui usent de la langue de Pierre Desproges pour s'exprimer.

La question qui se pose désormais est : sera-ce le dernier chapitre de cette saga ? Je serais assez tenté de répondre par l'affirmative, mais connaissant les deux zoulous qui m'ont accompagné dans cette entreprise, il m'est impossible d'être aussi catégorique… seul l'avenir nous le dira, et je le découvrirai en même temps que vous !!!

>>>>> LA PRINCESSE DE CLÈVES

01 LZ - Marie Laforêt - Au printemps
02 ZO - Michel Legrand - Brul' pas tes doigts
03 KM - La Grande Sophie - Hanoï
04 LZ - Yves Montand - Le gamin de Paris
05 ZO - Axelle Red - Le monde tourne mal
06 KM - Batlik - 99 pas
07 LZ - Marie-France - 39 de fièvre
08 ZO - Boby Lapointe - La question ne se pose pas
09 KM - Sapho - Velours sous la terre
10 LZ - Georges Brassens - La mauvaise réputation
11 ZO - Zazie - Lola majeure
12 KM - Sidilarsen - Féline
13 LZ - Brune - Sur ta bouche
14 ZO - Henri Tachan - Salle des pas perdus
15 KM - Soldat Louis - Distance
16 LZ - Jean Leloup - L'antiquaire
17 ZO - Amélie-les-Crayons - Les filles des forges
18 KM - Diane Tell - Souvent, longtemps, énormément
19 LZ - Sttellla - Quelle heure reptile
20 ZO - Keren Ann - Sur le fil
21 KM - Claude Nougaro - Toulouse

lundi 4 avril 2016

All You Need Is French [ 6 ] (Pffff… par Le Zornophage)


« La  nouvelle  compile  du  Zornophage… mmmhhh… comment  dire ?… C'est  un  cactus !  D'ailleurs,  le  monde  entier  est  un  cactus… et  je  me  pique  de  le  savoir !  Aïe ! Aïe ! Aïe ! Ouille ! Ouille ! Ouille ! Aïe ! »

All You Need Is French Volume 6... Pfff, déjà ! Ben oui, la série fonctionne, tout le monde s'y amuse bien alors autant continuer de creuser le sillon, d'élargir à chaque fois le spectre des origines (avec présentement une américaine francophile, Stacey Kent, ou un rasta ivoirien, Tiken Jah Fakoly) comme des genres (avec du reggae, de la chanson réaliste, du rock indé, de la bonne grosse variété, etc.) pour une compilation qui, je l'espère, saura vous émouvoir et vous donner des envies d'encore (les commentaires sont là pour ça). Bref, avant la suite, qui viendra bientôt, nul doute !, voici 79 minutes, histoire de se réconcilier avec la musique de langue française et même de se taper une bonne tranche de rire (Jean Yanne, les VRP et Michel Fugain) parce que ce n’est jamais inutile. Bref, c’est open bar dans la sixième sélection Bleu Blanc Monde du Zornophage… Enjoie !

>>>>> LE GRAND MEAULNES

01 - Jean Yanne & Michel Magne - Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
02 - Rose - Sombre con
03 - Bell Oeil - Cabossé
04 - Kat Onoma - La chambre
05 - Tiken Jah Fakoly - Je dis non !
06 - Tanger - Parti chercher des cigarettes
07 - Michel Houellebecq - Playa Blanca
08 - Les VRP - Salope
09 - Jessica Fichot - Le velours et la soie
10 - Tri Yann - Le soleil est noir
11 - Les Ogres de Barback - Rue du Temps
12 - Babet & Arthur H - Ciel de soie
13 - Bernard Lavilliers - Stand the Ghetto
14 - Trust - Palace
15 - Les Problèmes - Dodécaphone
16 - Dogs - Secrets
17 - Helena Noguerra - Aux quatre vents
18 - La Foule - Constance Lerouge
19 - Vanessa Paradis - Chet Baker
20 - Bertand Burgalat & A.S. Dragon - Gris métal
21 - Stacy Kent - La Vénus du mélo
22 - Michel Fugain - Monsieur Bernard

dimanche 3 avril 2016

Rock Hard : 100 chansons [ 2 ]


« Je ne dis jamais "jamais" au sujet de quoi que ce soit… changement de sexe mis à part ! » (Mike Portnoy - Dream Theater)

« Metallica ? Ils s'améliorent ! » (Kerry King - Slayer)

« Je peux vous dire que si personne ne me trouve une autre salle que cette saloperie d'Élysée-Montmartre, vous n'êtes pas près de me revoir à Paris ! » (Yngwie J. Malmsteen)

« Par le passé, certains pensaient que nous étions fascistes, communistes ou satanistes… La seule chose qui est vrai, c'est que je suis capitaliste et mauvais bassiste ! » (Peter Steel - Type O Negative)

« Perdre des fans équivaut à perdre des cheveux en prenant sa douche. Seule une analyse minutieuse permet de constater les dégâts ! » (Fenriz - Darkthrone)

>>>>> CHUCK SCHULDINER

13 - Queens Of The Stone Age - Go With the Flow
14 - In Flames - Cloud Connected
15 - Porcupine Tree - Blackest Eyes
16 - Paradise Lost - Erased
17 - Satyricon - Black Lava
18 - Masterplan - Enlighten Me
19 - Anthrax -  Safe Home
20 - Children Of Bodom - Needled 24/7
21 - Opeth - In my Time of Need
22 - Sammy Hagar & The Wabos - Heavy Metal
23 - Type O Negative - I Don't Wanna Be Me
24 - Killing Joke - The Death and Resurrection Show

vendredi 1 avril 2016

King Cover #27


En été, la belle Isabelle bronzait nue dans la garrigue... Mais pas ce jour-là !

Faisant fi du protocole, monsieur le président de la République avait pris la micheline jusqu'à la gare de Gonfaron. Pour l'occasion, il avait troqué son habit d'apparat pour une tenue plus appropriée au climat méditerranéen.

Maintenant, il traversait la garrigue à grandes enjambées pour s'en aller demander la main de la belle Isabelle. Elle trouva monsieur le président de la République plutôt bel homme et fort aimable de surcroît. Elle répondit donc favorablement à sa requête.

Ce jour-là, la belle Isabelle épousait le président de la République.

Désormais, en été, la belle Isabelle bronze nue dans les jardins de l'Élysée.

Dans les buissons...

>>>>> FAUBOURG SAINT-HONORÉ

01 - Michael Brecker & Lisa Fischer - Redemption Song (Bob Marley)
02 - Flower Travellin' Band - House of Rising Sun (Tom Clarence Ashley & Gwen Foster)
03 - Halie Loren - Whiter Shade of Pale (Procol Harum)
04 - Motörhead - Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)
05 - Beth Hart & The Ocean Of Souls - Lucy in the Sky With Diamonds (The Beatles)
06 - Shirley Bassey - Every Breath You Take (The Police)
07 - Hollywood Vampires - Whole Lotta Love (Led Zeppelin)
08 - Mariska Veres & Shocking Jazz Quintet - Somebody to Love (Jefferson Airplane)
09 - Lauryn Hill - Ne me quitte pas (Jacques Brel)
10 - Joan As Police Woman - Billie Jean (Michael Jackson)
11 - Anne Farnsworth - She's Not There (The Zombies)
12 - Luciana Souza - God Only Knows (The Beach Boys)
13 - Fatboy Slim - The Joker (Steve Miller Band)
14 - Cassandra Beck - Da Ya Think I'm Sexy ? (Rod Steward)
15 - Cachemire - Banana Split (Lio)
16 - Soutshide Johnny & Little Steven - Like a Virgin (Madonna)
17 - Betty Lavette - Heart of Gold (Neil Young)
18 - Chicken Shack - I'd Rather Go Blind (Etta James)

mercredi 30 mars 2016

All You Need Is French [ 5 ]


Osez, disait Zornie… et il osa !

Alors j'ai aussi osé. J'ai osé Jean Ferrat et Abd El Malik. J'ai osé Noir Désir et Adamo. Et puis Aznavour et Parabellum. Capdevielle et Chédid. Axelle et Lynda. Brigitte et Brigitte. Cocktails improbables, fusions ébouriffantes, liaisons dangereuses, symbioses atomiques. Osé des mots durs et des maux doux. Des mots bleus, plus bleus que le bleu de tes yeux. Je vois la vie en mots roses et mourir de plaisir aux Champs Élysées. Des mots synthétiques à l'encre sympathique de tes yeux. Des mots tôt et des mots tard que jamais. Des mots qu'on lit au lit et qu'on lie aussi. Des mots à lire comme des mosaïques. Des  mots lierres  qui  ont  le rein beau et donnent le vers tige.

Ose, osez, osons Zola ! 

>>>>> LES FLEURS DU MAL

01 - Abd El Malik - Daniel Darc
02 - Noir Désir - À la longue
03 - Axelle Red - C'était
04 - Jean Ferrat - À l'ombre bleue du figuier
05 - Dick Annegarn - Bruxelles
06 - Louis Chédid - C'était pas écrit comme ça !
07 - Ange - Aurélia
08 - Lynda Lemay - Reste avec elle
09 - Brigitte Fontaine - Guadalquivir
10 - Les Tit' Nassels - Comme dit Verlaine
11 - Brigitte - Hier encore
12 - Salvatore Adamo - Inch'Allah
13 - Dominique A - Cap Farvel
14 - Jean-Patrick Capdevielle - Barcelone
15 - Mama Béa - Les glycines
16 - Parabellum - Les ailes en béton
17 - Bénabar - Je suis de celles
18 - Charles Aznavour - Emmenez-moi