mercredi 30 décembre 2015

Bad Boy


                       Les nécrologies, je sais pas faire.
                  Moi je fais juste des jolies compiles.
                  Quand je suis heureux, je fais une compile.
                  Et quand un ami se barre, je fais encore une putain de compile.
                  Lemmy, foutu bad boy, celle-ci elle est pour toi.
                  Tu me manques déjà.


>>>>> ACE OF SPADES

01 - The Head Cat - Bad Boy
02 - John Lee Hooker - Bad Boy (1948)
03 - Sideburn - Bad Boys, Bad Girls, Rock 'n' Roll
04 - Eric Clapton - Bad Boy
05 - V8 Wankers - Bad Boy's Paradise
06 - Whitesnake - Bad Boys
07 - Gene Simmons - Bad Boy Willie
08 - Boogie Stuff - Bad Boy
09 - AC/DC - Bad Boy Boogie
10 - Pretenders - Bad Boys Get Spanked
11 - Nazareth - Bad Bad Boy
12 - Rose Tattoo - Bad Boy for Love
13 - Lita Ford - Bad Boy
14 - JoeyStarr - Bad Boy

mardi 29 décembre 2015

Overkill


Only  way  to  feel  the  noise  is  when  it's  good  and  loud
So  good  I  can't  believe  it,  screamin'  with  the  crowd
Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Overkill,  overkill,  overkill

On  your  feet  you  feel  the  beat,  it  goes  straight  to  your spine
Shake  your  head,  you  must  be  dead  if  it  don't  make  you  fly
 
Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Overkill,  overkill,  overkill


Know  your  body's  made  to  move,  feel  it  in  your  guts
Rock'n'roll  ain't  worth  the  name  if  it  don't  make  you  strut

Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Don't  sweat  it,  get  it  back  to  you
Overkill,  overkill,  overkill

(Ian  Fraser  "Lemmy"  Kilmister,  1945-2015)

lundi 28 décembre 2015

La jolie compile de Vladimir Poutine [ 2 ]


Tu veux que j'te dises ? Quand j'ai appris que notre président Flanby ne voulait pas livrer ses bateaux Mistral à Vladimir Poutine, j'ai soudain eu envie de monter jusqu'à l'Élysée et de lui botter le cul ! Merd'alors, chose promite, chose dûte !!!

Passqu'on peut dire tout ce qu'on veut sur Vladimir : et na-na-na, c'est un dictateur, et na-na-nère, l'aime pas les pédés, et bla-bla-bla, l'a un ego gros comme des couilles de mammouth… n'empêche qu'il nous a débarrassé de notre Gégé national. Bin, vous savez bien : le Depardieu qu'on lui a refilé en affichant une mine faussement outrée. Rien que pour ça, je dis qu'il mérite une médaille, le Vlad !

Passque quand il a fallu virer le gros dégueulasse, y'avait pas grand monde au portillon. Les Suisses ? « Non merci, on a déjà Delon, Hallyday et  Aznavour… on va pas faire un élevage, non plus ! ». Monaco ? « Pas possible, on prend pas ceux qui pissent dans les couloirs des avions et qui pètent à table ! ». En Afrique ? « Houla ! Mon z'ami ! Rien que dans un repas, il engloutit de quoi nourrir une tribu entière pendant une décennie ! ». Les Ricains voulaient bien, mais ils s'étaient déjà fadé le Strauss-Kahn… on peut les comprendre !!!

Du coup, c'est qui qui s'y colle ? Le petit Vlad !… Et bin, bonne chance, mon pote !!!

>>>>> MIKHAÏL GORBATCHEV

01 - Проект "Welcome" - Элвис (Project "Welcome" - Elvis)
02 - Дёргать ! - Не получилось (To Pull ! - Did Not Work)
03 - Аркаим - Восток (Arch - East)
04 - 25-17 - Пока не выключат свет (25-17 - While Not Switch Off the Light)
05 - Бранимир - Счастье (Branimir - Happiness)
06 - КняZz - Шоу фриков (KnyaZz - Freaks Show)
07 - E1NS - Окна (E1NS - Windows)
08 - Бригадный Подряд - Телефон (Team Contract - Phone)
09 - Сети - Smile (Network - Smile)
10 - Год Тигра - Блудник (Year of the Tiger - Fornicator)
11 - Операция Пластилин - Фестиваль пакетов (Operation Plasticine - Festival Packages)
12 - Типичный Ритм - Некуда Бежать (A typical Rhythm - Nowhere to Run)
13 - Звери - Фабрика грёз (Animals - Dream Factory)
14 - Крематорий - Конформист Морозов (Crematorium - The Conformist Morozov)
15 - Красная Пресса - 1000 слов (Red Press - 1000 Words)
16 - Exitland - Поезд (Exitland - The Train)
17 - Аквариум - 10 стрел (Aquarium - 10 Arrows)
18 - Начало Века - Всё пройдёт (The Age - Let It Be)

dimanche 27 décembre 2015

Un dimanche en 2015 [ 7 ] et [ 8 ]

Déjà le dernier dimanche de 2015, il est temps de faire un rapide bilan de cette année métallurgique.

Constatez par vous-mêmes : Saxon, Moonspell, U.D.O., Scorpions, Paradise Lost, Iron Maiden, Motörhead, Nightwish, Baroness, Slayer, Venom, Annihilator, Girlschool, ne dirait-t-on pas que les parrains du genre se sont donné rendez-vous pour nous écorcher les oreilles ? Ajoutez à ça une meute de jeunes chevelus hargneux, prêts à distribuer quelques marrons au passage, et vous obtenez un millésime qui risque de faire date.

Et puisque vous avez été bien sages, ce n'est pas une mais bien deux compiles que je vous propose d'écouter afin de constater que, parmi les flots de conneries que je débite quotidiennement, il est aussi possible de découvrir quelques paroles sensées !



>>>>> CHESTERFIELD                 

01 - Black Star Riders - Through the Motions
02 - The Codfish Band - Party War
03 - Wolvespirit - Moonlight
04 - Bliksem - Twist the Knife
05 - The Rack Doll - Long Cool Woman (In a Black Dress)
06 - Omen - Most, Amíg Vannak
07 - Woe Gothenburg - Personal Hell
08 - High on Fire - The Falconist
09 - Unranked - Six-Gun Sorrow
10 - Seedy Jeezus - Shakin' the Fuse
11 - Lindemann - That's my Heart
12 - Hellmotz - Mike Phillips (The Formidable Bastard)
13 - Beaver Damage - Cowboys & Lycans
14 - To/Die/For - Let It Bleed
15 - Forgotten Gods - Sleeping Panther
16 - Chainsaw Hookers - New York Ripper
17 - Polarized - Wish 'Em Well
18 - Burn Halo - Fuck You



>>>>> PHILIP MORRIS     

01 - Thrashole - Chains of Misery
02 - Undercover Devil - I Am
03 - Titans Eve - Chasing the Devil
04 - V8 Wankers - Harden the Fuck Up
05 - Luciferian Light Orchestra - A Black Mass in Paris
06 - Hjallarhorn - Volatile
07 - Stoneghost - Third Degree
08 - Nightwish - Alpenglow
09 - Bioscrape - Vega Cospiration
10 - The Dead Daisies - Devil Out of Time
11 - Jupiter Falls - Chasing the Dragon
12 - Jgor Gianola - Slammer Rock
13 - Alpha Attakk - Without You
14 - Tom Comfort - Cotton Candy Lies
15 - SpitFire - Bridges Burned
16 - Palace Of The King - Another Thing Coming
17 - Amandas Nadel - Der Schwarze Mann
18 - Rosy Finch - Hyde Formula

vendredi 25 décembre 2015

Rhythm & Blues


C'est l'hiver, fait pas chaud ! Et puis le vent siffle, le ciel pleure des larmes grises. Bientôt il va neiger, on va se geler le croupion !

Pas de panique, ami abonné, tonton Keith a pensé à ta petite santé. Plus doux qu'un slip en mohair, plus chaude qu'une candidate de télé-réalité, plus enivrant qu'un grog à l'absinthe, le king de la compile te propose une collection de chansons rhythm and blues qui vont te remettre la tête à l'endroit.

Mais âttâââtion, pas du "arènebi" contemporain ! Pas de cette soupe fade servie par des morues en justaucorps à paillettes qui exhibent leur viande siliconée à longueur de clips, cernées de crétins fagotés comme des tablettes de chocolat industriel !

Nâââ ! Là c'est du rhythm and blues pur jus, astucieux cocktail de sonorités tirées du gospel, du blues et du jazz. Ce genre de musique issue de la communauté afro-américaine urbaine, qui  a émergé durant les années 40. Cette même musique qui a engendré des génies dont le nom résonne encore au panthéon de la musique pour l'éternité.

L'hiver promet d'être long, mais avec cette bouillante compile, tu peux tenir jusqu'au mois de mai… après, fais ce qu'il te plait !

Et  puis,  joyeux  Noël !!!

>>>>> GOOD ROCKIN' TONIGHT

01 - Al Green - Take Me to the River
02 - Wilson Pickett - Land of 1000 Dances
03 - Aretha Franklin - Chain of Fools
04 - Rufus & Carla Thomas - The World Is Round
05 - Sam & Dave - Hold On I'm Coming
06 - Dionne Warwick - Get Rid of Him
07 - Arthur Conley - Sweet Soul Music
08 - Dusty Springfield - Am I the Same Girl ?
09 - The Miracles - Shop Around
10 - Minnie Riperton - Reasons
11 - Otis Redding - Respect
12 - Isaac Hayes - Do Your Thing
13 - Ray Charles - Sticks and Stones
14 - Ike & Tina Turner - Such a Fool for You
15 - Sam Cooke - Chain Gang
16 - Stevie Wonder - Superstition
17 - Smokey Robinson & The Miracles - It's a Good Feeling
18 - Etta James - Leave Your Hat On
19 - Curtis Mayfield - Superfly
20 - James Brown - Say It Loud, I'm Black and I'm Proud

mercredi 23 décembre 2015

This Is… Stevie Nicks


Voici en quelques chiffres, la description de la belle Stevie Nicks : 8 albums avec Fleetwood Mac, 8 en solo, plus un avec Lindsey Buckingham… et 1,56 m de charme irrésistible !

J'ai cru comprendre — mais je me suis peut-être trompé ! — qu'il y avait quelques fans de la belle Stevie dans la blogosphère (suivez mon regard !). Ceux-là savent déjà le talent de la belle Américaine et je n'aurai aucun mal à les convaincre de la nécessité de cette compile proposant un éventail détaillé de sa brillante carrière. Aux autres, je dirai que, sans Stevie Nicks, le fameux Rumours de Fleetwood Mac ne serait pas un album de légende, mais seulement un très bon disque.

Outre son physique enivrant, miss Nicks est dotée d'une voix identifiable dès la première note… un peu piquante, un peu nasale… mais aussi très envoûtante. Auteur et compositrice de grand talent, elle possède une signature musicale forte et parfaitement originale qui oscille entre pop éthérée et rock aérien.

Vous laisserez-vous charmer pas une si jolie personne ? J'en connais un qui a déjà craqué… je ne citerai pas de nom, mais il a un blog à fond rouge et je lui dis amicalement : « T'approche pas trop de ma gazelle !!!!! »

>>>>> BELLA DONNA

01 - Long Distance Winner (1973 -  Buckingham Nicks)
02 - Landslide (1975 - Fleetwood Mac : Fleetwood Mac)
03 - Silver Springs (1977 - Fleetwood Mac : Rumours)
04 - Storms (1979 - Fleetwood Mac : Tusk)
05 - Blue Lamp (1981 - B.O.F. Heavy Metal)
06 - Edge of Seventeen (1981 - Bella Donna)
07 - Straight Back (1982 - Fleetwood Mac : Mirage)
08 - Nothing Ever Changes (1983 - The Wild Heart)
09 - Imperial Hotel (1985 - Rock a Little)
10 - Seven Wonders (1987 - Fleetwood Mac : Tango in the Night)
11 - Ghosts (1989 - The Other Side of the Mirror)
12 - The Second Time (1990 - Fleetwood Mac : Behind the Mask)
13 - Love Is Like a River (1994 - Street Angel)
14 - Sorcerer (2001 - Trouble in Shangri-La)
15 - Destiny Rules (2003 - Fleetwood Mac : Say You Will)
16 - Wide Sargasso Sea (2011 - In Your Dreams)
17 - I Don't Care (2014 - 24 Karat Gold : Songs From the Vault)

lundi 21 décembre 2015

Sex and Dogs and Rock 'n' Roll [01]


Je l'ai pas loupé, ce connard. Je l'ai chopé à la gorge et j'ai serré jusqu'à ce que mes crocs lui déchirent la carotide. Là enfin, il a finit de gueuler.

Je sais, ça ne se fait pas, mais dès que je l'ai vu empoigner sa femme, j'ai su qu'elle allait encore méchamment dérouiller. Et après, il allait aussi s'en prendre aux enfants. Ça se passe toujours comme ça quand il rentre bourré. Moi aussi, j'ai déjà pris des coups de savate dans les côtes, mais c'est pas grave : je ne suis qu'un vieux corniaud plein de puces.

Et puis je me suis assis à côté de ce salaud, il gisait dans une mare de sang.

Il fallait que je le fasse, je n'avais pas le choix. Mais à qui pourrais-je le dire ? Et qui voudra comprendre ? Et puis je connais le sort réservé aux chiens qui agressent leur maître : l'euthanasie… directe, sans procès, sans passer par la case prison. Mais qui se soucie d'un vieux corniaud plein de puces ?

>>>>> DIAMOND DOGS

01 - American Dog - Rock 'n' Roll Dog
02 - Pavlov's Dog - Theme From Subway Sue
03 - Duketown Dogs - Don't Take Advantage of Me
04 - The Flying Dogs of Jupiter - Don't Ease Me
05 - Mad Dog - Fallin'
06 - Uncle Dog - River Road
07 - Hound Dog Taylor - Wild About You, Baby
08 - Yellow Dog - Gypsy Soul
09 - Shaggy Dogs - You Gotta Live
10 - Blind Dog Blues Band - Gravy on my Biscuits
11 - Slaughter & The Dogs - I'm Waiting for the Man (Lou Reed Cover)
12 - Dog Is Dead - Two Devils
13 - Eggs & Dogs - American Standards
14 - Rex the Dog - Heartsong
15 - The Lost Dogs - Bullet Train
16 - Dr. Dog - Rock 'n' Roll
17 - Ceramic Dog - The Kid Is Back
18 - Dog Days Revolution - Rock Me, Honey

dimanche 20 décembre 2015

Hévy BaistOuf Métöl [ 05 ]


Un peu d'histoire maintenant : le tube a été inventé dans les années 70 avant J.C.

Il est l'œuvre d'un certain Caius Tubus qui fut le premier à confectionner un cylindre évidé ouvert aux deux extrémités. Il se rendit sans attendre au palais de Jules César pour lui faire part de sa géniale trouvaille.

— Avé Jules, permet-moi de te présenter ma nouvelle invention. Pour l'instant, je ne sais pas très bien à quoi ça peut servir, mais un jour, on la trouvera dans toutes les insulas de l'empire et au-delà. Alea jacta est !

Ce à quoi l'empereur répondit : « Tu déconnes à plein tube, Caius ! »

>>>>> LES FEUILLES MORTES

01 - Uriah Heep - Gypsy
02 - Venom - Beggarman
03 - Rage Against the Machine - Bombtrack
04 - Paradise Lost - Once Solemn
05 - Monster Magnet - 100 Million Miles
06 - Judas Priest - Breaking the Law
07 - Wolfmother - Woman
08 - Metallica - Enter Sandman
09 - Arch Enemy - No Gods, No Masters
10 - Tygers of Pan Tang - Tyger Bay
11 - The Angels - Ivory Stairs
12 - Krokus - Night Wolf
13 - W.A.S.P. - Saturday Night's Alright for Fighting
14 - Cinderella - The More Things Change

vendredi 18 décembre 2015

Une chanson (Little Red Rooster)


           J'ai un petit coq rouge, trop paresseux pour chanter à l'aube
           J'ai un petit coq rouge, trop paresseux pour chanter à l'aube
           Il met la basse-cour sens dessus dessous

           Les chiens commencent à aboyer, la meute commence à hurler
           Les chiens commencent à aboyer, la meute commence à hurler
           Fais gaffe à toi, étranger de passage, car le petit coq rouge est à l'affût

           Si vous voyez mon petit coq rouge, s'il vous plait, ramenez-le à la maison
           Si vous voyez mon petit coq rouge, s'il vous plait, ramenez-le à la maison

           On n'est pas tranquille dans la basse-cour depuis que le petit coq rouge est parti


Dis donc, monsieur Willie Dixon, tu peux m'expliquer ce qui t'a poussé à écrire une chanson sur un petit coq rouge qui ne veut pas se lever le matin et fout le bordel dans la basse-cour ? C'est pas les Marlboro qui font ça… non, non, c'est pas les Marlboro !!!

Qu'un mec écrive une chanson sur un petit coq rouge qui ne veut pas se lever le matin et fout le bordel dans la basse-cour, à la limite je peux le comprendre, mais qu'une flopée d'artistes en or massif se précipitent pour l'interpréter, alors là, ça me troue le popotin !

Ça commence dès 1961, avec le sieur Howlin' Wolf qui en fait un standard du blues. En 1963, Sam Cooke, grande chanteuse de soul américaine, en délivre une version tout en rondeur, accompagnée d'un jeune organiste dont on verra le nom bien souvent accolé à celui des Rolling Stones. Ces mêmes Rolling Stones qui verront leur carrière sérieusement boostée par leur interprétation du "Petit coq rouge" qui se place en tête des charts britanniques en 1964.

Je pourrais continuer comme ça à citer tous ceux qui ont fait vivre un jour ou l'autre cette chanson, mais le mieux c'est de vous laisser déguster cette friandise… écarlate ! Cock-a-doodle-do !!!

>>>>> TOO LAZY TO CROW

01 - Howlin' Wolf
   02 - Demetria Taylor
      03 - Karen Carroll & Rudy Rotta
         04 - Vance Kelly
            05 - Dickie Peterson
               06 - Diunna Greenleaf & Blue Mercy
                  07 - Pete Alderton
                     08 - Cuby & The Blizzards
                        09 - Bryce Janey
                           10 - Zola Moon
                              11 - Garth Webber
                                 12 - José Feliciano
                                    13 - The Rolling Stones
                                       14 - Popa Chubby
                                          15 - Sam Cooke
                                             16 - Jeff Jensen
                                                17 - Blindside Blues Band
                                                   18 - Lucky Peterson

mercredi 16 décembre 2015

Produced by Rick Rubin


Rick Rubin est un monstre ! Sa carrure est monstrueuse, son talent est monstrueux et la liste de ses interventions, tout simplement phénoménale.

Rick Rubin est un monstre… tentaculaire. En 30 ans de carrière, il a collaboré avec les plus grands : de la fragile Adele aux vénéneux Slayer, en passant par les pionniers du rap LL Cool J et Run-DMC. Sans oublier Johnny Cash, AC/DC, Metallica, Black Sabbath, Slipknot, Neil Diamond, ZZ Top, Public Enemy… j'arrête là cette énumération qui donne le tournis.

Sa carrière démarre par un véritable coup de génie. En 1986, il invite Steven Tyler et Joe Perry à participer à l'enregistrement de la reprise de Walk This Way par Run-DMC. Par la même, il impose la fusion entre le hard rock et le rap, catapulte la carrière de Run-DMC et donne un sérieux coup de fouet à celle d'Aerosmith.

Depuis Shrek, les monstres ayant la cote, il serait dommage de ne pas entreprendre une visite guidée de l'antre de l'ogre Rubin !

>>>>> DIABOLUS IN MUSICA

01 - Run-D.M.C. - Walk This Way (1986 - Raising Hell)
02 - AC/DC - Boogie Man (1995 - Ballbreaker)
03 - The Cult - Wild Flower (1987 - Electric)
04 - Black Sabbath - Loner (2013 - 13)
05 - Red Hot Chili Peppers - Under the Bridge (1991 - Blood Sugar Sex Magik)
06 - Adele - Lovesong (2011 - 21)
07 - Beastie Boys - Fight For your Right (1986 - Licensed to Ill)
08 - Eminem - Rhyme or Reason (2013 - The Marshall Mathers LP2)
09 - Donovan - Nirvana (1996 - Sutras)
10 - Linkin Park - Blackout (2010 - A Thousand Suns)
11 - Slayer - Ghosts of War (1988 - South of Heaven)
12 - System Of A Down - Spiders (1998 - System Of A Down)
13 - Johnny Cash - Ain't No Grave (2010 - American VI : Ain't No Grave)
14 - Mick Jagger - Put Me in the Trash (1993 - Wandering Spirit)
15 - Gossip - Heavy Cross (2009 - Music For Men)
16 - Tom Petty - Honey Bee (1994 - Wildflowers)
17 - Angus & Julia Stone - Heart Beats Slow (2014 - Angus & Julia Stone)
18 - Danzig - Am I Demon ? (1988 - Danzig)

lundi 14 décembre 2015

Psychedelic Rock


En janvier 1966, alors qu'ils n'ont pas encore sorti le moindre disque, les musiciens du groupe texan 13th Floor Elevators se font imprimer des cartes de visite portant la mention "rock psychédélique". Leur premier album, sobrement intitulé The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators, est édité en octobre de la même année. Toujours en 66, paraissaient également Psychedelic Moods de The Deep, groupe basé à Philadelphie, et Psychedelic Lollipop des New Yorkais de Blues Magoos. Historiquement, il s'agit des tout premiers albums à porter la mention "psychedelic" dans leur titre.

Au cours des années 60, ce style musical se développe principalement sur la côte ouest des États-Unis. Des groupes comme Grateful Dead, Quicksilver Messenger Service, Jefferson Airplane, Love et Spirit sont les principaux fers de lance de cette vague qui ne tarde pas à envahir la planète entière. Leur but ultime était de reproduire et d'améliorer les expériences psychotropes des drogues hallucinogènes, notamment le LSD. Les morceaux se caractérisaient par des rythmiques simples et hypnotiques, des mélodies répétitives et envoûtantes, et des solos longs, tortueux et parés de multiples effets sonores.

Je rappelle que la drogue, c'est de la merde… par contre pour la 'zique, vous pouvez y aller franco ! Bon décollage !!!
                 
>>>>> LYSERGSÄUREDIETHYLAMID

01 - The Dukes of the Stratosphear - 25 O'clock
02 - Iron Butterfly - Belda-Beast
03 - 13th Floor Elevators - Dr. Doom
04 - Pink Floyd - Astronomy Domine
05 - Hexthrower - Jump Into the Flames
06 - Frank Zappa - Trouble Every Day
07 - The Seeds - A Thousand Shadows
08 - Steve Hillage - Electrick Gypsies
09 - Love - Mushroom Clouds
10 - Jimi Hendrix - Purple Haze
11 - The Beatles - Tomorrow Never Knows
12 - Sabbath Assembly - Apparition of the Revolution
13 - Monster Magnet - Zodiac Lung
14 - The Striped Bananas - Open Eyes
15 - Jefferson Airplane - Plastic Fantastic Lover
16 - The Rolling Stones - 2000 Light Years from Home
17 - The Brian Jonestown Massacre - Cold to the Touch
18 - Moonwood - The Worm Is Calling

dimanche 13 décembre 2015

Heavy Russian Metal 2015


Je l'ai toujours pensé : les Russcofs c'est des ch'tits gars bien !

Déjà ils ont inventé la vodka et pour se mettre l'hypothalamus en apesanteur, y'a pas plus efficace que la vodka… à part un high kick de Jérôme Le Banner en pleine tronche… mais ça, je déconseille vivement ! Et les blinis, vindjiou qu'est-ce que c'est bon les blinis et tu peux mettre ce que tu veux dessus, c'est toujours aussi bon… aussi bon que la scène de l'interrogatoire de Sharon Stone dans Basic Instinct. Et le caviar ? Certes, ce n'est pas aussi bon que le pâté Hénaff, mais pas loin !!!

Il y a aussi la musique. Je ne parle pas du kazatchok et de la balalaïka, mais plutôt du rock à ossature trapue. Depuis des décennies, le heavy metal russe connait un succès phénoménal… en Russie !!! Et n'allez surtout pas croire que les métalleux à chapka sont moins efficaces que leurs homologues à santiagues. Cette compilation comprenant des titres parus en 2015 devrait vous prouver le contraire.

Ave Poutine, morituri te salutant !

>>>>> ТЯЖЕЛЫЙ МЕТАЛЛ РОССИИ ((( NEW LINK )))

01 - Смута - Жизнь-Дорога
(Smoot - Life Road)
02 - Миссия - Ростов 90-х (Mission - Rostov 90-x)
03 - Рогатый Колоколъ - С горем пополам (Horned Kolokol - Hardly)
04 - From The Inside - Блеф (From The Inside - Bluffing)
05 - 5 Углов - Змея (5 Corners - Snake)
06 - Кенотаф - Энодоскоп (Cenotaph - Endoscope)
07 - Majestic - Кровь и власть (Majestic - Blood and Power)
08 - Strike - Кто ? (Strike - Who ?)
09 - Импакт - Шаг за шагом (Impact - Step by Step)
10 - Стильный Сатана - Гражданин галактики (Stylish Satan - Citizen of the Galaxy)
11 - Кома - Оставить след (Coma - Leave a Trail)
12 - Сила Удара - Я Русский (Shot Power - I'm Russian)
13 - Титан - Эпоха возрождения (Titan - Renaissance)
14 - Вертикаль - Бес (Vertical - Demon)
15 - Ак Бүре - Ак калфак (White Wolf - Ak Kalfak)
16 - Чёрный Кофе - Божоле (Black Coffee - Beaujolais)
17 - Маврин - Стрелы в небо (Mavrin - Arrow in the Sky)
18 - Tracktor Bowling - В Сетях Одиночества (Tracktor Bowling - In Networks of Solitude)

vendredi 11 décembre 2015

De l'Atlantique à l'Oural


Ma vieille Europe, t'es démodée
T'es pas vraiment rock
Y'a rien à faire, t'es tempérée
T'es pas de ton époque
Mais ça doit être héréditaire
Je me sens bien chez toi
Je me sens chez moi
                                                                                                                  (Michel  Berger)

>>>>> TRANS EUROP EXPRESS

01 - Christophe - L'Italie
02 - The Kinks - Denmark Street
03 - Ian Dury - England's Glory
04 - George Harrison - Greece
05 - Chet Atkins - Norway (Norwegian Mountain Song)
06 - Bob Long & Keith Miller - Going to Germany
07 - Manhattan Transfer - Spain (I Can Recall)
08 - Isgaard - Iceland
09 - Os Mutantes - Portugal de Navio
10 - Auto-Auto - Rabbits of Belgium
11 - Taz Taylor Band - Radio Luxembourg
12 - Thin Lizzy - Eire
13 - Franck Zappa - In France
14 - Nina Simone - Le peuple en Suisse
15 - Planet X - Poland
16 - Woven Hand - Your Russia
17 - Iamthemorning - Scotland
18 - Kárpátia - Justice for Hungary !

mercredi 9 décembre 2015

Hii ni… Angélique Kidjo


Mademoiselle Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo est née le 14 juillet 1960 à Cotonou (Bénin).

Elle est 'tiquetée comme chanteuse de world music. "Musique du monde", on dirait que ce terme a été inventé pour elle, tant il colle à son répertoire. Ses influences musicales sont la pop africaine, la musique des Caraïbes, le zouk, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et différentes formes de musique latine. Son style est inspiré par les artistes qui ont bercé son enfance, parmi lesquels figurent Bella Bellow, James Brown, Aretha Franklin, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle chante en français et en anglais, aussi bien qu'en fon, en yoruba, en mina et en swahili.

Elle est également impliquée dans de nombreuses associations humanitaires. Nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF en 2002, elle a créé la Fondation Batonga qui permet à des jeunes filles africaines de suivre des études secondaires. En 2009, elle compose la chanson "You Can Count on Me" destinée à financer une campagne d'éradication du tétanos.

Un talent gigantesque, associé à une âme belle… voilà deux bonnes raisons de vous laissez tenter par cette compile !

>>>>> BLACK IVORY SOUL

01 - Tanyin (1989 - Parakou)
02 - Ewa Ka Djo (1991 - Logozo)
03 - Lon Lon Vadjro (1994 - Ayé)
04 - Koro-Koro (1996 - Fifa)
05 - No Worry (1998 - Oremi)
06 - We Are One (1998 - The Lion King II) (B.O.F.)
07 - Ces petits riens (Serge Gainsbourg Cover) (2002 - Black Ivory Soul)
08 - Le monde comme un bébé (ft. Henri Salvador) (2004 - Oyaya !)
09 - Arouna (ft. Joy Denalane) (2007 - Djin Djin)
10 - Cold Sweat (James Brown Cover) (2010 - Õÿö)
11 - Lonlon (Ravel's Bolero) (ft. Branford Marsalis) (2012 - Spirit Rising) (Live)
12 - Gimme Shelter (ft. Dianne Reeves) (The Rolling Stones Cover) (2012 - Spirit Rising) (Live)
13 - Shango Wa (2014 - Eve)
14 - Otishe (ft. Orchestre Philharmonique du Luxembourg) (2015 - Sings)

lundi 7 décembre 2015

Éléphant.mp3


J'ai toujours été émerveillé par l'ingéniosité déployée par l'homme pour nuire à son prochain.

Imaginez tous les calculs, tous les schémas, toutes les expérimentations, toutes ces nuits blanches passées à créer le lance-flammes, la guillotine, la grenade à fragmentation, le gaz moutarde, la bombe atomique et tout ce genre de gadgets propres à rendre l'existence d'autrui beaucoup moins agréable ! Pensez aussi à tous ces médecins, ces chimistes, ces biologistes, ces physiciens hautement qualifiés, qui ont trimé durant des années, souvent au détriment de leur vie de famille, afin de faire triompher le génie destructeur de leur mère-patrie.

Mais tout cela n'est rien à côté de la perversité de certains autres qui sont parvenus à intégrer la sauvagerie animale à leurs délires malsains.

Depuis le IVe siècle av. J.C. et jusqu'au milieu du XXe siècle, des éléphants d'Asie ont été utilisés pour écraser, démembrer ou simplement torturer les prisonniers lors d'exécutions publiques. Une fois dressés, les pachydermes étaient capables de tuer les victimes immédiatement ou de les torturer lentement afin de prolonger leur souffrance. Dans la majorité des cas, le condamné à mort était forcé de placer sa tête sur un billot, et tandis qu'on le maintenait en place, l'éléphant lui écrasait la tête sous sa patte.

Si le pauvre Babar avait su ça, il en aurait fait une jaunisse !!!

>>>>> JOSEPH MERRICK

01 - Joanna Stingray - Elephant Song
02 - Tom Tom Club - L'éléphant
03 - Bôa - Elephant
04 - The American Amboy Dukes - Curb Your Elephant
05 - Carol Duboc - Elephant
06 - Tanita Tikaram - Elephant
07 - Ida Ronshaugen - Elephant
08 - Seeed - Elephants
09 - Fish For Fish - Cars and Elephants
10 - Them Crooked Vultures - Elephants
11 - Rachael Yamagata - Elephants
12 - Syd Barrett - Effervescing Elephant
13 - Laleh - Elephant
14 - Ruben Hein - Elephants
15 - A Camp - Elephant
16 - Lisa Germano - No Elephants
17 - Vashti Bunyan - 17 Pink Sugar Elephants
18 - Eddy Mitchell - Le cimetière des éléphants

dimanche 6 décembre 2015

Hévy BaistOuf Métöl [ 04 ]


Vous voulez que je vous dise où j'ai vu plus de tubes que dans cette compile ?

Au Centre Beaubourg, à Paris !!!

Superbe édifice fait de tubes de toutes les longueurs et de tous les diamètres. Des horizontaux, des verticaux, des rouges, des bleus, des verts, des penchés aussi. Des tas de tubes qui se croisent, se recroisent et s'enchevêtrent dans un fouillis architectural audacieux. Bref, un sacré foutu paquet de putains de tubes !

Plus modestement, je suis heureux de vous présenter mon petit tas de tubes à moi… mon Centre Beaubourg du Heavy Metal en quelque sorte !

>>>>> L'ÉTÉ INDIEN

01 - Budgie - Breaking All the House Rules
02 - Motörhead - Bomber
03 - UFO - Let It Roll
04 - Voivod - The Getaway
05 - Skyclad - Thinking Allowed
06  - Alabama Thunderpussy - Void of Harmony
07 - Machine Head - Old
08 - Nashville Pussy - Come On, Come On
09 - Queen - Sheer Heart Attack
10 - Annihilator - Betrayed
11 - Onslaught - 66'Fucking'6
12 - KISS - Strutter
13 - Accept - Restless and Wild
14 - Therion - Seven Secrets of the Sphinx

vendredi 4 décembre 2015

King Cover #24


Putain, qu'est-ce que je fous au petit matin sur les marches de l'église San Sebastian de Ponta Delgada avec un troupeau de mammouths qui me piétine l'hypothalamus ?

L'œil qui me scrute n'a rien d'humain. En effet, il appartient à un chien pelé qui parait fort chagriné de me trouver vautré sur son territoire.

— Hola ! Como estas, amigo ? me dit-il en se grattant l'oreille.
— BLLLrrofffff, répondis-je en tentant vainement d'amadouer les mammouths.
— Madre de dios, vous n'aviez pas fière allure, hier soir, en sortant de chez la señora Rosie.
— Rosie ? La señora Rosie ? Le bordel au coin de la rue ? Je me rappelle maintenant : des filles
     à gogo, des torrents de sangria… mais après ?…
— … vous vous êtes écrasé comme une merde de goéland sur les marches de mon église !
— Did'jiou ! Vous étiez là, vous avez tout vu ?
— Je vous ai même veillé toute la nuit, montrant parfois les crocs quand quelques malandrins
     lorgnaient sournoisement votre MasterCard.
— Je vous dois donc une fière chandelle !
— Disons que c'est le devoir d'un chien errant envers un autre chien errant !

Nous nous sommes séparés dans le petit matin frisquet, reprenant chacun son périple. Depuis, quand je croise un chien miteux dans un port, je lui réserve toujours un petit bout de mon casse-croûte.

Je sais que personne ne va croire cette histoire, pourtant, je vous jure que sur la Terre, tous les chiens parlent la même langue.

>>>>> TOUR D'HORLOGE

01 - Krossroudz - Venus (Shocking Blue)
02 - Dezperadoz - Riders on the Storm (The Doors)
03 - The Urban Voodoo Machine - Hells Bells (AC/DC)
04 - Easy Rider - How You Gonna See Me Now ? (Alice Cooper)
05 - Melanie - Mr. Tambourine Man (Bob Dylan)
06 - Herman Düne - In the Clearwater Spring (Dans l'eau de la claire fontaine -
       Georges Brassens)
07 - Bruce Dickinson & Montserrat Caballé - Bohemian Rhapsody (Queen)
08 - Beth Gibbons & Rustin Man - Candy Says (The Velvet Underground)
09 - HK - Le déserteur (Boris Vian)
10 - The Cross - Foxy Lady (Jimi Hendrix)
11 - Marianne Faithfull (ft. Sly & Robbie) - Lola R. for Ever (Lola Rastaquouère -
       Serge Gainsbourg)
12 - The Frankenstein Drag Queens From Planet 13 - Fox on the Run (Sweet)
13 - Joe Strummer & The Mescaleros - Redemption Song (Bob Marley)
14 - Bettye Lavette - Dirty Old Town (Ewan MacColl)
15 - Chantal Chamberland - I Wish You Love (Que reste-t-il de nos amours ? - Charles Trenet)
16 - Texas Blues Rangers - Little Red Rooster (Howlin' Wolf)
17 - Olivia Ruiz - Girl Talk (Tony Bennett)
18 - The King - Sympathy for the Devil (The Rolling Stones)

mercredi 2 décembre 2015

Une chanson (These Boots Are Made for Walkin')


               Tu dis toujours que tu ressens quelque chose pour moi
               Quelque chose que tu appelles de l'amour mais tu avoues
               Que tu as gâché ce que tu n'aurais jamais dû gâcher
               Et maintenant, une autre prend ce qu'il y a de meilleur en toi
               Eh bien, ces bottes sont faites pour marcher
               Et c'est exactement ce qu'elles vont faire
               Un de ces jours, ces bottes vont te piétiner

               Tu n'arrêtes pas de mentir alors que tu devrais dire la vérité
               Tu n'arrêtes pas de perdre alors que tu ne devrais pas jouer
               Tu restes imperturbablement le même alors que tu devrais changer
               Ce qui est correct est correct mais toi tu ne l'as encore jamais été
               Ces bottes sont faites pour marcher
               Et c'est exactement ce qu'elles vont faire
               Un de ces jours, ces bottes vont te piétiner

               Tu n'arrêtes pas de jouer alors que tu ne devrais pas jouer
               Et tu penses constamment que tu ne te brûleras jamais
               Je me suis trouvé une boîte d'allumettes toute neuve
               Et ce qu'il sait tu n'as pas eu le temps de l'apprendre
               Ces bottes sont faites pour marcher
               Et c'est exactement ce qu'elles vont faire
               Un de ces jours, ces bottes vont te piétiner

               Êtes-vous prêtes, mes bottes ?
               En route !


O Ma Gad ! Je suis un tantinet choqué, mon petit cœur de miel vacille, j'en ai les valseuses qui jouent des castagnettes !

Non mais, franchement, t'as vu ce qu'elle chante, la jolie Nancy Sinatra en 1966. Elle promet, ni plus ni moins, à son amoureux de lui ratatiner le museau à coups de rangers ! Un peu vacharde, la nana !!! Je ne sais pas ce qu'en a pensé papa Frank, mais il a dû être sacrément vénère !!!

En écrivant sa chanson, Lee Hazlewood pensait bien se la garder pour lui. Comment la jeune femme est-elle parvenue à le persuader de la lui confier ? L'histoire ne le dit pas ! Toujours est-il que le titre est un carton monumental. Il s'installe en tête des charts du monde entier et devient la bande sonore pour de nombreux reportages télévisuels sur les forces américaines engagées au Viêt Nam. Nancy Sinatra s'est même rendue sur place pour l'interpréter devant les troupes.

Après un tel succès, peut-on s'étonner de voir cette chanson réinterprétée par une multitude d'artistes… dont Lee Hazlewood en personne !

>>>>> WALK ALL OVER YOU

01 - Nancy Sinatra
   02 - Amanda Lear
      03 - The Beau Brummels
         04 - Candye Kane
            05 - Too Slim & The Taildraggers
               06 - Lisa Germano
                  07 - La Grande Sophie
                     08 - Eläkeläiset - Astuva Humppa
                        09 - D.C. Lacroix
                           10 - Mary Coughlan
                              11 - Sheiks
                                 12 - Symarip
                                    13 - The Fixx
                                       14 - Emilie-Claire Barlow
                                          15 - The Meteors
                                             16 - Grace Askew
                                                17 - Jessica Simpson
                                                   18 - Jane Morgan

                                  Bonus    :    19 - Lee Hazlewood

lundi 30 novembre 2015

Produced by Tony Visconti


On peut dire que Tony Visconti est un homme fidèle.

En 1969, il aide David Bowie à accoucher de son deuxième album, celui qui démarre par le sublimissime Space Oddity. En 2013, il est encore aux côtés du Thin White Duke pour la réalisation de son 24è album. Les deux hommes sont même en train de préparer une nouvelle galette pour le début de l'année 2016.

Entre temps, il aura fricoté avec quelques pointures de la scène rock, à commencer par les petits frenchies de Rita Mitsouko. C'est aussi lui qui a mis en boîte la majorité des albums de T. Rex et le somptueux Black Rose de Thin Lizzy. À 71 ans, en 47 ans de carrière et plus d'une centaine d'albums produits, le "gamin" est toujours aux manettes et ne semble pas décidé à lâcher l'affaire… qui s'en plaindra ?

>>>>> THE MAN WHO SOLD THE WORLD

01 - Prefab Sprout - Cowboy Dreams (2001 - The Gunman and Other Stories)
02 - Gentle Giant - Black Cat (1971 - Acquiring the Taste)
03 - John Hiatt - Doll Hospital (1982 - All of a Sudden)
04 - Angélique Kidjo (ft. Ziggy Marley) - Sedjedo (2007 - Djin Djin)
05 - David Bowie - Black Country Rock (1972 - The Man Who Sold the World)
06 - Adam Ant - Hell's Eight Acres (1985 - Vive le Rock)
07 - Kashmir - Ophelia (2005 - No Balance Palace)
08 - Osibisa - Woyaya (1971 - Woyaya)
09 - The Seahorses - 1999 (1997 - Do It Yourself)
10 - Anti-Flag - Tar and Sagebrush (2008 - The Bright Lights of America)
11 - T. Rex - Jeepster (1971 - Electric Warrior)
12 - Les Rita Mitsouko - Un soir, un chien (1986 - The No Comprendo)
13 - Morrissey - I Will See You in Far-Off Places (2006 - Ringleader of the Tormentors)
14 - Thin Lizzy - Sarah (1979 - Black Rose : A Rock Legend)
15 - Hazel O'Connor - Blackman (1980 - Breaking Glass)
16 - Kristeen Young - This Is War (2014 - The Knife Shift)
17 - The Alarm - Sold Me Down the River (1989 - Change)
18 - Dean & Britta - Knives From Bavaria (2008 - L'Avventura)

dimanche 29 novembre 2015

Un dimanche en 2015 [ 6 ]


Hein ? Quoi ? Comment ? Y'a des connards qu'aiment pas la musique ? Y'a des crétins décérébrés qui canardent les spectateurs ? Putain de branquignols de mes couilles !!!!!

Hey ! Bande de trous du cul, je vous dédie cette galette, en espérant qu'elle vous restera en travers de la gorge.

Parce nous, on aime la musique. Oui, on aime le rock, la pop, le jazz, la java, la variétoche et même le raï… et surtout, on vous emmerde. On vous emmerde tant qu'on va se remettre une bonne couche des Eagles of Death Metal pour commencer les festivités. Après, il y aura une série de chansons du diable qui, selon l'imam de Brest, devraient nous transformer en singes ou en cochons.

Toutefois, soyez certains que vous serez changés en étrons longtemps avant que nous fassions grouik ! grouik ! en nous roulant dans la boue !

>>>>> BENSON & HEDGES

01 - Eagles of Death Metal - Got the Power
02 - Luna Sol - Bridges
03 - Wasted Shells - Masterplan
04 - Dust Idols - Siren Song
05 - The Electric Alley - Get Electrified !
06 - Dead Lord - Farewell
07 - Killers - Etorkizun Bidea
08 - Hyne - Ride the Snake
09 - Crank Case - Moonshine Hill
10 - Ohrenfeindt - Zeit für Rock 'n' Roll
11 - Mescaleros - Alive
12 - Pushking Community - Faster, Deeper, Higher
13 - Krashkarma - Ghost in a Machine
14 - Warner E. Hodges & The Disciples Of Loud - Wind Me Up
15 - Southeast Desert Metal - The Night Caller
16 - Huntress - Sorrow
17 - Rebel Devil - Rebel Youth
18 - Mencouch - Mind Trust Love

vendredi 27 novembre 2015

D'Hawaï à Macquarie


                                                Qui  a-t-il  tout  au  bout
                                                Au  bout  de  tout
                                                Au  bout  du  bout
                                                Et  loin  de  tout  ?

                                                Ici,  pas  de  sioux,  pas  de  zoulous
                                                Pas  de  bisons  et  pas  de  gnous
                                                Mais  des  kiwis,  oui,  partout
                                                Et  des  kangourous  itou

                                                Il  n'y  a  pas  d'igloos
                                                Encore  moins  de  poux
                                                Mais  des  papous, surtout
                                                Et  aussi  Rose  Tattoo


L'Océanie est un immense continent éclaté qui ressemble à une tâche d'encre sur un cahier d'écolier.
           
>>>>> WAEWAE TAKAHIA KIA KINO

01 - Bjork - Oceania
02 - Yuka & Chronoship - Kiribati
03 - The Kinks - Australia
04 - Stick Figure - Hawaii Song
05 - Sun Bones - New Zealand
06 - Mike Oldfield - Oceania
07 - Ronnie Montrose - Tonga
08 - Atomic Ants - Fidji
09 - East West Blast Test - Passport to Papua
10 - Steeleye Span - Australia
11 - The Eclectic Moniker - Easter Island
12 - Art Garfunkel - King of Tonga
13 - Moby - Micronesia
14 - Smashing Pumpkins - Oceania
15 - Midnight Oil - Shipyards of New Zealand
16 - The Beach Boys - Hawaii
17 - Jim Moray - Leaving Australia
18 - Korallreven - Sa Sa Samoa

mercredi 25 novembre 2015

Musical Zoo


Aller, j't'esssplique ! Samedi soir, on fêtait les 60 barreaux de mon ami Pierrot… passque ouaih, j'ai un ami qui s'appelle Pierrot. Donc mon Pierrot avait sorti le grand jeu : sardines à l'huile, chips, pâté Hénaff, cornichons et muscadet à gogo… et aussi quelques carafons de Jack… hey ! on est rock and roll ou on l'est pas !!!

C'est vers trois plombes du mat, quand les nanas nous ont lâchés, qu'on a commencé à se taper un petit délire sur les groupes qui portent le nom d'un animal… tu me suis ? Tout y est passé : Blue ÖSTER Cult, les CHATS Sauvages, Stray CATS, Iron BUTTERFLY, Billy SWAN, EAGLES, SteppenWOLF. Deux caisses de muscadet plus tard, on a même eu CAT Stevens, CAT Bush, CHATrles Aznavour, DOG Gynéco, Céline LION et le chanteur CORNEILLE… méchant, le muscadet !

Le lendemain, à 14h00 du matin, je m'extirpe à grand-peine d'un sommeil peuplé de kangourous mécaniques et de bisons ninjas. J'ai le crâne en distribil et la bouche pâteuse, j'engloutis un grand verre d'eau de feu… et je fabrique une compile avec des groupes qui portent le nom d'un animal.

À l'avenir, faudra que je me méfie du muscadet… à moins que ce ne soit les cornichons !!!!!

>>>>> LA CICRANE ET LA FROUMI

01 - The Turtles - Happy Together
02 - The Cats - Sure He's a Cat
03 - Rabbit - Dig It Johnny Walker
04 - Les Lionceaux - Ne ris plus (The Beatles Cover)
05 - The Panthers - Hey Woman
06 - The Pigeons - Mustang Sally (Wilson Pickett Cover)
07 - The Sharks - World Park Junkies
08 - Dogs - Secrets
09 - The Penguin - Boozin'
10 - Horse - See the People Creeping Round
11 - The Bees - Love in the Harbour
12 - Giraffe - Lilywhite Lilith
13 - Les Ablettes - Jackie s'en fout
14 - The Zebras - Razor Girl
15 - The Chameleons - Mad Jack
16 - Albatross - High Tide
17 - Les Dauphins - Je ne veux pas
18 - Spider - Burnin'

lundi 23 novembre 2015

This Is… Dr. Feelgood


En préambule, je tiens à m'excuser auprès de tous ceux qui présenteraient une malformation congénitale au niveau du bassin. Je demande aussi pardon à ceux qui ont une prothèse de hanche, ainsi que les malheureux qui se sont fait greffer des rotules en plastique. Sans oublier ceux qui souffrent d'acouphènes ou qui saignent des oreilles dès que le niveau sonore dépasse le bruit d'une coccinelle en phase de décollage. Je pense aussi à ceux qui sont cloués sur un lit d'hôpital avec des perfusions pleins les bras et ceux qui se sont cassé le col du fémur.

Mes pauvres amis, je suis de tout cœur avec vous. Néanmoins, je suis obligé de publier cette compile consacrée à Dr. Feelgood. Oui, pardon mes amis, parce que dès que la musique va sortir des enceintes, vous allez ressentir une envie irrépressible de taper du pied au rythme de la musique. Puis votre bassin va être pris d'un mouvement ondulatoire qu'il vous sera difficile de réfréner. Enfin, pour les moins abimés d'entre vous, vos épaules vont tressauter comme si elles cherchaient à se détacher de votre corps.

Et là, je dis que vous allez en chier pour ne pas succomber au rythme imprimé par ce groupe anglais mené par son leader historique : Lee Brilleaux.

Et du brio, il y en a dans cette bande d'enragés. Même si plus aucun membre fondateur ne fait désormais partie de l'effectif, les remplaçants continuent d'appliquer la même recette : un déluge de riffs à décoiffer tous les moines tibétains du 16è arrondissement, une rythmique tout en souplesse, des chansons courtes qui tapent d'entrée de jeu… difficile de tenir en place !

Bah ! Après tout, peu importe si vous faites une rechute, nous ne ferons que creuser un peu plus le trou déjà abyssal de la sécu !

>>>>> DOCTEUR HOUSE

01 - Twenty Yards Behind (1974 - Down by the Jetty)
02 - Another Man (1975 - Malpractice)
03 - Rock Me Baby (1999 - Live at the BBC 1974-75)
04 - Lights Out (1977 - Sneakin' Suspicion)
05 - My Buddy Buddy Friends (1977 - Be Seeing You)
06 - Night Time (1978 - Private Practice)
07 - Shotgun (1979 - Let It Roll)
08 - Back in the Night (2014 - Live at Rockpalast 1980)
09 - King for a Day (1980 - A Case of the Shakes)
10 - Educated Fool (1982 - Fast Women, Slow Horses)
11 - Neighbour, Neighbour (1984 - Doctors Orders)
12 - Dimples (1985 - Mad Man Blues)
13 - Get Rhythm (1986 - Brilleaux)
14 - See Ya Later, Alligator (1990 - Live in London)
15 - Standing at the Crossroads Again (1991 - Primo)
16 - Double Crossed (1993 - The Feelgood Factor)
17 - Going Out West (1996 - On the Road Again)
18 - Suzie Q (2000 - Chess Masters)

dimanche 22 novembre 2015

Hévy BaistOuf Métöl [ 03 ]


Non mais, sans rire, vous avez vu à quoi ça tient un tube ?!?

Je  résume : deux  ou  trois  riffs  balancés  à  la  vitesse  de  la  lumière, un  petit  solo  gratiné, un  batteur  parkinsonien, un  braillard  plein  de  cheveux  qui  crache  sa  bile  dans  le  micro… emballé, c'est pesé !!!

Ouaih, mais si c'était aussi fastoche, on serait tous des rocks stars et on se la pèterait au volant d'une Porsche décapotable avec bombasse siliconée en bikini incorporée ! Alors que là, on se traine dans la Fiat Punto avec bobonne qui tire la tronche parce qu'on a tout dépensé les sous du mois dans le pinard !

>>>>> COMME D'HABITUDE

01 - Scorpions - Dynamite
02 - Clutch - Earth Rocker
03 - Rollins Band - Get Some, Go Again
04 - Overkill - Ironbound
05 - Rival Sons - Open my Eyes
06 - Soilwork - Stabbing the Drama
07 - Deep Purple - Stormbringer
08 - Rose Tattoo - Suicide City
09 - Megadeth - Super Collider
10 - Nazareth - Teenage Nervous Breakdown
11 - Iron Maiden - The Number of the Beast
12 - Rush - Tom Sawyer
13 - The Devil's Blood - Evermore
14 - Testament - Native Blood

vendredi 20 novembre 2015

Une chanson (Paint It Black)


Je vois une porte rouge et je la voudrais peinte en noir
Plus aucune couleur, je les veux toutes changées en noir
Je vois les filles se promener habillées dans leurs habits d'été
Je dois détourner la tête jusqu'à ce que mon obscurité s'en aille

Je vois une file de voitures et elles sont toutes peintes en noir
Avec des fleurs et mon amour, aucun des deux ne reviendra
Je vois les gens détourner la tête et regarder rapidement ailleurs
Comme un nouveau-né, ça arrive seulement tous les jours

Je regarde à l'intérieur de moi et je vois que mon cœur est noir
Je vois ma porte rouge et elle a été peinte en noir
Peut-être qu'alors je disparaîtrais et je n'aurais pas à faire face aux faits
Ça n'est pas facile de faire face quand tout ton monde est noir

Plus jamais ma mer verte ne redeviendra d'un bleu plus foncé
Je ne pouvais pas prévoir cette chose qui t'arrive
Si je scrute assez fort le soleil couchant
Mon amour rira avec moi avant que le jour se lève

Je veux la voir peinte en noir, peinte en noir
Noir comme la nuit, noir comme du charbon
Je veux voir le soleil effacé du ciel
Je veux le voir peint, peint, peint, peint en noir


Bien que tous les membres du groupe aient contribué à sa composition, notamment Bill Wyman et Brian Jones, la chanson est créditée au couple Jagger/Richards. En mai 1966, elle sort en single des deux côtés de l'Atlantique à une semaine d'intervalle et atteint dans les deux cas la première place. En juin 1966, le titre est intégré à l'édition américaine de l'album Aftermath.

Originellement intitulée "Paint It Black", le manager du groupe, Andrew Loog Oldham, décide pour d'obscures raisons d'ajouter une virgule au titre, ce qui en change radicalement le sens. Sans la virgule, il se traduit par « Peins ça en noir », alors qu'avec, il signifie « Peins ça, noir ». Il en résulte une nouvelle source de controverse pour les Rolling Stones, soupçonnés de racisme par les activistes noirs américains, qui interprètent le titre en « Peins ça, nègre » (Paint it, nigger). En conséquence, lors de la sortie d'Aftermath aux États-Unis, la virgule est retirée de la pochette.

C'est lors de l'enregistrement que le groupe décide d'incorporer un sitar. Et c'est Brian Jones, grand amateur d'instruments exotiques, qui se charge d'exécuter le fameux riffs qui donne une couleur si caractéristique à la chanson.

>>>>> BLACK AS COAL

01 - The Rolling Stones (Live à l'Olympia, 11 avril 1967)
   02 - Die Zorros
      03 - Sister Sin
         04 - VersaEmerge
            05 - Ali Campbell
               06 - Anne-Marie Almedal
                  07 - Brian Ritchey
                     08 - Celebrine
                        09 - Sixth Finger
                           10 - Chris Farlowe
                              11 - Tim Ries
                                 12 - Ian A. Anderson
                                    13 - Jennifer Zarine
                                       14 - Karel Gott (Schwartz und Rot)
                                          15 - Rage
                                             16 - The Animals
                                                17 - The Residents
                                                   18 - Vicious Rumors

mercredi 18 novembre 2015

Blues 'til the End


Évoquer ce qu'est le blues à travers une vingtaine de chansons, c'est un peu comme nager dans un lagon infecté de requins, ou bien coller un grand coup de pompe dans les roustons d'un grizzly, ou encore traiter Mike Tyson de négro pédéraste… t'es sûr qu'à un moment ou à un autre tu vas morfler grave !

Je m'attends donc à me faire bâcher par des légions de pinailleurs sanguinaires qui me reprocheront sans doute d'avoir oublié Bidule, Machin et aussi Tartempion. Pas faux, les amis, mais le blues est une musique si variée que, même avec 150 titres, on n'aurait encore du mal à en définir les contours. Dérivée des chants de travail des populations afro-américaines, elle a vu le jour à la fin du XIXè siècle dans le Sud des États-Unis. C'est une musique si riche qu'elle est à l'origine du jazz, du R'n'B et du rock 'n' roll.

Alors si vous êtes comme moi, que vous n'avez pas peur des requins ni des ours, et encore moins des pédés noirs, je vous invite à une promenade nostalgique à travers l'histoire du blues. Et peut-être qu'à la croisée d'un chemin pourrons-nous rencontrer le diable.

>>>>> TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME

01 - Blind Lemon Jefferson - Rabbit Foot Blues (1926)
02 - Chicken Shack - See See Baby
03 - Gary Moore - Enough of the Blues
04 - T-Model Ford - Bad Man
05 - Ida Cox - Bama Bound Blues (1923)
06 - John Mayall & the Bluesbreakers (ft. Eric Clapton) - Little Girl
07 - Zola Moon - Bad Dog Fight
08 - John Lee Hooker - Funky Mabel
09 - Johnny Winter - Cheatin' Blues
10 - Elmore James - Strange Angels
11 - Boubacar Traoré - Je chanterai pour toi
12 - Stevie Ray Vaughan - Leave my Girl Alone
13 - Mamie Smith - Crazy Blues (1920)
14 - Guy Davis - The Chocolate Man
15 - Keb' Mo' - Tell Everybody I Know
16 - Muddy Waters - I Can't Be Satisfied
17 - The Fabulous Thunderbirds - Low-Down Woman
18 - Robert Johnson - They're Red Hot (1937)
19 - Taj Mahal - Statesboro Blues
20 - Tommy Johnson - Canned Heat Blues (1928)
21 - Ry Cooder - Which Came First ?
22 - J.B. Lenoir - Mama Talk to Your Daughter

lundi 16 novembre 2015

Produced by Bob Ezrin


En 1971, à tout juste 22 ans, Bob Ezrin est encore en apprentissage dans un studio d'enregistrement quand on lui confie la production du nouvel l'album d'un groupe qui peine à trouver sa voie après deux échecs cuisants. Il lui faudra peu de temps pour décortiquer les compositions afin d'en extraire la plus riche substance et créer des arrangements qui feront la signature du groupe. La carrière du Alice Cooper Band est lancée.

En 1973, Lou Reed qui cherche lui aussi à faire décoller sa carrière post-Velvet, fait appel au même Bob Ezrin pour la production de Berlin, un album-concept ambitieux. Même si à l'époque l'album ne connait pas un succès commercial, il n'en demeure pas moins l'une des pierres angulaires du répertoire du New Yorkais maussade.

En 1976, Kiss n'est encore qu'un excellent groupe de hard rock quand Bob Ezrin accepte de cosigner la majorité des titres et de produire le nouveau disque des peinturlurés. Destroyer est un carton monumental. Il reste encore aujourd'hui le plus gros succès du groupe !

Je pourrais citer encore des dizaines d'autres créations du producteur canadien, mais le plus facile est de vous laisser en découvrir une petite sélection… et je suis même prêt à parier que vous avez tous au moins un disque réalisé par Bob Ezrin dans votre discothèque !

>>>>> THE BEST OF

01 - Nils Lofgren - Baltimore (1979 - Nils)
02 - Lou Reed - Caroline Says II (1973 - Berlin)
03 - 30 Seconds to Mars - Fallen (2002 - 30 Seconds to Mars)
04 - Kiss - Great Expectations (1976 - Destroyer)
05 - Peter Gabriel - Here Comes the Flood (1977 - Peter Gabriel)
06 - Pink Floyd - Hey You (1979 - The Wall)
07 - Téléphone - Le chat (1982 - Dure Limite)
08 - Ursa Major - Liberty and Justice (1972 - Ursa Major)
09 - Kristin Chenoweth - Mine to Love (2011 - Some Lessons Learned)
10 - Alice Cooper - My Stars (1972 - School's Out)
11 - Jane's Addiction - Price I Pay (2003 - Strays)
12 - Julian Lennon - Saltwater (1991 - Help Yourself)
13 - Rod Stewart - Ten Days of Rain (1986 - Rod Stewart)
14 - Kula Shaker - Shower Your Love (1999 - Peasants, Pigs & Astronauts)
15 - Deep Purple - Vincent Price (2013 - Now What ?!)
16 - The Jayhawks - What Led Me to This Town (2000 - Smile)
17 - Aerosmith - Woman of the World (1974 - Get Your Wings)
18 - The Kings - Run Shoes Running (1980 - The Kings Are Here)

dimanche 15 novembre 2015

Hévy BaistOuf Métöl [ 02 ]


Des tubes, des tubes et encore des tubes… des tubes comme s'il en pleuvait ! Voilà ce que je vous propose en ce jour du seigneur.

Ouaih, mais attention, pas du tube en caoutchouc tout mou. Pas du tube qu'on trouve à la Foir'Fouille et qui pète dès qu'on tire dessus. Pas le genre de tube qu'on peut plier dans tous les sens et qui se tortille comme comme un spaghetti trop cuit.

Moi, je fournis du tube en kevlar, du tube dont on fait les avions de chasse et les formules 1. Du tube fait pour la castagne. Du tube pour faire saigner les esgourdes. Pas du tube de pied tendre, nöm de dieu de mötherfucker !!!

>>>>> LA VIE EN ROSE

01 - Samael - Solar Soul
02 - Five Finger Death Punch - Weight Beneath my Sin
03 - Rammstein - Engel
04 - Led Zeppelin - Whole Lotta Love
05 - Mastodon - I Am Ahab
06 - Mötley Crüe - Looks That Kill
07 - Van Halen - Unchained
08 - Alice Cooper - Under my Wheels
09 - American Dog - Bloodsucker
10 - Saxon - Wheels of Steel
11 - Pearl Jam - Spin the Black Circle
12 - Guns N' Roses - Sweet Child O' Mine
13 - Rainbow - Tarot Woman
14 - Twisted Sister - We're Not Gonna Take It

vendredi 13 novembre 2015

King Cover #23


Franchement, ça ne fait pas mal. Disons qu'on début, ça picote un peu, mais le temps que la douleur monte au cerveau, il a été déchiqueté par des éclats de métal.

Mon score : 19 morts et 52 blessés ! J'ai pulvérisé le record de mon copain Mahmoud !

Arrivé au paradis, je suis accueilli par Allah himself. Il est très différent de ce qu'on imagine. Plutôt rondouillard, chauve avec de petites lunettes en écaille et un costard hyper classe… les affaires ont l'air de plutôt bien marcher en ce moment, inch Allah !

— Je suis fier de toi, dit-il en tirant sur son havane, tu as sacrifié ta vie au nom de l'Islam, inch
     mézigue !
— Tout le plaisir est pour moi, inch toi !
— Par contre, on va avoir un petit problème de logistique concernant les 72 vierges attribuées
     aux martyres. Ces derniers temps, vous avez été tellement nombreux à vous faire péter la
     tronche, que le stock à fondu comme une Viennetta au soleil. Il me reste bien quelques
     biquettes en réserve et on attend une livraison de chez Dorcel Store.

Me voilà donc, pour l'éternité, à la tête d'un cheptel de chèvres et de poupées gonflables… si c'est pas l'arnaque du siècle, ça y ressemble quand même pas mal ! Inch motherfucker !!!

>>>>> BOUM BOUM

01 - Tina Turner - Whole Lotta Love (Led Zeppelin)
02 - Pete Alderton - (I'm Your) Hoochie Coochie Man (Muddy Waters)
03 - The Pumps - Fever (Little Willie John)
04 - Element of Crime - Le vent nous portera (Noir Désir)
05 - The Troggs - Good Vibrations (The Beach Boys)
06 - Little Bob Story - Don't Let Me Be Misunderstood (Nina Simone)
07 - Paul Camilleri - I Can't Stand the Rain (Ann Peebles)
08 - Michelle Simonal - With or Without You (U2)
09 - Dee Dee Bridgewater - La mer (Charles Trenet)
10 - George White Group - Nothing Compares 2 U (Sinéad O'Connor)
11 - Hurray for the Riff Raff - Jealous Guy (John Lennon)
12 - Steve Howe (ft. Keith West) - Lay, Lady, Lay (Bob Dylan )
13 - Happy Rhodes - Ashes to Ashes (David Bowie)
14 - Mariska Veres & Shocking Jazz Quintet - All by Myself  (Eric Carmen)
15 - John Martyn - Glory Box (Portishead)
16 - Arnold Toutain (ft. Daria Plyushko) - Bang Bang (My Baby Shot Me Down) (Cher)
17 - Le Grand Orchestre du Comptoir de Marrakech - Take Khamsa (Dave Brubeck)
18 - Kathryn Williams - I Started a Joke (Bee Gees)