lundi 30 juin 2014

De l'Alaska à la Patagonie


Après avoir sillonnées l'Afrique et l'Asie, il est temps à nouveau de rechausser nos grolles de baroudeurs. Direction : l'autre côté de l'Atlantique.

Rendez-vous sur ce continent gigantesque qui s'étire, du Nord au Sud, sur plus de 15.000 kilomètres et couvre presque 42 millions de km². Une terre qui taquine le Groenland et trempe ses orteils dans les eaux folles du Cap Horn.

Le Nouveau Monde possède une histoire effervescente : Christophe Colomb, les Incas, Buffalo Bill, Pancho Villa, Evita Perón, Geronimo, Hollywood, Jesse James, Pelé, Che Guevara, Bill Gates… tant de noms qui chatouillent l'imagination.

Comme le client est roi, je vous laisse choisir le moyen de locomotion : kayak indien, Dodge Viper, dos de lama ou d'Appaloosa, Harley-Davidson, skate-board ou simplement… Swing Low, Sweet Chariot ! Bonne promenade.

>>>>> JE VEUX L'AVOIR

01 - Bernard Lavilliers - Nicaragua
02 - 54-40 - Cheer Up Peru
03 - Emmitt Nershi Band - Costa Rica
04 - Zucchero - Cuba Libre
05 - Grand Funk Railroad - El Salvador
06 - Motörhead - Going to Brazil
07 - Tori Amos - Jamaica Inn
08 - Elysian Fiels - Canada
09 - Bill Fulton - Bolivia
10 - Serge Gainsbourg - S.S. in Uruguay
11 - Iggy Pop - Miss Argentina
12 - Crosby, Stills & Nash - Panama
13 - Mark Knopfler - Postcards From Paraguay
14 - The Beach Boys - Surfin' U.S.A.
15 - Harry Belafonte - Sweetheart From Venezuela
16 - R.E.M. - The Flowers of Guatemala
17 - Òhe Dusters - Mexico
18 - Hubert-Félix Thiéfaine - Quebec November Hotel

lundi 23 juin 2014

musiK funkY


Chaud, chaud, l'été sera chaud… chaud bouillant !!!

Il sera d'autant plus chaud que vous serez branchés sur canal Funk… vous savez, cette musique brûlante qui donne des fourmis dans les gambettes. Cette musique qui voit le jour dans les années 60 et plonge ses racines dans la Soul, le Rhythm and Blues et le Jazz. Cette musique profonde et enivrante qui se caractérise par une section rythmique prédominante.

Boum ! Boum ! Comme un cœur régulier
Boum ! Boum ! Comme le sang qui frappe dans les veines
Boum ! Boum ! Comme la sève qui monte

L'été sera chaud… je vous le promets.

>>>>> SEX MACHINE

01 - James Brown - Mother Popcorn
02 - The Counts - Funk Pump
03 - Ohio Players - Black Cat
04 - Fred Wesley & The JB's - Blow Your Head
05 - The Sound Stylistics - Crack Away Jack
06 - Sly & The Family Stone - Color Me True
07 - Commodores - Fancy Dancer
08 - Chic - Good Times
09 - Zapp Zapp - Heavy Pooh
10 - The Isley Brothers - Listen to the Music
11 - Con Funk Shun - Ms. Got the Body
12 - The Lewsh Project - Nothing at All
13 - Kool & The Gang - Jungle Jazz
14 - Wilson Pickett - Land of 1000 Dances
15 - Boney Fields & The Bone's Project - Old School Groove
16 - Earth, Wind & Fire - Fantasy
17 - Archie Bell & The Drells - The Soul City Walk
18 - Marva Whitney - Things Got to Get Better (Get Together)
19 - Hot Chocolate - Bump and Dilly Down

vendredi 20 juin 2014

Une chanson (The More I See You)


Chaque fois que je te regarde, c'est comme la première fois
Chaque fois que tu es près de moi, le frisson est différent
Et il n'y a rien que je ne ferais pas pour
Le plaisir unique de te voir

Plus je te vois, plus je te désire
D'une certaine façon, ce sentiment grandi et grandi
À chaque soupir, je deviens plus fou de toi
Plus perdu sans toi et ça se passe ainsi

Peux-tu imaginer combien je t'aime ?
Plus je te vois au fil des années
Je sais que la seule pour moi ne peut être que toi
Mes bras ne te libèreront pas, mon cœur n'essaiera pas


Les poètes m'épatent al dente !!!

Peut-on faire plus simple déclaration d'amour que « Plus je te vois, plus je te désire » ? À peine huit petits mots, alignés comme des dominos, et plus forts qu'un discours à la tribune de l'O.N.U. Des petits mots, peut-être, mais débordants de sous-entendus fripons. Je comprends mieux pourquoi les poètes ont plus d'aisance à emballer les nanas que moi et mon pâle « Vous habitez chez vos parents ? »

On doit donc cette chanson à Mack Gordon. Mise en musique par Harry Warren, elle apparait dans la bande originale du film Diamond Horseshoe (Broadway en folie) de George Seaton, sorti en 1945. Elle y est interprétée par Dick Haymes qui tient le rôle principal. Le grand Nat King Cole la reprend en 1958 sur son album The Very Thought of You. La même année, Anthony Perkins, l'acteur de Psychose, l'enregistre à son tour. Beaucoup de grands noms du Jazz la porteront à leur répertoire : Chet Baker, Count Basie, Hank Mobley... ainsi que des artistes Pop : Alma Cogan, Julie London, Viola Wills...

Cependant, il faudra attendre 1966 et la version Pop de Chris Montez pour que la chanson connaisse une notoriété internationale et prenne une place honorable dans les hit-parades.

>>>>> THE ONLY ONE FOR ME

01 - Dick Haymes (1945)
   02 - The Platters
      03 - Cecile Charbonnel Trio
         04 - Monica Zetterlund
            05 - Michael Feinstein & George Shearing
               06 - Eliane Elias
                  07 - Nat King Cole (1958)
                     08 - Jenna Mammina
                        09 - Livingston Taylor
                           10 - Nina Simone
                              11 - Peggy Lee
                                 12 - Orchestral Manoeuvres In The Dark
                                    13 - Chris Montez (1966)
                                       14 - Nicki Parrott
                                          15 - Sarah Vaughan
                                             16 - Olivia Ruiz & The Red Star
                                                17 - Solveig Slettahjell
                                                   18 - Sabina Sciubba


video

mardi 17 juin 2014

New York²


Je m'baladais sur la 5è avenue, le cœur ouvert à l'inconnu
J'avais envie de dire bonjour à n'importe qui
N'importe qui, ce fut Lou Reed, je lui ai dit n'importe quoi
Il suffisait de lui parler pour l'apprivoiser

Au cœur de New York, au cœur de New York
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez à Rockefeller Center

Il m'a dit : « J'ai rendez-vous dans un studio avec Metallica
Pour vivre la guitare à la main, du soir au matin »
Alors je l'ai accompagné, ils ont joué, ils ont chanté
Et ils ont même pensé à enregistrer

Au cœur de New York, au cœur de New York
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez sur l'île de Manhattan

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l'avenue
Deux bons copains tout étourdis par la longue nuit
Et de Times Square au pont de Brooklin, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent Lulu

Au cœur de New York, au cœur de New York
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez à Coney Island… baby !!!


>>>>> CARNEGIE HALL

01 - Paloma Faith - New York
02 - Gov't Mule - Down and Out in New York City
03 - Lou Reed - NYC Man
04 - Arthur H - Ma dernière nuit à New York City
05 - Tori Amos - I Can't See New York
06 - Nazareth - New York Broken Toy
07 - Wanda Sa - New York, New York
08 - Boulbar - New York, 6 heures du matin
09 - AC/DC - Safe in New York City
10 - Cat Power - New York
11 - Moby - New York, New York (ft. Deborah Harry)
12 - Claude Nougaro - Nougayork
13 - David Bowie - New York's in Love
14 - Savatage - New York City Don't Mean Nothing
15 - LCD Soudsystem - New York, I Love You But You're Bringing Me Down
16 - Bernard Lavilliers - Octobre à New York
17 - The Cranberries - New New York
18 - Sex Pistols - New York

samedi 14 juin 2014

This Is... Pat Benatar


Te marre pas, p'tit con. Si t'avais eu 20 piges en 80, toi aussi tu serais tombé amoureux de la belle Pat Benatar.

Et puisque la plastique de la dame te laisse froid (s'pèce de sauvage !), parlons chiffres : en 30 ans de carrière, elle a fourgué plus de 30 millions d'albums… sans jamais montrer son cul à la télé, comme certaines que je connais ! Initialement formée au chant lyrique, elle possède une voix puissante qui s'étale sur quatre octaves. Durant les années 80, elle fait figure de véritable icône du rock, enchaînant les succès : sept albums certifiés platine et trois disques d'or aux États-Unis. Son rock énergique et sexy séduira vite le reste de la planète. Les tournées organisées seront sold out et les ventes de disques colossales. L'album Crime of Passion s'écoulera à plus de huit millions d'exemplaires… rien que sur Terre !!!

Un dernier chiffre : la belle dame a fêté son soixantième anniversaire en janvier 2013, elle continue de se produire sur scène et elle est toujours aussi canon !

Je sais ce que tu vas me dire : « Ouèche ! Ouèche ! Sa zike, c'est un peu d'la soupe pour la moukère ! ». Je te l'accorde, p'tit gars, sa zike, comme tu dis, n'a jamais cassé trois pattes à un canard cul-de-jatte. On n'est bien loin du Heavy Metal qui sied si bien à mes ouïes crasseuses. Ça n'en demeure pas moins une musique efficace qui oscille entre Pop et Hard Rock, saupoudrée de miel et de paillettes… et surtout, qui s'immisce au plus profond des synapses aussi prestement que Lucky Luke dégaine son Remington.

OK, jeunôt, puisque mes propos ne semblent pas te convaincre, je te laisse retrouver tes chanteuses de Arènebi qui, permets-moi de te dire, n'ont guère plus à vendre qu'un cul et une paire de nichons coincés dans des  bikinis  trop  étroits… et  ce  n'est  pas  ça  qu'on  appelle "le talent" !

>>>>> TREAT ME RIGHT

01 - No You Don't (1979 - In the Heat of the Night)
02 - Little Paradise (1980 - Crimes of Passion)
03 - Just Like Me (1981 - Precious Time)
04 - Anxiety (Get Nervous) (1982 - Get Nervous)
05 - Ooh Ooh Song (1984 - Tropico)
06 - Walking in the Underground (1985 - Seven the Hard Way)
07 - Hell Is for Children [1986 - Portland (Live)]
08 - Too Long a Soldier (1988 - Wide Awake in Dreamland)
09 - True Love (1991 - True Love)
10 - You & I (1993 - Gravity's Rainbow)
11 - At This Time (1997 - Innamorata)
12 - In my Dreams (2003 - Go)

video

jeudi 12 juin 2014

Histoire d'Eaux


Pétillante et belle, j'avais rencontré la demoiselle sur les berges du Saint-Laurent. La tempête faisait rage dans ses cheveux blonds et ses yeux aigue-marine étaient comme des sémaphores dans la brume. Elle trempait ses petits pieds aux ongles vernis de rose dans l'eau grise du fleuve.

Enhardi par des vapeurs de Royal Crown, j'osai lui demander son nom.

— Ô ! dit-elle.
— Ô ? dis-je.

Intriguée par mon haleine maltée, elle ajouta :

— Si tu mouilles aussi tes pieds, je connaitrai tes pensées.

En aussi peu de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, je mis mes arpions à infuser près des siens.

— Oh ! fit-elle en rougissant.
— Oh ? fis-je en souriant.


>>>>> À LA CLAIRE FONTAINE

01 - Aphrodite's Child - Aegian Sea
02 - Mare Edstrom & Kenn Fox - I Got to Cross the River of Jordan
03 - David Usher - St. Lawrence River
04 - Claude Nougaro - C'est une Garonne
05 - Wes Mackey - Ganges Blues
06 - The Main Ingredient - Euphrates
07 - Pat Flowers - Blue Danube
08 - The Wilderness Of Manitoba - The Aral Sea / Southern Winds
09 - The Electric Prunes - Pacific Ocean Blue
10 - Stone The Crows - Niagara
11 - Steve Hackett - Loch Lomond
12 - Charlie Lankester & The Mojo Killers - Rio Grande
13 - The Refreshments - Mekong
14 - Etienne Daho - Les bords de Seine (ft. Astrud Gilberto)
15 - Marina Kapuro & The Apple - Volga River Flows
16 - Pink Floyd - The Nile Song
17 - Albinobeach - Okavango Delta
18 - I Am Ghost - Crossing the River Styx

lundi 9 juin 2014

Une chanson (The Windmills of your Mind)


Comme une pierre que l´on jette                              
Dans l'eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle                              
Des milliers de ronds dans l´eau                                                        
Comme un manège de lune                                   
Avec ses chevaux d´étoiles                                  
Comme un anneau de Saturne                                  
Un ballon de carnaval                                       
Comme le chemin de ronde                                    
Que font sans cesse les heures                            
Le voyage autour du monde                                   
D'un tournesol dans sa fleur                                
Tu fais tourner de ton nom                                  
Tous les moulins de mon cœur                               

Comme un écheveau de laine
Entre les mains d'un enfant
Ou les mots d´une rengaine
Pris dans les harpes du vent
Comme un tourbillon de neige
Comme un vol de goélands
Sur des forêts de Norvège
Sur des moutons d´océan
Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D'un tournesol dans sa fleur
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Ce jour-là près de la source
Dieu sait ce que tu m´as dit
Mais l'été finit sa course
L'oiseau tomba de son nid
Et voila que sur le sable
Nos pas s´effacent déjà
Et je suis seul à la table
Qui résonne sous mes doigts
Comme un tambourin qui pleure
Sous les gouttes de la pluie
Comme les chansons qui meurent
Aussitôt qu´on les oublie
Et les feuilles de l'automne
Rencontre des ciels moins bleus
Et ton absence leur donne
La couleur de tes cheveux

Une pierre que l'on jette
Dans l'eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l'eau
Au vent des quatre saisons
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur


Et si on poussait tous ensemble un énorme Cocorico franchouillard ?

En  effet, The Windmills  of  your  Mind est  une  chanson  composée par un Parigot  100 % pur beurre : Michel Legrand. Son amitié avec Quincy Jones et Henry Mancini l'aide à se faire une place dans le milieu hautement concurrentiel d'Hollywood. En 1968, il compose la bande originale de L'Affaire Thomas Crown de Norman Jewison et particulièrement la chanson The Windmills of Your Mind sur des paroles d'Alan et Marilyn Bergman. Il obtient le Golden Globe de la meilleure chanson originale ainsi que l'Oscar de la meilleure chanson originale.

La version française, Les Moulins de mon cœur, sur un magnifique texte d'Eddy Marnay, a été interprétée par Michel Legrand lui-même, mais aussi par Jeanne Mas, Frida Boccara, Grégory Lemarchal, Natalie Dessay, Didier Barbelivien, Amaury Vassili, Dany Brillant, Marcel Amont, Claude François, Noëlle Cordier, sans oublier la chanteuse lyrique Julia Migenes.

Ça vaut bien un coup de chapeau bleu-blanc-rouge !

>>>>> FRAGMENT OF THIS SONG

01 - Michel Legrand
   02 - Marchio Bossa
      03 - Sting 
         04 - European Jazz Trio
            05 - Patricia Kaas
               06 - Laura Fygi
                  07 - Jose Feliciano
                     08 - George Benson
                        09 - Rouge Baiser
                           10 - Prigmor Gustafsson
                              11 - Paul Motian
                                 12 - Dizzy Gillespie
                                    13 - Take 6
                                       14 - Vanilla Fudge
                                          15 - Mansound
                                             16 - Michael Longo
                                                17 - WAbbey Lincoln
                                                   18 - Sally Anne Marsh


video

vendredi 6 juin 2014

The Temple of God(s)


En  vérité,  je  vous  le  dis  :  au  commencement,  les dieux,  c'étaient  des  mecs  plutôt  cools ! « Aimez-vous les uns les autres », c'est eux qui l'ont inventé, et « Tu ne tueras point » aussi. Ouaih, franchement, c'étaient des chics types !

Mais ça, c'était avant…

Avant que des crétins décérébrés ne s'emparent de ces doctrines pacifistes pour les cuisiner à leur sauce. Sauce piquante toujours, assaisonnée de haine, de jalousie, de frustration et de rancœur éternelles. Des ecclésiastes si obtus qu'ils donneraient leur chemise à un chien galeux plutôt qu'à un enfant rouquin. Des gorets qui préfèrent se faire péter au milieu d'une foule sentimentale plutôt que de donner un peu d'eau à un mendiant. Des ordures qui rejettent leur propre infamie sur leurs pauvres sœurs. Des pervers en soutane qui manient aussi bien leur chibre à la récréation que le goupillon sacré durant la messe.

Prêcheurs de tous bords, je vous conchies, je vous maudis de toute la force de ma haine insondable. Dieu reconnaîtra les siens et je vous jure que vous ne serez pas du lot.

Pardonne-moi, Mylène, de mettre autant de venin dans mes propos : il fallait bien qu'un jour, je fasse ma crise de foi ! Moi qui voulais tout simplement saluer ton immense talent, me voilà en train de vomir sur l'humanité toute entière. C'est pas bien…  mais,  crévindiou,  qu'est-ce  que  ça  soulage !!!!!

Cette compile est pour toi. Pour toi et pour tous ces chics types qui doivent se bouffer les couilles en nous observant du haut de leur foutu paradis.

>>>>> AINSI SOIENT-ILS

01 - Soap & Skin - Thanatos
02 - Youssou N'Dour - Allah
03 - Maggie Reilly - Lilith
04 - Theodor Bastard - Anubis
05 - Rockbitch - Lucifer
06 - Djinn & Miskatonic - Vulcan's Forge
07 - Therion - Quetzalcoatl
08 - Tiamat - Church of Tiamat
09 - Faun - Isis
10 - David Bowie - Baal's Hymn
11 - U2 - Yahweh
12 - Harold Budd & Hector Zazou - Gorgon's Anxious Pansy
13 - John Zorn - Evocation of Baphomet
14 - Ecnephias - Ishtar (Al 'Uzzá)
15 - Jorge Reyes - Dance of the Red Tezcatlipoca
16 - Steve Hillage - Om Nama Shivaya
17 - Stone Breath - Osiris
18 - Femke Bloem - Tyr's Song

mardi 3 juin 2014

This Is… Red Hot Chili Peppers


Ils sont quatre. Ils font du Rock, ils ont des cheveux longs et portent des habits bariolés. Ils pondent des tubes avec autant d'aisance qu'un homme politique profère des âneries. Les filles deviennent hystériques dès qu'ils apparaissent. Ça ne vous rappelle rien ? Début de années 60, quatre garçons dans le vent !

Houla ! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis. N'allez surtout pas croire que je compare Red Hot Chili Peppers aux Beatles. Ce que je tiens juste à souligner, c'est une certaine similitude dans leur démarche artistique. À l'image des petits gars de Liverpool, les Red Hots aiment truffer leurs chansons d'éléments "exotiques". Ici un soupçon de Funk et de Blues, là des influences Punk, Metal, Rap, et toujours un sens extraordinaire de la mélodie… comme qui vous savez !

En presque trente ans de carrière, ils ont enregistré dix albums studio qui ont pratiquement tous squatté les places d'honneur dans les charts mondiaux. Ils en ont fourgué plus de 60 millions.

Si vous aimez les grosses basses qui roucoulent, les guitares chatoyantes et les belles harmonies vocales, c'est le moment de venir vous frotter au répertoire épicé des Red Hot Chili Peppers. C'est un peu comme le Pschitt citron, au début ça pique un peu, mais après qu'est-ce que c'est rafraichissant !

>>>>> ONE HOT MINUTE

01 - Grand Pappy Du Plenty (1984 - The Red Hot Chili Peppers)
02 - Yertle the Turtle (1985 - Freaky Styley)
03 - Walkin' on Down the Road (1987 - The Uplift Mofo Party Plan)
04 - Taste the Pain (1989 - Mother's Milk)
05 - Breaking the Girl (1991 - Blood Sugar Sex Magik)
06 - Shallow Be Thy Game (1995 - One Hot Minute)
07 - Road Trippin' (1999 - Californication)
08 - Can't Stop (2002 - By the Way)
09 - Under the Bridge (2004 - Live in Hyde Park)
10 - Hey [2006 - Stadium Arcadium (CD 1)]
11 - Death of a Martian [2006 - Stadium Arcadium (CD 2)]
12 - Ethiopia (2011 - I'm With You)


video