samedi 7 juillet 2012

This is... Thin Lizzy


Dans le petit monde du Heavy Metal, rares sont les groupes qui font l'unanimité auprès d'un public particulièrement disparate dans ses goûts. Led Zeppelin en fait partie, quoique les branches la plus extrèmes lui reprochent le côté moelleux de certaines compositions. Black Sabbath emporte aussi de larges suffrages, mais ça chipote sévère sur la qualité des différents chanteurs y ayant officié.

S'il en est un, salué par la totalité des divers courants qui composent le Heavy Metal moderne, c'est bien Thin Lizzy. Thin Lizzy ou une carrière d'à peine une quinzaine d'années. Une carrière si fulgurante et ponctuée de tant de hits, que c'en est indécent. Et l'on ne peut évoquer Thin Lizzy sans avoir une pensée respectueuse pour son leader-chanteur-bassiste, Philip Lynott, qui a décidé de nous abandonner à l'aube de 1986. Phil était l'âme du groupe. Il en était le maître et le guide. Le gourou même, tant ses compositions étaient à l'image de son existence tumultueuse, à la fois empreinte de spiritualité et de violence. Dans l'ombre du géant noir, quelques-uns des plus grands guitaristes rock ont posé leurs médiators : Gary Moore, Eric Bell, Scott Gorham, Brian Robertson (Motörhead), Snowy White (Pink Floyd), Midge Ure (Ultravox), John Sykes (Tygers of Pan Tang, Whitesnake). Et n'oublions surtout pas Brian Downey, le batteur le plus subtil qu'il m'ait été donné d'entendre, et qui privilégiait la technique et le feeling à la force de frappe qui fait pourtant loi dans le Heavy Metal. 

12 albums en 15 ans. Tous différents, tous originaux, tous salués par une critique unanime et tous ovationnés par une fan-base d'une fidélité impérissable. Voici une petite tranche de chacun d'eux.
Thin Lizzy continue d'exister avec un certain succès, rendant ainsi hommage à son fondateur. L'homme n'est plus sur scène, mais ses chansons perdurent.

>>>>> BOYS ARE BACK IN TOWN

01 - Ray-Gun (1971)
02 - Call the Police (1971)
03 - Little Girl in Bloom (1973)
04 - Frankie Caroll (1974)
05 - Wild One (1975)
06 - Running Back (1976)
07 - Rocky (1976)
08 - Southbound (1977)
09 - Got to Give It Up (1979)
10 - Sugar Blues (1980)
11 - No One Told Him (1981)
12 - Bad Habits (1983)
13 - Dedication (1991) (1)
14 - The Rocker (1983) (2)
15 - Tattoo (Giving It All for Love) (1980) (3)
16 - Growing Up (1982) (4)


1) Chanson inédite enregistrée en 1983 par Phil Lynott et retravaillée en studio par Scott Gorham et Brian Downey, tirée du Very Best Of de 1991.
2) Enregistrement en public (Life/Live) avec Scott Gorham, Gary Moore, Eric Bell, John Sykes et Brian Robertson aux guitares.
3) & 4) Chansons tirées des 2 albums solos de Phil Lynott.

Arrivederci ea presto


Après une année riche en décibels, il est temps que je pose la souris pour emprunter le sac à dos. Je ferme donc les volets, mais je laisse la clé sur la porte, afin que vous puissiez profiter des lieux. Faites une sieste sur mon canapé si le cœur vous en dit. Prenez des bières et des pizzas dans le frigo. Mais, attention... pas touche à mes santiags !!! (OK, Jimmy ???)
Si vous rencontrez des liens désactivés, n'hésitez pas à le signaler dans les commentaires de ce message. Je les remettrai en fonction dès mon retour.
Mais comme je ne suis pas un sagouin (comme certains que je connais... suivez mon regard !!!), je poste un dernier message consacré à la discographie de Thin Lizzy. Tout ça à cause de Devant, qui a décidé de me faire bosser jusqu'à dernier moment (Rrrhhhhh !!!).
On se retrouve début septembre. D'ici-là, je vous souhaite à tous, de très bonnes vacances (sauf à Devant !!!).

mercredi 4 juillet 2012

This is... Rush [par le Zornophage]


"  Je vous l'ai jamais dit ? Je suis fainéant comme un pou. Je n'apprécie rien d'autre que de me prélasser sur un hamac, à l'ombre d'un figuier en fleur. Vous n'imaginez même pas le panard que je me suis pris quand Mister Moods m'a proposé de rédiger un message sur mon blog. 
"Z'y vas, man !" que je lui ai dit. "V'là les clés de la boutique, tu t'installes, tu fais ta petite affaire et basta... c'est bon pour ma pomme !!!".
Voilà donc, le résultat du travail de ce compilateur effréné. La sélection est vicieuse : savant mélange de morceaux bien casse-pattes et de pièces plus ambitieuses. Un vrai travail d'orfèvre que je vous laisse découvrir. Merci Mister Moods.
Et par pitié, ne venez plus me déranger pendant ma sieste de 10h00 à 18h00  !!!!!
  "

Rush "Alive & Kicking (1974-2011)" (MM4KM, 2012)


J'avais, il y a quelques temps, évoqué avec Keith Michards la possibilité d'une compilation de Rush sur le modèle d'un titre par album qu'il utilise régulièrement, et avec talent. Las, la perspective de trier dans ces 20 albums me fit renâcler tel l'âne devant le chemin trop pentu et caillouteux... Et puis l'idée ! Rush ayant sorti une dizaine de lives en quasiment quarante ans de carrière (dont 1 non-officiel, dont l’extrait conclut la présente sélection), pourquoi ne pas les prendre en base et ainsi réduire la tracklist tout en restant représentatif de l'art du groupe ?
Et voici donc cet Alive & Kicking (1974-2011) soit 11 titres (Different Stages comprenant deux concerts d'époques distinctes, il a été honoré deux fois ici) et 77 minutes – et pas que des classiques ! – pour découvrir une formation qui mérite définitivement sa place au panthéon de "ceux-qui-méritent-tellement-mieux". 11 titres et 77 minutes pour démontrer qu'entre hard rock racé et rock progressif inspiré, il y avait une place dont les trois canadiens ont fait leur fond de commerce... Et avec quel talent !
Enjoie !

>>>>> MOVING PICTURES

01 - By-Tor & the Snow Dog (11:45)
       [version studio sur l'album
Fly by Night (1975)]
02 - The Spirit of Radio (5:06)
       [version studio sur l'album
Permanent Waves (1980)]
03 - Red Sector A (5:10)
       [version studio sur l'album
Grace Under Pressure (1984)]
04 - Bravado (6:20)
       [version studio sur l'album
Roll the Bones (1991)]
05 - Farewell to Kings (5:54)
       [version studio sur l'album
A Farewell to Kings (1977)]
06 - One Little Victory (5:30)
       [version studio sur l'album
Vapor Trails (2002)]
07 - 2112 (8:21)
       [version studio sur l'album
2112 (1976)]
08 - Distant Early Warning (5:33)
       [version studio sur l'album
Grace Under Pressure (1984)]
09 - The Way the Wind Blows (6:23)
       [version studio sur l'album
Snakes & Arrows (2007)]
10 - Caravan (5:34)
       [version studio sur l'album
Clockwork Angels (2012)]
11 - Working Man/Drum Solo (11:34)
       [version studio sur l'album
Rush (1974)]

Line-up :

- Geddy Lee: chant, basse, claviers
- Alex Lifeson: guitare, choeurs
- Neil Peart: batterie, percussions

King Cover [Épisode 7]


Tara-ta-tsoing !!! Roulements de tambours et trompettes impériales pour fêter la sortie du septième épisode des King Cover. Il porte le numéro 7, mais en fait c'est déjà le huitième. Parce que le vrai septième était consacré à des reprises uniquement interprétées par Boney M. (message du 30 mai 2012). Pour l'occasion, je n'avais pas souhaité lui attribuer le numéro 7, bien que ce soit vraiment le septième de la série. Donc, celui d'aujourd'hui porte le numéro 7 bien qu'il soit le huitième. Jusque là, vous comprenez ?

De même, si après ce septième épisode (... qui, je le rappelle, est le huitième !), je consacrais une compilation ne comportant que des titres des Beatles, par exemple, elle ne porterait pas le numéro 8, puisqu'en fait ce serait déjà la neuvième. Mais comme ce serait une compile "à thème", elle ne serait pas numérotée, bien que positionnée à la neuvième place. Vous suivez toujours ?

Par conséquent, la suivante qui serait la dixième, porterait le numéro 8, puisque qu'elle succèderait à la septième, qui est en fait la huitième, car la vraie septième ne portait pas de numéro, tout comme la neuvième... ça me parait logique !!!

Je pense avoir été aussi clair que les urines d'un Metalleux après la Hellfest. Je vous laisse donc découvrir en toute quiétude cette énième compilation consacrée à des chansons interprétées par d'autres artistes que les auteurs originaux.

>>>>> SEPT PÉCHÉS CAPITAUX [ NEW LINK 2017 ]

01 - At Vance - Spring (Vivaldi)
02 - Plastic Bertrand - Bambino (Dalida)
03 - Godsmack - Time (Pink Floyd)
04 - Haute Tension - La poupée qui fait non (Michel Polnareff)
05 - Long John Baldry - Cry Me a River (Julie London)
06 - Stevie Nicks - Rock and Roll (Led Zeppelin)
07 - Johnny Hallyday & Joss Stone - Les enchaînés (Les Baxter)
08 - Lita Ford - The Bitch Is Back (Elton John)
09 - Madura - Johnny B. Goode (Chuck Berry)
10 - Kiki Dee - Amoureuse (Véronique Sanson)
11 - Leon Russell - Give Peace a Chance (John Lennon)
12 - Saltatio Mortis - La Jument de Michao (Tri Yann)
13 - Saxon - Ride Like the Wind (Christopher Cross)
14 - Shakira - Je l'aime à mourir (Francis Cabrel)
15 - Skyclad - Sabre Dance (Khachaturian)
16 - The Corrs - Everybody Hurts (REM)
17 - Tritons - With a Girl Like You (The Troggs)
18 - Anni-Frid Lyngstad - Liv pa Mars ? (David Bowie)

dimanche 1 juillet 2012

AC/DCA

Pour ce nouveau message, je vais utiliser la technique de la D.C.A. (défense anti-aérienne) qui consiste à balancer un maximum de projectiles, en un minimum de temps... pour un maximum de dégâts et un minimum de rescapés. En fait, ce serait plutôt la méthode AC/DCA !!!
Je n'aurai pas l'outrecuidance de vous présenter AC/DC. À moins d'avoir passé les 30 dernières années dans une grotte cernée de serpents à sonnette, au milieu du désert de Gobi, tout le monde connait AC/DC. AC/DC est le groupe de Hard Rock le plus populaire qui ait jamais existé. C'est aussi le groupe le plus copié, imité, plagié, reproduit, caricaturé, contrefait, pillé, vampirisé... bref, c'est un groupe CULTE !!!
Plutôt que de parler d'AC/DC, j'ai envie de vous faire découvrir quelques groupes qui se sont fait une spécialité de sonner comme les kangourous éléctriques. Tout le monde aux abris, ça va pas tarder à bombarder !!!



'77 (2009) 21st Century Rock

Ces muchachos endiablés nous viennent tout droit de Barcelone. Ils sont tombés dans le chaudron tout petits. Le nom du groupe fait référence à l'année de sortie de l'album Let There Be Rock d'AC/DC. Deux albums au compteur, tout au long desquels ils tentent avec succès (mais sans grande originalité) de faire revivre la glorieuse époque où Bon Scott régnait en maître sur les planches du monde entier. Groupe sympathique qui aura cependant besoin d'étoffer sa discographie et son discours s'il veut perdurer.

>>>>> LET THERE BE SOUND

01 - Gimme Rock 'n' Roll
02 - Hardworking Liar
03 - Big Smoker Pig
04 - Shake It Up
05 - Wicked Girl
06 - Your Game's Over
07 - Less Talk (Let's Rock)
08 - Let the Children Hear Rock 'n' Roll
09 - Double-Tongued Woman
10 - 21st Century Rock



Rhino Bucket (2006) And Then It Got Ugly

Ceux-là sont Californiens. Ils sont sur le circuit depuis une vingtaine d'années et proposent 7 albums au doux parfum métallique. Encore une fois, on retrouve les sonorités des années 70 et la voix du chanteur n'est pas sans rappeler celle du bon Bon ! Si l'empreinte des frères Young est omniprésence, les américains ont toutefois réussi a se créer un son très personnel.

 >>>>> LET THERE BE LIGHT

01 - Welcome to Hell
02 - Dead & Well
03 - Don't Bring Her Down
04 - Monkey Boy Highway
05 - Smile
06 - Word
07 - Hammer & Nail
08 - Invisible
09 - She Rides
10 - Blood, Sweat & Beers
11 - I Was Told



AB/CD (1995) Cut the Crap

Enfin, les plus... pittoresques nous arrivent tout droit de Suède. Volontairement parodiques, ils ont opté pour des pseudonymes sans équivoque :  Bengus et Nacolm aux guitares, Braijan MacScott au micro, Clim à la basse et Phil Rules derrière les fûts. Tout comme la tenue d'écolier du guitariste fait aussi partie du show. Ne nous y trompons pas, derrière ces gros déconneurs se cachent des musiciens de tout premier ordre : Mats Levén a chanté avec Yngwie Malmsteen, Therion, Candlemass, Krux et Adagio. 

>>>>> LET THERE BE DRUMS

01 - White Moonshine Whiskey Maker
02 - Mikey's Butt
03 - Twelve Beers
04 - Attack of the Perfumed Turd
05 - Too Short Be the King
06 - Six Feet Down Below
07 - MTV Recipe
08 - Face-Lift Boogie
09 - Bengus Handjob
10 - Rock 'n' Rolex
11 - Elvis, Bugs and Oldies