mercredi 28 décembre 2011

Johnny Hallyday (1981) Live


Lors du grand jeu sans frontières des bloggers, j'avais noté un commentaire amusant sur les Chroniques à Charlu : "Il me semble que pour la majorité, un bon Johnny en disque c'est un Johnny Public..." (dixit Devant). À cela, j'ai envie de réponde : "Ben ! ouaih !!!". Et je le prouve avec ce Live enregistré lors du "Tour 81" de promotion de l'album "En pièces détachées". Épaulé par "The Night Rider Band" (anciens musiciens d'Elton John), l'Idole des Jeunes délivre un show d'une rare sauvagerie. Comme d'habitude, il se donne tout entier au public, poussant ses capacités vocales au maximum, quitte à essuyer quelques dérapages non contrôlés. Il sait aussi se montrer d'une tendresse infinie et délivre la plus belle version jamais enregistrée de "Si j'étais un charpentier".
Si je vous dis que c'est le meilleur album en public de Jojo, vous allez encore dire que l'exagère... je vous laisse donc juges ! Sachez cependant que même sous la torture, je refuserai d'avouer que j'ai tort !!!

>>>>> ROCK AND ROLL ATTITUDE <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Guerre        
02 - Fils de personne        
03 - Lady Divine        
04 - Le feu        
05 - Ma chérie, c'est moi        
06 - Excusez-moi de chanter encore du Rock and Roll        
07 - Si j'étais un charpentier        
08 - La musique que j'aime        
09 - Gabrielle        
10 - Quand ce jour viendra        
11 - Salut Charlie        
12 - J'ai pleuré sur ma guitare        
13 - Ma gueule        
14 - Je peux te faire l'amour        
15 - Rien que huit jours        
16 - Oh ! Carole        
17 - Johnny, reviens !        
18 - Deux étrangers        
19 - Le bon temps du Rock 'n' Roll

samedi 24 décembre 2011

Devil Doll (2007) The Return of Eve


Dans une voiture, le rétroviseur sert à regarder en arrière pour pouvoir aller de l'avant en toute sécurité. En musique, c'est pareil. Régulièrement des groupes sortent des albums pourvus d'un subtil parfum d'antan, pour rappeler aux shredders fous d'où vient le rock and roll. C'est ce que propose aujourd'hui "Devil Doll" avec ce disque joliment patiné par les embruns du temps. "Devil Doll" c'est avant tout Colleen Duffy, jeune américaine de Cleveland dont l'enfance fut bercée par Elvis Presley. C'est en écoutant "I Love Rock and Rock" de Joan Jett à la radio, qu'elle décide de se lancer dans une carrière musicale... "avec la mission de mettre à nouveau du sexe dans le rock and roll" (sic).
Et pour nous faire tortiller du popotin, la belle sait y faire : elle nous balance un pétillant mélange de Rockabilly, constellé de touches de punk et de southern rock, et ponctué de délicats éclairs jazzy. Ce cocktail étonnant et détonant engendre un disque au charme incontestable, qui nous transporte inexorablement aux racines du rock and roll. Une fois n'est pas coutume, je vais vous demander de baisser les potards, d'estomper la lumière et de vous laisser porter par cette délicieuse vague de nostalgie.

Passez un excellent réveillon de Noël !!!

Merry Christmas ! Buon Natale ! ¡Feliz Navidad ! Wesołych Świąt ! С Рождеством Христовым ! God Jul ! Feliz Natal ! Craciun Fericit ! Mutlu Noeller ! Nadolig Llawen ! Nedeleg Laouen ! Շնորհավո՜ր Սուրբ Ծնունդ ! Kontan Nwèl ! Hyvää Joulua ! Καλά Χριστούγεννα ! Selamat Natal ! Gleðileg Jól ! ಮೆರ್ರಿ ಕ್ರಿಸ್ಮಸ್ ! Linksmų Kalėdų ! สุขสันต์วันคริสต์มาส ! Maligayang Pasko ! З Калядамі Хрыстовым ! Gxojan Kristnaskon ! Geseënde Kersfees ! Häid Jõule ! Среќен Божиќ ! Nollaig Shona ! Vesel Božič ! Veselé Vánoce ! Priecīgus Ziemassvētkus ! Bon NadalCraciun Fericit !

>>>>> ROCK 'N' ROLL IS HERE TO STAY <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - The One Who Got Away
02 - Doreen
03 - Gypsy Bitch
04 - Man in Black
05 - St. Patrick    
06 - Sweet Lorraine
07 - The Curse
08 - Tortured
09 - The Way You Do
10 - Lord's Prayer
11 - Sexy
12 - Queen of the Road
13 - Heads or Tails
14 - Fever

mardi 20 décembre 2011

Alice Cooper (2011 09-15) Whisky A Go Go (Los Angeles)


Grand jeu "C'EST QUI, LE YOUKI À SON PAPY ?" :

- 4 février 1948, naissance à Detroit (... Rock City !!!)
- 1964, formation de "The Earwigs"
- 1965, formation de "The Spiders" puis de "The Nazz"
- 1969, sortie du premier 33 tours
- 1977, première cure de désintoxication alcoolique (sûrement pas la dernière !)
- 2011, parution du 26ème album (sûrement pas le dernier !)
- Plusieurs albums de légende... quelques flops retentissants, aussi !
- Tueur de poules et charmeur de boas
- Mort plusieurs milliers de fois sur scène (guillotine, pendaison, électrocution...)
- John Lydon (Sex Pistols) déclare que "Killer" est le plus grand album de rock de tous les temps
- Parmi ses admirateurs figuraient Groucho Marx, Mae West et Salvador Dalí
- Fondateur de la "Solid Rock Foundation" qui vient en aide à des jeunes défavorisés

Inutile de poursuivre... je sais que dès la première ligne vous avez reconnu le portrait de Vincent Furnier, alias Alice Cooper. Je suis tombé entre ses griffes à la sortie de "Muscle of Love" et depuis je suis fidèle comme un clébard pouilleux. J'aime ce mec, j'aime son histoire, j'aime sa musique... et je vénère le personnage qu'il a façonné durant plus de 40 ans.
En septembre 2011, pour le lancement de la tournée promotionnelle de "Welcome 2 my Nightmare", Alice Cooper donne une représentation au "Whisky A Go Go" de Los Angeles. Lors de ce concert intime et convivial, il délaisse quelque peu son répertoire pour puiser dans celui d'autres "petits groupes connus" que vous n'aurez aucun mal à identifier. Cet enregistrement est un bootleg d'une qualité exceptionnelle (un bon 5 vert fluo chez Lyoko !) qui nous permet de déguster les performances du maestro, comme s'il était dans notre propre salon.

>>>>> WELCOME TO MY WHISKY A GO GO <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Introduction by Jim Ladd & Rob Zombie
02 - Train Kept a-Rollin' (Johnny Burnette and the Rock and Roll Trio, a few others too &                      Aerosmith)
03 - Under my Wheels
04 - No More Mr Nice Guy
05 - Is It my Body
06 - Brown Sugar (The Rolling Stones)
07 - I'll Bite your Face Off
08 - Muscle of Love
09 - Cold Ethyl
10 - We Gotta Get Out of this Place (The Animals)
11 - Billion Dollar Babies
12 - Break on Through (ft. Robby Krieger, The Doors)
13 - Back Door Man (ft. Robby Krieger, The Doors)
14 - Poison
15 - Eighteen
16 - School's Out (incl. Another Brick in the Wall, Pink Floyd, ft. Ke$ha)
17 - Elected

vendredi 16 décembre 2011

No Future


Tout a été dit sur les punks : ils sont sales, ils sont moches, ils sont méchants et puis ils n'y connaissent rien en musique. Et puis... et puis... et puis le vent les a emportés comme il emporte les épis de blé mûrs. Que reste-t-il aujourd'hui de ces vauriens énervés ? Rien... ou si peu (quoique... nous en reparlerons dans une autre chronique). Ils se sont cramés en une décennie, par leur urgence de vivre, leur appétit de reconnaissance et leur soif absolue de liberté.
J'ai eu moi aussi ma période punk où je portais un tee-shirt déchiré, floqué du drapeau britannique, un jean slim rouge qui me rentrait dans les fesses et m'écrasait les burnes, et aussi un blouson en skaï constellé d'épingles à nourrice et de pin's. J'ai concocté cette compile atomique, en souvenir de cette période incandescente, en me disant que finalement, ils avaient quand même un putain de foutu talent, ces sales gosses. Si vous n'êtes pas allergiques aux chansons jouées sur 3 accords et balancées à la vitesse de la lumière par des braillards alcoolisés, laissez-vous emporter par cette vague de décibels. Et comme ces chansons dépassent rarement les 3 minutes, je vous en mets 2 en plus pour le même prix... bande de petits veinards !!!

>>>>> ÇA PLANE POUR MOI <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Bulldozer - J'suis Punk
02 - Nubs - Little Billy's Burning
03 - Stiphnoyds - Radiation
04 - Sex Pistols - Anarchy in the U.K.
05 - The Exploited - Don't Pay the Poll Tax
06 - Meaty Buys - New Freedumb
07 - The Clash - London's Burning
08 - Asphalt Jungle - Poly Magoo
09 - The Damned - New Rose
10 - Black Flag - American Waste
11 - DV8 - Guns on the Right
12 - Stiff Little Fingers - Alternative Ulster
13 - Agent Orange - America
14 - Cyanide - Do It
15 - Ramones - Sheena Is a Punk Rocker
16 - Starshooter - Quelle crise Baby
17 - The Jam - In the City
18 - Stinky Toys - Driver Blues
19 - The Avengers - I Believe in Me
20 - The Misfits - Bullet

mardi 13 décembre 2011

V8 Wankers (2005) The Demon Tweak


Ce que j'aime le plus chez les Allemands, c'est leur délicatesse... leur raffinement... leur élégance naturelle : "Arrrh ! Less bédites sssoissseaux qui fôlent dans le zziel !!!".
Je ne vais pas vous raconter de bobards : les Teutons de V8 Wankers ne sont pas des poètes, ni des philosophes. Sans doute n'ont-ils jamais lu Goethe, ni Baudelaire. Pas plus qu'il n'ont dû écouter Lizst, ni Chopin ! Est-ce que c'est ce qu'on demande pour l'obtention du permis de conduire un groupe de Heavy Metal ? Non ! Pour cela, il faut connaître 3 accords de guitare, savoir gueuler dans un micro, frapper les toms comme un malade et enquiller des litres de bière. Il faut de l'énergie... du sang, de la sueur et des larmes... En cela, les 5 membres du groupe ont tout bon : les riffs se succèdent sans temps mort, la voix est rugueuse comme l'asphalte de l'Autobahn, la batterie est aussi efficace que la Grosse Bertha, la basse lourde comme un kugelhopf après une choucroute et 5 litres de Löwenbrau. Pas une seconde de répit, ça percute à tour de bras. Certes, les titres se suivent et se ressemblent mais, Scheiße ! que cet album est jouissif. C'est du pur rock and roll gras, festif, enivrant. Franchement, faudrait avoir deux jambes de bois pour ne pas danser cette polka-là !!!

01 - Bad Ass Boys (Drive Bad Ass Toys)
02 - I Got the Hammer Down
03 - We Give Rock a Bad Name
04 - Prolehead
05 - San Francisco
06 - Road to Ruin
07 - Accelelration Nation
08 - From Zero to Hero
09 - Great Racer
10 - Good Ass (Is Hard to Find)
11 - My Motor Burns
12 - No One Says No to the V8 Wankers
13 - Possessed by Rock 'n' Roll

lundi 12 décembre 2011

Le batteur fou


Avez-vous déjà entendu parler de Steve Moore
Ce mec est un malade... et quand je dis un malade, je veux dire un vrai timbré... un frappadingue total, un maboul authentique, un marteau de première classe, un siphonné absolu, un incontestable dingo ! Il faudrait l'interner immédiatement !!! Quand on voit ce qu'il est capable de faire derrière une batterie, on se demande même s'il est vraiment humain. Pour entamer cette semaine de la plus joviale des façons, je vous propose une petite vidéo glanée sur la toile, qui vous en mettra plein les mirettes... et plein les esgourdes.

vendredi 9 décembre 2011

Roky Erickson & the Explosives (2007) Halloween (Live 1979-1981)


Il existe dans la Grande Histoire Universelle du Rock un chapitre que personne n'a jamais lu et que personne ne lira jamais. Un chapitre dédié à tous les musiciens dont le nom s'est définitivement eclipsé des mémoires, si tant est qu'il y soit jamais entré. Si nombre d'entre-eux manquaient manifestement de talent, d'autres auraient pu (dû) avoir une destinée plus radieuse.
Roky Erickson fait partie de ces losers magnifiques, qu'une vie dissolue a privé d'une notoriété méritée. Et pourtant, il ne manquait pas de talent, le bougre, et n'en manque toujours pas, comme le prouve son dernier album sorti en 2010, après 14 ans d'un silence inquiétant.
Pour l'heure, j'ai envie de vous le présenter sur scène, dans ce qui pourrait faire office de "Best Of Live". Laissez-vous envahir par cette voix qui emprunte autant à Neil Young qu'à Vince Neil (Mötley Crüe). Laissez-vous charmer par un guitariste qui allie aussi bien le piquant d'un Rory Gallagher et la rondeur d'un Mick Taylor. Laissez-vous tout simplement tenter par un artiste inclassable et d'une classe folle, qui balance des riffs comme d'autres balancent des uppercuts. Et si vous désirez en savoir plus, je vous invite à consulter l'excellent blog du Dr Faustroll (j'adore ce pseudo !) qui vous permettra de découvrir d'autres beaux chapitres de la petite histoire de ce grand bonhomme.

>>>>> COLD NIGHT FOR ALLIGATORS <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Two Headed Dog
02 - Don't Shake Me Lucifer
03 - Bermuda
04 - The Wind and More
05 - Starry Eyes
06 - I Walked with a Zombie
07 - Stand for the Fire Demon
08 - Bloody Hammer
09 - Wait for You
10 - Wake Up to Rock & Roll
11 - You're Gonna Miss Me
12 - Creature With the Atom Brain
13 - I Think Up Demons
14 - The Beast
15 - I've Just Seen a Face
16 - The Interpreter
17 - White Faces
18 - KLBJ Radio Ad

mardi 6 décembre 2011

Salade de Fruits

En chargeant cette compile, non seulement vous vous faites plaisir (à moi aussi !), mais en plus vous accomplissez un geste citoyen. En effet, quand ils ne sont pas à trimbaler des valises de billets de banque, nos gentils hommes politiques se font beaucoup de soucis pour notre petite santé. Ils nous conseillent de consommer 5 fruits et légumes par jour.
Pour une fois, je saurai me montrer patriote en vous offrant une succulente salade de fruits... jolie, jolie !!! Dans un grand saladier en cristal de Baccarat, j'ai versé une peu de Katerine et de Parker, une pincée de Led Zep, un zeste de Gainsbare, une poignée de Beatles, un nuage de Belafonte, quelques gouttes de Fats et de Dolores, et bien d'autres ingrédients tout aussi savoureux, le tout généreusement arrosé de Pink Martini glacé.
Donc, on se précipite sur cette jolie compile... l'avenir de notre pays est en jeu !!!

>>>>> ET DES SCOUBIDOUS BIDOU WA <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Philippe Katerine - La Banane
02 - Brooklyn Funk Essentials - Big Apple Boogaloo
03 - KT Tunstall - Black Horse & The Cherry Tree
04 - Harry Nilsson - Coconut
05 - Charlie Parker - Mango Mangue
06 - Dolores O'Riordan - Apple of my Eye
07 - Serge et Charlotte Gainsbourg - Lemon Incest
08 - The Black Crowes - Blackberry
09 - The Beatles - Strawberry Fields Forever
10 - Jack Johnson - Banana Pancakes
11 - Harry Belafonte - Banana Boat Song
12 - Pink Martini  - Hang on Little Tomato
13 - Emily Loizeau - Coconut Madam
14 - The Dubliners - Barley and Grape Rag
15 - Fool's Garden - Lemon Tree
16 - Led Zeppelin - Tangerine
17 - Diana Krall - Peel Me a Grape
18 - Fats Domino - Blueberry Hill

jeudi 1 décembre 2011

KISS (2010 06-03) Live at Rock Am Ring


C'est qui KISS ???
Ah ! KISS ! Le baiser ou les chevaliers au service de Satan (Knights In Satan's Service). Le velour ou le fer... le miel ou le piment.
Ah ! KISS ! 4 lettres de sang, 4 lettres de sueur, 4 lettres de rage. Et aussi 4 lettres pour presque 4 décennies au service du Rock.
Quel autre groupe mérite autant sa place au firmament du Rock ? Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, KISS ne laisse pas indifférent. KISS énerve ou KISS subjugue. KISS n'est qu'outrance, provocation et surenchère. KISS n'a pas de fans, mais KISS a une armée : la KISS Army. Les soldats de la KISS Army écoutent KISS, mangent KISS, s'habillent et se maquillent KISS. Ils ne vont pas à un concert de KISS, ils participent à une grand-messe. KISS n'écrit pas de chansons, KISS écrit des hymnes intemporels. KISS est unique, KISS est éternel.
Au printemps 2010, KISS effectue une tournée européenne de promotion de son 19ème album (Sonic Boom). L'enregistrement que je vous propose est un bootleg capté pendant le Festival Rock Am Ring en Allemagne, le 3 juin 2010. D'une qualité digne d'un live officiel, il prouve qu'à plus de 60 barreaux, les membres historiques de KISS savent encore balancer quelques méchants missiles, capables de décaper les tympans les plus encrassés.
Alors, qui c'est qu'a dit : c'est qui KISS ???

>>>>> YOU WANTED THE BEST ! YOU'VE GOT THE BEST ! <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)


01 - Modern Day Delilah
02 - Cold Gin
03 - Let Me Go, Rock 'n' Roll
04 - Firehouse
05 - Say Yeah
06 - Deuce
07 - Crazy Crazy Nights
08 - Calling Dr. Love
09 - Shock Me (Tommy and Eric's Jam)
10 - I'm an Animal
11 - 100,000 Years (Gene Simmons Bass Solo)
12 - I Love It Loud
13 - Love Gun
14 - Black Diamond
15 - Detroit Rock City
16 - Beth
17 - Lick It Up
18 - Shout It Out Loud
19 - I Was Made for Lovin' You
20 - God Gave Rock 'n' Roll to You II
21 - Rock and Roll All Nite