mercredi 29 avril 2015

Just Call Me Bob


                    Hey, 'tit Bob ! Qu'est-ce que tu fais là ?
                         Tu devrais plutôt rentrer chez ta mère
                         Et apprendre les tables de multiplication
                         Si tu veux avoir un beau métier comme ton père
                         Qui est pharmacien, comme son père
                         Qui était pharmacien, comme son père…
                         La nuit va bientôt tomber à la croisée des chemins
                         Plus personne ne viendra ce soir.

                         Hey, 'tit Bob ! Qu'est-ce que tu dis ?
                         Tu veux chanter et faire de la guitare ?
                         Tu es complètement fou, mon gars !
                         Ce monde est plein de requins qui te boufferont le cœur
                         Tu seras sur la route avec des camés
                         Et un matin, on trouvera ta carcasse dans le caniveau
                         La nuit est tombée à la croisée des chemins
                         Au loin, là-bas, une silhouette noire s'avance.


>>>>> WHO'S THAT BOB ?

01 - Bob Hart - 24/7 Blues
02 - Bob Geldof - August Was a Heavy Month
03 - Bob Christopher - Born on Friday the 13th
04 - Bob Marley - Buffalo Soldier
05 - Bob Brozman - Crooked Blues
06 - Bob Stroger - Fire on the Crossroads
07 - Bob Hall - I Can't Get my Ass in Gear
08 - Bob Hudson - Livin' It Up on the Dole
09 - Little Bob - The Phone Call
10 - Bob Margolin - Ice or Fire
11 - Bob Walsh - Je voudrais être noir
12 - Bob Desper - Liberty
13 - Bob Dylan - Hurricane
14 - Bob Seger - Long Twin Silver Line
15 - Howlin' Bob - Lookin'
16 - Bob Ray - Money Tree
17 - Bob Weston - Rue Saint-Denis
18 - Bob Mosley - Shoot the Xylophone Man

lundi 27 avril 2015

King Cover #17


                                17 ans, une femme, une enfant
                                Qui ne sait rien encore et découvre son corps
                                Que le soleil enivre et que la nuit délivre

                                17 ans, un sourire innocent,
                                Et le regard docile sous un rideau de cils
                                Mais une faim de loup et une soif de tout
                                17 ans, des seins de satin blanc
                                Semblent narguer le vent de leur charme insolent

                                17 ans, et prendre encore le temps
                                Le temps de refuser le monde organisé
                                Et faire à l'heure présente un aujourd'hui qui chante
                                17 ans, et vivre à chaque instant
                                Ses caprices d'enfant, ses désirs exigeants

                                17 ans, j'étais adolescent
                                Et je le suis encore en découvrant ton corps
                                Comme un fruit éclaté, comme un cri révolté
                                17 ans, déjà, 17 ans, tu n'as
                                Que 17 ans, mon amour, mon enfant

                                                                                                                                     (Georges  Moustaki)

>>>>> VINGT MOINS TROIS

01 - Delroy Wilson - Adisabab (The House of the Rising Sun - The Animals)
02 - Viktor Krauss - Shine On You Crazy Diamond (Pink Floyd)
03 - Incredible Bongo Band - Apache (The Shadows)
04 - Inactive Messiah - Beat It (Michael Jackson)
05 - Patricia Barber - The Fool on the Hill (The Beatles)
06 - Boys From County Nashville - Black Dog (Led Zeppelin)
07 - James - China Girl (David Bowie)
08 - Eliane Elias - Oye Como Va (Tito Puente)
09 - Hitboutique - TNT (AC/DC)
10 - Alain Bashung - Bruxelles (Dick Annegarn)
11 - Meena - I Was Made for Loving You (KISS)
12 - Mors Principium Est - California Dreamin' (The Mamas & the Papas)
13 - The Flying Lizards - Sex Machine (James Brown)
14 - Tim Ries - Gimme Shelter (The Rolling Stones)
15 - Barb Jungr - The Joker (Steve Miller Band)
16 - Opium du Peuple - Déshabillez-moi (Juliette Gréco)
17 - Birth Control - Light my Fire (The Doors)
18 - Acid Drinkers - Nothing Else Matters (Metallica)

vendredi 17 avril 2015

Une chanson (Piece of my Heart)


                         Allez viens !

                   Ne t'ai-je pas fait comprendre que tu étais le seul homme de ma vie ?
                         Ne t'ai-je pas donné pratiquement tout ce qu'une femme pouvait donner ?
                         Chéri, tu sais bien que je l'ai fait !
                         Et chaque fois, je me dis que je commence à en avoir assez
                         Mais je vais te montrer, bébé, ce dont une femme est capable

                   Je veux que tu viennes et que tu le prennes
                         Prends-le !
                         Prends un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, bébé
                         Brise-le !
                         Brise un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, chéri
                         Prends-en un !
                         Prends un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, bébé
                         Tu sais que tu peux le faire si ça te fait plaisir
                         Oui vraiment.

                   Tu es dans la rue et tu sembles heureux
                         Et bébé, je pense qu'au plus profond de ton cœur, tu sais que ce n'est pas vrai
                         Jamais tu ne m'entends quand je pleure la nuit
                         Bébé, je pleure tout le temps !
                         Et chaque fois, je me dis que je ne peux plus supporter cette souffrance
                         Mais quand tu me prendras dans tes bras, je chanterai à nouveau

                   Je veux que tu viennes et que tu le prennes
                         Prends-le !
                         Prends un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, bébé
                         Brise-le !
                         Brise un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, chéri
                         Prends-en un !
                         Prends un autre petit morceau de mon cœur, maintenant, bébé
                         Tu sais que tu peux le faire si ça te fait plaisir

Octobre 1977, un vent glacial balaie les quais de la gare de Metz.
Cécile avait insisté pour m'accompagner jusqu'aux portes du train.
J'avais promis de revenir bientôt.
Mais elle et moi savions pertinemment que c'était un gros mensonge.
Elle m'a donné une cassette en me demandant de penser à elle quand je l'écouterai.
Je l'ai serrée une dernière fois dans mes bras. Son écharpe sentait le patchouli.

Quand sa silhouette a disparu dans le lointain, j'ai glissé la cassette dans le magnétophone.
Une seule chanson se répétait tout au long de la bande : Piece of my Heart, chantée par Janis Joplin.

Non je n'ai pas pleuré… j'avais juste une poussière dans l'œil.

>>>>> COME ON, COME ON

01 - Erma Franklin (1967)
   02 - Big Brother & The Holding Company
      03 - Glen Hugues
         04 - Morblus & Justina Lee Brown
            05 - The Marmalade
               06 - Etta James
                  07 - Dusty Springfield
                     08 - Pesky Gee
                        09 - Bonnie Tyler
                           10 - Faith Hill
                              11 - Slammin' Gladys
                                 12 - The Move
                                    13 - The KNiKi + Mike Beale Project
                                       14 - Beverley Knight
                                          15 - High 'n Dry
                                             16 - Zola Moon
                                                17 - Bryan Ferry
                                                   18 - Tony Sarno

mercredi 15 avril 2015

Pop ! [ par le Zornophage ]


Et hop ! Le Zornophage est dans la place
Avec une compile qui fait pop ! et encore pop !
Be-pop-a-lula ! Il fait chaud sur la France
Fais péter la sono et le Pschitt orange !

                                      Quand ça pop
                                      C'est top
                                      Quand ça flop
                                      Pas glop
                                      Pour mes cop'
                                      Joué non stop
                                      Pas du rop
                                      Que d'la POP !
                                     
(ou presque...)

                                      Enjoie !


>>>>> LOLLIPOP

01 - Serge Gainsbourg - Pop 2
02 - Ben Folds - Fear of Pop
03 - Blur - Pop Scene
04 - Cat Stevens - Pop Star
05 - Edward Perraud - Carnation Pop
06 - Arno - Pop Star
07 - The Sugarcubes - Blue Eyes Pop
08 - Scalde - Poperetta
09 - dEUS - Popular Culture
10 - Alan Stivell - Pop Plinn
11 - Eldridge Holmes - Pop, Popcorn Children
12 - Wayne Krantz - It's No Fun Not to Like Pop
13 - Radiohead - Pop Is Dead
14 - XTC - This Is Pop?
15 - Sloy - Pop
16 - The Rezillos - Top of the Pops
17 - Nazareth - Pop the Silo
18 - Nick Lowe - Shake and Pop
19 - Submotion Orchestra - Pop and Lock
20 - Michel Magne - Ciné Qua Pop

lundi 13 avril 2015

50 nuances de Rouge


                              La mer est rouge ce soir, c'est la faute au soleil
                              Des flancs du vaisseau griffé par le corail
                              Suinte un long magma sanguinolent
                              « Nous sommes encore loin des Grenadines »
                              Dis-je à la belle capitaine aux cheveux pourpres
                              Rubis sur l'ongle et paupières carmin
                              « Hissez la voile écarlate dans l'ocre du ciel ! »
                              Rugit-elle aux quarantièmes
                              Quand l'eau de rose tourne à l'incarnat
                              Roule et tangue l'esquif rouillé
                              Puis s'enfonce dans des bulles vermillon
                              Emportant le roi cramoisi et sa dame Coquelicot


>>>>> CMJN 0% 100% 100% 0%

01 - Akira Jimbo - Rouge
02 - Anatomie Bousculaire - Rouges nos langues
03 - Indochine - Le fond de l'air est rouge
04 - Jean-Louis Murat - Les rouges souliers
05 - IAM - Poudre de brique rouge
06 - Bernard Lavilliers - R&B (Rouge baiser)
07 - Léo Ferré - L'affiche rouge
08 - Véronique Sanson - L'étoile rouge
09 - Renaud - Banlieue rouge
10 - The Young Gods - L'eau rouge
11 - Michel Jonasz - Les fourmis rouges
12 - Axelle Red - Rouge ardent
13 - Joao Bosco - Rouge-gorge
14 - Gérard Manset - Manteau rouge
15 - Maurane - Rouge amarante
16 - Daniel Darc - Rouge rose
17 - Les Elles - La robe rouge
18 - Sanseverino - Rouge

dimanche 12 avril 2015

Les damnés du Metal #6


Si le heavy metal a connu un formidable essor dans les années 80, ça n'a pas été un mouvement réfléchi, ni même programmé.

En fait, tout ça c'est de la faute à ces foutus vilains punks et leur tignasse en pétard ! Profitant d'un certain engourdissement de la sphère rock, ces cochons hirsutes se sont emparé de la scène pour chambouler les sacro-saintes règles et foutre un méchant coup de rangers au conformisme ambiant. Le traumatisme a été profond et bénéfique.

Animés par une sévère envie d'en découdre et d'imposer de nouveaux standards métalliques, des dizaines de groupes britanniques partent en croisade. Leurs noms sont inscrits en lettres d'acier au fronton des arcs de triomphe du heavy metal : Saxon, Iron Maiden, Def Leppard, Motörhead, Diamond Head, Angel Witch, Tygers of Pan Tang, Girlschool, Samson, Praying Mantis, Venom, pour les plus connus. Sans oublier des centaines d'autres qui n'ont pas réussi à s'implanter durablement, mais qui auront néanmoins permis à la musique du diable de s'imposer définitivement.

Heureusement que pour mettre en lumière tous ces artisans métalleux anonymes, il existe des blogs comme celui de Kammenos… qui mériteraient d'être inscrits au patrimoine mondial de l'humanité.

>>>>> CITROËN BX

01 - Taipan - Rock in Motion
02 - Chariot - Meet my Watch
03 - Axia - Forced Into Darkness
04 - Metal Priests - Lion in a Cage
05 - Picture - Nighttiger
06 - Hyksos - Shadow of a Stallion
07 - Sadus - Hands of Fate
08 - Mad Axeman - Magic Lips
09 - Dagger - Do It Again
10 - Reckless - Ready for Action
11 - Elixir - Llagaeran
12 - Killer Dwarfs - Keep the Spirit Alive
13 - Gilgamesj - Oppression
14 - V2 - Tonight

vendredi 10 avril 2015

Это… Ольга Арефьева (This Is… Olga Arefieva)


Des fois, je vous jure, je me collerais des baffes !

Me voilà devant ma feuille blanche à rédiger une chronique sur une chanteuse dont j'ignore tout. Le pire est que je ne pourrais même pas vous dire comment j'en suis venu à l'écouter pour la première fois. Toujours est-il que je suis tombé instantanément sous le charme de cette artiste totalement atypique qui tient autant de Diane Dufresne et de Kate Bush que de Luz Casal.

Wikipedia nous apprend qu'Olga Arefieva est née le 21 septembre 1967 à Verkhnyaya Salda en Russie. Après avoir étudié la physique pendant 2 ans à l'Université d'État de l'Oural, elle intègre la prestigieuse école de musique Tchaïkovski Sverdlovsk (section pop vocale). En 1990, elle s'installe à Moscou et fonde le groupe Ковчег (L'Arche).

Auteur et compositrice de près de 400 chansons, elle a également publié plusieurs romans et recueils de poésie. À ce titre, elle devient membre de l'Union des écrivains de Russie en 1999.

Depuis 2004, ses concerts s'accompagnent de performances théâtrales et de danse contem- poraine. Et comme tout ça semble lui laisser encore beaucoup de temps libre, elle s'adonne à la danse moderne, au théâtre visuel, à la photographie et à la production vidéo, tout en donnant des cours de chant et de jonglage.

Pour le reste, je vous demande de m'accorder votre plus grande confiance. S'il vous plaît, chargez cette compile !

>>>>> ОЛЬГА КОВЧЕГ

01 - Женщина (1995 - Батакакумба)
       Woman (Batakakumba)
02 - Девочка-скерцо (1997 - Девочка-скерцо) (Live)
       Girl-Scherzo (Girl-Scherzo)
03 - Кампари (1999 - Божия коровка)
       Campari (God Ladybug)
04 - Аллилуия (1999 - Колокольчики)  
       Hallelujah (Bells)
05 - Площадь Ногина (2000 - Регги Левой Ноги)
       Noguine Place (Left Leg Reggae)
06 - Не в такт (2001 - Анатомия) (Live)
       Not the Beat (Anatomy)
07 - Кон-тики (2004 - Кон-Тики)
       Kon-Tiki (Kon-Tiki)
08 - Summertime (George Gershwin) (2006 - А и Б)
       (Summertime) (A and B)
09 - Рыцарь (2007 - Смерть и приключения Ефросиньи Прекрасной)
       Knight (Death and Adventures of the Beauty Efrosine)
10 - Куго нету (2008 - Каллиграфия) (Live)
       Kugo No (Calligraphy)
11 - Асимметрия (2010 - Авиатор)
       Asymmetry (2010 - Aviator)
12 - No Future (2011 - Снег)
       No Future (Snow)
13 - Забор (2012 - Хвоин)
       Fence (X Warrior)
14 - Баттерфляй (2013 - Театр)
       Butterfly (Theatre)
15 - Время назад (2015 - Время назад)
       Time Backward (Time Backward)

mercredi 8 avril 2015

Jackson


En France, si tous les ânes s'appellent Martin, il semblerait qu'en Amérique tous les musiciens s'appellent Jackson !
Voilà, c'était l'instant Charlie offert par tonton Keith !!!

Sinon, Mickael Jackson, ça vous dit quelque chose ?
Et bien, ne comptez pas sur moi pour en parler, même si sa vie et son œuvre constituent l'un des plus brillant chapitre de la grande histoire de la musique.
Non, je le ferai pas. Voilà, c'est comme ça !!!!!

Mais rassure-toi, ô vénéré abonné, tu vas entendre le petit Mickael sur cette jolie compile, mais aussi d'autres Jackson… moins connus, mais dont le talent est aussi indiscutable.

Parce que dans la musique américaine, les Jackson c'est un peu comme les Dupond dans la B.D. belge… y'en a à tous les coins de rue (deuxième instant Charlie !). Et ça ne date pas d'hier : la plus vieille chanson de cette compile à été enregistrée en 1926 par Papa Charlie Jackson.

Maintenant, place aux artistes : noirs, blancs, hommes, femmes, rockers, bluesmen, pop singers, disco dancers… tous peuvent dire : « Je suis Jackson ».

>>>>> KING OF POP

01 - Alan Jackson - Don't Rock the Jukebox
02 - Millie Jackson - A Child of God (It's Hard to Believe)
03 - Paul Jackson - A Little Love'll Help
04 - Mahalia Jackson - Consider Me
05 - Vasti Jackson - Extra Special
06 - Gordon Jackson - Song for Freedom
07 - Calvin Jackson & Mississippi Bound - Hard to Get Along
08 - Dee D. Jackson - Heavens Hero
09 - Charles Jackson - Ooh Child
10 - Mick Jackson - Passport to Paradise
11 - Judge Jackson - Rock 'n' Roll
12 - Jackson Sisters - Rockin' on my Porch
13 - Joe Jackson - Sunday Papers
14 - Wanda Jackson - The Graveyard Shift
15 - The Jackson 5 - (Come 'round Here) I'm the One You Need
16 - Papa Charlie Jackson - The Judge Cliff Davis Blues
17 - Ben Jackson - To my Surprize
18 - Shawne Jackson - Why Did You Spoil my Dream ?

lundi 6 avril 2015

Abbey Covers


Ne croyez pas que ce soit aussi simple de confectionner une compile de chansons des Beatles reprises par d'autres interprètes.

Dire que les Beatles ont été pris, repris et encore repris est une sympathique litote : leur répertoire a carrément été siphonné jusqu'au trognon. Souvent de fort belle manière, il faut le reconnaitre, mais aussi par de tristes pisseurs de copies. Avec ceux-là, on pourrait aisément remplir des dizaines de compiles. Mais quel intérêt de se retrouver avec des fac-similés forcément plus pâlichons que les œuvres originales.

Intéressons-nous plutôt à celles et ceux qui ont compris qu'une belle reprise n'est pas qu'un vulgaire copier/coller, mais bien une appropriation en profondeur de la chanson, son passage à travers un filtre intime et personnel, afin de lui apporter une tout autre saveur.

Les artistes qui figurent sur cette compile ont parfaitement absorbé les chansons des Beatles et sont parvenus, grâce à leur talent, leur imagination et leur propre sensibilité, à en redessiner les contours de façon très émotionnelle.

All you need is love…

>>>>> ALL YOU NEED IS COVER

01 - Ariel - Tcyganskaya Rapsodiya (Ob-La-Di, Ob-La-Da)
02 - Katie Noonan - Blackbird
03 - Count Basie - Come Together
04 - Bobby McFerrin - Drive my Car
05 - Ella Fitzgerald - Can’t Buy Me Love
06 - Jakki Ford - Fool on the Hill
07 - Rudy Rotta  Band - Get Back
08 - The Swingle Singers - Yesterday
09 - Nina Simone - Here Comes the Sun
10 - Spotnicks - Norwegian Wood
11 - Yellow Magic Orchestra - Day Triper
12 - Roberta Flack - Hey Jude
13 - Alma Cogan - Ticket to Ride
14 - Blonde On Blonde - Eleanor Rigby
15 - Cyril Stapleton & His Orchestra - When I'm Sixty-Four
16 - José Feliciano - Help
17 - The McCrary Sisters - Let It Be  (ft. Amy Helm, Fiona McBain & Allison Moorer)
18 - Helen Merrill - Lady Madonna

dimanche 5 avril 2015

Les damnés du Metal #5


Qui se souvient de groupes comme Gypsy's Kiss, Coast, Persian Risk, Urchin, Shave Em' Dry et Dumb Blondes ?

Pas moi en tout cas ! D'ailleurs, je n'en n'avais jamais entendu parler avant de rédiger cette chronique. C'est pourtant au sein de ces formations anonymes que se sont forgés les destins lumineux de Steve Harris, Dave Murray et Adrian Smith d'Iron Maiden, Biff Byford de Saxon, Phil Campbell de Motörhead, Glenn Tipton de Judas Priest et Phil Collen de Def Leppard.

Et pour engendrer de tels virtuoses, c'est que le terreau devait quand même être de grande qualité !

Le phénomène n'est d'ailleurs pas spécifique aux années 80. Qui se rappellle que Tony Iommi — l'inventeur du Heavy Metal — a fait ses premières gammes au sein des Rockin' Chevrolets ? De même que ses petits camarades Ozzy Osbourne et Geezer Butler ont cachetonné pour Rarebreeds. De 1966 à 1968, Robert Plant et John Bonham ont joué avec Band of Joy, avant d'être embauchés par Jimmy Page… qui lui-même avait sévi dans l'ombre de Michel Polnareff. En 1963, The Outlaws, groupe instrumental londonnien, recrute un jeune homme d'à peine 18 ans : Ritchie Blackmore… on sait ce qu'il adviendra de sa carrière !

Alors on peut bien sourire, mais on ne se moque surtout pas de tous ces groupes obscurs qui ont servis de laboratoires à une multitude de musiciens ayant connu des destinées plus ou moins heureuses.

Et c'est toujours Kammenos qui me fournit en matière première ! Merci, vieux !

>>>>> MATRA MURENA

01 - Jonah Quizz - Nattsvarta Ogon
02 - Alien Force - To You
03 - Brocas Helm - Warriors of the Dark
04 - Trilogy - Gettin' Outta Here
05 - M-16 - Shot Down
06 - Exploder - Mercenary
07 - Vyper - Diamonds
08 - Crossfire - Demon of Evil
09 - Highway Chile - Jesse James
10 - Surgical Steel - Moby Dick
11 - Rok Bergade - Rock & Roll Will Lift You Up
12 - Mass - War Law
13 - Paganini - Not Just Another Affair
14 - Elinor - Jannie

vendredi 3 avril 2015

Une chanson (Comfortably Numb)


                    Hello ! Y a-t-il quelqu'un là-dedans ?
                    Fais un signe de la tête si tu m'entends
                    Y a-t-il quelqu'un à la maison ?
                    Approche, maintenant
                    Il parait que tu ne vas pas bien
                    Et bien, je peux soulager ta douleur
                    Et te remettre sur pied
                    Détends-toi
                    Il me faut d'abord quelques renseignements
                    Dis-moi juste ce que tu ressens
                    Peux-tu me montrer où tu as mal ?

                              Je ne souffre pas, tu débloques

                              Il y a un bateau qui fume à l'horizon
                              Tu n'apparais que par intermittence
                              Tes lèvres bougent mais je ne t'entends pas
                              Quand j'étais enfant, j'ai eu de la fièvre
                              Mes mains étaient gonflées comme des ballons
                              Aujourd'hui, j'ai de nouveau cette sensation
                              Je ne peux pas l'expliquer, tu ne comprendrais pas
                              Je ne suis plus vraiment moi
                              Je vis dans une douce torpeur

                         OK ! Juste une petite piqûre
                    Et après, c'est fini
                    Mais il est possible que ça te rende un peu malade
                    Peux-tu te lever ?
                    Je suis sûr que ça va aller mieux
                    Ça te permettra de tenir jusqu'à la fin du spectacle
                    Viens, il est temps d'y aller

                              Je ne souffre pas, tu débloques

                              Il y a un bateau qui fume à l'horizon
                              Tu n'apparais que par intermittence
                              Tes lèvres bougent mais je ne t'entends pas
                              Quand j'étais enfant, j'ai eu une vision fugace
                              Je me suis retourné discrètement, mais elle avait disparu
                              Maintenant, je n'arrive plus à m'en souvenir
                              L'enfant a grandi, le rêve est parti
                              Je vis dans une douce torpeur

Si la carrière de Pink Floyd est constellée de pépites intemporelles dont je ne vous ferai pas l'affront de citer les titres, il en est une qui tient une place particulière dans le cœur des fans du groupe.

Tirée du monumental "The Wall", cette chanson voluptueuse et grave est l'œuvre commune de Roger Waters et David Gilmour. Les deux artistes ont eu tant de mal à s'accorder sur la version définitive qu'ils ont fini par trouver un compromis consistant à mixer différentes prises : l'ouverture de la chanson correspondant ainsi au choix de Waters, tandis que Gilmour introduit des sonorités plus musclées pour le final. Ils se partagent également le chant, qui évoque le dialogue entre un médecin joué par Water, et son patient, incarné par Gilmour.

En 1989, les lecteurs du fanzine The Amazing Pudding, consacré à Pink Floyd, ont élu "Comfortably Numb" meilleure chanson du groupe, toutes époques confondues. Elle a été classée 66è meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010, et le fameux classement des 500 plus grandes chansons de tous les temps établi par le magazine Rolling Stone la place au 314è rang.

>>>>> FLEETING GLIMPSE

01 - Pink Floyd
   02 - Thelma Houston
      03 - David Ari Leon
         04 - Mostly Autumn
            05 - Hot Action Cop
               06 - Scissor Sisters
                  07 - Helllight
                     08 - Pickin' On Pink Floyd
                        09 - Gregorian
                           10 - Sarah Slean
                              11 - The Bad Plus
                                 12 - Smooth Jazz All Stars
                                    13 - Celtic Pink Floyd
                                       14 - Collide

video

mercredi 1 avril 2015

Voici… Christophe


— Nom, prénom ?
— Bevilacqua, Daniel.
— Date et lieu de naissance ?
— 13 octobre 1945, Juvisy-sur-Orge.

— Alors m'sieur Christophe, tu la ramènes moins maintenant qu'on t'a chopé ?
— Je ne sais pas ce que je fais là, monsieur le commissaire.
— C'est ça, fais le malin, mon bonhomme !
— Mais enfin, qu'est-ce que vous me reprochez ?

— Ce qu'on te reproche, tu vas le savoir fissa !
— Je nie tout en bloc.
— Ah ouaih ! Tu nies aussi avoir écrit la chanson "Aline" en 1965 ?
— OK, ça j'avoue.

— T'avoue aussi que cette rengaine ne nous lâche plus depuis ce temps-là ?
— Je n'ai fait qu'aligner des mots et des notes sur un bout de papier.
— Et 50 piges plus tard, ça dégouline toujours de bons sentiments !
— J'étais jeune, je ne savais pas.

— Et "Les Mots bleus", tu savais pas ? Et "Succès fous" ? Et "Les paradis perdus" ?
— Encore des mots, toujours des mots…
— Et "Señorita" ? Et "Dolce vita" ? Et "Petite fille du soleil" ? Et "Macadam" ? Et "L'Italie" ?
— … et des petites notes.

— Aller, avoue que tu fais partie d'une secte !
— Un secte ? Oui…
— Yesssss ! J'te tiens, mon salaud !
— … la secte des gens heureux !

>>>>> ET J'AI CRIÉ

01 - Cette vie-là (1965 - Aline)
02 - The Girl From Salina (1970 - La route de Salina) (B.O.F.)
03 - Épouvantail (1972 - Christophe)
04 - Le temps de vivre (1973 - Les paradis perdus)
05 - C'est la question (1974 - Les mots bleus)
06 - Mama (1975 - Olympia) (Live)
07 - ... Paumé (1976 - Samouraï)
08 - La bête (1977 - La dolce vita)
09 - Ce mec Lou (1978 - Le beau bizarre)
10 - Je m'vois beau (1980 - Pas vu, pas pris)
11 - Privé d'amour (Frances Williams Cover) (1984 - Clichés d'amour)
12 - L'interview (1996 - Bevilacqua)
13 - Ces petits luxes (2001 - Comm' si la Terre penchait)
14 - Les marionnettes (2003 - Olympia 2002) (Live)
15 - Tandis que (2008 - Aimer ce que nous sommes)
16 - Take It (2013 - Paradis retrouvé)
17 - La non-demande en mariage (Georges Brassens Cover) (2014 - Intime) (Live)