lundi 22 mai 2017

Carré d'As du Thrash Metal


Il aurait été plus que logique de fabriquer cette compile à partir de la discographie du fameux Big Four américain (Metallica, Slayer, Anthrax et Megadeth), tant ces quatre formations ont contribué à l'essor de cette musique âpre et violente.

Si les States ont accouché du thrash, le monde entier s'est rapidement engouffré dans cette mouvance extrême du heavy metal.

SLAYER et METALLICA sont absolument incontournables pour ce genre de compile. Pour bien épaissir la sauce, j'ai rajouté un soupçon de rigueur germanique avec KREATOR et une pincée d'épices avec les Brésiliens de SEPULTURA. Tout ça pour obtenir un gloubi-boulga qui, s'il ne vous étouffe pas, risque fort de vous propulser au cœur même des forges de Vulcain. Chaud devant !

>>>>> TRACI LORDS

01 - Slayer - Epidemic
02 - Metallica - Battery
03 - Kreator - Leave This World Behind
04 - Sepultura - Fighting On
05 - Slayer - Evil Has No Boundaries
06 - Metallica - Harvester of Sorrow
07 - Kreator - People of the Lie
08 - Sepultura - Refuse/Resist
09 - Slayer - Unguarded Instinct
10 - Metallica - My Apocalypse
11 - Kreator - Suicide Terrorist
12 - Sepultura - Spectrum
13 - Slayer - Vices
14 - Metallica - Wasting my Hate
15 - Kreator - The Few, the Proud, the Broken
16 - Sepultura - Stronger Than Hate

jeudi 18 mai 2017

Setu... Didier Squiban [ par Zocalo ]


Didier Squiban aurait pu être un excellent pianiste de jazz. Il l'est d'ailleurs. Mais il n'est pas que ça. Ses aïeux étaient des insulaires, de Molène très exactement. Et de ses origines, Didier garde un attachement fort à sa région, à son histoire, à sa culture. A 17 ans, c'est le jazz qui fait irruption dans sa vie. Loin d'être un dilemme, Didier va intégrer ces deux influences dans sa musique, dans un long hommage à sa Bretagne chérie.

Après des études musicales classiques au Conservatoire de Rennes, agrégé de musicologie, il devient professeur de musique. En 1991, il laisse tout tomber pour devenir musicien à plein temps. Seul, en trio ou avec un orchestre symphonique, il va jouer, composer et interpréter la Bretagne partout dans le monde. Il compose trois symphonies, "Symphonie Bretagne", "Iroise" et "La Symphonie du Ponant" créées avec l'Orchestre de Bretagne et l'ensemble vocal Contrepoint. Ses collaborations sont nombreuses avec d'autres musiciens bretons ou d'ailleurs, jusque dans le milieu electro. Lui qui a consacré sa carrière à la seule Bretagne se voit plébiscité dans le monde entier, jusqu'à Mexico où il donne un concert en 2008.

>>>>> À L'AISE BREIZH

01 - Vanet
02 - Rédéné
03 - Porz Gwenn (Port blanc)
04 - Diskan
05 - L'étale (suite n° 2) Par un beau soir
06 - Suite Marine - Le Café de l'Ancre
07 - Plinn et gavottes
08 - Côte des légendes
09 - Enez Eusa
10 - Enez Molenez
11 - Mon pays (suite n° 4) Danse pourlet
12 - Sonate en Trio - Da Lec'h All
13 - Suite de danses
14 - Var. 6
15 - Gavotten
16 - Quatuor les Sept Îles - Riouzig
17 - An Alac'h
18 - Suite d'an dro du pays vannetais
19 - Armel & Laetitia (suite n° 3) Impromptu
20 - Pemp
21 - Airs de gavotte

lundi 15 mai 2017

This Is… James Brown


Et si on disait qu'on serait pas obligé de faire une chronique sur James Brown ?

Moi ça m'arrangerait vachement ! Parce que je me vois mal résumer une carrière courant sur plus d'un demi-siècle en quelques lignes. Je me vois mal aussi parler de ses 90 albums, sans compter une bonne centaine de compilations en tous genres. Il faudrait aussi que je parle de ses 150 singles publiés, dont la moitié d'entre eux ont été classés parmi les dix meilleures ventes. Tiens, il faudrait aussi que j'évoque ses prestations scéniques qui en font l'un des plus extraordinaires performers de tous les temps. Je ne pourrais pas non plus oublier de préciser qu'il est d'un des initiateurs du funk et qu'il a inspiré des artistes comme Michael Jackson et Prince.

Ok, on laisse tomber la chronique sur James Brown… on passe directos à la zique ! Ça vous va ?

>>>>> GODFATHER OF SOUL

01 - Baby Cries Over the Ocean (1959 - Please Please Please)
02 - Good Good Lovin' (1959 - Try Me !)
03 - How Long Darling (1963 - Prisoner of Love)
04 - I Love You Porgy (1964 - Out of Sight)
05 - Sunny (feat. Marva Whitney (Bobby Hebb Cover) (1969 - Gettin' Down to It)
06 - I'm Shook (1969 - It's a Mother)
07 - Every Day I Have the Blues (1970 - Soul on Top)
08 - Give It Up or Turn It a Loose (1970 - It's a New Day - So Let a Man Come In)
09 - Can't Stand It (1971 - Hot Pants)
10 - Public Enemy #1 (part 2) (1972 - There It Is)
11 - Nothing Beats a Try But a Fail (1972 - Get on the Good Foot)
12 - The Boss (1973 - Black Caesar)
13 - People Get Up and Drive Your Funky Soul (1973 - Slaughter's Big Rip-Off)
14 - Forever Suffering (1973 - The Payback)
15 - When the Saints Go Marching In (Traditionnal) (1974 - Hell)
16 - Get Up Off Me (1975 - Sex Machine Today)
17 - Home Again (1976 - Get Up Offa That Thing)
18 - (Do the) Mashed Potatoes (1980 - Soul Syndrome)
19 - Keep Keepin' (1988 - I'm Real)
20 - Nothing But a Jam (2002 - The Next Step)

jeudi 11 mai 2017

Futebol do Munique


J'ai entendu dire que Franck Ribéry envisageait d'adopter la nationalité allemande. Il explique sa décision par le désamour que lui porte son pays d'origine, la France.

C'est vrai que le petit Francky de Boulogne s'en prend régulièrement plein la gueule dans les médias qui lui reprochent son caractère abrupt et une syntaxe rudimentaire. Beaucoup lui collent même sur le dos la débâcle sud-africaine de 2010. Certes, le gaillard a les épaules larges mais le costard me semble bien ample !

Franck, toi qui ne liras jamais cette chronique, je te dédie cette jolie compile. Parce que moi je t'aime bien, mon petit Francky !

Bien sûr, j'aime le joueur, mais j'aime aussi le bonhomme à la gueule cabossée. Un gars sorti du rang, qui a gravi les échelons un à un, à force de travail et d'abnégation. Et je me fous de savoir s'il maîtrise ou pas le subjonctif du plus-qu'imparfait de l'indicatif de mes couilles. Francky, il est cash, il parle avec son cœur et ses tripes. Et là où il s'exprime le mieux, c'est sur la pelouse, un ballon entre les pattes.

Franck Ribéry est un peu comme l'albatros de Baudelaire, survolant avec majesté l'océan de verdure, ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
           
>>>>> EDSON ARANTES DO NASCIMENTO

01 - Queen - Football Fight
02 - Al Stewart - Football Hero
03 - The Good Rats - Football Madness
04 - Vengeance - Football Crazy
05 - Tony Hatch - Best in Football
06 - Zora Young - Football Widow
07 - Minus The Bear - We Are Not a Football Team
08 - Iggy Pop - Football
09 - The Love Symphony Orchestra - At the Football Stadium
10 - Sinéad O'Connor - Red Football
11 - Bill Haley - Football Rock and Roll
12 - Wishbone Ash - Football and Boxing
13 - Bohse Onkelz - Fussball + Gewalt
14 - The Holy Modal Rounders - Football Blues
15 - Tuxedo Junction - You Gotta Be a Football Hero
16 - AFI - Highschool Football Hero
17 - Evelyn Lenton - Football and Rock 'n' Roll
18 - Chris Rea - French Football

lundi 8 mai 2017

Carré d'As Irlandais


En France, nous avons le French flair : le flair français. En république d'Irlande, ils ont le fighting spirit, l'esprit du combat.

En France, le plus grand artiste de rock c'est Johnny Hallyday. En république d'Irlande, le plus grand artiste de rock c'est Rory Gallagher, U2, Thin Lizzy, les Cranberries, Sinéad O'Connor, My Bloody Valentine, les Virgin Prunes, les Corrs, les Boomtown Rats avec Bob Geldof…

S'il te plait, Joséphine ange gardien, tu pourrais pas me transformer en Irlandais ?!?!?

>>>>> SAINT-PATRICK

01 - U2 - Vertigo
02 - Taste - Blister on the Moon
03 - The Answer - Long Live the Renegades
04 - Thin Lizzy - Chinatown
05 - U2 - Cedarwood Road
06 - Taste - Dual Carriageway Pain
07 - The Answer - New Horizon
08 - Thin Lizzy - Dancing in the Moonlight
09 - U2 - New Year's Day
10 - Taste - Railway and Gun
11 - The Answer - Why'd You Change Your Mind ?
12 - Thin Lizzy - Eire
13 - U2 - Running to Stand Still
14 - Taste - What's Going On
15 - The Answer - Under the Sky
16 - Thin Lizzy - Mexican Blood

jeudi 4 mai 2017

Une chanson (Garota de Ipanema)


Regarde quelle jolie chose, si gracieuse
C'est elle, la fille qui s'approche et qui passe
Dans un tendre déhanché, en direction de la mer
 
Une fille au corps doré par le soleil d'Ipanema
Son déhanché vaut plus qu'un poème
C'est la plus jolie chose que j'ai jamais vu passer
 
Pourquoi suis-je si seul ?
Pourquoi le monde est-il si triste ?
Pourtant, la beauté existe
La beauté que tout le monde peut voir
Elle qui marche seule aussi
 
Ah, si elle savait que quand elle passe
Le monde entier se remplit de douceur
Et devient plus joli, grâce à l'amour

Il n'était pas rare que le compositeur Antônio Carlos Jobim et le poète Vinícius de Moraes se retrouvent au bar Veloso pour siroter une bière fraîche. Les deux amis appréciaient particulièrement ce lieu, d'où ils pouvaient contempler les passantes qui cheminaient vers la plage d'Ipanema.

C'est ainsi qu'en été 1962, leurs esprits s'enflammèrent au passage d'une jeune femme à la beauté irrationnelle. Grande et bronzée, des yeux vert émeraude et de longs cheveux noirs… une vision féérique ! Il n'en fallut pas plus pour que les deux compères ne composent l'une des plus grandes chansons de tous les temps.

Plus qu'un hymne, cette chanson fait intégralement partie de l'identité du Brésil et demeure à ce jour le titre le plus repris au monde… juste après Yesterday des Beatles. Les paroles de la version anglaise (The Girl from Ipanema) ont été écrites en 1963 par Norman Gimbel et c'est Eddy Marnay qui rédigea le texte en français, pour la reprise de Jean Sablon enregistrée en 1964. Certaines artistes au tempérament de feu ont même transformé la Fille d'Ipanema en Garçon d'Ipanema. Les chefs d'œuvre ne sont-ils pas faits pour être agrémentés au goût de chacun ou de chacune ?

Quant à la jolie demoiselle qui mit le feu aux cœurs des deux artistes, elle s'appelle Helô Pinheiro. Dans son pays, elle est aussi connue que le roi Pelé. Elle est d'ailleurs devenue l'ambassadrice de bonne volonté du Brésil. Femme d'affaires avisée, elle dessine et commercialise, sous la marque Garota de Ipanema, des bikinis et autres vêtements de plage. En 1987 et 2003, elle pose pour l'édition brésilienne du magazine Playboy.

>>>>> BAR VELOSO

01 - Howard Alden - Girl From Ipanema
   02 - Antônio Carlos Jobim - Garota de Ipanema
      03 - Al Jarreau & Oleta Adams - Girl From Ipanema
         04 - Viktor Lazlo - Girl From Ipanema
            05 - Barbara Knight - Garota de Ipanema
               06 - Angie Dean - Girl From Ipanema
                  07 - Atsuko Nishida - Boy From Ipanema
                     08 - Ana Caram - Garota de Ipanema
                        09 - Marcos Ariel - Girl From Ipanema
                           10 - Ike Moriz - Girl From Ipanema
                              11 - Lady Kim - Girl From Ipanema
                                 12 - Rosemary Clooney - Boy From Ipanema
                                    13 - Amy Winehouse - Girl From Ipanema
                                       14 - Najwajean - Garota de Ipanema
                                          15 - Stan Getz, João Gilberto &  Astrud Gilberto - Girl From Ipanema
                                             16 - Cliff Richard - Girl From Ipanema
                                                17 - Eden Atwood - Girl From Ipanema
                                                   18 - Sarah Vaughan - Boy From Ipanema
                                                      19 - Yazz - Girl From Ipanema

lundi 1 mai 2017

Carré d'As du Jazz-Rock [ par Zocalo ]


Je vous parle d'un temps où le style "fusion" ne portait pas encore ce nom. Initiée par le travail de Miles Davis au milieu des années 70, cette musique qui mêlait les fondamentaux du jazz et le rythme binaire du rock se vit baptisée du nom de "jazz-rock", faute de mieux.

Mais ce n'est pas tout. Comme dans le rock et dans la variété de l'époque, l'émergence des sons et des rythmes électroniques s'en est mêlée. Le groupe Steps Ahead, par exemple, s'est vu un temps composé à 100 % d'instruments électroniques, y compris la batterie et le vibraphone.

Les critiques de jazz français de l'époque sont complètement passés à côté de l'évolution nécessaire de cette musique essentielle. Ils n'avaient pas de mot assez dur pour qualifier ce style qu'ils estimaient artificiel, dégénéré, commercial, galvaudé. Ils trahissaient ainsi leur mépris fondamental pour le rock, comme certains musiciens classiques se laissaient aller à ce moment-là à mépriser l'ensemble des musiques afro-américaines. Par bonheur, les choses ont bien changé.

Construit autour du duo Joe Zawinul/Wayne Shorter, WEATHER REPORT a été le pionnier du jazz-rock. Au contact de Miles Davis avec qui ils ont tout deux collaboré, les deux instrumentistes ont puisé les idées qu'ils vont développer avec le succès que l'on sait.

Également étatsunien, STEPS AHEAD a fait l'essentiel de sa carrière au Japon. Cet ensemble à géométrie variable s'articulait autour du couple Mike Mainieri/Michael Brecker. Malgré la disparition de Michael, Steps Ahead est toujours en activité de nos jours.

Les petits français de SIXUN n'ont pas connu les débuts du jazz-rock. Né en 1984 de la rencontre de Paco Serry, batteur, Jean-Pierre Como, guitariste et Michel Alibo, bassiste, c'est un groupe de fusion à part entière où les influences antillaises sont prédominantes.

Le moins connu de nos as du jour, Klaus Doldinger, est un cas à part. Malgré une constance exemplaire (Klaus sillonne la planète depuis 1971 avec son groupe PASSPORT), Klaus n'a jamais connu la gloire qu'il mérite pourtant amplement. Sa nationalité allemande a sans aucun doute été un frein à sa notoriété, dans un pays peu concerné par le jazz. Personne ne le sait, mais il a notamment composé la musique de la série Tatort et du film Das Boot.

>>>>> JACK-ROZZ

01 - Sixun - Pauline
02 - Steps Ahead - Beirut
03 - Passport - Lemuria's Dance
04 - Weather Report - River People
05 - Sixun - Cantabil
06 - Steps Ahead - Magnetic Love
07 - Passport - New Moon (feat. Sasha)
08 - Weather Report - Confians (feat. Mino Cinelu)
09 - Sixun - Sakini
10 - Steps Ahead - Trains
11 - Passport - Chez Le Granier
12 - Weather Report - The Pursuit of the Woman With the Feathered Hat
13 - Sixun - Petit Chartier
14 - Steps Ahead - Sumo
15 - Passport - Loco-Motive
16 - Weather Report - Birdland