mercredi 31 décembre 2014

L'origine du monde


Quelle que soit notre foi, il faut bien admettre que nous sommes tous les descendants d'une mère originelle. Qu'elle s'appelle Brigitte, Marilyn ou Aïcha importe peu, puisque nous lui sommes redevables d'être ici aujourd'hui.

Tiens, pour l'occasion, appelons-la Ève !
Oui, Ève, comme Adam et Ève.
Oui, cette Ève qui s'était régalée d'une simple pomme, condamnant par la même toutes les femmes à assumer le péché originel.

Et que serait-il advenu si ce crétin d'Adam avait commis la faute ? Serions-nous, pauvres mâles, lapidés en place public, au moindre écart ? Serions-nous déshabillés du regard dans les rues sombres ? Verrions-nous nos salaires amputés de 20 % par rapport aux travailleurs du sexe opposé ? Nos sœurs nous auraient-elles jeté de l'acide au visage, pour avoir seulement porté le regard sur une autre ? Et serions-nous aussi obligés d'exposer nos poitrines nues pour quémander un moindre avantage ?

Bonne année à vous toutes. Je vous embrasse.
Ève lève-toi et danse avec la vie, l´écho de ta voix est venu jusqu´à moi.

>>>>> LE FRUIT DÉFENDU

01 - The Roots - Eve
02 - Jim Capaldi - Eve
03 - Clearing - Eve
04 - Vidoll - Eve
05 - Lorna Lee - Eve
06 - Emancipator - Eve
07 - The McAuley-Schenker Group - Eve
08 - Annett Louisan - Eve
09 - Jimmy Somerville - Eve
10 - Sol Invictus - Eve
11 - Carpenters - Eve
12 - Roland Kovac Panorama Sound Orchestra - Eve
13 - AlterRed - Eve
14 - Jelly Fiche - Eve
15 - Ashent - Eve
16 - Impala Syndrome - Leave, Eve
17 - Middle Of The Road - Eve
18 - Yiruma - Eve

mardi 30 décembre 2014

This Is… Kylie Minogue


Et vous, vous en connaissez beaucoup des tornades qui ne mesurent même pas 1,60 mètre et dépassent à peine les 40 kilos ?

Une tignasse blonde en perpétuelle effervescence, de grands yeux bleus des mers du Sud et un sourire à faire fondre une meute d'huissiers de justice, Kylie Minogue ressemble à un ange tombé de son cumulonimbus pour atterrir sur Terre. Méfiez-vous cependant de cette fragilité trompeuse : sur scène, elle est capable d'électriser des foules entières qui finissent immanquablement par se prosterner devant la petite bombe australienne.

Kylie Ann Minogue voit le jour à Melbourne en 1968. Elle commence à jouer dans des feuilletons télévisés dès l'âge de 11 ans. En 1986, elle triomphe dans la série Neighbours, remportant quatre Logie Awards (équivalent des 7 d'or). L'année suivante elle enregistre The Loco-Motion en single, qui s'installe en tête des charts australiens pendant sept semaines. En 1988, elle sort son premier album qui contient, entre autre, I Should Be So Lucky. La chanson truste les premières places aux quatre coins du globe. L'album lui-même devient le disque  le plus  vendu  de  l'année. Il s'écoule à plus de sept millions d'exemplaires à travers le monde.

La suite de sa carrière est à l'image de la jeune femme : pétillante, joyeuse, exubérante, pleine de perles et de strass. Elle  aligne  les  succès  comme  d'autres  alignent  les aces à Roland Garros. À ce titre, elle se positionne comme la seule véritable concurrente sérieuse à l'impératrice Madonna.

En 2005, elle met sa carrière entre parenthèses pour se livrer à une rude bataille contre un cancer du sein. Une nouvelle fois la demoiselle triomphe et revient sur le devant de la scène avec un dixième album qui est certifié d'or en France et en Belgique, et platine en Australie et au Royaume-Uni.

Puisque nous sommes entre amis, je peux bien vous l'avouer : j'ai toujours eu un petit faible pour Kylie Mmmminogue ! Mais ne le répétez à personne !!!

>>>>> I SHOULD BE SO LUCKY

01 - It's No Secret (1988 - Kylie)
02 - Tears on my Pillow (Little Anthony & The Imperials Cover) (1989 - Enjoy Yourself)
03 - The World Still Turns (1990 - Rhythm of Love)
04 - Let's Get to It (1991 - Let's Get to It)
05 - Surrender (1994 - Kylie Minogue)
06 - Cowboy Style (1997 - Impossible Princess)
07 - Kids (ft. Robbie Williams) (2000 - Light Years)
08 - Fever (2001 - Fever)
09 - Someday (2003 - Body Language)
10 - No More Rain (2007 - X)
11 - The Loco-Motion (Little Eva Cover) (2009 - Live in New York)
12 - Cupid Boy (2010 - Aphrodite)
13 - Where the Wild Roses Grow (ft. Nick Cave) (2012 - The Abbey Road Sessions)
14 - Sleeping With the Enemy (2014 - Kiss Me Once)


lundi 29 décembre 2014

This Is… Girlschool


Si Lemmy Kilmister avait eu des couettes, c'est sûr il aurait fait partie de Girlschool !

Que font des gamines passionnées de Rock qui se rencontrent dans une école de la banlieue Sud de Londres en 1975 ? Elles montent une cover band : Painted Lady… et ouaih, ça se passe comme ça en Angleterre ! Début 78, le groupe devient Girlschool, en référence à la face B du single "Mull of Kintyre" de Paul McCartney et commence à tourner dans de petites salles en France, en Irlande et en Grande-Bretagne.

Décembre 1978, les gamines ont à peine 20 ans quand elles sortent leur premier 45 tours (Take It All Away). Bien que diffusé de façon plutôt confidentiel, il n'échappe pas aux oreilles affutées du leader de Motörhead qui embarque aussitôt Girlschool pour la tournée "Overkill" du printemps 1979.

Le premier album sort en 1980, en pleine New Wave of British Heavy Metal. Un son brut, des chansons courtes et efficaces, il remporte un franc succès dans le monde entier. La carrière des gamines s'envole vers les sommets. Les concerts et les albums s'enchainent. On les retrouvent de nouveau aux côtés de Motörhead pour un EP commun, le légendaire "St. Valentine's Day Massacre" sorti en 1981.

Prenez des notes, je ne le répèterai pas : Girlschool est le seul véritable groupe de Heavy Metal entièrement constitué de belettes et capable de rivaliser (voire dépasser) des formations masculines… et je n'en dirai pas plus !

>>>>> DEMOLITION BOYS

01 - Baby Doll (1980 - Demolition)
02 - Yeah Right (1981 - Hit and Run)
03 - Tonight (1981 - B-side to Hit and Run)
04 - Flesh & Blood (1982 - Screaming Blue Murder)
05 - Nothing to Lose (1982 - Live in Glasgow)
06 - Breaking All the Rules (1983 - Play Dirty)
07 - Are You Ready ? (1985 - Running Wild)
08 - Let's Break Out (1986 - Nightmare at Maple Cross)
09 - Fox on the Run (1988 - Take a Bite)
10 - Can't Keep a Good Girl Down (1992 - Girlschool)
11 - Mad Mad Sister (2003 - 21st Anniversary - Not That Innocent)
12 - Never Say Never (2004 - Believe)
13 - Other Side (2008 - Legacy)


dimanche 28 décembre 2014

The Voices


Je vous préviens tout de suite : le premier qui me parle de caissières de supermarché compromettra gravement l'intégrité de ses rotules !

Voilà encore une compile qu'il me sera difficile de défendre avec des arguments rationnels. Une nouvelle fois, ce sont des sentiments confus qui m'ont amené à établir cette liste de chanteuses dont l'organe fait palpiter le tubercule qui me sert de palpitant.

Comment vous faire comprendre que Patti, avec sa voix sèche, me fait autant d'effet de Tarja qui vocalise comme une diva ? Quel point commun entre Sade, toute en satin, et Doro, l'enragée metalleuse ? Que venait faire la veloutée Maurane dans la même galère que la rocailleuse Joan ? Je ne pige même pas moi-même… alors l'expliquer à d'autres !

Cette compile, vous pourrez l'aimer, la détester ou n'apprécier que quelques chansons, je ne vous en voudrai pas… mais, s'il vous plait, ne me parlez pas de caissières de supermarché !!!

>>>>> LADY SINGS THE BLUES

01 - Doro - Engel
02 - Amy Winehouse - Valerie
03 - Anastacia - I'm Outta Love
04 - Chrissie Hynde (Pretenders) - Rosalee
05 - Dolores O'Riordan (The Cranberries) - Linger
06 - Janis Joplin - Cry Baby
07 - Joan Jett - Brighter Day
08 - Kate Bush - Top of the City
09 - Marianne Faithfull - Eternity
10 - Maurane - Des millions de fois
11 - Patti Smith - Soul Kitchen
12 - Sade - The Sweetest Taboo
13 - Selah Sue - Summertime
14 - Stevie Nicks - Sara
15 - Tarja Turunen - Our Great Divide
16 - Tina Turner - What's Love Got to Do With It
17 - Tracy Chapman - Talkin' bout a Revolution
18 - Véronique Sanson - Mi-maître, mi-esclave

samedi 27 décembre 2014

Voici… Viktor Lazlo


— Elle est belle et elle a du talent.
— Véronique Sanson ?
— Nâ !

— Elle surfe entre Pop et Jazz
— Maurane ?
— Encore nâ !

— Elle a chanté sur toutes les scènes du monde
— Mireille Mathieu ?
— J'ai dis : elle est belle !!!!!

— Elle chante aussi bien en français qu'en anglais
— Céline Dion ?
— Rrrrrrh ! Dégage !!!!!

Une peau caramel, des yeux corbeau, une silhouette de déesse et une voix de miel… comment ne pas tomber sous le charme de Viktor Lazlo !

La belle dame est née à Lorient (tout près de chez moi !), d'un père martiniquais et d'une mère grenadienne. Elle tient son pseudonyme d'un des personnages du célébrissime film américain Casablanca. Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie, elle devient mannequin pour Chantal Thomass et Thierry Muggler, avant d'être repérée par le producteur belge Lou Deprijck.

En 1984, elle enregistre sa première chanson : "Backdoor Man", composée par Alain Chamfort et qui fait partie de la bande originale du film "À mort l'arbitre" de Jean-Pierre Mocky. Suivront une dizaine d'albums qui se vendront dans plus de trente pays. On la retrouve aussi à l'affiche de nombreux films de télévision et de cinéma, en France, Belgique, Allemagne, Italie et Espagne. Elle a aussi joué dans plusieurs pièces de théatre et publié trois romans dont l'un s’inspire librement de la vie de Billie Holiday.

Voilà donc une jolie personne avec qui j'aimerais descendre des torrents en canoë rose.

>>>>> PLEURER DES RIVIÈRES

01 - Blueser (1985 - Canoë rose)
02 - I Don't Wanna Love Again (1985 - She)
03 - Moonlight Parade (1987 - Viktor Lazlo)
04 - Citizen Kane (duo avec Bernard Lavilliers) [1988 - If (Bernard Lavilliers)]
05 - Long Distance (L'automne à Vienne) (1989 - Club désert)
06 - Quiet Now (1989 - Hot & Soul)
07 - Liaison dangereuse (1991 - Mes poisons délicieux)
08 - Ballad for Lisa (1991 - My Delicious Poisons)
09 - Ansiedad (1993 - Sweet, Soft n' Lazy)
10 - Le non-voyage (1996 - Verso)
11 - Turn It All Around (1996 - Back to Front)
12 - En cas d'amour [2002 - Amour(s)]
13 - Sur ton épaule (2002 - Loin de Paname)
14 - Climax (2005 - Saga)
15 - L'automne est là (2007 - Begin the Biguine)
16 - Georgia on my Mind (duo virtuel avec Billie Holiday) (2012 - My Name Is Billie Holiday)

vendredi 26 décembre 2014

This Is… Doro


Faut pas se fier aux apparences !
Prenons par exemple le cas de Doro Pesch.
Cette jolie Teutonne qui culmine à 1,60 m et pèse une cinquantaine de kilos toute mouillée se présente comme une arme de destruction massive dès qu'elle pose un pied sur scène. Ne vous laissez pas ensorceler par ses grands yeux bleus et son sourire enjôleur : sous des airs de gamine délurée se cache une performeuse redoutable.

Et ça ne date pas d'hier. Miss Pesch débute sa carrière en 1982 au sein du groupe Warlock avec lequel elle enregistre quatre albums. Ce n'est qu'après 1987 qu'elle poursuit l'aventure sous sa propre bannière. À ce jour, elle demeure l'une des rares femmes à être parvenue à obtenir la reconnaissance, non seulement du public, mais aussi d'une grande majorité des autres musiciens de Heavy Metal. C'est d'ailleurs Gene Simmons himself qui produit son deuxième album en 1990. Quant à ce filou de Lemmy, il n'hésite jamais à venir pousser la chansonnette avec sa copine germaine !

Au risque d'égratigner la sensibilité légendaire d'une bonne partie de la clientèle metalleuse, j'affirme que ce petit bout de femme a souvent plus de bollocks que bon nombre de ses collègues du sexe dit "fort"... pas pour des prunes qu'on la surnomme "The Metal Queen".

>>>>> FORCE MAJEURE

01 - Hateful Guy (1984 - Warlock - Burning the Witches)
02 - Under the Gun (1989 - Force Majeure)
03 - Rock On (1990 - Doro)
04 - The Fortuneteller (1991 - True at Heart)
05 - Heaven With You (1993 - Angels Never Die)
06 - I Rule the Ruins (1993 - Live)
07 - Don't Mistake It for Love (1995 - Machine II Machine)
08 - Poison Arrow (1998 - Love Me in Black)
09 - Ich Will Alles (2000 - Calling the Wild)
10 - Toujours Pour Gagner (2002 - Fight)
11 - Ungebrochen (2006 - Warrior Soul)
12 - 25 Years (2009 - Fear No Evil)
13 - You're my Family [2010 - 25 Years in Rock ... and Still Going Strong (Live)]
14 - It Still Hurts (ft. Lemmy Kilmister) (2012 - Raise Your Fist)


jeudi 25 décembre 2014

Mes Dames


Je l'ai déjà dit, je l'ai même écrit plusieurs fois dans ces colonnes et s'il le fallait, j'escaladerais le Mont Rushmore pour gueuler à la face du monde : « J'aime les femmes ! ».

Ou plutôt « J'aime LA Femme » avec un grand " feu " majuscule.

Ma bible en la matière demeure le texte — extraordinaire — de la chanson "Miss Maggie" de mon frangin, mon poteau : Renaud. En trois coups de stylo à bille, il rédige un manifeste fondamental tout à l'honneur de nos sœurs humaines.

Parce  qu'encore  aujourd'hui, il  faut  une  sacrée  paire  de  couilles  pour  être  une  femme. Viol, lapidation, humiliation, jet d'acide, main aux fesses, discrimination professionnelle, privation de parole, de réflexion, de liberté d'action, voilà ce que nos voisines de planète subissent au quotidien, au XXIème siècle. Et nos "grands hommes" peuvent bien agiter leurs grands bras mous, rien n'y fait : la femme qui devrait être l'avenir de l'homme n'en est toujours que son défouloir à rancœurs.

Le 8 mars 1921, Lénine décrète la Journée internationale des femmes pour l'ensemble des pays du bloc de l'Est. Le 8 mars 1977, l’Organisation des Nations Unies adopte une résolution identique pour ses pays membres. Il faudra attendre 1982, pour que François Mitterrand donne un statut officiel à cette journée en France.

Modestement, je déclare ouverte la semaine de la femme dans ma blogosphère. Durant 7 jours, des artistes féminines vont se succéder sur les pages de mon petit blog à moi, juste pour vous mes amies, mes copines, mes sœurs, mes tutrices, mes confidentes, mes bien-aimées, mes galères, parfois mes souffre-douleurs… enfin, mes dames et mes demoiselles !

C'est mon cadeau de Noël pour toutes les nanas de la Terre. Je vous embrasse.

>>>>> MADAME TUSSAUDS

01 - Étienne Daho - Madame, écoutez-moi
02 - Sagrado Coracao da Terra - Madame Butterfly
03 - Francis Cabrel - Madame n'aime pas
04 - L'Amori - Madame Blood
05 - Melissmell - Madame
06 - Alain Bashung - Madame rêve
07 - Godley & Crème - Madame Guillotine
08 - 17 Hippies - Madame
09 - James Booker - Madame X
10 - Miossec - Madame
11 - Barbara - Madame
12 - Peter Frampton - Madame
13 - Melissa - Madame George (Van Morrison Cover)
14 - Mark Knopfler - Madame Geneva's
15 - Michaj Burano - Madame, Madame
16 - Bernard Lavilliers - Madame
17 - Isokyna "Dave" Lindholm - Juostaan, Madame
18 - Tape Five (ft.Yuliet Topaz) - Madame Coquette

mardi 23 décembre 2014

Sticky Covers


Je sais ce que vous allez dire : « Wouah ! L'aut' blaireau, c'est déjà la troisième compile de covers des chansons des Stones qu'il nous pond !!! »

Ce à quoi je répondrai sereinement : « Pas faux ! »

Oui mais, quand même, c'est  pas rien… c'est les Rolling Stones… c'est le plus grand groupe de Rock de tous les temps ! De plus, si je ne me réfrénais pas un tout petit peu, j'en serais déjà à la quinzième compile du genre. Parce que des artistes qui ont pompé les Stones, il y en a à la pelle.

Certains se contentent de mettre un papier carbone et de reproduire, au quart de soupir près, la version originale. Pour ceux-là, je n'ai aucune pitié : c'est le coup de santiag direct dans les rotules !!!

Par contre, d'autres s'appliquent à donner une couleur inédite à l'œuvre initiale, à lui attribuer une identité originale et parallèle… presqu'une renaissance, une RE-création.

J'imagine que ce que je raconte doit paraitre ésotérique ; vous comprendrez mieux mes propos à l'écoute de cette jolie compile. De toute façon, c'est seulement du Rock 'n' Roll et je l'aime !!!

>>>>> SYMPATHY FOR THE COVER

01 - Jane Duboc - Lady Jane
02 - Claudine Longet - Let's Spend the Night Together
03 - Kendra Morris - Miss You
04 - Michelle Simonal - Mixed Emotions
05 - Dan McCafferty - Out of Time
06 - Rotary Connection - Ruby Tuesday
07 - Bettye Lavette - Salt of the Earth
08 - Ellen Warshaw - Sister Morphine
09 - Rage Againts The Machine - Street Fighting Man
10 - Jerry Lee Lewis - Sweet Virginia (ft. Keith Richards)
11 - Scubba - Tumbling Dice
12 - Chubby Checker - Under my Thumb
13 - Tim Ries - Waiting on a Friend
14 - Melanie - Wild Horses
15 - Baba Yaga - You Can't Always Get What You
16 - Debauchery - You Got Me Rocking
17 - Laibach - Sympathy for the Devil
18 - Esther Phillips - As Tears Go By

dimanche 21 décembre 2014

Heavy Metal Sunday Selection #9


Observons avec attention une meute de métalleux à l'état sauvage.

Regroupé autour de la tireuse à bière, le troupeau est paisible. À première vue, tous les individus ont l'air identique : crinière au vent, tee-shirt noir, jean's slim élimé, bague à tête de mort. On parvient toutefois à distinguer chaque spécimen par le flocage qu'il porte sur la poitrine. Led Zeppelin, Black Sabbath, Blue Öyster Cult et bedaine proéminente pour les vieux mâles. Linkin Park, Papa Roach, Slipknot pour les plus jeunes. Chez les femelles — de corpulence moindre — c'est plutôt Epica, Nightwish, Within Temptation et des mèches de cheveux colorées.

Pour communiquer, le groupe semble posséder son propre dialecte. On distingue des sons qui se répètent régulièrement : « motherfucker ! », « bullshit ! », « fuck ! », « rhôôôôô ! ». Difficile pour un non-initié d'en comprendre la signification. Émis avec un sourire goguenard, on peut supposer qu'ils sont pacifiques.

Par contre, si un olibrius se rue à tes trousses, la bave aux lèvres, une hache à la main, en gueulant « Rhôôôôô, putain ! J'vais t'péter les rhôôôôôtules, sale fils de pute !!!!! », privilégie la fuite à toute autre forme de discussion.

En cas de danger grave et imminent, offre-lui cette jolie compile bourrée jusqu'au trognon de titres parus en 2014… et implore Hræsvelg, gardien des morts dans la mythologie nordique.

>>>>> REIGN IN BLOOD

01 - Texas Hippie Coalition - El Diablo Rojo
02 - Megaherz - Zombieland
03 - Killer Be Killed - Wings of Feather and Wax
04 - Faithsedge - Revolve my World
05 - Vanadine - Make my Day
06 - Liv Kristine - Stronghold of Angels (ft. Doro)
07 - Dean Wallace - I'm Not a Hero
08 - AC/DC - Dogs of War
09 - AqME - Un Appel
10 - Black Veil Brides - Stolen Omen
11 - Blue Snaggletooth - Transmutation
12 - Emigrate - Faust
13 - Lancelot Lynx - Hot Mama
14 - Slipknot - Sarcastrophe

mercredi 17 décembre 2014

This Is... The Who


J'ai bien potassé mon Harrap's avant de pondre ma chronique.
Qui sont les Who ? Who are The Who ? Qui sont les Qui ?
Et aussi : Que sont les Qui ? What are The Who ? Que sont The Who ?

                                Rendez-vous  dans  un  wagon  avec  les  Who !!!
                                          Où  vont  les  Who  et  que  valent  les  Who ?
                                          Quatre  garçons  dans  le  vent,  les  Who ?  Non !
                                          Mais  des  veaux,  les  Who,  non  plus !!!
                                          Ou  alors  des  veaux  d'or,  les  Who !
                                          Comme  dit  Léo : « les  Who,  parce  que  je  le  vaux  bien ! »
                                          Et  il  est  où  Léo ? Loin  des  Who,  Léo !
                                          Les  Who  à  vélo.  Les  Who  devant.  Les  Who  de  Hurlevent !
                                          Les  Who  vont  vite.
                                          Des  tours  de  roues  pour  les  Who.
                                          Des  vins  doux  pour  les  divins  Who.
                                          Je  veux  voir  les  Who.  As-tu  vu  les  Who ?
                                          Et  où  t'as  vu  les  Who,  toi ???
                                          Les  Who  dans  le  Who's Who.
                                          Les  Qui  dans  le  Qui  Est  Qui !
                                          Youpi,  c'est  fini !!!


Oui, mais quid des Who ?

The Who est un groupe de Rock créé à Londres en 1964. Comme les Stones, les Beatles, les Kinks, ils étaient là au tout début. Il fut l'un des groupes les plus populaire et influent de son époque. Ils ont laissé une empreinte indélébile et beaucoup de leurs chansons sont encore souvent reprises. Empruntant à la fois au Rhythm and Blues et au Rock 'n' Roll pur et dur, ils sont considérés comme les précurseurs, voire les pionniers, du Hard Rock. Le groupe est aussi connu pour être l'une des principales sources du mouvement punk, notamment pour son agressivité sur scène, son arrogance et sa violence.

Si après tout ça, vous n'avez toujours pas envie de charger cette compile, je vous préviens : je sors mon air-micro et je chante "My Generation"... y'en a qui se sont pendus après !!!

>>>>> PUNK AND THE GODFATHER

01 - The Ox (1965 - My Generation)
02 - Whiskey Man (1966 - A Quick One)
03 - Silas Stingy (1967 - The Who Sell Out)
04 - Welcome (1969 - Tommy)
05 - Naked Eye (1970 - Live at the Isle of Wight Festival)
06 - Won't Get Fooled Again (1971 - Who's Next)
07 - I'm One (1973 - Quadrophenia)
08 - Squeeze Box (1975 - The Who by Numbers)
09 - Trick of the Light (1978 - Who Are You)
10 - Did You Steal my Money (1981 - Face Dances)
11 - One at a Time (1982 - It's Hard)
12 - Baba O'Riley (1982 - Live from Toronto)
13 - Relay (2003 - Live at the Royal Albert Hall)
14 - Black Widow's Eyes (2006 - Endless Wire)

lundi 15 décembre 2014

High Heels to Hell


                                   Livin'  easy,  livin'  free
                                   Season  ticket  on  a  one-way  ride
                                   Asking  nothing,  leave  me  be
                                   Taking  everything  in  my  stride
                                   Don't  need  reason,  don't  need  rhyme
                                   Ain't  nothing  I  would  rather  do
                                   Going  down,  party  time
                                   My  friends  are  gonna  be  there  too

                                   I'm  on  the  high  heels  to  hell
                                   On  the  high  heels  to  hell
                                   High  heels  to  hell
                                   I'm  on  the high  heels  to  hell
                                   Don't  stop  me

>>>>> CHRISTIAN LOUBOUTIN

01 - Club 69 - Riding into Battle With Her High Heels On
02 - June Noa - High Heels
03 - Billy Joel - Stiletto
04 - Memo Gonzalez & The Bluescasters - Angel in High Heels
05 - Michael Osborn - High Heels
06 - David Benoit - Stiletto Heels (ft. Russ Freeman)
07 - Viktoria Tolstoy - High Heels
08 - Mississippi Fever - High Heels and a Mini Skirt
09 - Monica's Last Prayer - Stiletto
10 - Larry Burton - High Heels and Tight Blue Jeans
11 - Ted Nugent - High Heels in Motion
12 - Informants - Stiletto Angel
13 - Marianne Faithfull - Horses and High Heels
14 - Cheap Trick - Low Life in High Heels
15 - Van Wilks - Stiletto Blues
16 - Streewalkers - Parisienne High Heels
17 - Mad Dog Cole - High Heels
18 - Blue Knights - Stiletto Baby

dimanche 14 décembre 2014

Heavy Metal Sunday Selection (Spécial Stoner #2)


« Évitez les aliments gras, salés, sucrés. Évitez de grignoter entre les repas. Consommez avec modération. Mangez 5 fruits et légumes. Prenez du Danacol contre le cholestérol. » …et pourquoi pas de la Vache qui Rit contre la connerie, tant qu'on y est !!!!!

J'ai l'impression qu'aujourd'hui tout le monde s'invite dans mon assiette pour me dire ce qui est bon ou mauvais pour ma santé. J'ai envie de proposer à tous les censeurs alimentaires d'avoir se faire voir chez les Papous.

Rien ne vaudra jamais une bonne côte de bœuf/sauce béarnaise avec des frites et un ballon de Côtes-du-Rhône. Rien ne remplacera un cassoulet de Castelnaudary qui a mijoté durant des heures dans la graisse d'oie, et un petit vin de Cahors pour le faire glisser. Et la choucroute… mon Dieu, la choucroute ! Croquante à souhait, enguirlandée de saucisses de Strasbourg et de Montbéliard… et un Sylvaner de Vœgtlinshoffen !

En matière de musique, c'est un peu pareil : j'aime les chansons charpentées avec un peu de gras autour. C'est exactement ce que je retrouve en écoutant un disque de Stoner Metal : ça tient bien au corps et ça fait du bien par où qu'ça passe !

Comme plat du jour, je vous propose une sélection de chansons tirées d'albums parus en 2014… et si c'est trop lourd, c'est que t'es trop vieux !!!!!

>>>>> WELCOME TO SKY VALLEY

01 - Brain Pyramid - Lazy
02 - Mothership - Shanghai Surprise
03 - The Monkey's Drunk - Love Flowers
04 - Radio Moscow - Death of a Queen
05 - Brant Bjork - Buddha Time (Everything Fine)
06 - Stubb - Devil's Brew
07 - Coffin On Tyres - Right on Time
08 - Leave Me Out - Shadow of Me
09 - The Groke - Another Strange Me
10 - Palm Desert - Pearl From the Muddy Hollow
11 - Headcharger - Blazing Star
12 - Blue Snaggletooth - Transmutation
13 - Slow Season - The Defector
14 - Hellpie - Decisions

vendredi 12 décembre 2014

Une chanson (I Shot the Sheriff)


J'ai tiré sur le shérif, mais je n'ai pas tiré sur l'adjoint. Oh, non !
J'ai tiré sur le shérif, mais je n'ai pas tiré sur l'adjoint. Oh, non !

Tout autour de ma ville natale
Ils essayent de me coincer
Ils disent qu'ils veulent m'accuser
Du meurtre d'un adjoint
Pour la vie d'un adjoint
Mais j'ai dit que :

J'ai tiré sur le shérif,
Mais je jure que c'était de la légitime défense
J'ai tiré sur le shérif,
Mais ils disent que c'est un crime capital

Le shérif Jown Brown m'a toujours détesté
Pourquoi ? Je ne sais pas
Chaque fois que je plantais une graine
Il disait de l'écraser avant qu'elle ne pousse
Il disait de les écraser avant qu'elles ne poussent
Et alors

C'est écrit dans les journaux
J'ai tiré sur le shérif. Oh, mon Dieu !
Mais je jure que c'était de la légitime défense
Où était l'adjoint ?
J'ai tiré sur le shérif
Mais je jure que c'était de la légitime défense

Un jour, la liberté a croisé mon chemin
Et j'ai décidé de quitter la ville
Soudain, j'ai vu le shérif Jown Brown
Pointer son arme pour me tuer
Alors j'ai tiré, j'ai tiré, je l'ai tué et je dis
Que si j'étais coupable, je payerais

J'ai tiré sur le shérif, mais j'ai dis : « je n'ai pas tiré sur l'adjoint »
Je n'ai pas tiré sur un adjoint. Oh, non ! Oh, non !
J'ai tiré sur le shérif. Je l'ai fait. Mais je n'ai pas tiré sur l'adjoint. Oh, non !

Mes réflexes ont pris le dessus
Et ce qui devait arriver arriva
Tant va la cruche a l'eau
Qu'à la fin elle se casse
Qu'à la fin elle se casse

Je dit :
J'ai tiré sur le shérif
Dieu, mais je n'ai pas tiré sur l'adjoint. Ouais !
J'ai tiré sur le shérif
Mais je n'ai pas tiré sur un adjoint. Ouais ! Non, ouais !

« Quelque chose me dit que tu vas en chier, mec. Le shérif Brown t'accuse d'avoir flingué son adjoint. C'est sûr, tu vas en chier, mon pote. T'auras beau gueuler que ce n'est pas toi, personne te croira. T'as oublié ta couleur ? T'es noir, mec. Et pourquoi t'essayais de te barrer. T'étais pas bien à la plantation ? Ouaih, tu vas en chier, mec ! »

Écrite et composée par Bob Marley, cette chanson sort sur l'album Burnin' des Wailers en octobre 1973. En novembre de la même année, Eric Clapton sort sa propre version en single extrait de l'album 461 Ocean Boulevard. Aussitôt, c'est un succès planétaire. Le titre se classe premier dans les charts U.S., canadiens et néo-zélandais et squatte les meilleures places des hit-parades européens.

Un tel succès relance la carrière d'Eric Clapton et permet également de faire connaître Bob Marley à un large public, à une époque où il n'était qu'un rastaman quasiment inconnu.

>>>>> IN SELFDEFENCE

01 - Bob Marley
   02 - Bill Leverty
      03 - Michael Brecker & Lisa Fischer
         04 - Troy Brooks
            05 - Deodato
               06 - The Twang
                  07 - Alpha Blondy
                     08 - Inner Circle
                        09 - Eric Clapton
                           10 - West Coast All Stars
                              11 - Radio-Active Toys
                                 12 - Screamin' Jay Hawkins
                                    13 - Jeff Liberman
                                       14 - Union Avenue
                                          15 - Monty Alexander
                                             16 - Sao Vicente (ft. Marlene)
                                                17 - Warren G
                                                   18 - Paul Moran

mercredi 10 décembre 2014

Cette année-là… 1974


Cette année-là, j'achète mon premier 33 tours de Rock : "Ummagumma" de Pink Floyd. Suivront "Tommy" des Who, "Muscle of Love" d'Alice Cooper, "Aladdin Sane" de David Bowie…

À New York, une bande de fous furieux fait son entrée dans le monde du spectacle. Ils sont grimés comme de vieilles putes et fringués comme au carnaval de Venise. Ils balancent un Rock and Roll survitaminé. 40 ans plus tard, ils sont toujours sur le devant de la scène, adulés par 3 générations de fans… ne faites pas les innocents, vous savez très bien de qui je parle !!!

Cette année-là voit aussi la naissance de quelques autres poids-lourds du Hard Rock : Rush au Canada, Bad Company et Judas Priest en Angleterre. UFO a embauché le jeune guitariste prodige Michael Schenker, tandis que Foghat commence à récolter les fruits d'un travail acharné au service d'un Blues Rock sautillant.

>>>>> GENE SIMMONS

01 - Pinnacle - Assasin
02 - Tempest - Funeral Empire
03 - Foghat - Honey Hush
04 - Primevil - Leavin'
05 - UFO - Oh My
06 - Les Variations - Did It
07 - Rush - Take a Friend
08 - KISS - Let Me Know
09 - Neil Merryweather - Neon Man
10 - Hydra - Good Time Man
11 - Bad Company - Movin' On
12 - Judas Priest - Never Satisfied
13 - Good Rats - 300 Boys
14 - Beggar's Opera - Jack the Ripper

lundi 8 décembre 2014

Annie


Nini Quat' Souris a quat' souris
Nini Quat' Souris a quat' souris

Un chat vient à passer
Un chat vient à passer tout gris
Pour le dessert croque une souris

Nini Quat' Souris a trois souris
Nini Quat' Souris a trois souris

Un chat vient à passer
Un chat vient à passer hardi
Sans hésiter mange une souris

Nini Quat' Souris a deux souris
Nini Quat' Souris a deux souris

Un chat vient à passer
Un chat vient à passer pardi
Aussitôt dit gobe une souris

Nini Quat' Souris n'a qu'une souris
Nini Quat' Souris n'a qu'une souris

Un chat vient à passer
Un chat vient à passer et puis
Fissa boulotte l'ultime souris

Nini Quat' Souris n'a plus d'souris
Nini Quat' Souris n'a plus d'souris

Que fait Nini Quat' Souris ?
Que fait Nini Quat' Souris sans souris ?
Nini Quat' Souris sans souris prend quat' serins
Nini Quat' Souris sans souris prend quat' serins

Nini Quat' Souris a quat' serins
Nini Quat' Souris a quat' serins

Un chat vient à passer
Un chat vient à passer tout gris…

>>>>> MICKEY MOUSE

01 - Björn J:son Lindh & Torbjörn Carlsson - Annie's Theme
02 - Casanova - Annie
03 - Emilie Simon - Annie
04 - John Lee Hooker - Annie Mae
05 - Heart - Dreamboat Annie
06 - Leon "Chu" Berry - Annie Laurie
07 - Seanor & Koss - Island Annie
08 - Best & Blues Power - Annie K.
09 - Grady - Annie Lee
10 - James Blunt - Annie
11 - Smashing Pumpkins - Annie-Dog
12 - Edwin Starr - Drunk Annie
13 - Steppenwolf - Annie, Annie Over
14 - Dizzy Gillespie - Annie's Dance
15 - The Jack Street Band - Annie
16 - Tony Joe White - Polk Salad Annie
17 - Wild August - Annie
18 - Marlene Dietrich - Ach, Fräulein Annie Wohnt Schon Lange Nicht Mehr Hier (Annie Doesn't 
       Live Here Anymore)

dimanche 7 décembre 2014

Jeu interblogs - Sound & Vision


Jeu  interblogs ?

Tiens, tiens, ça  me  rappelle  quelque  chose !!!

Cette  fois-ci, ce  sont  nos  amis  Alexandre  et  Étienne  qui  proposent  de  nous  divertir  tous  ensemble  en  partageant  quelques  morceaux  choisis.
 
Plus  d'explications  dans  l'usine  à  Pop  des  deux  lascars !

Heavy Metal Sunday Selection #8


Comment survivre en milieu hostile ?

Si par le plus grand des hasards, tu es pris dans un troupeau de métalleux en goguette, pas de panique ! Sous des airs féroces, ils n'en sont pas moins fort sociables, si tu parviens à comprendre leur mode de fonctionnement.

Tout d'abord, ne refuse jamais une bière offerte par un métalleux, même si elle est tiède et de mauvaise qualité. Et s'il t'envoie un rot tonitruant dans les naseaux, c'est sa façon de dire qu'il a grandement apprécié que tu lui laisses le fond de la canette. Si dans la conversation il emploie le terme "motherfucker", sache qu'il n'a néanmoins aucunement l'intention d'avoir un rapport sexuel avec ta maman. Ne te sens pas agressé s'il te colle de grandes claques dans le dos, il s'agit en fait d'un signe d'amitié sincère.

Après avoir ingurgité l'équivalent d'une baignoire de Kro, ne demande pas où se trouvent les Ouatère Clozède. Fais comme tout le monde : pisse contre un mur. Pour vomir, le caniveau est plus approprié. À la fin d'un concert de Slayer, utilise l'expression « Putain, ça déchire ! », plutôt que « Cooooooool ! ».

Le métalleux ne manque pas d'humour. S'il t'invite à tirer sur son doigt, fais-le sans rechigner et après qu'il ait émis une flatulence, n'hésite pas à déclarer « Putain, tu schlingue, mon salaud ! ». Il te sera extrêmement reconnaissant d'avoir savouré sa plaisanterie et t'offrira une nouvelle bière en te bourrant les côtes de claques amicales.

Te voilà maintenant paré à te fondre dans le monde merveilleux du Heavy Metal. Ah ! Une dernière chose quand même avant de te laisser filer : laisse tomber le polo Lacoste et les mocassins à glands !!!!!

>>>>> MASTER OF PUPPETS

01 - Devilment - Mother Kali
02 - Acid Drinkers - 25 Cents for a Riff
03 - Devil You Know - My Own
04 - Ghost Brigade - Aurora
05 - Mount Salem - Lucid
06 - Virgil & The Accelerators - Give It Up
07 - Lordi - House of Ghosts
08 - KMFDM - Blood vs. Money
09 - Machine Head - Eyes of the Dead
10 - Nightmare - Digital DNA
11 - Kyng - In the Land of Pigs
12 - Exodus - My Last Nerve
13 - Judas Priest - Crossfire
14 - Mägo de Oz - De la Piel del Diablo

vendredi 5 décembre 2014

Drone Metal


Le Drone Metal, aussi appelé Drone Doom ou Power Ambient, représente le côté le plus atmosphérique du Metal moderne. Il se caractérise par des riffs minimalistes et des sons propres à "sculpter" des images dans l'esprit de l'auditeur. Les rares paroles traitent de concepts abstraits et sont généralement mélancoliques et apocalyptiques.

Ce style musical fait essentiellement usage de bourdons ("drones" en anglais), c'est-à-dire d'une ou plusieurs notes qui vibrent toujours à la même hauteur et forment un accord continu. Il se caractérise par de très longues plages musicales offrant peu de variations harmoniques.

Pardonnez-moi si ce début de chronique vous parait nébuleux. Il l'est également pour moi… voilà un chapitre du Metal qui ne m'est guère familier. Pour être parfaitement honnête : je le découvre avec vous. Comme j'ai entrepris de présenter les différents visages du Metal, je ne pouvais laisser de côté cette frange extrême et difficilement accessible.

Alors, on serre les fesses, on s'accroche à la queue du Mickey et on se laisse embarquer vers un univers schizophrénique… le premier arrivé attend les autres !!!

>>>>> DRONES DE DAMES

01 - I Am Esper - Dark Spirit of the Past (part 1)
02 - Horseback - Arjuna
03 - Sunn O))) - Big Church (Megszentségteleníthetetlenségeskedéseitekért)
04 - Earth - Engine of Ruin
05 - Diagnose: Lebensgefahr - Upon the High Horse of Selfdestruction
06 - Locrian - Augury in an Evaporating Tower
07 - Nadja - Long Dark Twenties
08 - Eagle Twin - Lorca (Adan)
09 - Megaton Leviathan - Water Wealth Hell on Earth (part 1)
10 - Boris - My Neighbour Satan
11 - Methadrone - Transient Release
12 - Khanate - Wings From Spine

mercredi 3 décembre 2014

This Is… R.E.M.


Tout d'abord, éclaircissons le mystère : R.E.M. est l'acronyme de "Rapid Eye Movement" (mouvement oculaire rapide), le nom donné à l'étape du sommeil paradoxal durant laquelle les globes oculaires s'agitent rapidement alors que le dormeur rêve… voilà, ça c'est dit !

« À tous nos amis et fans : en tant que R.E.M., amis et co-conspirateurs de toujours, nous avons pris la décision de mettre fin à notre groupe. Nous nous retirons avec beaucoup de gratitude, de plénitude et d'étonnement face à tout ce que nous avons accompli. À tous ceux qui un jour se sont sentis touchés par notre musique : merci de tout cœur pour nous avoir écoutés ».

C'est par ce simple communiqué que les membres de R.E.M. se séparent le 21 septembre 2011, après 31 ans de vie commune. Pas d'annonces fracassantes dans la presse, pas d'engueulades, pas de procès. Sans regrets, ni rancœur. La grande classe, même si cette annonce laisse des milliers de fans orphelins.

La grande classe aussi quand en 1997, le batteur Bill Berry annonce à ses partenaires qu'il souhaite mettre un terme à sa carrière, mais qu'il ne le fera qu'avec leur accord et si ça n'entraîne pas la dissolution du groupe. Michael Stipe, Mike Mills et Peter Buck décident de continuer en trio et annoncent ainsi la nouvelle : « Sommes-nous encore R.E.M.? Je pense qu'un chien à trois pattes reste un chien. Il doit juste apprendre à courir différemment. »

Et encore la grande classe dans leur répertoire qui mêle Rock élégant, Pop énergique et harmonies vocales soignées.

Si R.E.M. connait un réel succès aux États-Unis durant ses premières années d'existence, il faudra cependant attendre 1991 pour que le monde entier le découvre à travers "Losing my Religion". Le single squatte les places d'honneur des hit-parades de la planète et propulse le groupe au rang de poids lourds de la scène Rock.

>>>>> LOSING MY RELIGION

01 - Catapult (1983 - Murmur)
02 - Camera (1984 - Reckoning)
03 - Kohoutek (1985 - Fables of the Reconstruction)
04 - Hyena (1986 - Lifes Rich Pageant)
05 - Strange (1987 - Document)
06 - Hairshirt (1988 - Green)
07 - Low (1991 - Out of Time)
08 - Pop Song 89 (1991 - MTV Unplugged) (Live)
09 - Nightswimming (1992 - Automatic for the People)
10 - You (1994 - Monster)
11 - Departure (1996 - New Adventures in Hi-Fi)
12 - Hope (1998 - Up)
13 - Beachball (2001 - Reveal)
14 - Wanderlust (2004 - Around the Sun)
15 - Houston (2008 - Accelerate)
16 - 1,000,000 (2009 - Live at the Olympia in Dublin) (Live)
17 - Discoverer (2011 - Collapse Into Now)

lundi 1 décembre 2014

Cette année-là… 1973


Cette années-là, Aerosmith fait un tabac avec un album de Hard Rock fortement enraciné dans le Blues et agrémenté d'éléments de Pop, de Metal et de Rhythm and Blues. Il faut dire que la paire constituée par le chanteur Steven Tyler et le guitariste Joe Perry, surnommés les Toxic Twins, possède un talent indiscutable pour pondre des mélodies qui collent au cerveau comme les chewing-gums aux semelles.

Du côté de Londres, les premiers riffs de Brian May irradient les ondes, tandis que la voix magique de Freddie Mercury électrise les foules. Le phénomène Queen est sur les rails.

Et qui pousse la gueulante au micro de Geordie ? Brian Johnson qui connaitra la gloire en tant que chanteur à casquette d'AC/DC.

D'autres excellents groupes connaitront aussi de beaux jours : Bachman-Turner Overdrive, Montrose et le surprenant Granicus qui obtient une reconnaissance tardive grâce à internet.


01 - Icecross - Solution
02 - Mouse - Going Out Tonight
03 - Buffalo - Sunrise (Come my Way)
04 - Aerosmith - Somebody
05 - Bedlam - Hot Lips
06 - Queen - My Fairy King
07 - Bachman-Turner Overdrive - Takin' Care of Business
08 - Montrose - Good Rockin' Tonight
09 - Sperrmüll - Land of the Rocking Sun
10 - James Gang - Ride the Wind
11 - Silverhead - Cartoon Princess
12 - Estus - Truckin' Man
13 - Granicus - When You're Movin'
14 - Geordie - Strange Man

dimanche 30 novembre 2014

Heavy Metal Sunday Selection #7


Cette nuit, j'ai fait un putain de cauchemar : sous la pression de puissants lobbies puritains, l'écoute du Heavy Metal devenait prohibée. Quiconque dérogeait à la loi était arrêté sans ménagement et traduit devant la Haute Cour de Justice des Culs Serrés.

En absolue maîtresse de guerre, Christine Boutin menait la chasse aux contrevenants. Sanglée dans une combinaison de cuir cintrée, elle faisait régner la terreur jusqu'au plus profond des tanières où nous avions l'habitude de nous réunir entre amis, pour claquer quelques flasques de Jack Daniel's, tout en écoutant de bons vieux riffs maousse costauds.

Comme une brêle, je me suis fait choper au sortir du bois. Sans ménagement, je fus ligoté et trainé par les cheveux jusqu'en place public où un tribunal de bourgeois pudibonds me condamna à la peine suprême : écouter la discographie complète de Mariah Carey durant une semaine entière… mon cœur n'y résisterait pas !

Alors que déjà le bourreau me passait le casque sur les oreilles, Angus Young fendit le smog. Du haut d'une muraille de Marshall à lampes, il foudroya la foule ascétique d'un riff de mammouth.

Vindjiou, je me rappelle pas ce que j'ai lampé hier soir, mais ça devait être du trapu ! Je vais me remettre la tête à l'endroit en écoutant cette jolie compile pleine de chansons qui émanent de la production métallique de 2014.

>>>>> CAT SCRATCH FEVER

01 - The Angels - Talk the Talk
02 - Sanctuary - Let the Serpent Follow Me
03 - Orange Goblin - Übermensch
04 - Trepalium - Damballa's Voodoo Doll
05 - Saturn - Rokktori
06 - Hämatom - Blinde Fäuste
07 - Astral Doors - Shadowchaser
08 - Hellion - Rockin' 'til the End
09 - Scar Symmetry - The Spiral Timeshift
10 - Evergrey - Barricades
11 - Accept - 200 Years
12 - Manigance - Sans relâche
13 - Lyriel - Der Weg
14 - Body Count - Black Voodoo Sex

vendredi 28 novembre 2014

Une chanson (Blueberry Hill)


                  J'ai trouvé mon frisson
             Sur Blueberry Hill
             Sur Blueberry Hill
             Lorsque je t'ai rencontrée

             La lune était encore
             Sur Blueberry Hill
             Et s'est attardée jusqu'à ce que
             Mon rêve devienne réalité

             Le vent jouait dans les saules
             Une douce mélodie de l'amour
             Mais tous ces vœux que tu avais faits
             Ne se sont jamais réalisés

             Même si nous sommes séparés
             Tu fais toujours partie de moi
             Tu étais mon frisson
             Sur Blueberry Hill


Cette chanson a été écrite en 1940 par Al Lewis et Larry Stock, et composée par Vincent Rose. Rien que cette année-là, elle a été enregistrée à plusieurs reprises. Le 31 mai, par Tommy Ryan et l'orchestre de Sammy Kaye. Le 3 juin, par Gene Krupa, le 20, par Mary Small et l'orchestre de Nat Brandwynne. Kay Kyser, Russ Morgan, Gene Autry, Connee Boswell, Jimmy Dorsey sans oublier le Glenn Miller Orchestra qui se classe premier au box office.

Il faudra pourtant attendre 1956 et la version de Fats Domino, pour que la chanson prenne sa véritable dimension populaire et internationale. Depuis, elle fait partie du répertoire d'un grand nombre d'artistes de renom, parmi lesquels : Louis Armstrong (1949), Elvis Presley (1957), Little Richard (1958), Bill Haley & His Comets (1960), Cliff Richard (1962), Led Zeppelin (1970 sur l'enregistrement bootleg Live on Blueberry Hill), Dick Rivers (1972), Adriano Celentano (1977), Johnny Hallyday et Chris Isaak (2006, live à La Cigale), Elton John (2007, Goin' Home : A Tribute to Fats Domino)…

>>>>> SWEET MELODY

01 - Glenn Miller (1940)
   02 - The Rivieras
      03 - Bruce Cockburn
         04 - Carol Sloane & Clark Terry
            05 - Houston Person & Ron Carter
               06 - Gene Autry (1940)
                  07 - The Beach Boys
                     08 - Pat Boone
                        09 - Louis Armstrong
                           10 - Little Richard
                              11 - John Fahey
                                 12 - Marianna Wroblewska
                                    13 - The Saxons
                                       14 - Fats Domino (1956)
                                          15 - Mose Allison
                                             16 - The Loved Ones
                                                17 - The Walker Brothers
                                                   18 - Brenda Lee (1959)


mercredi 26 novembre 2014

Zeppelin Cover(L)ed


Comment vous dites : Lèdzépline ? Et vous écrivez ça comme Lénine ou Staline… alors, c'est un orchestre russe ???

Quoi, anglais ? Ohhh ! Moi je me méfie des Anglais ! Ils font cuire des bœufs dans du sirop avec de la menthe et ils sont tous un peu, mmhhh… joyeux… gay, comme ils disent là-bas. Des gens bizarres, quoi ! En plus, il pleut tout le temps en Anglaisie… pas comme chez nous.

Et puis vous avez vu le chanteur avec ses cheveux de fille et sa chemise débraillée. S'il attrape une pneumonie, faudra pas qu'il vienne se plaindre. Enfin, moi, ce que j'en dis !!! Et quand je dis chanteur, c'est pour ne pas dire de gros mots. Vous voyez ce que je veux dire ! Celui-là, il doit être très, très joyeux !!! Je ne vous fais pas un dessin ! Et le monsieur qui joue du tambour, vous avez vu sa dégaine ? Ne dirait-on pas un ours qui sort de sa caverne ? Et mal rasé avec ça. M'étonnerait pas qu'il ait des poux, c't'homme-là !!! Même le pianiste a les cheveux longs. D'habitude, les pianistes sont des gens sérieux. Enfin, les pianistes anglais, je ne sais pas !!!

Vous voulez que je vous dise : avec tout le tintamarre qu'ils font avec leur musique de sauvage, ces gens-là ne sont pas prêts de vendre des disques… c'est moi qui vous le dis !!!

>>>>> STAIRWAY TO ROCK AND ROLL

01 - Dread Zeppelin - Celebration Day
02 - Anastacia - Ramble On
03 - Mark Thornton - Kashmir
04 - Jake Holmes - Dazed and Confused
05 - Quidam - No Quarter
06 - CC Coletti - Black Dog
07 - Led - Misty Mountain Hop
08 - Pat Travers - Houses of the Holy
09 - Steve Bingham - Battle of Evermore
10 - Clarence 'Gatemouth' Brown - Rock and Roll
11 - Andru Donalds - D'yer Mak'er
12 - Motohiko Hino - Thank You
13 - Quelques Fiers Mongols - The Ocean
14 - Orchestre National de Jazz - Stairway to Heaven
15 - Nguyen Le - Whole Lotta Love
16 - Boys From County Nashville - Going to California
17 - Eric Gales - Trampled Underfoot
18 - Aleksandr Rastopchin - Immigrant Song

lundi 24 novembre 2014

Miaou !!!


                                   Pussy,  pussy ! Où  est  passé, mon  petit  pussy ?
                                   C'est  la  mère  Michel  qui  a  perdu  son  pussy
                                   Mais  où  est  donc  perché  le  Persan
                                   Je  l'ai  vu  hier  dans  la  gouttière
                                   Arrivée  la  nuit, il  était  tout  gris
                                   Aujourd'hui,  je  l'ai  dans  la  gorge
                                   Il  n'y  a  pas  de  quoi  le  fouetter
                                   Tu  n'es  pas  là,  je  vais  danser
                                   Pussy  ronronne  sous  mes  doigts
                                   Je  le  caresse, il  frémit

>>>>> LA CHATTE À LA VOISINE

01 - Iggy Azalea - Pu$$y
02 - Storm At Sunrise - Pussy Cat
03 - Bert Kaempfert & His Orchestra - Pussy Footin'
04 - American Dog - Sometimes You Eat the Pussy
05 - Black Hawk - Bad Pussy
06 - Grinderman - No Pussy Blues
07 - Malignant Germ Infestation - Political Pussies
08 - Nashville Pussy - Pussy Time
09 - Rob Zombie - Pussy Liquor
10 - Jean-Louis Murat - La chatte
11 - Gavin Friday - Mr. Pussy
12 - Jethro Tull - Pussy Willow
13 - Rammstein - Pussy
14 - Fabio Concato - Pussy
15 - Iggy Pop - Pussy Walk
16 - Lord of Acid - Pussy
17 - Pin-Up Went Down - Pussy Worship
18 - Steel Panther - I Want Pussy