mercredi 28 décembre 2011

Johnny Hallyday (1981) Live


Lors du grand jeu sans frontières des bloggers, j'avais noté un commentaire amusant sur les Chroniques à Charlu : "Il me semble que pour la majorité, un bon Johnny en disque c'est un Johnny Public..." (dixit Devant). À cela, j'ai envie de réponde : "Ben ! ouaih !!!". Et je le prouve avec ce Live enregistré lors du "Tour 81" de promotion de l'album "En pièces détachées". Épaulé par "The Night Rider Band" (anciens musiciens d'Elton John), l'Idole des Jeunes délivre un show d'une rare sauvagerie. Comme d'habitude, il se donne tout entier au public, poussant ses capacités vocales au maximum, quitte à essuyer quelques dérapages non contrôlés. Il sait aussi se montrer d'une tendresse infinie et délivre la plus belle version jamais enregistrée de "Si j'étais un charpentier".
Si je vous dis que c'est le meilleur album en public de Jojo, vous allez encore dire que l'exagère... je vous laisse donc juges ! Sachez cependant que même sous la torture, je refuserai d'avouer que j'ai tort !!!

>>>>> ROCK AND ROLL ATTITUDE <<<<< (NOUVEAU LIEN / NEW LINK)

01 - Guerre        
02 - Fils de personne        
03 - Lady Divine        
04 - Le feu        
05 - Ma chérie, c'est moi        
06 - Excusez-moi de chanter encore du Rock and Roll        
07 - Si j'étais un charpentier        
08 - La musique que j'aime        
09 - Gabrielle        
10 - Quand ce jour viendra        
11 - Salut Charlie        
12 - J'ai pleuré sur ma guitare        
13 - Ma gueule        
14 - Je peux te faire l'amour        
15 - Rien que huit jours        
16 - Oh ! Carole        
17 - Johnny, reviens !        
18 - Deux étrangers        
19 - Le bon temps du Rock 'n' Roll

5 commentaires:

  1. Johnny Rules !!! Ah que ouais !!! Même si ses albums studio, disons de 1969 à 1875, sont à mon avis largement un cran au-dessus.

    Merde alors, je me suis dévoilé.

    Ben oui, je l'aime, le Jojo...

    RépondreSupprimer
  2. Toute sa carrière aura été le reflet de l'air du temps façon rock (il n'y a qu'à regarder l'évolution de son look !) et pourtant cette manière caméléon il l'adopte, la dompte, la transporte dans son univers et, finalement, on le retrouve toujours tel que lui-même, particulièrement sur scène comme à ce fameux concert, prêt à tout donner pour le show.

    RépondreSupprimer
  3. Oui il est pas dégueux ce live.. en dehors de ses supers disk studio (69/75 je confirme), ses live qui valent le coup se situent dans ces période 79/84, avec Pavillon de Paris, celui là et le palais des sport avec le toit qui vole en éclat !!!! très très bon live de Jojo dès l'intro avec Guerre..."au nom de la stupidité"... ça correspond aux excellent live de Bob Seeger qui l'a beaucoup influencé (le bon temps du rock and roll, c'est lui).
    Très bonne période, après ça part en couille !!!!ou plutot en cuille.
    Eh, chez moi, le pavillon de Paris et un des messages les plus consulté !!!! y ratisse large le wokeur

    RépondreSupprimer
  4. Ah..le night rider band...de supers musicos, des guitaristes de folie et Bobby Guidotti un batteur dingue...
    ça déménageait sérieux...j'ai eu la chance d'assister au concert...quel pied!...ça rock'n'rollait du tonnerre de dieu...du GRAND JOHNNY....
    Alain A.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Alain de ton témoignage ! Comme tu le dis si bien : "QUEL PIED !!!!!"

    RépondreSupprimer