jeudi 8 juin 2017

Voici… Alain Souchon


De  J'ai  dix  ans  à  Derrière  les  mots  en  passant  par  La Ballade de JimAllô maman bobo, Le  Bagad  de  Lann Bihoué, Foule  sentimentale,  sans  oublier  Belle-Île-en-Mer, Rockollection, Le pouvoir des fleurs, Karine Redinger, Le soleil donne, qu'il écrit pour Laurent Voulzy, la carrière d'Alain Souchon  est un long fleuve tranquille constellé de chansons extraordinaires qui font désormais partie du patrimoine artistique hexagonal.

Faut dire qu'il revient de loin, le gaillard, parce qu'avec sa tronche en désordre, ses épaules de criquet et sa voix de cabri asthmatique, il lui en a fallu du talent pour s'imposer au firmament de la chanson française. Faut dire aussi que le gaillard a toujours su s'entourer d'artistes talentueux pour façonner un répertoire parfaitement adapté à son personnage. Outre son alter ego, Laurent Voulzy, c'est Michel Jonasz, Louis Chedid, Franck Langolff et encore son propre fils, Pierre Souchon, qui sont venus apporter leur pierre à l'édifice.

Bienvenue dans l'univers si particulier de ce vieil ado un peu ahuri… né à Casablanca en 1944 !

>>>>> TARE TA GUEULE

01 - Le château (1974 - J'ai 10 ans)
02 - Tout doux (1976 - Bidon)
03 - Loulou doux (1977 - Jamais content)
04 - Le dégoût (1978 - Toto 30 ans, rien que du malheur)
05 - Manivelle (1980 - Rame)
06 - Lennon kaput valse (1983 - On avance)
07 - Faust (1985 - C'est comme vous voulez)
08 - J'attends quelqu'un (1988 - Ultra moderne solitude)
09 - Arlette Laguiller (1993 - C'est déjà çà)
10 - C'était menti (1999 - Au ras des pâquerettes)
11 - Lisa (2005 - La vie Théodore)
12 - Soleil (avec Françoise Hardy) (2006 - Parenthèses de Françoise Hardy)
13 - Les saisons (2008 - Écoutez d'où ma peine vient)
14 - Rue Saint-Louis-en-l'Île (avec Brigitte Fontaine) (2011 - L'un n'empêche pas l'autre 

       de Brigitte Fontaine)
15 - Memphis Tennessee (Chuck Berry Cover) (2011 - À cause d'elles)
16 - Consuelo (avec Laurent Voulzy) (2014 - Alain Souchon & Laurent Voulzy)

13 commentaires:

  1. J'aimais bien Souchon dans le début de sa carrière, maintenant, depuis de nombreuses années, il me laisse un peu pantois, car je trouve qu'il manque un peu de renouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, je trouve qu'il s'améliore avec les années ! (un peu comme moi !!!)
      ;-)

      Supprimer
  2. Je suis fan. ..De son air ahuri. ..et du reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais avoir la même tête d'ahuri et autant de talent !

      Supprimer
    2. J'écoute Souchon depuis mon adolescence, un des rares français qui m'aient toujours touché. Il y a toujours une tristesse et une nostalgie dans laquelle je plonge illico. Et puis une écriture à part, des associations de mots inhabituelles qui participent à la qualité de ses textes.

      J'aurais pas aimé faire ce Voici, il y a tellement de chansons que j'aurais aimé retenir.

      Supprimer
    3. Et oui, un artiste vraiment à part sur la scène française. Finalement, ses petites chansonnettes qui ont l'air un peu bébêtes au départ, sont toujours de petits bijoux d'intelligence et de finesse

      Supprimer
  3. C'est un ami permanent, une récurrence ce mec. Depuis le début, en passant par mon disque de la souche à moi..l'Olympia 83 que je me passe très souvent, je reste très attaché à sa discographie.. jusqu'à la collaboration en duo avec Voulzy ;s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souchon-Voulzy, c'est un peu nos Lennon-McCartney à nous !

      Supprimer
  4. 'Casablanca', justement, écrit par David McNeil, superbe chanson. Souchon, c'est du merveilleux, tout est équilibré, émouvant, rien ne dépasse, et c'est "inusable".
    Pour mouliner autant de chansons impeccables, il faut en en avoir sous le capot. Et puis, le talent de Lolo... énorme !

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique compile où je remarque que tu as évité les chansons trop connues ou trop entendues. Du grand art, Keith !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant d'un autre maître de la compile, ce compliment me va droit au cœur.
      C'est le principe même de cette collection "This Is" : présenter les artistes au travers de chansons moins connues, ce qui ne veut pas dire moins bonnes

      Supprimer