vendredi 18 décembre 2020

Ayatöllah Metal

 
En 2015, deux musiciens du groupe de thrash metal iranien Confess sont condamnés à 14 ans de prison, assortis de 74 coups de fouet, pour avoir joué de la musique profanatrice et blasphé- matoire. Ils échappent de justesse à la peine de mort grâce à une lacune dans la charia qui précise que « si tu insultes le prophète, tu seras exécuté, parce qu’il est mort et ne peut se défendre. Mais si tu blasphèmes contre Dieu en remettant en cause son existence, il peut te pardonner. » Par chance, les deux zicos sont parvenus à rejoindre la Norvège où ils ont obtenu l’asile politique. Deux ans plus tard, c'est au tour du groupe de death Arsames d'être arrêté et condamné à 15 ans de prison en raison de son statut de groupe de metal satanique. Eux aussi ont réussi à se faire la malle, mais préfèrent garder encore secret leur lieu de résidence !

Quand je pense qu'en 1992, le petit Jordie clamait « Dur, dur d'être un bébé ! » D'accord avec toi, mon pote, mais jouer du metal en Iran, comme dans tous les régimes répressifs, c'est pas de la tarte non plus. Paradoxalement, en 2018, Sanam Pasha, chanteuse du groupe 5grs, a reçu l'autorisation gouvernementale de monter un groupe de rock 100 % féminin et d'organiser un concert à Téhéran. Cependant, quelques contraintes persistaient : seules les femmes pouvaient assister au spectacle, les textes devaient être approuvés par les fonctionnaires du ministère de la Culture et de l'Orientation islamique, les artistes devaient respecter le code vestimentaire iranien et ne pas se montrer "trop passionnées", sans oublier bien sûr l'interdiction d'enregistrer des disques.

Si ça vous dit, il me reste une petite place sur mon tapis volant. Destination : le pays des mille et une nuits… et des ayatöllahs fans de Motörhead !

>>>>> فلز سنگین 

01 - Soashyant - جنون جهانی (The World Madness)
02 - Dawn Of Rage - Doom
03 - Sabke Morde - Avar
04 - Ekove Efrits - One Truth, One Confession
05 - Tarantist
- ببار بارون (Rain Pour Down)
06 - Out of Nowhere - The Road
07 - 5grs - 5grs's Chair
08 - Shivered - Red Sky
09 - Angband - Insane
10 - Confess - Teh-Hell-Ran
11 - Arsames - Persepolis
12 - Farzad Golpayegani - I See Beyond my Eyes (feat. Jesse Bisceglia)
13 - Phenomenal - Unwelcome Hero
14 - Creation of Darkness - Arch-Fiend
15 - Internal Chaos - The Arc
16 - Satura - Dearth of Liberty
17 - Ahoora - Drizzle Knight
18 - 1000 Funerals - Sutured Lips

10 commentaires:

  1. Super respect pour ces artistes. S'impliquer au point de risquer sa vie ou sa liberté pour quelques notes de musique, voilà qui en impose. Sex, drugs and Rock'n Roll, dit-on. Pour eux, ce n'est aucun des trois.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Il existe cependant une musique autorisée qui est encore plus P.A.T. que les pires P.A.T. que tu nous as déjà proposées !

      Supprimer
  3. L'opium du peuple vs la musique du diable. Cependant je crois savoir que l'un des combos les plus appréciés des têtes molles du clergé chiite serait Decapitated, groupe death/groove polonais constitué de présumés mais talentueux violeurs selon la justice étasunienne...

    Ok je sors.

    Merci Keith pour le voyage au pays d'Aladin est un metalhead !

    Drago

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Decapitated ? C'est pas eux qui chantent Kill The Cult ? Si ! Si !

      Supprimer
  4. Aussi surprenant qu'interessant, merci.

    RépondreSupprimer