jeudi 29 avril 2021

Eccu... I Muvrini


😄😄😄  En collaboration avec Zocalo.  😄😄😄
😄😄😄  En vĂ©ritĂ©, c'est moi qui fais tout le boulot, et c'est lui qui palpe le pognon !!! 😄😄😄

« Pour ne pas faire comme El Zocalo qui nous avait proposĂ© une collection de chansons françaises interprĂ©tĂ©es  dans  diffĂ©rentes langues  de  nos  rĂ©gions,  j'ai  choisi  de  vous  prĂ©senter aujourd'hui I Muvrini, le plus illustre des groupes de chant corse, mais cette fois-ci, presque uniquement avec des textes en français… j'ai bien dit PRESQUE ! »

On pourrait croire que dĂ©fendre sa culture, ses traditions, son identitĂ© est une forme d’isolationnisme, de repli sur soi, de nĂ©gation du monde extĂ©rieur. Il n’en est rien pour les frĂšres Bernardini, bien au contraire. DĂšs leur prime enfance, ils commencent Ă  chanter avec leur pĂšre, Ghjuliu, dans la plus pure tradition des chants corses. Lorsque celui-ci dĂ©cĂšde, Ă  61 ans, les deux frĂšres lui rendent hommage dans le premier album du groupe, « I Muvrini , I Muvrini ti ringrazianu » paru en 1979.

Les dĂ©buts sont difficiles. Les querelles intestines, le militantisme hĂ©ritĂ© du pĂšre, font que le groupe n’est pas acceptĂ© partout en Corse. Alain et Jean-François hypothĂšquent la maison familiale pour financer I Muvrini. Mais les annĂ©es 80 voient la rĂ©ussite du pari des deux frangins. I Muvrini se produit au Printemps de Bourges, Ă  Palma de Majorque, en Allemagne. Plus tard, ils crĂ©ent leur propre label, construisent leur studio d’enregistrement dans leur village d’origine, Tagliu-Isulacciu. Les concerts se multiplient, Ă  Marseille, Ă  l’Olympia, au ZĂ©nith et Ă  Bercy.

La petite famille s’agrandit avec l’arrivĂ©e de nouveaux musiciens, dont le bassiste ivoirien  CĂ©sar Anot et le sonneur Loic Taillebrest. C’est une Ă©volution dĂ©cisive dans l’expression stylistique du groupe. CĂ©sar Anot chante en baoulĂ© (l’une des 112 langues ivoiriennes) sur scĂšne, la cornemuse de Loic Taillebrest, instrument celtique s’il en est, se mĂȘle aux accents corses des choristes. Peu Ă  peu, I Muvrini devient un groupe de World Music, sans rien perdre de ses racines corses, mais s’attirant les foudres de certains intellectuels de l’Ăźle. I Muvrini collabore avec VĂ©ronique Sanson, Jacques et Thomas Dutronc, Michel Fugain, Grand Corps Malade, Renaud, Anggun, Mc Solaar, Florent Pagny, Nana Mouskouri, Serge Reggiani. Et hors de l’hexagone, avec Stephan Eicher, Ute Lemper, Luz Casal, Tina Arena, Angelo Branduardi, Sting et mon cher Lluis Llach.

Formidable exemple de mĂ©tissage rĂ©ussi, I Muvrini dĂ©montre que les traditions d’une petite Ăźle de 340.000 habitants peuvent servir de vecteur Ă  un langage totalement universel, fĂ©dĂ©rant les minoritĂ©s du monde entier. [ Zocalo ]

>>>>> CORSICA

01 - Celle que tu crois
02 - Planet's Spring
03 - Una terranova (feat. Grand Corps Malade)
04 - Veiller tard (feat. Les 500 choristes)
05 - Ma sƓur musulmane
06 - È dumane dinĂč
07 - Elles sont libres les pensées
08 - O IsmĂ  (Heart of Jenin) (feat. Les Polyphonies HĂ©braĂŻques de Strasbourg)
09 - Le temps qu'il fera
10 - Un Sognu Pe Campa (Un rĂȘve pour vivre) (feat. Stephan Eicher)
11 - Alep
12 - Fora
13 - PudĂš
14 - Janna
15 - Erein eta joan (Je sĂšme et je m'en vais)
16 - SarĂ 
17 - Mondimei
18 - DĂ©claration des droits de l'Ăąme

9 commentaires:

  1. I Muvrini fait la démonstration éblouissante qu'on peut produire une musique universelle, commerciale et cependant enracinée dans une tradition.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. L'autre exemple réussi qui me vient à l'esprit, c'est Johnny Clegg & Savuka.

      Supprimer
    2. EntiĂšrement d'accord avec toi. On pourrait Ă©galement citer Alan Stivell ou Enya. Par contre, Ă  la place de "commerciale", j'aurais plutĂŽt dit "populaire" !

      Supprimer
  2. Vous, je ne sais pas, mais je trouve que le texte d'accompagnement de cette jolie compile est particuliÚrement réussi !

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Le texte ? Quel texte ? Ah, oui, j'avais mĂȘme pas vu !
      :-D
      :-D

      Supprimer
  3. Bon je vais Ă©couter mais dans mon souvenir c'Ă©tait pas trop ça...mais s'il y a de la cornemuse, ça peut faire un mĂ©lange dĂ©tonnant ! 😊

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Je te rassure, cette compile pourrait presque ĂȘtre qualifiĂ©e de disque de variĂ©tĂ©, sans aucune connotation pĂ©jorative.
      N'hésite pas à revenir nous dire ce que tu en as pensé.

      Supprimer
  4. Je suis trĂšs content de cette nouvelle, les Muvrini n'ont plus d'accu, cool ça va nous faire du silence. đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Heum ! Heum ! Tu veux qu'on parle des accus des yodeleurs suisses ???
      :-)

      Supprimer