jeudi 22 février 2018

Cette année-là… 1968


Cette année-là, les étudiants sont dans la rue, il pleut des pavés et des coups de matraque.

Cette année-là, alors que Led Zep et Black Sabbath n'ont pas encore ouvert le feu, les Stones et les Beatles éclaboussent déjà la planète de leur génie. Gainsbourg chante Initials B.B. et B.B. nous invite à La Madrague. Ted Nugent peaufine ses solos meurtriers au sein d'Amboy Dukes. Lemmy est roadie pour Jimi et Vincent devient Alice.

Cette année-là, un petit blondinet qui ne connaissait ni les Stones ni les Beatles et encore moins Hendrix, allait à la pêche aux épinoches avec son grand-père.

C'était il y a 50 ans… un demi-siècle !

>>>>> DANY LE ROUGE

01 - The Doors - Hello, I Love You
02 - Eden's Children - Knocked Out
03 - The Amboy Dukes - Mississippi Murderer
04 - Iron Butterfly - Most Anything You Want
05 - The Rolling Stones - Sympathy for the Devil
06 - Gun - Race With the Devil
07 - Aphrodite's Child - Don't Try to Catch the River
08 - Neil Young - The Loner
09 - The Litter - Here I Go Again
10 - Pink Floyd - Remember a Day
11 - Big Brother & The Holding Company - Piece of my Heart
12 - Creedence Clearwater Revival - Ninety-Nine and a Half (Wilson Pickett Cover)
13 - Steppenwolf - Born to Be Wild
14 - Deep Purple - One More Rainy Day
15 - The Jimi Hendrix Experience - Little Miss Strange
16 - Fleetwood Mac - Shake Your Moneymaker
17 - The Savage Resurrection - Fox Is Sick
18 - Jefferson Airplane - If You Feel
19 - The Beatles - Back in the U.S.S.R.
20 - The Druids of Stonehenge - Signed D.C.
21 - The Racket Squad - Little Red Wagon
22 - The Mamas & The Papas - Twelve Thirty

...
...

14 commentaires:

  1. Souvenirs, Souvenirs
    Cette année là j'avais 18 balais et je pensais plus à la musique, aux copains, aux filles.... et à suivre les mouvements étudiants qu'à réviser mon bac ( dont on ne savait même pas s'il aurait lieu )
    Merci Keith pour cette belle sélection

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on voit tous les cadors qui étaient déjà là à cette époque, on se dit que l'époque a dû être exaltante

      Supprimer
  2. Aaaaaaah, 1968 ! La libération sexuelle, le Général De Gaulle, Dany le Rouge, les grèves, les barricades, la terreur. Et puis c'est année-là qu'on a décapité le roi de France, non ? Je confonds ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le roi de France est mort depuis longtemps, mais on se retrouve quand même avec de petits roitelets minables pour diriger le pays

      Supprimer
  3. 68 évidemment .. j'accours
    Une belle compil en effet , de bons rappels et des groupes que je ne connaissais pas comme "The Druids of Stonehenge"
    merci donc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai profité pour caser quelques groupes moins connus… sinon les Beatles, tu connais ?????? :-D

      Supprimer
  4. Pour moi aussi quelques découvertes et puis tu as oublié le tube contestataire de cette année-là "Petite fille de français moyen" de Sheila ... on a le droit de rire avant une bonne rasade de rock-pop Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait aussi Joe Dassin, Cloclo, Dalida, Johnny… et Arlette Zola !!!

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Il manque quand même "Màh-Nà-Màh-Nà" de Piero Umiliani :-) :-)

    Merci pour la qualité de votre blog et des découvertes qu'il propose.

    Hervé Dubard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oublier un tel chef-d'œuvre, je suis impardonnable !!!

      Supprimer
  6. Pas de Led Zep, mais il y avait déjà les Yardbirds et Ten Years After.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais en tant que fan de metal, je situe sa naissance "officielle" avec les premières productions de Led Zep et Black Sabbath

      Supprimer
  7. Let the sun shine ! Let the sun shine in ! The sun, shine in !
    1968 et son lot de morceaux d'anthologie....Vénus l'unique titre de gloire des Shocking blue, Jumpin Jack Flash, Helter Skelter l'un des premiers titres de hard rock de l’histoire, Black Magic Woman, Voodoo child, Dear Prucence, Bonnie & Clyde, Paris s'éveille....
    Très belle compile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La "révolution" était partout... même dans la musique

      Supprimer