samedi 12 octobre 2013

This Is... Clutch


Un disque de Clutch, c'est un peu comme ces rasoirs à plusieurs lames.

À la première audition, on est emporté par une déferlante de lave incandescente qui renverse tout sur son passage… normal, c'est du Stoner Rock, tendance Hard Rock/Heavy Metal ! À la deuxième écoute, on s'intéresse à la section rythmique : un bassiste virevoltant et un batteur qui allie la puissance de frappe à un feeling prodigieux… il y a du Bonham chez ce gars-là. Encore un passage et l'on devine les claviers, discrets mais omniprésents. Insistons encore pour savourer les guitares qui se mêlent, s'entremêlent, se superposent, se cherchent et se répondent. Comme on est un peu curieux, on appuie encore sur "Replay" pour apprécier les harmonies vocales souvent alambiquées.

Il faudra encore de nombreuses écoutes pour déceler toutes les références musicales sur lesquelles se repose le groupe. En tout premier lieu, bien évidemment, le Heavy Metal des pionniers (Black Sabbath) et le Space Rock psychédélique (Hawkwind), mais aussi le Blues, la Country, le Funk, le Rap et même le Jazz.

Là où les plus réfractaires ne verront qu'une bande de soudards avinés, les esthètes (comme vous et moi !) découvriront des musiciens talentueux et une discographie d'une richesse et d'une originalité incroyables.  

Après plus de vingt ans passés sur scène, Clutch n'est encore qu'au début de son histoire. Il faut dire qu'ils partent de très loin. La reconnaissance du public, ils sont allés la chercher avec les dents… avec les crocs, même ! Longtemps habitués à jouer devant des publics restreints, ils voient enfin leur travail récompensé après la parution de l'album "Pure Rock Fury" en 2001. Ils enchaînent alors les tournées, assurent la première partie de groupes majeurs (Motörhead, Thin Lizzy, System Of A Down, Volbeat…). En 2013, il se produisent pour la troisième fois au Hellfest. L'ascension est lente mais régulière.

Si la chaleur d'un Stoner Rock aussi brûlant que mystérieux ne vous fait pas peur, accrochez-vous à la locomotive Clutch qui vous mènera à travers des contrées jamais explorées.

>>>>> STRANGE COUSINS

01 - Earthworm (1993 - Transnational Speedway League)
02 - Spacegrass (1995 - Clutch)
03 - Crackerjack (1998 - The Elephant Riders)
04 - The Drifter (2000 - Jam Room)
05 - Sinkemlow (2001 - Pure Rock Fury)
06 - Careful With That Mic... (2003 - Live at the Googolplex)
07 - Rising Sun (2003 - Slow Hole to China)
08 - (Notes from the trial of) La Curandera (2004 - Blast Tyrant)
09 - Small Upsetters (2005 - Robot Hive / Exodus)
10 - 10001110101 [2008 - Full Fathom Five : Audio Field Recordings 2007-2008 (Live)]
11 - When Vegans Attack (2007 - From Beale Street to Oblivion)
12 - Cypress Grove [2007 - Heard It All Before (Live at HiFi Bar]
13 - Algo Ha Cambiado (2009 - Strange Cousins from the West)
14 - Who's Been Talkin' ? [2010 - Strange Cousins at the Prince (Live)]
15 - Gone Cold (2013 - Earth Rocker)

2 commentaires:

  1. Je connais deux albums de Clutch, voici donc une bonne occasion de voir de quoi il en retourne chronologiquement. Merci.

    Sinon, un petit mail t'a été envoyé (ça faisait longtemps !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À mon avis, voilà une compile qui devrait te plaire.

      Supprimer