mercredi 25 février 2015

This Is… The Angels (Angel City)


Comme tous les hard-rocœurs qui comptent déjà quelques heures de vol, je vénère les vieux coucous comme AC/DC, Motörhead, KISS, Accept, Rose Tattoo… Je les ai vu décoller, prendre de l'altitude, pour finalement éclabousser la planète de leur furie.

Parmi tous ceux-là, il y a un groupe pour qui j'ai une tendresse particulière, et qui n'a sans doute jamais été reconnu à sa juste valeur.

Angel City — ou plutôt The Angels — voit le jour en 1974 en Australie. Piloté par les frangins guitaristes Rick et John Brewster, et le chanteur déglingué Doc Neeson, le groupe connait un démarrage fulgurant dans son pays. Il chasse sur les mêmes terres qu'AC/DC. Mais, là où la bande à Angus déverse des flots de lave brûlante, les Anges proposent des mélodies plus élégantes et tout aussi efficaces. Là où AC/DC bastonne, The Angels caressent… pour un frisson identique.

L'état des lieux n'est quand même pas aussi catastrophique que je veux bien le dire : The Angels font une carrière longue et plus qu'honorable. Ils sortent des albums hautement recom- mandables, sillonnent la planète pour porter la bonne parole, sont suivis par des fans fidèles et exigeants. Cependant, ils n'ont jamais atteint la notoriété quasi divine de leurs compatriotes d'AC/DC, ni même d'un Iron Maiden ou d'un KISS. Cependant, je vous jure qu'ils la méritent leur place au firmament du Rock.

En 2011, après une longue période de sommeil, les frères Brewster, épaulés d'un nouveau chanteur, remettent le groupe à flot.

Le 4 juin 2014, Doc Neeson, le chanteur charismatique, s'éteint à l'âge de 67 ans. Il emporte avec lui un peu de la magie des Anges originels.

>>>>> IVORY STAIRS

01 - You Got Me Runnin' (1977 - The Angels)
02 - Be With You (1978 - Face to Face)
03 - Save Me (1979 - No Exit)
04 - I'm Scared (1980 - Darkroom)
05 - Nothin' to Win (1981 - Night Attack)
06 - No Sleep in Hell (1983 - Watch the Red)
07 - Babylon (1984 - Two Minute Warning)
08 - Hide Your Face (1986 - Howling)
09 - Marseilles (1987 - Live Line)
10 - Bitch (1989 - Beyond Salvation)
11 - Bedroom After Bedroom (1991 - Red Back Fever)
12 - Soul Surgeon (1998 - Skin & Bone)
13 - Blood on the Moon (2000 - Left Hand Drive)
14 - Some Kinda Hell in Here (2012 - Take It to the Streets)
15 - Book of Law (2014 - Talk the Talk)

video

10 commentaires:

  1. Voilà que je me suprends d'être la première à récupérer ta compil et en plus de hard! Mais voilà, j'ai appris à avoir une tendresse pour la musqiue qui vient de ce continent (oui, c'est de là que vient Inxs, mais je pensais à The Apartments, The Chruch, Nick Cave; Radio Birdman et...efectivement AcDC que j'apprès cie depuis une dizaine d'années). Et aussi parce que tu n'es pas le premier à vanter plus tendrement ce groupe. Et les seconds couteaux ont parfois cette saveur particulière qui nous les fait écouter presque plus souvent que les premiers (qu'on a soit trop écouté) et parce qu'ils nous définissent plus personnellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien moi ça me fait plaisir que tu sois la première à venir picorer dans mon jardin !!!
      J'espère surtout que cette compile va te plaire.

      Supprimer
  2. J'ecoute ça demain soir et je te dirais.

    RépondreSupprimer
  3. C'est simple, c'était eux les meilleurs du lot. Carrés, rageurs, efficaces, sans branlette inutile à la guitare. Des tueurs.
    Les versions australiennes de leurs premiers albums sont supérieures aux versions internationales, plus de morceaux pub-rock, bluesy qui rendent les titres hard encore plus incendiaires.
    A ne pas rater.
    Hugo Spanky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton enthousiasme ! Rien à rajouter, je signe les yeux fermés !!!

      Supprimer
  4. Mais c'est pas du hard rock! :) C'est du bon, du vrai rock, avec de belles racine blues. Donc bonne pioche et bonne découverte pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du rock bien costaud quand même !
      Super content que ça te plaise

      Supprimer
  5. J'ai un album vinyle de la bande... Je te pique ce "This is" qui me fait donc penser qu'ils ont fait davantage que je ne pensais. Il m'intrigue le Ranx, tuas et tu sais reconnaître les versions Australiennes de leus albums?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là tu me fais plaisir parce que ce groupe mérite vraiment qu'on s'intéresse à lui.
      La discographie que je propose (au moins les premiers albums) est celle qui a démarré en Australie. Après, je ne sais pas s'il y a vraiment de grosses différences entres les titres. Je sais que la liste des titres des versions australiennes et du reste du monde différe légèrement, mais grosso modo, c'est du pareil au même… à moins de faire partie du Club des Pinailleurs !!!!! :-D

      Supprimer
  6. Salut, pour ceux qui ont envie de faire un bon dans le temps, ils passent le 4 juin au Forum, Vauréal.

    RépondreSupprimer