mercredi 13 avril 2016

Une chanson (Honky Tonk Women)


                         Je suis assis dans un bar de Jackson pour boire un verre
                         Et dans la rue, le soleil d'été brille
                         Je me suis fait plus d'une entraîneuse de bar à Jackson
                         Mais je n'arrive pas à t'oublier en picolant

                         Ce sont les filles des bastringues
                         Qui me donnent la nostalgie des bastringues

                         J'ai baisé une divorcée à New York
                         Il a fallu que je me défende un peu
                         La dame m'a entièrement recouvert de roses
                         Elle m'a soufflé dans le nez , puis elle m'en a mis plein la vue

                         Ce sont les filles des bastringues
                         Qui me donnent la nostalgie des bastringues


Fin décembre 1968, Mick Jagger et Keith Richards sont en vacances au Brésil. C'est au fond de quelques bars mal-famés des environs de São Paulo que germe l'idée de ce qui deviendra l'un des plus gros succès des Rolling Stones.

Deux versions furent enregistrées. La plus connue sort en 45 tours le 4 juillet 1969, au lendemain du décès de Brian Jones, et s'installe en tête des charts américains et britanniques. La seconde, jouée en acoustique et intitulée Country Honk, est gravée sur l'album Let It Bleed. Pour l'occasion, Mick Taylor, un gratteux d'une vingtaine d'années vient prêter main forte au gang londonien.

Comme l'affirme Keith Richards, au départ, la chanson était écrite comme une véritable chanson country des années 1930 dans le style de Hank Williams, c'est pourquoi j'ai mis en bonus une version qui présente une version alternative du Honky Tonk Blues datant de 1952.

Vous n'échapperez pas non plus à la furieuse version du Get Yer Ya-Ya's Out ! qui voit Mick Taylor briller de mille feux. Le même Taylor qui nous propose une version dévastatrice, épaulé par le chanteur de R&B Sasha Gracanin. Sans oublier tout un tas d'invités surprises qui, je l'espère sauront vous donner la nostalgie des bastringues !!!

>>>>> GIMME, GIMME, GIMME

01 - The Rolling Stones (Country Honk) (Let It Bleed)
   02 - Jerry Lee Lewis & Kid Rock
      03 - The Meters
         04 - Albert King
            05 - Alexis Korner
               06 - Swamp Dogg
                  07 - Free
                     08 - Ike & Tina Turner
                        09 - Mick Taylor
                           10 - Leslie West
                              11 - Old & In The Way
                                 12 - Daddy Mack Blues Band
                                    13 - Ali Campbell
                                       14 - Nikolay Gusev
                                          15 - Taj Mahal
                                             16 - Pascal Comelade
                                                17 - Humble Pie
                                                   18 - The Rolling Stones (Get Yer Ya-Ya's Out !)
                                                      19 - Hank Williams - Honky Tonk Blues (Bonus)

6 commentaires:

  1. Pour une fois je commente un concept que je charge peu. Mais je m'en veux car je les lis systématiquement tes histoires autour d'une chanson et celle ci, elle est bien racontée par tonton Michard ... Tiens ça me donne envie de me la faire la version "Get..." merci amigo (je suis certains que tu préfères Amigo à Tonton??)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaih, amigo ça me va !!!!! ;-)
      Et merci de ta visite

      Supprimer
    2. En voyant la dame, je me disais que tu étais davantage dans le lupanar de Saint-Germain que dans un bastringue cradingue... Dans le Bastringue j'y croiserai bien l'Amigo Keith, alors qu'à SG je ne serai pas surpris d'y trouver Oncle Michard....

      Supprimer
    3. O gringo ! Je vois que tu t'y connais en bastringues, lupanars et autres lieux de rencontre ! Fais tourner ton carnet d'adresses !!!!!

      Supprimer
  2. Moi je préfère la version de Pascal Comelade...;) C'est un peu d'exotisme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi beaucoup ces artistes qui s'amusent à déformer les chansons des autres, pour en faire quasiment de nouvelles chansons, tout en conservant la mélodie. C'est hyper dur à faire… et assez casse-gueule !!!

      Supprimer