lundi 3 juin 2013

This Is... Rush (The Studio Edition) [par le Zornophage]


« Après une semaine de fiesta infernale, il est temps de reprendre le chemin de l'usine. Et quand il faut aller au turbin, Le Zornophage n'est jamais à la bourre. Le voilà qui nous revient les bras chargés de cadeaux, comme cette nouvelle compile consacrée à un groupe qui, si j'ai bien compris, ne semble pas lui déplaire. Quoique plus je connais le personnage, plus je me demande s'il existe un artiste qu'il déteste vraiment. Je vous laisse donc découvrir le deuxième épisode de "This Is... Rush". »

Rush avait déjà eu son "This Is", un "This Is" hors norme, intégralement live et donc forcément grandement incomplet (même si Rush n'ont pas été avares en albums live, un dizaine d'officiels, rien que ça !).

Donc, This Is Rush : The Studio Edition, c'est pareil et tout à fait différent. Plus propre (studio, quoi !), également maîtrisé mais, surtout !, vu la règle inhérente à la série (un album, un titre), c'est la chance de vous coller 20 titres (!) du plus grand groupe canadien de tous les temps !!! Bonheur !!!

Et donc, Rush. La voix de canard de Geddy Lee demande une période d'adaptation, pas qu'il chante mal, Geddy, c'est juste qu'il est unique. Pour le reste, excellent bassiste, clavieriste (il cumule les deux sur scène en plus du chant ! Remy Bricka, sors de ce corps !!!) et bien entouré par deux fines lames (Peart, un grandissime batteur, également parolier de la formation, Lifeson, un très sous-estimé guitar hero), il assure comme une bête (et il assure au chant aussi, si, si, vous verrez, avec l'habitude !).

Le répertoire ira, suivant l'évolution des temps et du groupe, d'un Hard Rock zeppelinien à un rock progressif mélodique et technique vers une relecture plus synthétique et simplifiée et, enfin, même si tout n'est pas si simple, vers une accumulation de tout ceci dans la période "moderne".

Voici donc Rush bien honoré, encore, comme il se devait. Enjoie !

>>>>> RED BARCHETTA

CD 1

01 - Working Man (1974 - Rush)
02 - By-Tor and the Snow Dog (1975 - Fly by Night)
03 - Bastille Day (1975 - Caress of Steel)
04 - 2112 (1976 - 2112)
05 - Closer to the Heart (1977 - A Farewell to Kings)
06 - La Villa Strangiato (1978 - Hemispheres)
07 - Jacob's Ladder (1980 - Permanent Waves)
08 - Tom Sawyer (1981 - Moving Pictures)


>>>>> THE CAMERA EYE

CD 2

01 - Subdivisions (1982 - Signals)
02 - Red Sector "A" (1984 - Grace Under Pressure)
03 - Mystic Rhythms (1985 - Power Windows)
04 - Lock and Key (1987 - Hold Your Fire)
05 - Superconductor (1989 - Presto)
06 - Roll the Bones (1991 - Roll the Bones)
07 - Stick It Out (1993 - Counterparts)
08 - Driven (1996 - Test for Echo)
09 - Vapor Trail (2002 - Vapor Trails)
10 - Heart Full of Soul (2004 - Feedback)
11 - The Way the Wind Blows (2007 - Snakes & Arrows)
12 - The Garden (2012 - Clockwork Angels)

video

9 commentaires:

  1. Moi je me taperais juste la batterie en ce qui concerne Rush. Inutile de dire ici que les fans sont nombreux. La voix, j'y suis jamais arrivée. Impossible ça grince dans mon tympan comme un clou que l'on frotterais sur une casserole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! La voix de Geddy ! Elle en a fait couler de l'encre. Dans le petit monde du Metal, elle fait pourtant office de référence.

      Supprimer
    2. Du rock progressif aussi. Mais je comprends qu'on puisse tiquer.

      Supprimer
    3. Moi les références, je ne suis très au fait. Je préfère parler de mon expérience qui n'est comme je le dis souvent garant d'aucune vérité. Mais je n'enlève aucun crédit à ce groupe, vraiment pas.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Tu tiques ? T'as qu'à manger un Tuc !!!!!

      Supprimer
    2. S'il tic c'est qu'il est toc ! :-P

      Supprimer
    3. Du tac au tac, et ma table c'est du teck !

      Supprimer
  3. Vous êtes au taquet, tous les deux !!!!!

    RépondreSupprimer