lundi 10 février 2014

Voici… Alain Bashung


Hey, les copains, vous vous souvenez en 1981, ce grand dadais avec une banane ridicule, des Ray-Bans foncées et sa chanson… c'était quoi déjà ? Ah, oui : « Gaby Oh Gaby… à quoi ça sert la frite si t'as pas les moules !!! ». C'est sûr, ça nous a bien fait marrer. On s'est dit ça marchera jamais.

Le grand dadais en question est revenu l'année suivante avec des lunettes en plastique jaunes et « Si ça continue j'vais m'découper suivant les poin… les poin… tillés… hé ! ». Et là, on s'est quand même aperçu qu'il y avait quelque chose en plus chez ce gars-là. Pour le coup, on s'était pas trompé, parce qu'ensuite ça a été l'avalanche : "C’est comment qu’on freine ?", "S.O.S. Amor", "Osez Joséphine", "Madame rêve", "Ma petite entreprise"… Scotché qu'on était !!!

Hey, les copains, vous vous souvenez, quelques années plus tard, en 2009 sur la scène des Victoires de la Musique ? Lunettes sombres, le crâne dégarni sous un chapeau noir, le teint blafard, la démarche mal assurée, le même grand dadais monte sur scène pour recevoir les prix du meilleur spectacle, de l'album et de l'artiste masculin de l'année. Il est grand, il est beau, il est élégant. Quelques jours plus tard, il est emporté par un cancer du poumon.

Hey, Alain, tu reviendrais pas nous pousser la chansonnette ?

>>>>> LOIN DU RÉCONFORT

01 - Kimono (1977 - Roman-photos)
02 - Squeezé (1979 - Roulette russe)
03 - Privé (1981 - Pizza)
04 - Lavabo (1982 - Play blessures)
05 - Élégance (1983 - Figure imposée)
06 - Fan  (1985 - Live Tour 85)
07 - Chat (1986 - Passé le Rio Grande)
08 - Alcaline (1989 - Novice)
09 - Kalabougie (Version Kalabougé) (1991 - Osez Joséphine)
10 - Elvire (1994 - Chatterton)
11 - Happe [1995 - Confessions publiques (Live)]
12 - Malaxe (1998 - Fantaisie militaire)
13 - L'irréel (2002 - L'Imprudence)    
14 - Suzanne (Leonard Cohen Cover) (2008 - Bleu pétrole)
15 - Vénus [2009 - Dimanches à l'Élysée (Live)]


Bonus :

16 - Aéroplanes  (2011 - L'homme à tête de chou)
17 - L.U.V. (avec Daniel Darc) (2008 - Amours Suprêmes de Daniel Darc)
18 - Bruxelles (Dick Annegarn Cover) (2006 - Tribute to Dick Annegarn)
19 - By the River (2006 - La Ballade de Calamity Jane avec Chloé Mons et Rodolphe Burger)

21 commentaires:

  1. Et grand bonhomme paraît- il, humain et insolent comme les tendres désespérés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout un artiste difficile à suivre, car son œuvre est à géométrie variable.

      Supprimer
  2. Je vais m'écouter ça avec plaisir. Idéal pour rattraper une partie de mon retard sur le début de sa disco.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'avoue, il y a une période où j'ai lâché l'affaire car je n'en pouvais plus des jeux de mots, mais l'ensemble de l'oeuvre demeure magnifique.

    RépondreSupprimer
  4. Ha zut ! J'étais justement en train de le préparer celui-là !
    Bon, je vais peut-être le faire quand même avec plus de bonus, plus de live et des titres différents bien-sûr. Qu'en penses-tu, Keith ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le Monsieur mérite qu'on lui consacre plusieurs tomes.

      Supprimer
    2. Oui, Zorno, n'hésite pas..... Car....

      Supprimer
  5. T'as fait exprès de mettre des titres (hors bonus) qui ne contiennent qu'un seul mot (à part L'Irréel) ? Bien charmé par Lavabo quoi qu'il en soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme à chaque fois, je suis confronté à des choix cornéliens entre plusieurs chansons, le fait de choisir (en priorité) des titres ne comportant qu'un seul mot soulage un peu ma conscience !!!

      Supprimer
  6. ... Car je rame - manque de temps - sur une démarche approchante, mais avec Daho en parallèle.
    J'ai un ami qui ne jure que par Bashung: Arrangements classieux, textes d'une beauté, élégance, la liste des grands musicoss qui l'ont rejoint etc... J'acquiesse.
    Mais j'ai le malheur d'enchaîner sur un autre artiste Français qui a une belle carrière: Daho.
    Mon pote me dire, ouaiiii, ouaiiii, sympa mais ne se compare pas, c'est une genre de pop variétoche avec des gentils textes et un gentil filet de voix... pas le mec qui a fait un duo avec Dani? Ouiaaai Ouiaaaii....
    Et moi le couillon, au lieu de laisser pisser, je lance
    -Attention, Bashung vous intimide par ses arrangements et ses textes abscons. Mais pour ce qu'il s'agit des mélodie et des musiques... Pardon...
    .....
    Maintenant je prépare ma démonstration.
    Et je rame

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ! Hé ! Je viens juste de mettre en boîte une compile sur Daho.
      J'ai la faiblesse de croire que Bashung et Daho ne sont pas des artistes si éloignés que ça. La démarche artistique est la même, le résultat aussi… dans des sphères différentes, pour un plaisir identique.

      Supprimer
    2. Dans mes bras, je partage ton sentiment.
      J'ai la sensation que mon ami, davantage musicien (guitaristes, conservatoire, groupe de jazz manouche ou un autre de soul + cours de guitare ... ) Ont une autre approche: Il est sensible aux musiciens qui entourent Bashung, pour lui attirer les meilleurs est un premier signe de supériorité (et je ne suis pas d'accord) et les textes sont davantage travaillés (OK c'est possible, Daho est parfois un peu scolaire, mais Bashung peut être ... abscons) .
      Et DAHO c'est la mélodie!!! A suivre

      Supprimer
    3. ... je penche sur le principe de Battle (vu dans une revue? MAGIC je crois?)
      Je décide de démarrer en 91.
      J'attaque "Paris Ailleurs" VS "Osez Joséphine"
      A suivre (et vivement ton Daho)

      Supprimer
  7. Ach Zut "Permission Denied" sur MEDIAFIRE probablement une sécurité du boulot Que zippy semble ne pas rencontrer, donc... Mediafire serait intrusif ou bien vous avez le même message?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi, j'arrive le charger sans problème.

      Supprimer
    2. Désolé de la confusion des pseudo, mais DEVANTF c'est encore moi.... Et pour le MEDIAFIRE c'est sûrement le parefeu de ma boite qui ne laisse pas MEDIAFIRE passer...
      Pas grave de chez moi, je le ferai.

      Supprimer