vendredi 4 novembre 2016

Carré d'As du Rock Espagnol


Mon amour pour l'Espagne pourrait être total et indéfectible si ce pays ne se rendait pas coupable d'une inqualifiable barbarie envers certains animaux.

Au même titre que la paella et le flamenco, la tauromachie fait partie du folklore espagnol. Spectacle immonde de la mise à mort d'un animal majestueux, affaibli par une série de sévices plus cruels les uns que les autres, sous l'œil admiratif d'une populasse imbibée de sangria.

Pire encore, à la fin de chaque saison de chasse, ce sont des milliers de chiens qui sont abandonnés, mutilés, pendus, brûlés vifs. Cette maltraitance est justifiée par le déshonneur subi par un propriétaire dont le chien aurait mal chassé. Cet affront se doit d'être lavé dans le sang… celui de l'animal, bien entendu.

Je vomis sur ces traditions et ceux qui les perpétuent.

J'aurais dû exulter en évoquant Marea, La Fuga, Synkope et Extremoduro. Je me contenterai de dire que ces quatres groupes représentent l'élite du rock espagnol… et je verse une larme.

>>>>> LA FURIA ROJA

01 - Marea - Marea (Versión Acústica)
02 - La Fuga - Baja Por Diversión
03 - Synkope - A la Maldad no Hay Quien la Mate
04 - Extremoduro - Extraterrestre
05 - Marea - El Trapecio
06 - La Fuga - Madrid (Versión Acústica)
07 - Synkope - Tus Carnes (Mi Alimento)
08 - Extremoduro - Standby
09 - Marea - Romance de José Etxailarena
10 - La Fuga - Balada del Despertador
11 - Synkope - Los Trajes de mi Voz
12 - Extremoduro - Mi Espiritu Imperecedero
13 - Marea - Pan Duro
14 - La Fuga - En Vela
15 - Synkope - Donde el Viento se Acuesta
16 - Extremoduro - Hoy Te la Meto Hasta las Orejas

10 commentaires:

  1. Parmi mes amis espagnols, personne, absolument personne ne défend la corrida. Les plus consensuels apprécient le travail du torero, mais détestent la mise à mort. Je suis convaincu qu'en Espagne comme ailleurs, les partisans de la corrida sont minoritaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi, mais la boucherie continue et c'est intolérable

      Supprimer
  2. J'ai toujours rêve de coupé les burnes d'un torero avec un sécateur rouillé et pour les Toutous dit moi que c'est pas vrai.
    Par contre j'aime bien la paëlla, flamenco et il y a de super trucs dans le rock Espingouin.
    Thanx man

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour, tu arrives à choper un enculé de torero, je suis ton homme pour lui couper la queue et les oreilles. Et malheureusement, ce que je dis au sujet des chiens est vrai (tape "galgos" sur Google).
      Et moi aussi j'aime la paella, le flamenco, le rock et les espagnols qui ne tuent pas les bêtes pour leur plaisir.

      Supprimer
    2. Putain j'suis vert, une "enquête" approfondi s'impose et si il y a lieu ma modeste contribution sur le sujet sera publier dans dans le G.D.R Spain 2018. juste pour la prise de conscience.
      Désole pour le décalmuch du post, je m’en veut, pour une fois que je bafouille 2 secondes chez toi, je suis confus, m enfin sa reste entre nous.
      Se que j'adore dans le fun R'n'R Espagnole c'est les bases rythme & rif, leurs grattes sonne comme dans les années 60>80. Sa fait du bien.
      A+ my Keith

      Supprimer
    3. C'est vrai que nos amis espagnols n'ont rien inventé au niveau du rock, mais ça fait du bien de revenir aux fondamentaux.
      C'est vrai aussi que le problème de ces pauvres chiens de chasse est une honte pour toute l'humanité. Je te jure que parfois, il m'arrive d'en faire des cauchemars

      Supprimer
  3. première fois que j'entends parler de cette histoire horrible de chien de chasse.
    Sinon, tu ne penses pas que la musique Espagnole, par rebonds successifs a quand même apporté à la musique rock?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute que tous les groupes en activité contribuent finalement un peu à la continuité du rock

      Supprimer
  4. Barbaries sont fabriqués en Espagne et la moitié du monde, il y a des corridas (également en France) et dans leur pays d'origine détruit un pauvre renard avec des chiens. I love England Mr.Richard. Leon, Espagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher anonyme, merci pour ce message.
      Je suis d'accord avec toi : la barbarie animale est mondiale. Je condamne tous ceux qui font du mal aux animaux pour des raisons folkloriques et traditionnelles.

      Supprimer