vendredi 18 septembre 2015

This Is… Beth Hart


Une fois n'est pas coutume, je vais faire mon creuvard absolu et vous renvoyer vers l'excellente chronique rédigée par Devant Hantoss.

Cependant, je voudrais ajouter mon grain de sel pour que vous vous fassiez une image encore plus précise de l'artiste Beth Hart. Si Devant Hantoss mentionne une filiation certaine avec Etta James, j'aimerais, pour par part, évoquer Janis Joplin : même dégaine un peu cabossée, même rage, même douleur… même "sexualité" animale et des torrents d'émotion qui suintent de chacun de ses pores.

Mais tout ça ne sont que des jeux de mots, la demoiselle étant une véritable Beth de scène, le mieux c'est de lui passer le micro et de la laisser faire le show… et le froid.

Baisse la lumière et laisse les mots couler de ta gorge.

>>>>> BROKEN AND UGLY

01 - Love Thing (1993 - Beth Hart & The Ocean of Souls)
02 - Ringing (1996 - Beth Hart Band : Immortal)
03 - Is That Too Much to Ask ? (1999 - Screamin' for my Supper)
04 - Monkey Back (2003 - Leave the Light On)
05 - I Wanna Know You (ft. Les Paul & Neal Schon) 
       (2005 - Les Paul & Friends : American Made World Played)
06 - Whole Lotta Love (Led Zeppelin Cover) (2005 - Live at Paradiso)
07 - I Gotta Right to Sing the Blues (ft. Toots Thielemans) 
       (2006 -  Toots Thielemans : One More for the Road)
08 - Heaven Look Down (2007 - 37 Days)
09 - Sister Heroine (ft. Slash) (2010 - My California)
10 - For my Friends (Bill Withers Cover) (2011 - Beth Hart & Joe Bonamassa : Don't Explain)
11 - Swing my Thing Back Around (2012 - Bang Bang Boom Boom)
12 - Can't Let Go (Lucinda Williams Cover) (2013 - Beth Hart & Joe Bonamassa : Seesaw)
13 - Nutbush City Limits (Ike & Tina Turner Cover) 
       (2014 - Beth Hart & Joe Bonamassa : Live in Amsterdam)
14 - Trouble (2015 - Better Than Home)

15 commentaires:

  1. Je confirme la qualité de la chronique de... merde trahis par ma signature...
    Bon, parlons de la miss, je la découvre dans une critique d'un R&F récent qui marquait sa déception par rapport à ses débuts de carrière, du coup je m'y étais arrêté. Ensuite via Bonamassamanamassa je la redécouvre plus "entertainer" et pas désagréable mais déjà plus assagi, ensuite ensuite.. viens ton This Is... forcément, cela peut être terrible quand une carrière tourne. Faut voir. Merci Michter Missards

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Taratata ! Moi j'ai beaucoup aimé ta chro… la preuve, nous voilà en train de papoter au sujet de la belle Beth !
      C'est vrai qu'elle s'est (un peu) assagie avec le temps, mais je la trouve toujours aussi "épidermique"

      Supprimer
    2. Mais je suis prêt à (presque) tout pour collecter des compliments (tout est beaucoup dans le presque!!)

      Supprimer
  2. Très belle chroniques qui me fait dé"couvrir cette artiste dont j'ignorais. Merci les deux gars (car si je comprends bien Mich' n'est pas tout seul dans el coup).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non seulement je ne suis pas seul, mais j'ai honteusement piqué l'idée à Devant Hantoss… mais c'est pour la bonne cause.
      Je pense que miss Hart devrait te plaire

      Supprimer
  3. Belle idée, Antoine. Bon, je ne suis pas grand fan, je trouve qu'elle manque de finesse dans ses interprétations, mais, pas de doute, la miss à une sacrée voix et sait faire revivre un blues au féminin trop rare.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement cette "rugosité" (pour ne pas dire "maladresse") qui la rend émouvante

      Supprimer
  4. Ah ben je ne connais pas du tout du tout. Je vais écouter ça je reviendrais d'ici demain ;) Merci ^^

    RépondreSupprimer
  5. Elle est violente ;)) Une fois j'ai eu peur à un concert aussi, c'est avec la nana des Bellrays. Lisa je crois.. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lisa Kekaula n'est pas spécialement, elle est surtout bourrée d'énergie !

      Supprimer
    2. Si elle t'entend, elle te mange !!!!!

      Supprimer