dimanche 9 octobre 2016

Metal Matters


Cette nuit, le dieu du Metal, m'a parlé en ces termes : « Qui es-tu, insipide vermisseau, pour oser prétendre ce qui devrait être la metalthèque idéale ? Tu es merde et tu retourneras à la merde ! »

J'ai beau avoir la peau du cul tannée par des décennies de riffs titanesques, ça fait quand même de la peine à entendre… merd'alors !

— Hey, m'sieur Dieu, pour commencer tu me causes meilleur si tu veux pas que je te dérouille sévère ! L'humble étron que je suis n'a d'autre ambition que d'éclairer l'honorable abonné sur les albums sur lesquels il serait bien avisé de jeter une oreille bienveillante.

— Ok, ok, petit merdaillon, pas la peine de t'exciter dès que je fais une remarque désobligeance… merd'alors aussi !!!

>>>>> HÉPHAÏSTOS

01 - Van Halen - Good Enough (1986 - 5150)
02 - Faith No More - Kindergarten (1992 - Angel Dust)
03 - Dream Theater - 6:00 (1994 - Awake)
04 - Sepultura - Refuse/Resist (1993 - Chaos A.D.)
05 - Saxon - Princess of the Night (1981 - Denim and Leather)
06 - Deftones - Royal (2010 - Diamond Eyes)
07 - Pantera - I'm Broken (1994 - Far Beyond Driven)
08 - UFO - Mean Streets (1985 - Misdemeanor)
09 - Jane's Addiction - Mountain Song (1988 - Nothing's Shocking)
10 - Satyricon - The Pentagram Burns (2006 - Now, Diabolical)
11 - The Darkness - Givin' Up (2003 - Permission to Land)
12 - Skid Row - Riot Act (1991 - Slave to the Grind)
13 - Death - Sacred Serenity (1995 - Symbolic)
14 - Machine Head - Now I Lay Thee Down (2007 - The Blackening)
15 - Heaven & Hell - Double the Pain (2009 - The Devil You Know)
16 - Five Finger Death Punch - Wrecking Ball (2013 - The Wrong Side of Heaven and the
       Righteous Side of Hell, Vol. 2)
17 - Napalm Death - I Abstain (1992 - Utopia Banished)
18 - Opeth - Hex Omega (2008 - Watershed)

2 commentaires:

  1. Je suis interpellé par le choix du titre d'UFO, faut que j'aille me réécouter cet album (fan, j'ai toute leur discographie vinyl et CD, mais j'ai acheté cet album il y a quelques années car je l'avais pas fait quand il est sorti ; je l'ai très peu écouté en fait).
    Pour le reste, à part le Deftones que je ne connais pas non plus, je ne peux qu'être d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Histoire de montrer la richesse de cette musique.

      Supprimer