jeudi 5 avril 2018

Ella es… Mala Rodríguez [ par Zocalo ]


« Las brujas son malas y yo soy mala como una bruja »

C'est avec regret et beaucoup de tristesse qu'il nous faut quitter la Catalogne, ses excellents vins et son climat idéal, et emprunter l'autoroute E15 en direction de Valencia, Córdoba et finalement Séville. Nous voici dans la cité d'origine du flamenco. Nous voici aussi dans la cité d'adoption de la rappeuse María "Mala" Rodríguez Garrido, la "Méchante". Née à Cadiz, on ne peut que constater que le flamenco n'a en rien influencé Mala Rodríguez, n'en déplaise à Wikipedia qui affirme le contraire. Grita fuego, le premier morceau de cette compile n'a donc rien de représentatif.

Comme souvent dans le rap, ses paroles n'ont rien d'angélique. Mala Rodríguez y parle de sexe, de drogue, de discriminations et de violences faites aux femmes.

Même le rap semble trop limité à Mala Rodríguez qui, rapidement, se met à moduler sa voix parallèlement au rap scandé originel et obtient même  la reconnaissance de nombreux artistes hispanophones tels que l'immense Julieta Venegas dans Tiempo pa pensá (Tiempo para pensar, le temps de la réflexion). On entend aussi Mala Rodriguez dans "Fast & Furious 4", dans l'excellent film d'Alfonso Cuaron "Y tu madre tambien" et le non moins excellent "L'auberge espagnole" de Cédric Klapisch.

Entre-temps, elle aura squatté les ondes des radios espagnoles avec les succès que sont Por la noche, La rata, ¿Quién manda? et La niña, l'histoire d'une petite fille dont le rêve est de faire quand elle sera grande le même métier que son papa, vendeuse de drogue. Ce titre sera interdit à la télévision espagnole. Les vieux réflexes franquistes ont décidément la peau dure.

>>>>> LORENZO

01 - Grita fuego
02 - Mala Suerta con el 13 (con Calle 13)
03 - Memorias del futuro
04 - 33
05 - Locked Up (con Aliaune "Akon" Thiam)
06 - Tengo un Trato
07 - Fuerza
08 - Por eso mato
09 - Por la noche
10 - En mi ciudad hace caló (con Kase O)
11 - La rata
12 - La niña
13 - Patito feo
14 - Lo facil cae ligero
15 - Quién manda
16 - Menos tú
17 - Con los ojos de engaña
18 - Volveré
19 - Nanai
20 - La loca
21 - Ella (con Canserbero)
22 - Tiempo pa pensá (con Julieta Venegas)

1 commentaire:

  1. Du rap, une jeune femme, l'Espagne… on dirait un inventaire à la Prévert !
    Pourtant quand une jeune femme chante du rap en espagnol, je peux vous garantir que ça remue les tripes. Avis aux amateurs des femmes, du rap et de l'Espagne !!!

    RépondreSupprimer