mercredi 27 janvier 2016

Produced by Nile Rodgers


Aujourd'hui, j'ai pas trop envie de m'arracher la moumoute à pondre une chronique… bah ouaih, y'a des jours comme ça !!!

Je vais juste vous laisser lire la liste des artistes avec lesquels Nile Rodgers a collaboré. On y retrouve la crême de la crême ! Et encore, il n'y a pas toute le monde. Juste pour le plaisir, je vous en rajoute une petite pincée… et après, je retourne me coucher : Kim Carnes, Southside Johnny and the Asbury Jukes, Peter Gabriel, Jeff Beck, Depeche Mode, Cheb Mami, Daft Punk… ça suffit ou j'en remets une couche ?!?!?

Et pour finir en beauté, j'ajouterai simplement que Nile Rodgers est un guitariste extraordinaire qui possède un touché de corde inimitable. Vous voilà désormais prêt à charger cette jolie compile qui devrait vous donner envie de remuer le popotin sous les sunlights des tropiques ! Moi, je vais faire une sieste !!!

>>>>> LE FREAK C'EST CHIC

01 - David Bowie - I Feel Free (1993 - Black Tie White Noise)
02 - Diana Ross - My Old Piano (1980 - Diana)
03 - Ric Ocasek - Come Back (1991 - Fireball Zone)
04 - The B-52's - Good Stuff (1992 - Good Stuff)
05 - Thompson Twins - Tokyo (1985 - Here's to Future Days)
06 - Grace Jones - Chan Hitchhikes to Shanghai (1986 - Inside Story)
07 - Sheila & B. Devotion - Spacer (1980 - King of the World)
08 - Al Jarreau - Says (1986 - L Is for Lover)
09 - Madonna - Angel (1984 - Like a Virgin)
10 - Duran Duran - Notorious (1986 - Notorious)
11 - Debbie Harry - The Jam Was Moving (1981 - Koo Koo)
12 - Mick Jagger - Hard Woman (1985 - She's the Boss)
13 - Norma Jean - Having a Party (1978 - Norma Jean)
14 - INXS - Original Sin (Single 1984)
15 - Chic - What About Me (1979 - Risqué)
16 - Dan Reed Network - Under my Skin (1989 - Slam)
17 - Sister Sledge - Thinking of You (1979 - We Are Family)
18 - David Lee Roth - Night Life (1994 - Your Filthy Little Mouth)

18 commentaires:

  1. Son bouquin est extra, il raconte impeccablement son parcours jonché de rencontres (il tape le bœuf avec Hendrix alors qu'il est encore tout mioche) et d'excès. Gamin bringuebalé des ghettos de New-York à ceux de L.A par des parents toxicos mais heureux (c'est donc possible) il est le résultat de son environnement, talentueux mais complétement instable.
    Nile Rodgers est un esprit libre (il a même produit les Stray Cats, et des blacks qui produisent du Rockab' c'est pas tous les jours)))) et sa collaboration avec Jimmie et Stevie Ray Vaughan aurait donné des merveilles si le sort n'en avait pas décidé autrement. Tous les ingrédients étaient réunis comme Family Style en témoigne, hélas, partiellement. Faute de temps pour mener le projet à terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Esprit libre et ouvert, c'est sûr, quand on voit la diversité des artistes avec lesquels il a collaboré

      Supprimer
  2. Pas de Spacer. Je suis déçue. Très déçue ^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Titre 7 : Sheila & B. Devotion - Spacer !!!!! ;-)

      Supprimer
    2. Elle a pas bu son Ovomaltine ce matin ))))

      Supprimer
    3. ahah oui ! ;)) J'écris plus vite que je ne lis. Je suis déçue. Très déçue. ^^

      Supprimer
    4. Le matin, moi je conseille le Nutella… un vrai booster, le Nutella !!!

      Supprimer
    5. Et l'huile de palme, bordel, la déforestation, la mort des animaux qui va de paire... Il existe, aujourd'hui, de très bons produits qui ressemblent et ne sont pas fabriqués par ces criminel.

      Supprimer
    6. Le pâté Hénaff trempé dans le café, c'est moins bon !!!!!

      Supprimer
    7. Ah le nutella c'est tellement bon ! Ca vaut bien quelques sacrifices ;)))

      Supprimer
  3. Il l'a fait... il est retourné se coucher, mais, mais il l'a fait, nom de Zeus. incomplet c'est certains, comment autrement. Et je bondis, mais RE, sur le Ranx qui m'avais conseillé la lecture du Nile. Son approche de la musique, son refus de la tiquette en générale et DISCO en particulier, à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a 30 ans, si tu m'avais demandé ce que je pensais du disco, j'aurais vomi sur tes chaussons. Aujourd'hui, sans être devenu un inconditionnel du genre, je prends quand même plaisir à écouter quelques titres de temps en temps.
      Aller, dodo maintenant !!!

      Supprimer
  4. Je dois dire que ce type-là ne m'a jamais beaucoup touché même s'il est évident qu'il connait le taffe. D'abord, il a produit beaucoup de gens que je déteste ou qui m'indiffère totalement et, ensuite, il ne me semble pas que ceux que j'aime aient enregistrés leurs meilleures chansons en sa compagnie.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu plusieurs papiers sur lui. Je me suis rendu compte qu'il avait effectivement une vision de la musique très intéressante et très large. Et qu'on aime ou pas les artistes qu'il a produit, moi, je trouve que le son qu'il a obtenu dans les 80's a plutôt bien vieilli comparé à d'autres horreurs. Il a réussi à trouver un son qui touchait beaucoup de monde, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
    Pour le disco, enfant, j'aimais beaucoup ça, sans trop savoir que ça s'appelait disco. Puis, ado, j'ai trouvé ça nul, et aujourd’hui j'apprécie à nouveau (pas tout et pas tous les jours). Par contre, j'aime assez ce que son influence a pu donné sur des groupes un peu plus exigeants. C'était quand même une musique qui donnait plus envie de danser que le rock (qui lui donne envie de bouger la tête ou le pied mais pas spécialement de danser). Mais bon, j'aime pas particulièrment dansé non plus... ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'invite donc à une "non-danse", parce que ce n'est pas que je n'aime pas danser, mais quand je le fais, je ressemble à un mammouth !
      Merci d'avoir donné ton avis sur cet artiste.

      Supprimer