dimanche 21 avril 2013

Voici... Jacques Higelin (par le Zornophage)


« Quand vous assistez à un concert de Jacques Higelin, on peut dire que vous en avez pour vos sous. Le bonhomme ne s'économise pas sur scène. En fait, je ne suis même pas sûr que le mot "concert" soit approprié. Sans doute qu'il serait plus judicieux de dire "spectacle". Parce que oui, ce type est un troubadour, au sens médiéval du terme. C'est-à-dire qu'il chante, qu'il danse, qu'il joue de la musique, qu'il raconte des histoires, qu'il a une véritable conversation avec le public. En ce sens, Higelin est unique... non seulement, il vous offre caviar et champagne, mais aussi fromage et dessert !!! »

Higelin est un rocker, un poète, un feu-follet, un furieux, un incontournable, un inclassable et bien d'autres choses encore... Higelin est Higelin, en fin de compte.

On pourrait faire très (très) long, disséquer maniaquement l'œuvre protéiforme d'un artiste à la carrière multiple mais, finalement, Higelin ce sont ses chansons qui en parlent le mieux.

Et donc, aujourd'hui, j'ai l'honneur et l'avantage de vous proposer un massif (2 heures et demie !) "Voici" qui parlera mieux de l'Artiste Majuscule que le pauvre scribouillard webbique que je suis n'aurait su le faire. Massif parce qu'avec 18 albums studio, 9 albums live, une compilation de raretés et une bande originale de film, il y avait de quoi charger jusqu'à la gueule un double CD de merveilles... Et je ne m'en suis pas privé !

Évidemment, comme toujours dans l’exercice de style initié par l’ami Keith Michards (le taulier, un cador), on sort des sentiers battus, on évite les incontournables, les tubes (mais pas tous, pas ici…) et explore les facettes avec l’honnêteté d’un subjectif passionné.

Allez, trêve de bavardages, « voici... Jacques Higelin » ! Parce que vous le valez bien !

Enjoie !

>>>>> FROMAGE - CD 1 (STUDIO)

01 - Quand j'improvise sur mon piano (1965 - Higelin chante Vian et Higelin)
02 - Six pieds en l'air (1969 - Higelin & Areski)
03 - Aujourd'hui blues (1971 - Jacques "Crabouif" Higelin)
04 - Mona Lisa klaxon (1974 - BBH 75)
05 - Mon portrait dans la glace (1975 - Irradié)
06 - J'suis qu'un grain de poussière (1976 - Alertez les bébés)
07 - Un aviateur dans l'ascenseur (1978 - No Man's Land)
08 - Captain Bloody Samourai (1979 - Champagne pour tout le monde...)
09 - Beau beau ou laid (1979 -... Caviar pour les autres)
10 - Nascimo (1982 - Higelin 82)
11 - Cult Movie (1985 - Aï)
12 - La fuite dans les idées (1988 - Tombé du ciel)
13 - Ce qui est dit doit être fait (1991 - Illicite)
14 - Adolescent (1994 - Aux héros de la voltige)
15 - Paradis Païen (1998 - Paradis païen)
16 - Prise de bec (2006 - Amor doloroso)
17 - Kyrie Eleison (2010 - Coup de foudre)
18 - La balade au bord de l'eau (2013 - Beau repaire)


>>>>> DESSERT - CD 2 (LIVE ET RARE)

01 - Je veux cette fille (1981 - Higelin à Mogador - Hold Tight)
02 - Le fil à la patte du caméléon (1983 - Casino de Paris)
03 - Tête en l'air (1986 - Higelin à Bercy)
04 - Lettre à la petite amie de l'ennemi public n° 1 (1990 - Follow the Live)
05 - Illicite (1992 - Le Rex)
06 - Chambre sous les toits (2001 - Live 2000)
07 - Boum (2005 - Higelin enchante Trénet)
08 - Pars (2007 - Higelin en plein Bataclan)
09 - Paris-New York, New York-Paris (2010 - Paris/Zénith 18.10.2010)


Bonus :

10 - Seul dans notre chambre (1980 - Inédits 1970)
11 - Candide 80 (1980 - La Bande du Rex)


21 commentaires:

  1. Hi Zornie !
    Encore une fois tu tapes fort... et juste. Voilà une belle grosse galette que j'ai gouté avec un plaisir énorme. D'autant plus énorme que j'avais un peu lâché maître Jacques après le Caviar, pour le retrouvé Tombé du ciel, et l'abandonner encore. Si je connaissais le Crabouif de 71, j'ignorais tout de sa collaboration avec Areski... honte à moi.
    Et puisque tu es l'empereur du chipotage, je vais essayer de le hisser à ton niveau pendant une seconde : quid des chansons d'avant le déluge ???
    Giga thanxxx !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont incluses dans le cd "Higelin chante Vian et Higelin" ici choisi en lieu et place d'un demi album partagé (pour l'autre moitié) avec Brigitte Fontaine... Donc, tu peux pinailler tant que tu veux, je n'ai rien oublié ! ^_^

      Et merci pour le reste ! :-))

      Supprimer
  2. barbara l'adorait, et moi qui adorais barbara, je n'ai jamais apprécié ce pitre;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passer pour dire du mal... Je ne vois pas bien l'intérêt.

      PS: Barbara avait du goût, elle appréciait beaucoup Sheller aussi.

      PPS: @ Keith, ce qui me fait penser à ma prochaine victime francophone... Ce bon vieux William ! ^_^

      Supprimer
    2. Que tu n'apprécies pas Higelin, bon, tant pis !!!!!
      Par contre, je veux bien que tu le traites de pitre et lui même n'en serait pas vexé, je suis sûr. Le pitre étant tout à la fois un baladin, un bateleur, un clown, un comédien, un farceur, un gugusse, un plaisantin, un saltimbanque... ouaih, c'est comme ça que je le perçois aussi.
      ------------------------------------------------------------------
      À part les quelques tubes qu'il a pondu en début de carrière, je ne sais rien de Bill Sheller... un "This Is..." sera le bienvenu !!!

      Supprimer
  3. Jolie selection, je n'aurai sans doute pas fait la même, mais c'est le principe. Pas mal le cd deux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sortir des sentiers battus tout en restant un minimum représentatif de l'artiste n'est pas toujours simple. Le cd 2 m'a servi, aussi !, à combler quelques lacunes. ;-)

      Supprimer
    2. La fuite dans les idées est mon morceau préféré du l'album tombé du ciel, avec la chanson-titre.

      Les arrangements de Sheller sont juste magnifique!

      Supprimer
    3. On notera aussi que l'album, Tombé du Ciel, avait été produit (et bien !) par le regretté Jacno.

      Quand à la qualité d'arrangeur (mais aussi de compositeur et d'interprète) de William Hand, je te donne rendez-vous bientôt ! ;-)

      Supprimer
    4. Moi c'est Parc Montsouris que je préfère.

      Bien belle compil, master zorno. Bravo.

      Supprimer
  4. Je prends mon café et ensuite... Une bonne et risquée idée que voilà. Surtout que le monsieur me semble avoir pris parfois rapidement des tournants, voyons si le "This is" n'en a pas été trop perturbé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça sent le pro de la compil, c'est une totale résussite.
      Juste deux commentaires (non, non ce n'est pas un moyen de dire BIEN MAIS..)
      Adolescent m'a beaucoup touché, je ne sais pas si l'album est de ce niveau. Et cette voix, j'ai cru à un duo avec Alain Leprest... Mais non.
      Un mot sur les titres en live. Clairement, il manque la prestation en image, c'est long, long, long et je comprends bien l'intérêt qu'il y avait à être présent. Tu "sens abattage!!!

      Supprimer
    2. Personnellement, sur LE morceau vraiment long de la face live, Je veux cette fille, je me laisse sans problème emporter par le seul son. Faut dire, aussi, qu'ayant vu Jacques à quelques reprises (à partir de la tournée Tombé du Ciel étant trop jeune pour l'avoir vu avant), je ne peine guère à imaginer ce diablotin en image, fussent-elles mentales.

      Merci du commentaire, Antoine.

      Supprimer
  5. Je vous prépare du très rare pour cette semaine (si possible)...
    Merci pour ces deux belles compiles.
    P.S. : la seule façon de pinailler, Keith, c'était de dire qu'il y a deux albums d'Avant le déluge, et qu'ils auraient donc pu mériter deux titres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux Jimmy mais, étant donné que c'est une période assez anecdotique de la carrière de Maître Jacques, je pense qu'un seul suffit.

      Et merci pour le compliment... Et vivement le rare !!! ^_^

      Supprimer
    2. Ouiap ! Vivement le rare !
      Hé ! Hé ! On a trouvé plus pinailleur que toi... il mérite sa place au Livre Guinness des records !!!!!

      Supprimer
  6. Personnellement, j'adore les albums du "déluge" et je ne trouve pas du tout cette période "assez anecdotique". Pour la peine et afin de faire plaisir à Keith, je vais continuer de pinailler! Dans les bonus, on aurait pu trouver un extrait de "Pierre et le loup" lu par notre Jacquot!!!

    RépondreSupprimer
  7. Vai me régaler. Merci beaucoup Zorno.

    RépondreSupprimer
  8. belle compil camarade ! je comprends les déçus qui s'expriment sur le thème du manque d'images sur les titres live de Monsieur Jacques, notamment cette fille à Mogador. Mogador ! du grand très grand Higelin, avec cette folie qui n'appartenait qu'à lui. Moments forts, je pense à l'un de deux concerts que j'avais vus à l'époque dans la salle en question, où Higelin énervé par la colère s'en était pris à ses musicos, au public, à la terre entière, avant de plier bagages, laissant musiciens et public en rade pendant de longues longues minutes. Entracte forcé avant de le voir revenir, penaud, s'excusant de ne pas être bien dans sa tête, à cause de son môme de sa femme de lui qu'avait été chiant....pour un concert de folie à suivre, en cadeau, réparation d'un coup de gueule coup de coeur comme lui seul savait et sait encore offrir. A chaque fois que je l'ai vu en concert je me demandais à quoi j'allais assister. C'est celà pour moi la marque du performer, de l'humain, et non de l'artiste formaté et du show planifié.
    Et quelle merveilleuse idée que ce Captain Bloody samurai ! Tiens je m'en vais réécouter tout ça merci !!!!

    RépondreSupprimer